Mes parents ne veulent pas que j’arrête la fac

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par aurelieloveskpop, le 8 février 2015.

  1. aurelieloveskpop

    aurelieloveskpop
    Expand Collapse

    Bonjour tout le monde , j'ai 18 ans , j'ai obtenu mon bac en 2014. En Septembre j'ai commencé la fac, en Langues Etrangères Appliquées , j'ai très mal vécu le fait de partir du cocon familier , étant donné que je suis très attachée à mes parents , je suis tombée dans une petite déprime d'1 mois , où je pleurais tout le temps , tellement que je me sentais si mal. & puis 2 mois après j'ai réalisé que ce cursus n’était pas pour moi.

    Depuis le mois de décembre je ne développe plus aucune envie de continuer , je me sens perdue. J'ai l'impression de perdre mon temps à rien faire. C'est pour ça que je veux arrêter la fac , mais mes parents ne sont pas pour. Je suis actuellement en préparation de mes futures études, je souhaite partir en BTS Tourisme pour Septembre 2015 , & pour le moment ça se concrétise.

    L'année universitaire se finit fin mai , j'ai donc 3 mois à finir , mais je ne me sens plus de continuer... je ne travaille pas , je n'ai pas la force , je me mets à pleurer et à avoir une boule dans le ventre tout les soirs c'est devenu invivable.

    Je viens d'en parler a mes parents , et le moindre truc qu'on puisse dire , c'est que j'ai peur , après cette annonce mon père m'a menacé en me disant : "si tu vas plus en cours , tu verras ce qu'il va te tomber sur la tête". j'ai très peur de ce qu'il peut arriver...

    & donc je me suis mise a pleurer toutes les larmes de mon corps , et j'ai tout dis à ma mère qui m'as dis qu'à la base je n'étais pas sensée arrêter comme ça & je lui ai dis : je te l'ai pas dis pour pas que tu te fasses du soucis (car je culpabilise), mais tu trouves ça normal de pleurer tout les soirs parce que je ne suis pas bien moralement , parce que je me sens pas bien ici? ça te fais plaisir de me voir comme ça?

    S'il vous plait je voudrais que vous m'aidiez à trouver les justes mots pour pouvoir leur faire comprendre que cette situation ne peut plus durer. Je vous en serais tellement reconnaissante.. Merci !
     
    Aguafiesta a BigUpé ce message
  2. JessyCat

    JessyCat
    Expand Collapse

    Je ne connais pas tes parents, mais presente leur bien ton projet de l rentrée (avec document et débouché, voir un stag ou un job d'été en rapport) pour leur montrer que tu n'arrêtes pas tes etudes mais te réoriente. Ca devrait les rassurer.
     
    aurelieloveskpop a BigUpé ce message
  3. aurelieloveskpop

    aurelieloveskpop
    Expand Collapse

    Oui je suis d'accord ^^ mais ils sont déjà au courant que je me réoriente pour Septembre, je leur ai montré tout.
    Je leurs ai aussi montré que j'avais fait mon cv et plusieurs lettres de motivation pour travailler cet été !
     
  4. JessyCat

    JessyCat
    Expand Collapse

    En temmps que parent, être au courant que tu veux te réorienter et savoir que c'est ok, c'est sur, tu laches pas tu te réoriente ça peut être différent. ils doivent avoir peur que tu n'ai rien à la rentrée même si tu as dit le vouloir. Tu lache quelque chose, peut etre ils pensent que tu risque de lacher la réorientation. Montres que tu es pro active sur ça.
    Je dit ça parce que me parents sont comme ça, genre tu lache une fois c'est que tu n'est pas serieuse pour tout le reste de ta vie...cGenre ils me disent que je suis douillette parce qu'à 6 ans j'ai pleuré au point qu'ils ont cru que je m'étais cassé un truc, alors qu'en fait non, et maintennat ma mère me dit que pour une douillette comme moi, ça va être dur. (Mais mon dentiste qui a du finir un truc sans anesthésie lui trouve que je gère la douleur...)
     
