« Madame Gorafi », la preuve que la presse féminine n'est pas morte

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 1 février 2016.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    ...dégoûtée qu'ils m'aient grillé la priorité avec leur dossier sur l'inertie gouvernementale face aux ongles cassés... Des mois d'enquête en sous-marin, j'allais balancer un article explosif, et BAM. Grillée. :goth:

    Je sais que la concurrence médiatique est aussi garante du pluralisme dans une démocratie, mais là franchement j'ai les boules, quoi. :goth:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Luthéa, AlexPhoeler, Natipik et 20 autres ont BigUpé ce message.
  3. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Il me semble, en lisant ceci, qu'il ne s'agit encore une fois pas de rire des misogynes mais avec les misogynes.
    Est-ce que, comme Navo, Meriadeck et vous estimez que les auteur-trices de blagues ne sont pas responsables de la manière dont elles sont reçues par le public ?
    Je crois qu'on a encore une fois la démonstration que ça ne fonctionne pas.
     
    Théodolius, Yoé, Lisbeth411 et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    @Dies Irae : Sans parler de « comment le public reçoit une blague subtile », je ne vois VRAIMENT pas comment on peut lire un article Ongles abîmés : que fait le gouvernement Valls ? et se dire que c'est sérieux, surtout que Le Gorafi est déjà largement connu comme un site parodique. Donc pour moi, ça fonctionne totalement, ça détourne les codes des publications féminines et du sexisme « ordinaire », et j'ai envie de dire : s'il y a trois pelés et un tondu qui prennent ça au sérieux et pensent vraiment qu'on doit solliciter le gouvernement contre les ongles abîmés, bon bah je vois pas quoi faire contre ça, hein, y a des zozos partout.
     
    Youfuu, AlexPhoeler, Chryseïs et 34 autres ont BigUpé ce message.
  5. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    "Faut-il continuer de coucher avec cet homme parce qu’il a un grand appartement ?" J'en peux plus, je vais me pisser dessus !

    Tant pis si un tas de cons en profites pour balancer toute leurs réflexions de misogynes frustrés, j'ai pas envie de me priver de ce plaisir pour eux.
     
    Luthéa, Théodolius, Margay et 9 autres ont BigUpé ce message.
  6. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Je me dis que certains articles auraient pu se retrouver dans la VRAIE presse féminine, et le fait qu'ils sortent sur le Gorafi empêchera justement cette presse de les faire au premier degré... Je pense notamment à "ces femmes de pouvoir qui nous présentent leurs astuces cuisine". J'imagine mal le même titre sortir dans Elle ou Glamour, mais clairement, faire "le portrait d'une femme de pouvoir dans les coulisses" avec des questions sur sa marque de lessive, son secret "multitasking" et ses recettes de grand-mère, je l'imagine totalement.

    Je pense que ce n'est qu'une question de temps avant que des articles de Madame Gorafi paraissent simultanément au 1er degré dans la presse fem, et là, la presse fem n'aura plus le choix : il faudra qu'elle remette en question son sexisme le plus flagrant... Parce que si tes sujets d'articles sortent déjà sur un site parodique, c'est bien la preuve que ce que tu fais est BULLSHIT de l'extrême :yawn:

    Donc non seulement Madame Gorafi me fait pleurer de rire, mais en plus, je nourris l'espoir qu'ils deviennent malgré eux les garde-fous du sexisme de la presse fem. :frotte:
     
    Luthéa, Théodolius, Muwglyk et 49 autres ont BigUpé ce message.
  7. Elorex

    Elorex
    Expand Collapse
    "Un jour, je ferai ça"

    Ma première réaction en lisant quelques articles, est positive. C'est tellement absurde, irréaliste etc, forcément c'est drôle et ne fait que souligner à quel point les clichés sur les fâmes sont réducteurs. Puis je vois quelques avis "contre" comme @Dies Irae ou quelqu'un sur leur post Facebook qui commente avec ces mots: "la phallocratie décomplexée". Du coup je m'inquiète un peu, est-ce que les réactions à leurs articles vont être peuplées de railleries bas du front et se prenant tout à fait au sérieux :erf:
     
    Théodolius et Claudine_de_Lyon ont BigUpé.
  8. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    @Mymy, il ne s'agit évidemment pas de prendre chaque mot au pied de la lettre, même pour les plus gros abrutis qui commentent à l'heure actuelle sur facebook ou ailleurs. Non, personne ne prendra l'article sur le gouvernement Valls au sérieux, mais des tas de gens vont beaucoup rire du fait que c'est drôle de forcer le trait de la préoccupation des femmes pour leurs ongles parce que quand même, au fond, c'est un peu vrai.

    On ne devient pas un garde-fou du sexisme de la presse féminine en écrivant les mêmes choses que la presse féminine au second degré, on ne fait que renforcer un état de fait existant, en le légitimant.

