Ma patronne et moi : le bras de fer

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Punkrawkgirl, le 28 juin 2015.

  1. Punkrawkgirl

    Punkrawkgirl
    Expand Collapse

    Coucou les Madz,


    J'écris aujourd'hui parce que j'ai vraiment l'impression de me faire enfler par ma patronne mais que je ne sais pas comment m'en sortir sans encombres.


    J'explique :

    Je suis une jeune véto, c'est mon deuxième emploi. Le premier,CDD en été 2014, une patronne géniale, qui a tout fait dans les règles selon les lois, tout s'est bien passé. Depuis, j'ai finalement retrouvé fin février dans une clinique juste à côté de chez ma mère, donc quasi sans frais pour moi. Dès le départ, ma patronne m'explique qu'elle cherche quelqu'un en CDD mi temps jusqu'en juillet et pour la remplacer quand elle part en vacances, et qu'on pourra passer éventuellement en CDI par la suite. On se base elle et moi sur d'abord un premier contrat pour la remplacer une semaine fin février, donc une semaine complète à 44h, avec les astreintes de nuit et de week end, le tout payé selon la convention collective.

    A partir de mars, elle me propose 17h par semaine en moyenne, soit une semaine à deux jours avec les astreintes de nuit, et l'autre semaine à 2 jours plus le samedi avec astreintes nuit et week end. Elle commence à m'expliquer quand même au fil des mois que me payer plein pot mes astreintes, ça lui coûte trop cher, et finit par me faire céder pour que je ne comptabilise plus les heures de soins aux hospitalisés le week end. A côté de ça, depuis le départ, l'heure de déplacement payée plein pot ne comprenne que le temps passé sur place. Donc quand on m'appelle et que je donne des conseils par téléphone je suis rien payée, ni pendant mon temps de déplacement pour me rendre à la clinique, et j'ai pas de défraiement pour mes trajets. Bon, sur le coup je veux bien comprendre que ça coûte une blinde, faut que ça soit viable pour elle et moi. Sauf qu'à côté de ça, on a jamais signé le contrat, j'ai pas vu la médecine du travail, je fais des radios sans être déclarée à l'Institut de Radioprotection et sans dosimètre, et j'en passe. Avec elle, c'est toujours « on verra demain » et rien n'est fait.

    Par la suite, Je la remplace quand elle part à Pâques une semaine, et elle me donne une semaine ensuite (en fait 2 jours de congés).

    Finalement, la semaine dernière, elle m'apprend qu'elle part 3 semaines en juillet, soit à partir du 6 jusqu'au 27 juillet (mon « contrat » CDD se termine le 31 juillet), ce qui représentera au bas mot 35 à 41h par semaine selon les horaires qu'elle n'a pas encore décidé, avec astreintes nuits et week end. A côté de ça, elle me dit être super contente de mon travail, que tout se passe nickel. Elle m'explique aussi qu'à l'avenir, elle voudrait plutôt me payer en forfait pour mes astreintes, même si c'est pas légal, que ça lui coûtera moins cher. Cela dit, on a parlé de rien d'autre concernant le futur CDI. Je finis par aborder le sujet de mes vacances : j'aimerais prendre du temps après ses 3 semaines à elle. (En effet, je pense que si je fais l'effort de doubler mon temps de travail, illégalement, pour l'arranger, elle peut au moins me filer des congés sans solde.) Elle me répond l'air gênée que techniquement je suis pas sensée prendre de congés pendant la première année de mon contrat, puis change de sujet et finit par couper court à la discussion. Autant vous dire que ça m'a sérieusement mis en rogne. Sauf que je déteste entrer en conflit ouvert, que ça me stresse à mort et que je ne sais pas m'imposer.


    Donc il reste une semaine avant qu'elle parte, je ne sais rien à propos du futur CDI, telle que je la connais rien ne sera prêt pour août et je devrais bosser sans vacances et sans contrat, sans que rien ne soit fait correctement.

    Le plan pour l'instant, c'est d'aller la voir lundi aprem et de la coincer dans son bureau pour expliquer que je veux un contrat dans les règles et des conditions de santé du travail correctes. Je vais « essayer » de négocier pour qu'elle comprenne que je prends beaucoup sur moi mais qu'en contrepartie elle devrait au moins me laisser des vacances. Pas sûre que j'y arrive.


    J'ai très peur de me retrouver con, avec elle partie et injoignable, à devoir rempiler fin juillet et août pour pas que ça finisse en esclandre. En plus, toute sympa qu'elle puisse paraître maintenant, elle est apparemment très rancunière quand on fait un truc qui lui plaît pas, et n'hésite pas à pourrir la vie d'un employé qui l'emmerde ou à le virer. Je déteste sa technique d'évitement qui m'empêche de savoir où j'en suis. Mais je peux pas non plus la menacer de me casser si elle fait pas les choses dans les règles sous peine de me retrouver dans les ennuis.

