Marie-Cystite, alias Alison Wheeler, « défend » la tauromachie avec ferveur sur France Inter

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 22 juin 2017.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    Cette tradition archaïque est honteuse...
    Je croyais que la Catalogne avait interdit la Corrida mais je viens de lire que ça a été annulé l'année dernière.
     
  3. Jenjirah

    Jenjirah
    Expand Collapse

    Le débat sur les traditions toujours est devenu un débat de gens borné.
    Aujourd'hui les traditions ne sont plus si disons "obligatoire " qu'avant.
    On peut choisir délibérément de les faire ou pas avec + de libertés que dans le passé.

    Le problème des traditions restent leurs caractères divin et l'amour des aficionados pour ces traditions.
    Ces aficionados pensent souvent que les traditions sont notre histoire, notre héritage. Que sans cela il n'y a plus d'humanité.

    Bien évidemment il y'a aujourd'hui des exceptions.
    Je ne pense pas que depuis que je ne vais plus à la messe pour Noel par exemple. J'ai perdu mon histoire tout ça.
    J'estime qu'on peut soi même se créer ses traditions et donc faire vivre une "histoire" et un "héritage"

    Jusque là tout semble aller bien.
    Une communauté s'unie pour fêter bla bla et voilà
    Sauf que les traditions sont parfois incompatible avec le monde moderne.

    La tradition de la crêche à la mairie par exemple a souvent fait beaucoup de bruit.
    Comment dans un pays laic pouvons nous mettre un objet refletant une religion dans un endroit public.
    Les traditionalistes jugeront que c'est scandaleux de l'interdire car tradition.
    Par contre ils crieront sans doute au scandale si on met un signe équivalent d'une autre religion.
    Ils diront en trautre "oui mais nous c'est la tradition c'est pas pareil"
    Voilà

    Ils estiment que le fait que cela soi une tradition est une exception.
    Par exemple. Si demain le Père Noel m'execute. On ne l'arrêtera pas car c'est une tradition on ne peut pas enfreindre la tradition donc il sera libre.

    De même pour la corrida. Il est interdit de brutaliser des animaux mais la corrida c'est une tradition donc ...

    Le débat à l'avenir sera de savoir. Jusqu'à où donnerons nous de l'importance aux traditions?
    Vu que certaines bénéficient d'une aura en mode "j'ai une immunité parlementaire allez bim"
    On se demandera jusqu'ou ca ira
     
    Freehug, Mailing63, Senyo et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. liseul

    liseul
    Expand Collapse

    L'argument de la tradition va aussi souvent avec "on a toujours fait comme ça donc c'est bien", mais c'est quand même un argument incroyablement stupide :facepalm: (peut-on même appeler ça un argument?), alors parce qu'on fait une connerie depuis des siècles et bien il faut continuer:eh:. Je débattais sur l'égalité homme/femme avec une autre femme et elle me disait "les hommes et les femmes c'est pas pareil, on n'a pas les même rôles et puis c'est comme ça depuis toujours donc c'est normal, c'est dans notre nature..." A partir de quand faire un truc depuis longtemps le rend automatiquement acceptable? J'espère que dans quelques décennies on dira "tu sais avant les gens ils tuaient des taureaux comme ça pour s'amuser parce que c'étaient une tradition, ils étaient vraiment dingues!" mais là je suis peut-être un peu optimiste;)
     
  5. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    La torture était une pratique admise pendant des siècles,est-ce que ça la rend légitime??? Bien sûr que non. Alors pourquoi le fait que la torture des taureaux (parce que la tauromachie n'est rien d'autre que ça)ait été pratiquée depuis longtemps la justifierait? Je n'ai jamais compris cet "argument" qui fait tout sauf argumenter.
    La tauromachie est une pratique barbare et cruelle,je n'arrive pas à comprendre ce que les gens peuvent aimer là dedans. Ca me fait penser aux jeux du cirque et aux combats de gladiateurs de l'époque romaine.
     
    Freehug, elea51, Astyana et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Lacus_Clyne

    Lacus_Clyne
    Expand Collapse
    Eternal, launching

    @Maud Kennedy Et encore pendant les combats de gladiateurs, il y avait beaucoup moins de morts que ce qu'on peut voir dans les fictions modernes (avec comme super exemple de ces surenchères le film Gladiator et la série Spartacus).
    Ne serais ce que par ce que l'organisateur des jeux devait payer cher pour chaque gladiateur mort dans l'arène.

    Dans le même style qui me révulse, les combats de coqs ou de chiens.
     
    Freehug, Artemistigri et Maud Kennedy ont BigUpé ce message.
  7. marl0w

    marl0w
    Expand Collapse
    In Peetou we trust*

    Tout d'abord,
    - je ne suis ni pro ni anti corrida
    - je n'ai jamais assisté à une course en vrai (juste sur écran pour le moment, peut être un jour en vrai)
    - j'aime les animaux peut être plus que les humains par moment
    - je ne supporte pas la souffrance animale.
    - je découvre la corrida depuis un peu plus d'un an depuis mon déménagement à... Aire sur l'Adour (oui oui) et j'essaie de m'en faire une opinion.