    C'est drôle d'écrire que les femmes cherchent à tout prix à sortir avec des pervers narcissiques ? Bah non, c'est pas drôle. C'est pas drôle du tout, parce que ça occulte totalement le fond du problème pour mettre en exergue une seule et unique chose : ces bonnes femmes sont un peu coconnes quand même, c'est hyper facile à éviter ce genre de relations, celles qui se font avoir sont vraiment des cruches.
     
    Anandryne, Spill, Théodolius et 23 autres ont BigUpé ce message.
  9. Manea

    Manea
    Expand Collapse
    Je ne chante pas (que) pour passer le temps...

    Se prendre au sérieux sur Le Gorafi, de base, c'est un non sens, c'est un peu comme les personnes qui partagent des articles de Nord Presse au premier degré, eux croient peut être à leurs absurdités, mais la graaaaaaande majorité du public, rien qu'en voyant le titre, sait qu'il s'agit de satyre, donc les partages et commentaires 1er degré perdent toute crédibilité.
    Personnellement, cet aspect m'inquiète pas trop.

    Edit : @Dies Irae : moi à la place des journalistes de presse fem, je me sentirais très bête si un de mes articles devait sortir quasi à l'identique dans un journal satyrique. je pense que c'est cet aspect qui peut servir de garde fou, l'envie de ne pas devenir une caricature en vrai.
     
    Théodolius, ChansonMuette, Cofeesama et 6 autres ont BigUpé ce message.
  10. Nouanda

    Nouanda
    Expand Collapse
    "Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences."

    Personnellement, je trouve que lire tout ça, ça fait du BIEN. Ca fait du bien de pouvoir aborder tout ce pan de sexisme latent qui nous plombe le moral au quotidien, avec cette fois un trait d'humour. @Dies Irae , je peux comprendre ton point de vue, mais flûte... Ca fait du bien de pouvoir rire en lisant ces articles qui tournent clairement en dérision un fonctionnement vraiment pourri dont on est victimes tous les jours. D'ailleurs, j'ai moi-même mis plusieurs années à me remettre d'une rupture avec un pervers narcissique, avec le joli package dépression, estime de soi complètement chaotique et tout le tralala, et j'ai franchement ri en lisant l'article car justement, ça m'a fait du bien. Je ne voudrais pas parler au nom de toutes les personnes qui ont été victimes de mecs de ce style, je ne prétends pas que ça fera rire tout le monde, mais moi je sais pas... Pour la première fois depuis ma rupture, quelqu'un prend un tournant cynique mais drôle à la fois sur quelque chose qui est vraiment terrible à vivre, et... Ca m'a fait du bien. Comme quoi... Au final je pense que chacun doit prendre ce qu'il a à prendre de ce nouveau site, et qu'on devrait justement en profiter et s'appuyer sur ses articles pour montrer à quel point tous les clichés qu'on peut nous rabattre sur les femmes sont absurdes.
     
    Théodolius, Margay, Penny Winkle et 9 autres ont BigUpé ce message.
  11. Cantor Métrique

    Cantor Métrique
    Expand Collapse

    Excellent ! :yawn:

    C'est vraiment du troisième degré ! Le truc c'est que c'est pas "censé" reprendre des préoccupations féminines en les exagérant, genre "les femmes se préoccupent vraiment des ongles cassés donc on va le tourner à l'absurde" "Les femmes ont besoin de conseils pour choisir le bon mascara pour pleurer toute la nuit".... C'est que on est censés se rendre compte que c'est n'importe quoi, que ça reprend des stéréotypes débiles, du coup y a vraiment une connivence. Je pense que ce site s'adresse vraiment aux féministes.
    Et ça détourne vraiment les articles de la presse féminine habituelle (où on trouve des trucs presque pareil...)

    Si certains le prennent au premier degré ou second degré mais avec un peu de vrai tans pis pour eux, y a aussi des gens qui lisent le Gorafi sans se rendre compte que c'est des conneries.
     
    Chryseïs, Margay, ChansonMuette et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    @MarBvH : Il est bien évident que je ne parle pas des gens, extrêmement minoritaires (mais toujours fidèles au poste il est vrai, qui me font plus rire qu'autre chose), qui liront ces publications au pied de la lettre. Je parle de tout le reste des lecteurs, qui connaissent le gorafi et qui en conséquence trouvent très légitime de rire du fait que les bonnes femmes, elles sont vénales et superficielles puisque c'est dit uniquement pour la blague.
    Le résultat de ça, c'est quoi ? C'est qu'on se paye une bonne tranche de rigolade sur :
    - les femmes qui accordent pour de vrai un soin particulier à leur apparence, leurs ongles, leur maquillage, leur poids (on rappelle d'où ça vient ou ça ira ?)
    - les femmes qui sont dans des relations toxiques, car faut vraiment être idiote pour ne pas voir les signes et se barrer
    - les femmes qui écrivent les articles de ce genre au sérieux dans la presse fem

    J'ai du mal à cerner ce qu'on y gagne, en fait.
     
    Théodolius, Yoé, Lisbeth411 et 14 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...