    Savez-vous ce que je risque à me casser fin juillet alors que mon contrat CDD n'était pas signé ? Certains sites disent qu'on est automatiquement requalifié en CDI et qu'elle risque de m'accuser d'abandon de poste, ou même de pas me payer mon temps de travail ni mes bonus de fin de contrat.


    Dans le pire des cas, j'ai pas peur de me retrouver au chômage, mais cette situation me stresse quand même beaucoup.


    Merci d'avance pour vos conseils.
     
  2. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    Je suis désolée pour ce que je t'ai dit quand j'avais faim.

    "J'ai très peur de me retrouver con, avec elle partie et injoignable, à devoir rempiler fin juillet et août pour pas que ça finisse en esclandre. En plus, toute sympa qu'elle puisse paraître maintenant, elle est apparemment très rancunière quand on fait un truc qui lui plaît pas, et n'hésite pas à pourrir la vie d'un employé qui l'emmerde ou à le virer. Je déteste sa technique d'évitement qui m'empêche de savoir où j'en suis. Mais je peux pas non plus la menacer de me casser si elle fait pas les choses dans les règles sous peine de me retrouver dans les ennuis."

    sa manière de gérer ses relations pro me fait penser à une perverse narcissique (le flou total, mettre l'autre dans l'embarra, plus toute la partie entre guillemet) et à ta place je fuirais. Par sa technique d'évitement et son irresponsabilité elle n'hésitera pas à t'entuber le moment venu (y a qu'à voir comment elle s'arrange avec la loi pour faire des économies mais n'oublie pas de te rappeler que tu n'as pas le droit aux vacances).

    J'ai peur que tu subisses plus qu'autre chose dans les années à venir, même avec un CDI :/.
     
    ithiliell et Punkrawkgirl ont BigUpé.
  3. Punkrawkgirl

    Punkrawkgirl
    Expand Collapse

    J'ai peur aussi que ça finisse mal cette histoire. C'est pour ça que je veux pas me retrouver coincée avec elle, mais que j'ai une possibilité de fuir quand je jugerai nécessaire.
    Merci pour ton point de vue !
     
  4. Jujo88

    Jujo88
    Expand Collapse

    Je te conseillerai de te renseigner auprès du Conseil du prud'hommes, ils sont spécialisés dans les litiges dans le cadre de contrat de travail (même si là tu indiques qu'aucun contrat n'a été signé, j'imagine qu'ils pourraient quand même te donner quelques indications)
     
    Punkrawkgirl a BigUpé ce message
  5. soshishi

    soshishi
    Expand Collapse
    Loading

    Cette situation a l'air compliquée et je te conseille aussi de te renseigner auprès d'une assoc' ou des prud'hommes. Tu n'as signé aucun contrat et tu as un job avec quand même une responsabilité super importante. Ce qu'elle fait est vraiment malhonnête je trouve... J'ai une amie qui a eu le même cas en étant jeune dentiste.. ça a l'air d'être à la mode d'exploiter les jeunes qui cherchent du boulot...
    Je pense que c'est une bonne idée pour toi de la "bloquer" et de lui réclamer la base à savoir un contrat, la médecine du travail etc.. Ton "contrat" se termine en juillet, elle ne va pas te "virer" parce que tu réclames la base, surtout qu'elle part en vacances et n'aura pas le temps de chercher quelqu'un d'autre en attendant. En plus tu fais un super boulot alors tu es en position de force. N'hésite pas à lui dire que tu te renseignes sur tes droits quitte à en rajouter un peu (je compare avec mes copines de promo qui m'ont dit que ce n'est pas normal.. etc..).
    Le droit du travail n'est juste pas respecté quoi c'est dingue.

    Après pour ta peur de la confrontation, essaie juste de bien bien préparer ce que tu vas dire pour ne pas être prise de court. Comme ça même si elle te coupe la parole, part dans une autre direction, tu arriveras à recadrer la discussion, quitte à la caresser dans le sens du poil ("je me plais ici, j'aime bcp travailler avec vous etc..").

    Sur le long terme, chercher ailleurs (même si c'est pas facile), serait encore mieux..

    Courage ! :top:
     
    Punkrawkgirl, Taina. et ithiliell ont BigUpé ce message.
  6. Pumzou

    Pumzou
    Expand Collapse

    Effectivement ton contrat est automatiquement requalifié en CDI si le CDD n'est pas signé (et il me semble qu'il doit être signé dans les 48h ouvrées après le début du contrat, dans ton cas c'est déjà trop tard non?) mais ne t'inquiète pas c'est à ton avantage. Le fait que ton CDD se requalifie en CDI entraîne l'impossibilité pour ta patronne de rompre le contrat sans te payer des indemnités de licenciement. Par contre tu as toujours le droit de démissionner, donc tu n'es pas coincée là-bas.

