me serais-je trompée de voie ?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Greenfairy2a, le 3 septembre 2007.

  1. Greenfairy2a

    Greenfairy2a
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    bon, je vais essayé de vous expliquer ce qui me turlupine en ce moment : le choix de carrière.
    j'ai 19 ans, et j'entre en L3 d'histoire. Depuis toute petite, mon plan de carrière était établi : médecine, spécialisation en psychiatrie, et partir quelques années à l'étranger dans un organisme comme médecin sans frontière (bah oui, même en étant psy, on a une formation généraliste !). médecine c'était pas pour le prestige, mais pour aider les autres, et psy aussi.
    J'ai toujours eu la fibre altruiste, je me suis toujours tourné vers les autres, c'est un truc qui est en moi, je suis très sensible au malheur des gens.

    Et puis voilà, j'ai passé un bac S, malgré le fait que je sois une pure littéraire... je l'ai eu, mais j'ai été dégoûtée des sciences, et j'ai dû sérieusement remettre en question mon plan bien établi... ne sachant quoi faire, je me suis tournée vars une prépa lettre (hypokhâgnes, puis khâgnes), qui reste très généraliste et dispense un enseignement de qualité.
    Là je me suis prise de passion pour l'histoire, c'était d'ailleurs ma spé en khâgnes. Donc tout naturellement, je me suis dirigée à la fac vers la L3 d'histoire.
    Oui mais voilà... l'histoire j'adore ça, vraiment, depuis toujours... mais je me demande si c'est vraiment ce que je veux faire de ma vie. J'ai toujours rêvé d'apporter ma pierre à l'édifice, que quelque part, ma vie ne soit pas "vaine", que je puisse aider les autres, et à côté de ça, j'ai un goût très prononcé pour "l'ailleurs", les voyages, l'étranger, les autres.
    Donc là je me dis : oui, l'histoire j'adore ça, mais voilà ma vie ça va être prof, ou au mieux si j'y arrive bien, la recherche. Mais est-ce que c'est vraiment ça que je veux ? ce pour quoi je suis faite ? je sais pas.
    le fait de ne plus pouvoir faire médecine m'a complètement chamboulée, je ne sais plus du tout ou je vais. je tiens à l'histoire, mais plus comme à une passion que comme à un métier, j'adore l'étudier, lire, découvrir des choses... d'un autre côté, l'humanitaire, le social, oui d'accord, mais quoi ? je suis absolument pas renseignée là dessus, et j'ai peur de gâcher mon avenir, d'un côté comme de l'autre !

    D'autre part, je suis avec mon copain depuis 3 ans maintenant, on s'aime vraiment très fort, on va habiter ensemble cette année, on a vraiment des projets de vie tous les deux... mais voilà, mes idées de voyage, d'aide humanitaire, tout ça, lui c'est pas trop son truc, ce qu'il veut c'est vivre en italie, définitivement, et le plus tôt possible ! et moi je ne me vois absolument pas m'installer quelque part si tôt ! je veux voyager, voir le reste du monde, vivre avec les gens d'ailleurs avant de me poser. il me parle de voyage, mais moi je veux pas faire une semaine de club med dans un pays différent tous les été ! je voudrai vraiment être au plus près des gens, de leur vie.

    Donc voilà je sais pas trop ou je vais. je vais faire ma licence ça c'est sûr, histoire de quand même avoir quelque chose, et je pense m'engager dans une association cette année pour voir si c'est vraiment quelque chose qui est en moi ou si c'est de l'ordre de l'utopie...

    j'aurai aimé avoir l'avis de madmoizelle qui vivraient la même chose, ou qui l'ont vécu, ou simplement si vous avez des conseils... mon problème vous paraîtra peut-être futile, mais ça me torture l'esprit en ce moment, je veux faire le bon choix !
     
