M·A·Cnificent Me, la nouvelle campagne de MAC qui célèbre l'individualité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 6 octobre 2015.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

  2. A Kane

    A Kane
    Expand Collapse

    Au risque de passer pour la rabat-joie de service, il y a quelque chose qui me dérange un peu là derrière.

    Je suis sensibilisée à la problématique de représentation de la diversité, et je sais que c'est important de pouvoir s'identifier à des modèles présents dans l'espace public. Je sais que c'est important de montrer qu'il n'y a pas un seul type de personne qui a l'apanage de la beauté et de toutes les autres qualités positives imaginables.

    Mais je trouve qu'il y a quelque chose d'un peu hypocrite et presque d'un peu pervers dans cette représentation des minorités et seulement des minorités (minorité au sens de: groupe victime de préjugés dans la société et souvent stigmatisé). Le but, ce serait que ces groupes cessent d'être des minorités, qu'ils soient considérés de la même manière que les groupes majoritaires, qu'on ne fasse pas la différence entre un blanc / une autre couleur, un jeune / un vieux, un hétéro / un homo etc., pas dans le sens où on serait complètement aveugle aux différences culturelles qui peuvent exister entre les groupes, mais dans le sens où on attribuerait pas des caractéristiques différentes aux membres de ces groupes en fonction de leur appartenance, où on ne donnerait pas une positivité plus grande à un groupe qu'à un autre. Et le fait de ne présenter comme gens "de la vraie vie" "représentatifs de la société actuelle" que des membres de minorités, c'est de nouveau les différencier des groupes majoritaires et s'assurer qu'on voie bien qu'ils n'en font pas partie.

    Pour mieux expliquer ce que je veux dire, je vais faire un parallèle avec le sexisme bienveillant. Il se cache derrière des affirmations telles que "une femme doit être mise sur un piédestal par son compagnon" ou "les femmes comparées aux hommes ont tendance à faire preuve d'un plus grand sens moral". Il donne l'impression d'être positif, mais au final, il amène exactement aux mêmes résultats que le sexisme hostile "classique" ("les féministes exagèrent", "les femmes cherchent à avoir le pouvoir sur les hommes" etc).
    Le sexisme bienveillant est même presque plus dangereux, parce qu'autant c'est facile de se soulever collectivement contre des affirmations qui disent en gros que toutes les femmes sont des connasses et qu'elles devraient rester à leur place, autant c'est difficile de lutter contre des attitudes condescendantes qui se manifestent sous couvert d'affection.

    Ben là avec ce type de campagne, comme celle de MAC, on a un peu la même chose. "Regardez comme les minorités sont belles, mais surtout regardez comment c'est bien des minorités, et combien nous on est cools de les montrer, qu'on leur a même fait un truc pour elles toutes seules où on dit qu'elles sont représentatives de la vraie vie, mais en fait toi même tu sais que c'est juste pour leur faire plaisir pour qu'elles arrêtent de se plaindre."
    On se cache sous un manteau de bienveillance, pour gentiment continuer à perpétuer les distinctions entre les groupes majo / mino, bien pépouze.

    Et ça me dérange.
     
    Siobhàn Salomé, Boetia, Violette! et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Emoucha

    Emoucha
    Expand Collapse
    Je suis un homme de cro-magnon.

    @A Kane : Tu as résumé ma pensée. Rien à ajouter, vraiment. Merci :highfive:
     
  4. TheEvilMarmotte

    TheEvilMarmotte
    Expand Collapse
    ''J'ai les ongles longs comme l'hiver''

    @A Kane je comprends ce que tu veux dire, mais ce ''parti pris'' de MAC se justifie aussi dans la mesure où c'est une marque de cosmétiques qui proposent des teintes pour toutes les couleurs de peau. En effet, leur gamme de fonds de teint et d'anti-cernes est trèèèès nuancée (beaucoup plus que certaines marques qui se contentent de 6 nuances partagées en ''light, medium, dark'' ci-mer franchement:vex:) et c'est presque du sur-mesure. Donc je trouve normal qu'ils mettent ça en avant dans leurs pubs et qu'ils ne soient pas représentés que par des stars ou des mannequins qui ont toujours la même couleur de peau. Autrement dit, je ne pense pas que ce soit hypocrite, mais je dirais que ça reflète vraiment leur image de marque.

    Ensuite, c'est mon expérience perso, mais la première fois que j'ai vu des vendeuses cosmétiques/maquilleuses qui n'avaient pas le gabarit mannequin et des vendeurs/maquilleurs (dont certains avec les bras entièrement tatoués :puppyeyes:) c'était dans des boutiques MAC, il y a environ 4ans.

    Mais il est vrai qu'en ce moment, c'est un peu la course à la minorité niveau égérie/image de marque, untel avec du vitiligo, unetelle qui a 80ans. On est donc en droit de se demander si tout ça n'est pas un peu hypocrite/commercial à la longue :hesite:. Au final, je pense que certains sont sincères (comme MAC) et d'autres non (comme ces marques de luxe dont l'image de marque n'a pas bougé d'un poil sur les 10dernières années et qui se réveillent soudainement avec une égérie issue des ''minorités' :facepalm:').
     
    Insanis et Boetia ont BigUpé.
Chargement...