    Si ton CDD a été signé dans les 48h ouvrées, alors tu dois le terminer (s'il se déroule dans des conditions normales) mais tu n'es pas obligée de rester ensuite. Etant donné, si j'ai bien compris, que ta patronne ne t'a pas payé des heures de travail qui t'étaient dues, je ne suis pas sûre que tu sois vraiment obligée d'aller jusqu'au terme de ton contrat.

    Dans tous les cas il est clair que tu as subi de nombreuses violations du droit du travail. A mon avis et si mes souvenirs de cours sont bons, tu n'es pas en tort aux yeux de la loi car il s'agit de la responsabilité de l'employeur que de s'assurer qu'il est respecté. Ta patronne a l'air de profiter de ta "jeunesse" pour te donner l'impression que vous êtes toutes les deux dans une situation plus ou moins illégale, mais vu ce que tu dis je pense qu'elle est la seule responsable. Le droit du travail va dans le sens de l'employé en cas de non respect du contrat par l'employeur.

    Mon conseil serait, comme d'autres Madz te l'ont suggéré, d'aller vers des associations voire même des avocats pour obtenir des avis plus professionnels. Ce qui est certain au vu de ton message (à mon avis), c'est que tu es dans une position de force si tu peux prouver ce que tu as écrit: la façon d'agir de ta patronne est illégale, elle le sait (elle te met visiblement la pression), et tu es la victime. Peut-être devrais tu attendre d'avoir pu échanger avec des associations avant de la confronter car avec plus d'informations, tu serais plus à l'aise. N'hésite pas à rassembler des preuves de ce que tu as écrit ici (échange de mails, feuilles d'heures...). Mieux vaut à mon avis ne pas signer de CDI avec cette personne: elle essaye visiblement de te manipuler, et si c'est possible pour toi de chercher ailleurs alors cela ne sert à rien de rester plus longtemps que nécessaire. Elle n'arrêtera pas de se comporter comme cela une fois le CDI signé.

    Bon courage pour tout ça, et surtout garde en tête que c'est elle qui est en tort dans cette histoire. C'est sûr que c'est difficile de ne pas ressentir de stress mais tu n'as vraiment rien à te reprocher, d'autant plus que tu fais du bon boulot.
     
    Punkrawkgirl, soshishi et schizophrenia ont BigUpé ce message.
  7. Calipo

    Calipo
    Expand Collapse

    Perso, j'ai effectivement l'impression que ta patronne te mène sérieusement en bateau.

    Si on résume, tu n'as pas de contrat de travail, vous ne respectez pas la législation en vigueur pour ce qui est des heures travaillées et du salaire afférent, tes déplacements ne sont pas couverts, la médecine du travail n'a apparemment jamais entendu parler de toi (la visite médicale est obligatoire même pour les personnes en CDD), et cerise sur le gâteau, tu fais des manipulations radio (donc non sans risque pour la santé) sans que les mesures de sécurité de base ne soient respectées (d'après ce que j'ai compris de ton message)...

    Excuse-moi de te dire ça, mais c'est vraiment du n'importe quoi. J'ai fais du droit du travail, je bosse dans les ressources humaines, et jamais je ne laisserais passer un truc pareil.

    Tu ne mentionne pas tes fiches de paie, donc c'est que tu dois en recevoir (du moins je l'espère!). Elles ne reflètent probablement pas la réalité (vu qu'astreintes et déplacements non pris en compte = d'ailleurs à ce sujet, quid du respect des temps de repos obligatoires?), d'ailleurs est-ce que ton employeur paye réellement les cotisations sociales? es-tu même certaine d'avoir été déclarée auprès de l'URSSAF?

    Que certains employeurs sortent parfois temporairement des clous parce que la législation du travail est devenue très complexe et qu'il est très difficile pour un non professionnel de suivre le rythme n'est pas étonnant, qu'un employeur qui a des difficultés financières demande à ses employés de faire un effort, c'est pas étonnant non plus vu le contexte économique.

    Mais bon là tu parles d'une personne dont l'activité tourne bien, pour qui tu travaille depuis plusieurs mois (on est loin d'un flottement temporaire dans la paperasse), qui pioche uniquement ce qui l'arrange dans le code du travail, et qui fait une tambouille illégale pour le reste.

    Je sais que le marché du travail est ce qu'il est et qu'on a pas toujours le choix, mais pour moi, il faut toujours tirer un trait à partir du moment où l'employeur te demande de te mettre potentiellement en danger.

    Si j'étais toi, j'irais voir l'inspection du travail. Tu n'es pas obligée de leur donner ton nom et celui de ton employeur, mais ils peuvent t'aider à y voir clair et surtout à établir un plan d'action. Tu peux aussi aller voir un avocat en droit du travail. Dans tous les cas, tu dois mettre ton employeur devant ses responsabilités. Et si elle ne le fait pas, j'irais voir les prud'hommes.
     
