Ma sexualité, de la frustration à la compétition

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 1 juillet 2014.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Stine

    Stine
    Expand Collapse

    J'ai un peu l'impression de lire ma vie, et en plus c'est des trucs que je n'ai réalisé que très récemment.
    C'est un peu ouf que tu sois rentrée dans ma tête pile aujourd'hui !
     
  3. BananaHamac

    BananaHamac
    Expand Collapse

    ça fait du bien un article (très bien écrit) qui parvient à faire le rapport entre le sexe et l'amour, sans pour autant dire "si tu fais du sexe sans sentiments, tu n'es qu'une salope".

    on a peut-être oublié de préciser que dans cet amalgame, il ne s'agit pas forcément toujours d'amour envers l'autre mais aussi d'amour envers soi-même !
     
    Kand'x a BigUpé ce message
  4. Asp_Snake

    Asp_Snake
    Expand Collapse
    Bad Wolf

    Oh. Je ne peux que crier mon amour pour toi, ça fait tellement du bien de voir quelqu'un d'autre que soi mettre des mots et des idées incroyablement justes sur des choses que j'ai vécues jusque très récemment... :fleur:

    Gros GROS big up.
    Et des bisous.

    :culotte:
     
  5. L'intranquille

    L'intranquille
    Expand Collapse

    "ni quand mes « amis » à la fac ont créé un groupe intitulé « Pour que [mon prénom] [mon nom] arrête de niquer avec tout le monde », dans un élan d’irrespect, de dégueulasserie et de slut-shaming." C'est absolument horrible qu'on ai pu te faire :mur:...Ça me révolte, heurk les gens sont dingues!!!
    Si je peux me permettre, je m'excuse de la part de la race humaine (c'est très mégalo dit comme ça, mais c'est pas dit dans se sens là hein!)
     
    Kand'x et yuyunaâ ont BigUpé.
  6. Margaoux

    Margaoux
    Expand Collapse
    Fatiiiiigue !!

    Je comprend totalement cet article (désolé d'avance si je fais des fautes ^^)
    Depuis assez longtemps, j'ai toujours été l'amie en avance sur le sexe, celle qui devait le faire avant tout le monde, et en connaitre plus que les autres. Et je me suis persuadée que oui alors ça devait être ça mon talent, si bien que j'ai oublié d'aimer pour ma première fois simplement pour être la première (rassurez vous j'avais 16 ans donc pas hyper jeune)
    Au final ça a été nul' j'ai regardé le plafond tout le long.
    Maintenant j'ai compris certaines choses mais je pense que je n'ai pas encore fait ce chemin dans ma tête. Mais ça commence, maintenant au moins je sais ce que c'est que le faire avec amour :) en tout caça merci pour ce super article !
     
  7. Keravec

    Keravec
    Expand Collapse
    A le poil soyeux.

    Wow. J'ai toujours surkiffé les articles de SPP, qu'ils soient personnels ou pas, mais là...
    Même toute jeunette que je suis, j'avoue que tes mots m'ont fait prendre conscience de pas mal de choses. Je tâcherais d'y réfléchir, histoire de mourir moins con (avec soi-même et avec les autres).


    Love Madmoizelle si fort :paillettes::bouquet::worthy:
     
  8. Fresharizona

    Fresharizona
    Expand Collapse
    Guest

    MERCI ! Un article comme ça, ça fait tellement de bien bordel ! Je me retrouve tellement dans tout ce que tu dis. Je ne pense pas être sorti de la phase "mal être" pour le moment mais j'y travaille ! J'ai encore l'impression d'avoir besoin du sexe pour attirer l'attention et me sentir désirée. Et oui, quelques vieux complexe non digéré des cours d'écoles..
     
  9. MelusineB

    MelusineB
    Expand Collapse
    Bouffe la vie fillette !

    (je n'en reviens pas que des gens aient pu créer un groupe Facebook pareil ; ça donne envie de casser des dents au kilos...)

    C'est un chemin assez difficile à parcourir. Je passe aussi par le sexe pour me défouler après une rupture, me sentir belle, ou bonne selon l'envie, avoir l'impression d'être importante et en souhaitant surtout l'être. (Il y a cette citation : "La vérité,c’est que je suis le genre de fille qui s’attache trop vite et qui aime les nuits chaudes de passion. Le genre qui espère naïvement qu’une fois éloignée, on pense encore un peu à elle." qui correspond bien à l'idée que je me fais de ce comportement.)

    Pourtant, je ne le cherche pas particulièrement - je ne suis pas un canon et ne me voit pas comme tel - ce sont les types qui viennent me draguer. Ensuite j'entre dans le jeu, mais je "cherche" rarement. Peut-être inconsciemment... En tout cas je me fiche toujours dans des plans galère, des parties de baise dont je sors déçue, comblée sexuelle mais avec l'amour propre démoli, ou je me fais l'effet d'avoir une seconde peau de salope.

    (ohdidiou j'écris sans réfléchir, ton article m'a remué. je m'en vais faire autre chose avant de relire et de regretter. Big Up SPP, t'as l'air d'être une sacré chouette personne quand même ?)
     
    Coco.lalie a BigUpé ce message
  10. Schwa

    Schwa
    Expand Collapse

    Oh je compatis pour le début.
    Chuis toujours vierge et j'ai aussi eu une réputation de "salope", rapport à mes vêtements parait-il, ou au fait que je sois une allumeuse :) (hinhin).

    Sinon je trouve ça trop cool que tu ai compris tout ça sur toi et pis voilà je sais pas quoi dire mais en bref je suis contente.
     
  11. voyage.in.moi

    voyage.in.moi
    Expand Collapse


    +1

    Je trouve que l'article est très confus. On dévie du sujet initial ("nique mes complexes") pour revenir à une conclusion aussi banale comme à l'époque des religieux du sexe c'est le mal. L'idée de rendre le sexe tabou est plus ancien que  le moyen âge et c'est un des seuls sujets tabous qui perdurent encore notamment a cause de ce genre d'articles, et une des raisons principales du problème du féminisme et slutshaming et cie.

    Donc franchement, pas du tout d'accord avec l'article, bonnes idées (comment vaincre sa timidité) mais l'idée globale et la conclusion est très faiblement fournie et commune (le sexe dois avoir un statut particulier versus faire du sport ou tout autre activité qui fait peut faire plaisir ET que le problème serait ici de rechercher l'addiction dans le sexe alors que c'était tout simplement d'avoir recherché à être accro à quelquechose pour masquer ses problèmes).

    Parce que oui, le sexe c'est bel et bien une activité commune et banale (on parle pas des MST car même en basket on peut tomber et s'arracher violemment la cheville). On est plus au 19ème siècle !
     
    #11 voyage.in.moi, 2 juillet 2014
    Dernière édition: 2 juillet 2014
  12. machmalow

    machmalow
    Expand Collapse
    Hey little fighter, things will get brighter.

    SPP qui a donc écrit le récit de ma vie.
    Mais vraiment.

    A une exception près : je n'ai jamais enchaîné les mecs (vieux fantasme pourtant) à cause de l'image assez atroce que j'ai de moi même, à l'intérieur comme à l'extérieur.
     
Chargement...