Maman déprime...

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par redlips, le 11 janvier 2009.

  1. redlips

    redlips
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Je voudrai vous expliquer mon problème et vous demandez des conseils par rapport à ma situation ...
    Ma mère n'est plus comme d'habitude, elle qui avant était souriante et avenante , devient froide et toujours irritable. Elle s'en prend toujours à mon père et ne lui dit jamais quelque chose de gentil en ce moment.:confused:Nous sommes quatre enfants nous sommes au beau mileiu d'une guerre froide entre nos parents. Seulement seule ma mère lance les attaques, elle n'est pas bien dans sa peau. Plusieurs évènements ont fait qu'elle ne prfite plus de la vie. J'ai trop peur que ça soit une spirale infernale... S vous avez connu ça , une mère en crise de la quarante quatrième ^^, qui ne sourit plus et qui essait limite de nous monter contre notre père, qu n'est pas souvent là à cause de son boulot. J'aimerais qu'elle retrouve sa onne humeur ... Et c'est là que j'ai besoin de vous. Avez vos des conseils à me donner pour lui redonner le sourire.
    Merci d'avance.
     
  2. redlips

    redlips
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Merci beaucoup pour ton message. Moi je suis l'ainée mais justement je suis l'enfant ave qui elle parle le plus , et je pars l'année prochaine pour mes études, et je sais que ce'st difficile... Mais je suis limite en train de me demandé si ça serait bien pour elle de voir quelqu'un , un amant j'entends, pour qu'elle retrouve plaisir à la vie . Mais que mon père ne le sache pas. En faite le problème c'est qu'elle ne s'autorise aucun plaisir parce qu'on passe avant elle ... ça me fait de la peine de la voir comme ça :sad:
     
  3. missjuly74

    missjuly74
    Expand Collapse
    Mélange instable

    J'ai vécu la même chose il y a quelques années : ma mère allait avoir 38 ans (l'âge auquel sa mère est morte), elle était persuadée qu'elle allait mourir, tout remontait pour elle et de plus ma tante l'a rabaissé comme une merde et l'a fait tombé en dépression. Pendant 3 mois et demi, elle pleurait tout le temps, ne sortait plus de son lit. La seule chose que j'ai réussi à faire : fuir. Parce que même si je suis celle qui est la plus proche de ma mère, je ne sais pas j'ai eu peur. Pour moi, c'était une maman, elle n'avait pas le droit de pleurer comme sa encore moins devant moi. C'est égoiste je sais, et je regrette énormément de ne pas avoir été présente à ses côtés.
    Alors ne fais pas la même erreur que moi. Essaye d'être présente, de lui raconter un peu ta vie comme si tout était normal, dis-lui que tu es là qu'elle peut te parler. Mais en aucun cas, ne prends le parti de qui que ce soit, essaye de tempérer et de rester à ta place. Après tout, tu n'es que l'"enfant", et non le parent. Tu ne peux pas tout changer, et tout comprendre bien sûr si ta mère en a après ton père peut être a-t-elle ses raisons, mais toi tu as les tiennes pour avoir l'avis que tu as.
    Vooilà
     
  4. redlips

    redlips
    Expand Collapse
    Musique Addict

    :happy:Merci beaucoup pour vos réactions, je vais essayer de suivre vos conseils, encore merci!
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis en plein dedans, comme toi, mais dans le cas de ma mère, il y a eu des évènements qui ont fait que, etc..
    Elle était toujours motivée, pleine d'entrain, prête à faire des folies si je puis dire. Puis il y a eu son accident, il y a deux ans et demi. Depuis, non seulement à cause du choc mais parce qu'elle ne peut plus travailler ni avoir son indépendance - qu'elle avait avec son scooter, elle est en perpétuelle déprime. Sans parler d'un amant parti qui s'ajoute à cela, , des problèmes d'argent, du stress, et d'autres trucs, dont une mauvaise entende depuis 10 ans avec mon père.
    Ses pleurs, sa tristesse, sa nervosité, ses envies (et tentatives) de suicide se succèdent depuis, et moi je suis là, un peu comme toi, à la regarder s'enfoncer sans pouvoir faire grand chose. En plus, il est difficile pour nous de tout prendre dans la figure (parce que ce sont souvent les enfants qui prennent) sans répondre, sans dire ce qu'on pense..

    Il faut de la patience, je pense, et être présente le plus possible. Faire ce qu'elle te demande sans (trop) broncher, et prendre sur toi même si c'est dur et désagréable à souhait.
    Pour ma part, je suis partie vivre en kot depuis septembre 2007, ce qui n'a pas arrangé les choses. J'essaie pourtant d'être là, même si ce n'est que par téléphone. Qu'elle soit fière de sa fille au possible.
    Une autre petite chose, si elle est si mal, rappelle lui bien que tu es là, que tu l'aimes et que tu as besoin d'elle.

    Voilà, je n'ai pas de solution miracle à te proposer, juste une histoire à partager. J'espère que tout cela se finire rapidement, autant pour toi que pour moi.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Dichobentine
    Réponses :
    2
    Affichages:
    579
  2. Armanilla
    Réponses :
    5
    Affichages:
    2042
  3. christel15
    Réponses :
    7
    Affichages:
    904
  4. framboise06
    Réponses :
    2
    Affichages:
    694
  5. Abelys
    Réponses :
    8
    Affichages:
    1363