Marine Le Pen n'a pas débattu avec Jean-Luc Mélenchon sur France 2

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 24 février 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. MeliiMelo

    MeliiMelo
    Expand Collapse

    "Débat serein et constructif", c'est 'd'après elle', ce qu'attendent les français.
     
  3. doux-le-ciné

    doux-le-ciné
    Expand Collapse
    Détendue

    Elle me rappelle ce tyran dans les cours d'école dont tout le monde écoutait les jérémiades de peur qu'il ne fasse une crise et pour qui au final c'était la meilleure manière d'être écouté.
    au final elle a monopolisé la parole un bon moment, elle n'a répondu à rien au sujet de son programme et a insulté Mr Mélenchon de tout ces gestes. Ce qu'il avait dit à son sujet n'était de toute manière qu'une description pure et simple de sa personne. Enfin ne commençons pas à parler d'une négationnisme quant aux camps nazis car ça risquerait de m'agacer.
    Pour finir elle dit parler aux petites gens, mais elle refuse le dialogue avec un candidat qu'elle considère pas assez important dans la campagne. Ah bah si parler à tous les français signifie dialoguer avec notre cher Mr Hollande et notre président alors la France se réduit à peu de gens.
    Je salue le sang-froid et l'humour de Mr Mélenchon.

    ps: bien sûr que c'est une stratégie logique que d'appeler à voter Hollande quand on est de gauche s'il passe au second tour ce qui ne fait pas du front de gauche un non-parti ni de Mélenchon un non-candidat.
     
  4. Nastasia

    Nastasia
    Expand Collapse

    C'est totalement ridicule...
    Et je plussoie doux-le-ciné.
    Je suis juste sur le cul, excusez moi l'expression.
     
  5. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    J'aurai aimé pouvoir vivre une réalité parallèle où elle aurait accepté de débattre pour voir quelle version de l'émission aurait le plus fait le buzz.

    C'est clair que venir pour refuser de débattre n'attire paaas du tout l'attention sur soi.
    Dans ce cas là elle n'avait qu'à pas se présenter du tout, si elle voulait éviter le buzz et dénoncer le "cirque" de France 2. Là c'est juste pour qu'on parle d'elle, pour se poser encore une fois en victime. Ça commence réellement à devenir lassant. J'ai l'impression que ça la décrédibilise. Et que ça redonne une image plus calme de Mélenchon.
     
  6. Erinyes

    Erinyes
    Expand Collapse

    C'est vraiment à se demander quel age elle a et si elle a des conseillers derrière elle.

    "Je suis une victime, ouhouh, les gens sont méchants avec moi, c'est difficile". Autant avec son père ça pouvait marcher parce qu'il était quand même pas mal boycotté, autant là ça ne tient plus, Marine Le Pen est invitée partout, comme tout le monde voir plus que certain partis "pas au même niveau électoral qu'elle".
     
  7. Lizett'

    Lizett'
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Ne vous y trompez pas, c'est une stratégie bien pensée qu'elle a mis en place là.

    1- La poltique, c'est de la rhétorique, l'art de baratiner et de convaincre, et des gens pensent que tous les politiciens se valent bien, et que ceux qui gagnent sont ceux qui parlent le mieux et font un meilleur argumentaire. Pas ceux avec les meilleurs idées. En refusant de débattre, elle se démarque de ce système-là.

    2 - L'attitude "je ne répondrai pas, je ne vais pas m'abaisser et vous parler, car vous avez souillé mon honneur", fait appel à des valeurs (honneur, politesse, dignité) auxquelles son potentiel électorat est très sensible.

    3 - Elle fait bien plus de buzz ainsi qu'en débattant. Elle et Mélenchon sont de bords opposés, donc tout le monde sait que s'ils avaient débattu ils l'auraient fait en se gueulant dessus et s'accusant mutuellement de tous les maux de l'univers.
     
  8. skaperla

    skaperla
    Expand Collapse
    sur le chemin de la rutilance

    "ça vous laisse une bonne moitié" :d
     
  9. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    ça ne fait pas avancer le débat mais ça m'a bien fait rire :)
     
  10. Carpe Diem *

    Carpe Diem *
    Expand Collapse

    Cela s'appelle juste du mépris de la part de MLP et après elle viens nous parler de respect... :clap:
     
  11. Anders Hepburn.

    Anders Hepburn.
    Expand Collapse
    Pulsions bukowskiennes.

    Blender ça m'intéresse ce sujet, tu peux en dire davantage ?

    De mon côté, je m'interroge quant à la notion de débat. Souvent, j'ai l'impression que c'est davantage une confrontation afin de savoir qui aura le dernier mot ou bien alors des pics lancés pour lancer le pari sur qui flanchera en premier. Mais si peu, un échange d'avis ou mise en commun de connaissances.

    Bien sûr je ne m'attendais pas que MLP et Mélenchon débattent réellement, au vu de leur personnalité respective mais je suis très déçue, j'attendais ce débat avec impatience.
     
  12. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Moi je suis assez contente qu'elle ait fait cette bourde monumentale de refuser de débattre.

    C'est certainement une stratégie à la base, mais je pense que ça ne l'arrangera en rien; son discours de mépris "vous n'êtes pas à la hauteur" alors qu'il rétorque qu'il l'a battue aux Européennes (en terme concret de siège, non pas abstrait de sondages !!) et qu'il a le score qu'avait son père, c'est idiot.
    Et de toutes façons, qui apprécierait une candidate qui refuse de débattre avec quelqu'un "de plus bas qu'elle" ? Les ouvriers qu'elle veut défendre, ne sont-ils pas "plus bas qu'elle" ?

    Et puis Mélenchon a marqué de nombreux points: il l'a simplement interrogée sur sa vision du droit des femmes. Il connaissait très bien son dossier et a prouvé que la parité et l'égalité n'est absolument pas dans son programme, bien au contraire. Et ça c'est bon à prouver, parce que c'est une femme, alors ça pourrait être trompeur...

    Elle nous prouve en tout cas qu'elle est idiote.

    Refuser de débattre avec un autre candidat, c'est anti-démocratique.

    Puis elle a perdu ses moyens, elle avait peur, c'était très visible. Elle avait tout à gagner à débattre et écraser un si petit candidat, selon ses dires. Pourtant elle refusait. Étrange communication !
     
Chargement...