    Je comprends tout à fait le côté malsain du "on exhibe la mise a mort de l'animal et on en fait un spectacle" ou encore "on joue à le faire souffrir".
    En revanche, je ne comprends pas comment on peut en vouloir autant à la corrida sans aller brûler la quasi totalité des élevages et abattoirs de France et de Navarre ou même sans devenir végétarien.
    Qu'on se le dise, un taureau à une vie de rêve, vraiment : il vit a l'état quasi sauvage avec ses potes/ses frères pendant (selon sa destinée) 3 à 5-6ans. Il est bichonné jusqu'à ce qu'il soit lidié. Il coûte au moins 5000 boules (jusqu'à 30000 ou plus pour les lignées et élevages les plus "réputés") donc croyez moi, il est soigné toute sa vie.
    La pauvre vache ou le pauvre bœuf qui va aller faire un steack haché sous plastique je pense pas qu'il puisse jouir de la même existence. Déjà celle ci est relativement brève et dans le pire des cas sans même voir la lumière du jour ni même marcher à sa guise (les volailles, les cochons, même combat). Il est vrai que beaucoup d'efforts ont été fait mais c'est pas non plus la panacée...(et heureusement il y a les éleveurs qui ont un coeur et qui aime leurs bêtes comme les éleveurs de taureau aiment les leurs, merci à eux de me faire garder foi en l'humanité).
    Le transport est cependant toujours une horreur et les heures qui précèdent leur mort sont souvent atroces. Et cela représente la majeure partie de la viande produite aujourd'hui. Face à quoi, 150-200 taureaux de combat tués par an en France (OK je sais pas exactement combien mais dans l'idée y en a peut être 6 à 10 par corrida). Je sais pas, je me dis qu'il y a matière a faire mieux ailleurs que dans une arène question bien-être animal... Parce qu'au final d'où qu'ils viennent ils finiront quoi qu'il arrive en steak.

    Au passage, le toréro ne rentre pas dans les arènes en s'inquiétant d'une foulure ou d'un éventuel bleu sur son genou, il rentre en sachant pertinemment qu'il risque sa vie à chaque seconde. Ivan Fandino est mort et c'est regrettable mais personne n'est à blâmer, pas même le taureau.
    Concernant l'aspect "tradition" je ne sais pas si c'est un argument...je veux dire à par les costumes et les règles du jeu, on vient pas voir la tradition quand on va voir une corrida, on vient pour autre chose je crois.


    PS : non, je suis désolée, un taureau n'est pas un animal doux et délicat, c'est un animal qui a des notions de territoire et qui plus est, est un herbivore qui vit en troupeau donc une proie pour une bonne partie des prédateurs face auxquels il doit protéger ses éventuels congénères. Il est évidemment possible de faire des câlins à un taureau comme à un lion ou un ours...du moment qu'il a grandi et s'est construit au contact de l'homme (ou très exceptionnellement) et ce n'est pas courant ou inné (cf : les nombreuses vidéos des veinards qui font des hugs de ouf avec des lionnes, des ours... #coeursdanslesyeux)
     
    antidiamant, doudouillitsa, PetitePaille et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Ah bah ça je suis bien d'accord, #VéganeDepuis2012 ;)

    PS: je ne pense pas avoir écrit que les taureaux sont des animaux "doux et délicats", juste qu'ils ne sont pas agressifs par défaut. La territorialité que tu décris, de nombreux animaux (et des humains :cretins: ) l'ont aussi, ça ne s'exprime pas forcément pas une volonté de mise à mort de l'autre (animal ou humain!). Les animaux sont aussi divers que les humains, il y a des individus plus ou moins pacifiques, plus ou moins agressifs, selon les situations... Mais ce n'est pas caractéristique innée, à l'expression systématique.
     
    Freehug, Pitsh, Maud Kennedy et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. DarkVador-au-sauna

    DarkVador-au-sauna
    Expand Collapse

    @marl0w J'ai le même "soucis" avec les anti corrida (je ne suis pas aficionada mais c'est un sujet qui m'intéresse depuis longtemps) qui s'insurgent de manière violente contre ça (parfois en caricaturant les toreros comme des êtres assoiffés de sang alors que pas du tout. C'est peut-être leur ressenti, mais "l'idée" d'une corrida réussie c'est qu'il y ai moins de sang possible, ça peut sembler difficile à concevoir mais la corrida c'est pas du tout centré autour de ça pour les aficionados). Alors que pas mal d'entre eux mangent du foi gras. Pourtant niveau violence sur les canards on repassera, c'est même interdit dans pas mal de pays car considéré comme de la torture... et l'argument ultime : "non mais le problème de la corrida c'est qu'ils tuent un animal pour le plaisir". Ben ouais, enfin ton canard (ou la viande/poisson de manière générale) aussi, tu peux tout à fait survivre sans en manger, tu le fais parce que tu aimes ça en général, c'est aussi pour ton plaisir.... Bref, petite pensée à mes potes anti-corrida, et ultra remontés là dessus (en mode le torero a eu ce qu'il méritait etc..) mais qui adorent me répéter que quand même, je sais pas ce que je rate en étant végétarienne, parce qu'une bonne entrecôte ou un peu de foi gras c'est vraiment trop bon. Hypocrisie bonjour. :cretin:
    Du coup, pour moi, la corrida ça pose avant tout la question : est-ce que c'est mieux quand c'est caché ? Personnellement je trouve ça trop facile de ne pas s'interroger sur ce qu'on ne voit pas, en fermant les yeux dessus (les conditions de production de la viande, le gavage de canards...) et soudainement se trouver une âme de militant de la cause animale parce qu'on se trouve confronté aux images qu'on ne voit pas habituellement. Parce qu'au final la corrida ça ne représente, en termes quantitatifs, qu'une toute petite partie de la violence animale, si on compare aux abattoirs, aux poules en batterie... (je dis pas que c'est pour autant moins critiquable parce qu'il y en a moins, juste que ça m'interroge).