  5. aurelieloveskpop

    aurelieloveskpop
    Expand Collapse

    Alors , pour mon BTS, j'ai parlé face a face avec le directeur de cette école en lui expliquant ma situation, m'a fait comprendre qu'il n'y aurait aucun problème pour integrer son école. Je dois le voir en fin de mois pour m'inscrire officiellement.

    Lâcher les études pour de bon comme ça c'est inimaginable ,JE VEUX faire autre chose , mais arrêter les études pour toujours c'est hors de question.
     
  6. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    En fait, tes parents sont ok pour que tu partes de ton cursus en septembre, mais pas pour que tu arrêtes avant la fin des cours, c'est ca ?

    Franchement je les comprends un peu, tu vas faire quoi en attendant ? Tu vas pas rester chez toi à regarder la télé toute la journée, surtout si tu as tendance à déprimer facilement :)
    Surtout que c'est eux qui paient tes études et ton appart j'imagine.
    Pour trouver les mots juste... Trouve toi un travail. Attends pas l'été.
    Un truc rentable, comme ca tu prends en charge tes frais, ils verront que tu es mature.
     
    Lualdi et JessyCat ont BigUpé.
  7. Melodrama Chanel

    Melodrama Chanel
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec @Ju-, je comprends que tes parents aient envie que tu termines ton année. Si toi ça ne te plait pas, il vaut mieux trouver quelque chose en attendant, car un trou de plusieurs mois dans le CV ça rend pas top pour tes futurs employeurs...

    Sinon, tu peux les rassurer en leur disant que ta situation est très courante ?
    J'ai trouvé ça sur le site de l'étudiant : http://etudiant.aujourdhui.fr/etudi...versite-44-de-reussite-en-premiere-annee.html
    Ca fait quand même presque un tiers des élèves qui se réorientent après leur 1ère année de fac, tu es loin d'être une exception !
     
    Ju- a BigUpé ce message
  8. EllieM

    EllieM
    Expand Collapse
    patates !!!!!

    J'ai été dans le même cas que toi mais avec des parents un peu plus compréhensifs. Effectivement comme l'ont dit d'autres madz je pense que tu devrais continuer à aller en cours ou prendre un travail avant et pendant les vacances, moi j'ai continué d'aller en cours l'année dernière (malgré les difficultés à quitter ma famille le dimanche soir) j'ai validé mon année (pour rien) et mes parents ont quand même vu que j'allais au bout de ce que j'entreprenais.
    Ensuite je voudrais simplement te dire qu'une réorientation quoi qu'en disent tes parents, ca n'est pas grave, se lancer dans les études supérieures n'est pas une étape facile ... J'ai moi aussi eu beaucoup de difficultés à quitter ma famille, je pleurais aussi beaucoup et me sentais très seule à la fac mais l'inactivité va te faire perdre le rythme de travail que tu gardes quand même un minimum en suivant tes cours. Je ne dis pas que c'est facile, je sais à quel point ca ne l'est pas mais je pense que tu devrais continuer d'aller en cours en appelant tes parents souvent dans la semaine quand tu es sur le lieu de tes études...
    En te souhaitant du courage, de la motivation et de la réussite dans tes projets :fleur:
     
    Ju- a BigUpé ce message
  9. aurelieloveskpop

    aurelieloveskpop
    Expand Collapse

    Yo! après des mois d'inactivité ,eh bien je suis enfin en BTS tourisme ^^. Et ce que j'ai fais n'a pas été très réjouissant mais j'ai du quitter la fac dans leur dos sans qu'ils le sachent , car je n'ai pas pu faire autrement , et j'ai fais ma vie jusqu'au moi de Mai , pour que mon contrat se termine , et certes ils ne le savent toujours pas..