  2. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    Ton problème n'est pas du tout futile, au contraire.
    Personnellement, j'ai toujours su ce que je voulais faire, et je fais tout pour y arriver.
    En ce qui te concerne, le fait de tenter une association me parait une excellente idée. Tu peux essayer de partir quelques mois en bénévole humanitaire, ça te rapprochera un peu du contexte de partir avec médecins sans frontière.Ca t'aidera peut être à savoir ce que tu veux vraiment faire.

    Et sinon, ça me parais TRES important de te dire que ton homme n'a pas à décider de ce que tu feras ou pas. C'est ton avenir, pas le sien, et rien ne dit que vous resterez ensemble. Imagine que vous cassiez dans 2 ans, tu te retrouverais seule en Italie, avec tous tes rêves bien loin.
    C'est pas agréable à entendre, mais faut pas oublier ses rêves pour faire plaisir aux gens.
     
  3. Mademoiselle Coco

    Mademoiselle Coco
    Expand Collapse
    a un magnifique brushing

    En vrac :

    S'aimer très fort n'évite pas de ne pas du tout avoir les mêmes projets de vie, et il y en a toujours un qui doit se sacrifier. Je suis pas une grande spécialiste, mais pour moi, ça veut forcément dire qu'un jour ou l'autre, celui qui s'est sacrifié en voudra à l'autre, finira par lui reprocher, etc.

    Etre prof, c'est avoir beaucoup de vacances, ce qui laisse la possibilité de beaucoup voyager, de s'engager dans des assoces humanitaires en tant que bénévole, etc. Tu peux donner des cours d'alphabétisation en France pendant toute l'année aussi. En fait, tu n'es pas obligée de faire de l'altruisme ton métier ! Ca peut être un complément qui te permet d'équilibrer ta vie.

    Après une licence, tu peux aussi passer les concours des affaires sociales en France. Il y a plein de postes qui sont super intéressants et permettent d'aider concrètement ls gens. Bon, tu trouves peut-être que c'est moins palpitant d'aider un gamin battu en France que d'aider une famille à avoir accès à un point d'eau au Mali, mais ce sont aussi des carrières où ton action a un vrai impact sur la vie des autres.

    Voilà, je reviendrai si je pense à autre chose ;)
     
  4. Greenfairy2a

    Greenfairy2a
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    merci pour vos réponses les filles !
    alors tout d'abord, je me suis sûrement mal exprimée dans mon message : je ne compte pas tout sacrifier pour mon copain, et j'ai bien conscience que peut-être on ne sera plus ensemble dans quelques années, d'autant que nous sommes jeunes tous les deux, on s'est mis ensemble à 17 ans !
    Seulement pour l'instant, je ne me vois pas sans lui, je suis totalement incapable de faire un choix dans l'immédiat, je veux rester avec lui car il est nécessaire à mon équilibre. mais je ne sacrifirai pas ma carrière non plus ! pour l'instant les deux sont compatible, mais je m'interroge pour l'avenir c'est sûr !

    Concernant mon problème en tant que tel, c'est vrai que je n'avais pas considéré le fait le boulot de prof laisse quand même beaucoup de temps disponible, et que je pourrai peut-être réussir à concilier les deux ! et avoir ainsi un équilibre entre ces deux passions ! merci madmoizelle coco pour avoir éclairé ma lanterne là-dessus !

    Après, non je ne trouve pas spécialement plus "palpitant" d'aider une famille malienne plutôt qu'une française ! le seul truc c'est que j'aime beaucoup voyager et rencontrer d'autres cultures, donc c'est pour ça que l'étranger m'attirait plus, mais je ne vois pas du tout d'inconvénient à aider ceux qui en ont besoin là où ils sont, c'est à dire en france aussi ! donc voilà, de ce côté là y a pas de problème !

    je pense que pour l'instant je vais m'en tenir à mon année de licence tout en essayant de trouver une association où je pourrai m'engager, vu que je serai à montpellier, je pense que je devrais en trouver quand même !
    merci les filles !
     
