Ma première fois, c'était un viol — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 17 août 2015.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    Lis, Adios Badmoizelle, Bullle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. Yeuubi

    Yeuubi
    Expand Collapse
    En recherche d'un job . En cours de digestion d'un échec

    Ton histoire m'a bouche bée et pour être honnête je ne sais pas trop quoi te dire. C est pas le "oh jte juges" c est juste genre putain. Ça arrive vraiment et pour moi aussi j avais une vision un peu étriqué du viol enfin surtout les caricatures. Et voilà tu m as fait ouvrir les yeux. Et courage pour la suite . :rainbow:
     
    Mlle C., Oh, AngelTen Richard II et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. schlobi

    schlobi
    Expand Collapse

    J'aurai pu écrire cet article....ça m'a remué..
     
    Mlle C., Red_lady, Coffeencig et 15 autres ont BigUpé ce message.
  4. Cocteau

    Cocteau
    Expand Collapse
    Zéro.

    Quel connard. Pardon je ne trouve rien d'autre à dire. Ce type est une ordure, un violeur, un connard.
     
    Mlle C., Mardy Bum, AngelTen Richard II et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. LilyEm

    LilyEm
    Expand Collapse
    Coucou c le come back

    Je ne sais pas quoi dire c'est juste :tears:
     
  6. AdePanda

    AdePanda
    Expand Collapse

    ça me fait vraiment mal de voir qu'on est autant de Madz qui auraient pu écrire cet article...
     
    Kand'x, Mlle C., Fate et 27 autres ont BigUpé ce message.
  7. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    Bravo pour ce témoignage et pour avoir su reprendre le contrôle après cette terrible expérience, je ne sais pas quoi te dire d'autre, mais je te trouve très forte et très courageuse.
     
    Oh, AngelTen Richard II, Chocapiix et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. Loulalilou

    Loulalilou
    Expand Collapse
    j'ai un grain de folie qui a poussé dans ma tête, je danse, je danse, je danse

    :calin:Plein de câlins...

    On en revient encore une fois à l'importance cruciale de parler de consentement avec les filles et avec les garçons dès l'enfance et l'adolescence. Que ce soit les parents, l'entourage, l'école, mais il faut absolument trouver des espaces pour le faire. Dire aux enfants et aux jeunes que c'est absolument crucial d'avoir envie, qu'on a le droit de dire non n'importe quand, de changer d'avis, et qu'il faut être aussi sûr que l'autre a envie, le demander... Parce que si ce dialogue autour du consentement n'a pas lieu, la société risque de faire passer le message inverse (à grand renfort de films, télé, et discussions "entre pairs peu éclairés") : "que les filles disent non mais en fait elles veulent bien si on les force un peu" NON! merde à la fin!
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    A part ça je trouve aussi courageux et important de dire qu'on s'en remet, qu'on ne laisse pas sa sexualité être définie par ça. C'est aussi un message d'espoir que de dire qu'on peut être en colère mais pas non plus détruite, que ça se peut dépasser...

    .
     
    #8 Loulalilou, 17 août 2015
    Dernière édition: 18 août 2015
    Red_lady, Phonography, AngelTen Richard II et 24 autres ont BigUpé ce message.
  9. Manhole

    Manhole
    Expand Collapse

    Beau témoignage qui permet de montrer l'importance d'expliquer le consentement. Il y a une chose cependant qui me perturbe depuis ce matin quand j'ai lu l'article. Ici, en plus d'un viol, on est sur un acte pédophile (si j'ai bien compris cet homme avait une vingtaine d'année). Je sais que ce n'est pas le coeur du sujet mais cela m'a énormément perturbé.
     
    château fort, Blaiize, Mullipa et 41 autres ont BigUpé ce message.
  10. Liz0o

    Liz0o
    Expand Collapse
    Jon Snow forever <3

    C'est la première fois de ma vie que j'entends parler d'une histoire similaire à la mienne... Il faut dire que je la crie pas sur tout les toits. Ce type de "viol" (je n'arrive toujours pas à assimiler ce mot à ce qui m'est arrivé), je l'ai subis deux fois, avec deux personnes différentes : une fois à 14 ans, une autre à 20 ans. Et ça ne fait même pas un an que j'ai réalisé ce que c'était vraiment. Je n'arrive pas à qualifier ces actes de "viols" car ça me fait trop de mal de l'admettre. Je vis très bien ma vie malgré ça, j'ai eu quelques difficultés à faire confiance aux garçons et à me lâcher sexuellement parlant avant d'avoir pleinement confiance après ces deux connards qui ont fait partie de ma vie... Mais à part ça, je vais bien. Je suis heureuse. Mais ça fait quand même du bien de lire que je ne suis pas la seule. Merci chère Madmoizelle d'avoir partagé cette histoire ! Merci mille fois :)
     
    KicheLeader, Oh, AngelTen Richard II et 19 autres ont BigUpé ce message.
  11. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    C'est horrible comme j'ai l'impression de lire mon histoire. C'est... atroce. Et j'avais le même age...
     
    Red_lady, AngelTen Richard II, Chocapiix et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Petious

    Petious
    Expand Collapse

    C'est affreux. Vraiment. Pratiquement la même chose est arrivé à une amie quand elle avait 12 ans.
    Je te fais des gros câlins :crying:
     
Chargement...