    Et ça ne m'empeche pas de bien suivre mes études de BTS ^^ & malheureusement j'ai toujours des problèmes avec eux , puisque j'ai été obligée d'aller retourner vivre chez eux ^^
     
  10. aurelieloveskpop

    aurelieloveskpop
    Expand Collapse

    Et pendant ce temps j'ai beaucoup cherché pour qu'on puisse m'embaucher en contrat saisonnier , & comment vous dire que ça a été le fail total.. personne n'a voulu me prendre :/
     
  11. Transatlantic

    Transatlantic
    Expand Collapse

    J'ai vécu la même chose, à la même période de l'année que toi, en 2013..
    J'avais cru que le cursus me plairait mais j'ai été très déçue, et je ne me sentais pas à ma place. Le seul moyen pour arrêter ma dépression a été de me trouver un boulot pour pouvoir arrêter la fac et pouvoir payer moi-même mon loyer.
    Je n'aurais pas arrêté la fac si ça avait été pour rentrer chez mes parents et qu'ils me voient à rien faire toute la journée : j'ai donc fait en sorte d'embrayer sur un job direct, le lendemain de mon arrêt de la fac.
    Ca a été dur pour mes parents, pour moi également, mais je n'avais plus le choix.
    On a été en froid pendant quelques mois, et finalement au bout de six mois ils ont constaté que j'avais de réels projets : je leur ai prouvé que je n'avais pas arrêté la fac par caprice. Que j'étais prête à travailler dur pour obtenir ce que je voulais et ça a marché : j'ai enchaîné les jobs alimentaires pour survivre jusqu'à la rentrée suivante, et j'ai poursuivi mes études dans le cursus de mon choix.
    Ca reste une mauvaise période dans ma vie et je n'aime ni en parler ni y repenser car j'étais constamment en pleine remise en question, et mes parents n'étaient plus là pour me soutenir. J'avais beaucoup de mal à joindre les deux bouts, je n'ai mangé que des pâtes pendant plusieurs mois. Je survivais difficilement, et puis j'étais dans une très grande solitude.
    Je mettais des sous de côté pour pouvoir entièrement prendre en charge l'année d'études qui allait suivre, et j'ai réussi, maintenant je fais le boulot que j'aime :)

    Ce n'est que mon histoire, je ne veux pas te conseiller d'arrêter la fac contre l'avis de tes parents..et je n'ai pas envie de te demander de te forcer à continuer non plus.
    Tu devrais chercher un job qui te permettrait d'être complètement indépendante. Peu importe le job, c'est temporaire, tu fais ça juste pour les sous, ne cherche pas à te donner plus que tu ne le dois, garde ton objectif en vue.

    Par contre fais attention si tu perçois des bourses : il me semble que si tu arrête la fac tu devras les rembourser. Ca risque d'être handicapant !
     
    Lualdi a BigUpé ce message
  12. Tassathé

    Tassathé
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Franchement quand je lis ça je trouve vos parents vachement durs ! :oo:
    Moi aussi jme suis retrouvée à la fac à 17 ans à déprimer et pleurer tous les soirs et me demander ce que je foutais là. En novembre je l'ai dit à ma mère, elle a compris et je suis retournée chez eux, sans rien à faire mais en prenant du temps pour réfléchir. Début janvier j'avais trouvé un boulot pour quelques mois, puis à la rentrée suivante j'ai intégré une école le domaine de mes rêves et j'ai eu mon diplôme avec les Félicitations quelques années plus tard.
    Franchement je comprend pas pourquoi il faudrait à tout prix faire quelque chose, rentabiliser son temps, au point de se mettre très mal. On est pas des robots. Et pourqoi rien faire quelques mois est aussi mal vu ? C'est quand on a du temps libre qu'on trouve des idées, qu'on monte des projets, qu'on peut se retrouver soi même ect.
    Et je vous rassure un trou sur le CV de quelques mois à 18 ans les employeurs n'en ont rien à faire, ils regardent ce que t'as fait après et le voient même pas.
    Le but dans la vie c'est pas d'être de parfaits petits soldats pour la société, c'est d'être heureux et bien avec soi-même.
    @aurelieloveskpop tu as fait ce que tu sentais devoir faire, ne culpabilise pas, et sois patiente, les relations avec les parents s'améliorent souvent au fil du temps. Parfois ils sont un peu tendus quand leurs enfants sont aux études car c'est une transition dans leur tête et ils s'inquiètent pour l'avenir, mais ça va mieux quand ils voient que tu es vraiment devenu adulte.
     
    Lullabyrock7, aurelieloveskpop, Luthéa et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...