  5. bettyboop2

    bettyboop2
    Expand Collapse
    Détendue

    Salut les filles,

    Greenfairy2a, en un mot tu as de la chance de te rendre ompte de ça à 19 ans. Donc profites-en. Je pars d'un principe simple, si tu penses t'épanouir ds ton boulot, alors continue ds ta voie. Sinon, change.
    J'ai 27 ans, je suis consultante achats logistique et j'avoue ne pas avoir rêvé faire ce métier étant plus jeune ! Je crois être une scientifique frustrée. On m'a refusé le droit de passer un bac S à cause de mes résultats en Physique Chimie. Si le bac D était encore d'actualité, j'aurais peut-être pu réaliser mon rêve de devenir médecin (néphrologue ou cardiologue plus précisément :) )
    Donc, saisis cette chance d'avoir pris conscience de ces questions assez tôt pour te réorienter.
    Je ne te pousse vers aucune option, mais je te donnerais un conseil : suis toi, toi.
    Bon courage
     
  6. Yunfa

    Yunfa
    Expand Collapse

    comme les mad l'ont dit avant moi: le mieux est de faire ce que tu as envie de faire toi!

    Tout en sachant comme dit Nephtys que quand on est vraiment passionné par ce que l'on fait on aime avoir du temps pour le faire à fond! donc l'idée de prof+association à côté j'adhère moyen.. (dison à court terme)

    Le fait est que tu t'es pas vraiment renseignée sur le domaine de l'associatif, l'humanitaire... c'est ce que tu devrais faire en premier. De même que faire du bénévolat cette année pour voir si tu accroche vraiment.. Il y a aussi les stages de volontariat international qui sont pas mal et qui touche un peu à tout: ça peut etre aider des personnes souffrantes comme faire des fouilles archéologique mais à l'étranger! Une petite recherche sur internet t'en diras plus et ça pourrait t'aider à y voir plus clair si tu es prête à partir quelques mois ;)

    Après c'est sûr c'est une bonne chose que tu te rendes compte de ça maintenant parce que plus tard tu aurais pu finir malheureuse :confused:

    Personnellement j'ai 20ans (bientot 21 :o ) et j'ai toujours hésité sur mon parcours, je viens de finir une licence LEA à contre-coeur (plus pour mes parents qui voulait quelque chose de sûr) mais maintenant je sais que c'est pas fait pour moi alors je préfère suivre une autre licence qui me correspond mieux, même si c'est une voie difficile niveau place sur le marché du travail (bah oui la communication...) et que ça plait moyen aux parents

    Il vaut mieux que tu prenne le temps cette année de bien réfléchir pour faire le bon choix, tout en te renseignant sur les différentes voie qu'ils s'ouvrent à toi. Et puis c'est sûr suis le chemin qui te convient le mieux, peu importe ce qu'en pense les autres...
     
  7. Greenfairy2a

    Greenfairy2a
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    merci les filles pour vos conseils et le mal que vous vous donnez pour mon problème !
    c'est vrai que si l'humanitaire est vraiment LE truc qui me plaît, le côté prof+autre chose à côté, tout en sachant que y a pas que le boulot dans la vie pourrait me frustrer.
    Donc bon, je crois que le mieux pour l'instant c'est d'avoir ma licence d'histoire et de comme vous dites, me tester un peu avec du bénévolat, peut être essayer de partir l'été prochain aussi pour une mission. je m'étais un peu renseignée là dessus aussi, mais sans plus...
    je vais essayé de faire des recherches plus approfondies sur tout ça !
    merci pour votre aide !
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. ptitejojo
    Réponses :
    0
    Affichages:
    26
  2. venemiumiu
    Réponses :
    4
    Affichages:
    1927
  3. Antigonedream
    Réponses :
    4
    Affichages:
    1273
  4. Colora
    Réponses :
    3
    Affichages:
    641
  5. little_light_in_darkness
    Réponses :
    3
    Affichages:
    745