    Punkrawkgirl et soshishi ont BigUpé.
  8. Punkrawkgirl

    Punkrawkgirl
    Expand Collapse

    D'abord merci pour vos réponses.
    Je l'ai vu cet après midi, en lui expliquant que j'exigeais un contrat dans les temps, la médecine du travail, la déclaration à la radioprotection; que je faisais beaucoup d'efforts pour la situation soit viable pour son entreprise et pour elle, mais que j'avais besoin de contreparties, libre à elle de me proposer quelque chose d'intéressant et à moi d'accepter par la suite.
    Elle a aussi eu une phrase terrible : "je ne comprends pas pourquoi tu compliques tout à ce point là". Ce à quoi j'ai répondu que je suivais la loi. Elle a aussi dit concernant la médecine du travail qu'elle ne pensait pas qu'il y avait de rdv pour un contrat courte durée, qu'elle savait pas trop si c'était à elle ou à la médecine du travail de me convoquer... Qu'elle en discuterait avec sa comptable, qu'elle réduirait mes astreintes pour augmenter mes heures de travail, que pour ses vacances, elle allait carrément supprimer les astreintes... Que ce serait "con" de pas signer le contrat CDD de la période mars-juillet et qu'on devrait le faire demain.
    Bref, elle a flippé grave. Donc j'attends demain, voire ce qu'elle me propose comme modalités de contrat et les contreparties à mes efforts.
    J'envisage effectivement selon vos conseils de prendre contact avec URSAFF voire Prud'hommes si elle continue de partir en cacahuète.
    Pour répondre à vos questions, j'ai bien des fiches de paye, et elle paye les cotisations sociales, l'Ursaff, tout ça... Sa comptable a déjà évoqué avec elle l'option des prud'hommes, et essaye de me payer correctement pour les heures effectuées.
    Et le conseil de soshishi d'évoquer les copines était super ! Ça m'a permis de pas paraître procédurière dès le départ et de pas la braquer complètement et de voir si elle peut faire preuve de bonne foi plutôt que de se retrouver sans personne pour l'aider à faire tourner la clinique. Parce que vu la localisation, elle ne retrouvera personne.
    L'avantage de la situation, c'est que ça m'apprend à ne pas me laisser marcher sur les pieds, moi qui suis une "petite flipette" et qui "m'excuse d'exister" comme dit ma meilleure amie. La situation est intéressante pour moi (lieu, pas de frais), mais pas au point de me mettre en danger et de renier ce en quoi je crois.
    Comme quoi, il faut pas être laxiste en matière de droit du travail...
     
    Ursinae, Aze_ et soshishi ont BigUpé ce message.
  9. Taina.

    Taina.
    Expand Collapse
    Smiling cat.

    Super, ne lâche rien @Punkrawkgirl et je te conseille de réfléchir aux contreparties que tu souhaites (vu que clairement, tu y as droit). Tiens nous au courant. :)
     
    Ursinae et Punkrawkgirl ont BigUpé.
  10. soshishi

    soshishi
    Expand Collapse
    Loading

    :cheer::cheer:

    well done!! lâche rien ;)

    Je la trouve quand même vachement gonflée ta patronne! L'essentiel c'est qu'elle comprenne que tu n'es pas une poire et que tu es informée.

    :top:
     
  11. Punkrawkgirl

    Punkrawkgirl
    Expand Collapse

    Bon, comme quoi quand elle se bouge les fesses, ça avance : elle a commandé un dosimètre pour les radio, je vois la médecine du travail le 10 juillet (un oubli de l'URSAFF apparemment...?) et elle m'a demandé d'estimer mes frais de déplacement sur la durée du CDD pour me les payer fin Juillet.
    On a pas encore reparlé du CDI et des modalités. Vu qu'elle pige pas grand chose à tout ça, va falloir qu'elle y réfléchisse. Je replace dès demain dans la conversation que je veux des vacances, et on voit ce qui se passe.
    On continue la lutte!
     
    Ursinae, Somebody else, soshishi et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    Je suis désolée pour ce que je t'ai dit quand j'avais faim.

    @Punkrawkgirl

    Alors, je viens aux nouvelles, elle a fait ce qu'il fallait ?
     
    Punkrawkgirl a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. nonokiss77
    Réponses :
    1
    Affichages:
    1839
  2. Ballon
    Réponses :
    5
    Affichages:
    2787
  3. Hippie.
    Réponses :
    7
    Affichages:
    5055
  4. °mllelou°
    Réponses :
    31
    Affichages:
    5288
  5. Azahar
    Réponses :
    14
    Affichages:
    35015