    Et pour l'aspect tradition, c'est peut-être difficile à comprendre quand on est pas dedans mais la tauromachie c'est une véritable culture dans certaines régions. C'est quelque chose qui est transmis de génération en génération, il y a des gens dont ça a une place primordiale dans la vie (encore une fois ça peu être dur à concevoir de l'extérieur, et ça ne veut pas dire que c'est "bien", mais pour ces personnes c'est plus qu'un moment dans l'arène, ça va bien au delà).

    @Clemence Bodoc Les taureaux de corrida sont d'une race spéciale, qui est sélectionnée uniquement pour les corridas. Ce sont des sélections, faites par l'homme, justement en fonction de l'agressivité... donc on ne peut pas vraiment dire qu'ils ne le sont pas, à mon avis (même si ça résulte d'un choix et qu'évidemment le degré va dépendre des taureaux).
     
    antidiamant, MonekoFlo, doudouillitsa et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. Heather.

    Heather.
    Expand Collapse
    Mother of kittens.

    @marl0w Pour nuancer ton propos, les taureaux élevés pour la corrida souffrent aussi de certaines maltraitances. Il est certain qu'ils ont une vie plus enviable que les animaux d'élevage, mais elle n'est pas exempte de souffrance non plus. Le problème c'est de voir ça à travers le prisme de l'humain : peut-être que ça lui coûte cher et qu'il a intérêt à garder son taureau en sécurité, mais l'objectif final c'est quand même de le faire combattre pour le plaisir des humains.
    Quelques exemples de maltraitance commises sur les taureaux de corrida (je cite un bouquin de Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer, Ethique Animale, qui a une position ouvertement antispéciste mais qui produit un travail universitaire très sérieux et sourcé). L'auteur précise que les pratiques que je cite en dessous ne sont pas pratiquées partout mais tout de même dans une majorité des corridas.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Voilà voilà, et MALGRE tout ça, le taureau de corrida a une vie plus enviable que beaucoup d'animaux d'élevage. C'est dire à quel point la situation pose problème. Cela étant, les faits posés, chacun se forge son opinion en connaissance de cause. Je veux bien entendre que ça fasse vivre des familles, que ça fasse partie d'une culture, etc. Ça n'excuse pas, à mon sens, toutes ces violences. La où je rejoins les posts précédents, c'est qu'en effet ça représente une petite partie de la maltraitance animale et que c'est plus spectaculaire et symbolique mais bien moins fréquent que les maltraitances quotidiennes d'animaux d’élevage. En toute cohérence, s'insurger contre la corrida englobe effectivement au moins une réflexion sur le végéta*isme à mon sens.

    Edit : coquilles
     
    #10 Heather., 23 juin 2017
    Dernière édition: 23 juin 2017
    Souuuuu, Kopses, Ymotana et 14 autres ont BigUpé ce message.
  11. Tante Clara

    Tante Clara
    Expand Collapse
    Dif tor heh smusma. Ni'tokor!

    Je rejoins @Heather. mais j'aimerais ajouter une chose.
    Je préfère une personne qui réagit sur la corrida (ou autre chose) et sur rien d'autre qu'une personne qui ne réagit pas du tout. C'est toujours ça de gagné sur une cause. Et comme la cause est un être sentient, ça me semble important de savoir prendre ce qui est à prendre.
    (Je ne vise personne, c'est une réflexion annexe).
     
    Imago, Kaalyn, Souuuuu et 16 autres ont BigUpé ce message.
  12. DarkVador-au-sauna

    DarkVador-au-sauna
    Expand Collapse

    @Tante Clara On a pas le même avis sur ce point, à la limite je suis moins agacée par quelqu'un qui assume aimer/vouloir manger de la viande et qui n'a pas de violente opposition à la corrida que quelqu'un qui s'insurge contre ça tout en continuant personnellement à participer à la maltraitance animale (via la consommation de foi gras, de viande, ...). Je trouve ça d'une hypocrisie folle d'être okay avec les pratiques qui nous arrangent et par contre de vouloir des autres qu'ils arrêtent, puisque ça ne va rien changer à nos pratiques.
     
    antidiamant et doudouillitsa ont BigUpé.
Chargement...