Mes petits seins, j'espère qu'un jour je vous trouverai beaux

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea.Castor, le 1 avril 2018.

  1. Lea.Castor

    Lea.Castor
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    ----- Publicité -----
  2. Jeannedarkh

    Jeannedarkh
    Expand Collapse
    L'oignon fait la force !

    Chouette article ! Comme quoi, on a toutes nos complexes vis à vis de nos poitrines. Chez moi c'est tout l'inverse, mes seins sont arrivés très tôt (trop). Et si beaucoup de personnes "envient" ma poitrine (parce qu'elle correspond à une certaine norme), moi pas. Je rêve de pouvoir mettre des soutifs sans vérifier systématiquement s'ils ont rembourrés... Et mettre du push-up, ou simplement des hauts décolleté sans craindre qu'ils ne soient trop dévoilés. Et d'avoir des petits nénés aussi zoulis que ceux de l'illus ;)
    Bravo à Julie d'avoir bravé ce complexe et osé se mettre ainsi à nue :top:
     
    LisaouasiL et Rocksteady ont BigUpé.
  3. Kmarlou

    Kmarlou
    Expand Collapse

    Je trouve ça tellement dommage d'être complexée ainsi par ses seins. Je sais que ça ne se maîtrise pas...

    J'ai moi aussi des petits seins (vu les illustrations je pense qu'on fait la même taille, simplement mes auréoles sont plus petites).
    J'ai eu la chance à l'adolescence, qu'une de mes copines me fassent remarquer que ma mère n'en avait pas de gros.
    Du coup au lieu d'espérer qu'ils poussent, j'ai entrepris d'apprendre à les aimer, j'ai écumer les blogs qui parlent des célébrités à petites poitrines (Eva Longoria, Et surtout mon idole de l'époque, Keira Knightley, mon copain me disait encore récemment qu'elle était magnifique comme femme... ).
    Et tout comme ma mère je regrette l'époque où il n'y avait pas systématiquement un coussinet (Ou alors un qu'on puisse enlever et remettre) sur les soutiens gorge bonnet A...

    Je sais qu'un complexe ça n'est pas facile, C'est dur à gérer. Alors je suis simplement de tout coeur avec toi pour réussir à passer ce cap de ne plus détester ta poitrine...
    Et même si j'aime ma poitrine (grâce je pense aussi au fait que titiller mes tétons m'excite ÉNORMÉMENT... je crois qu'ils sont directement liés à mon clito c'est vraiment incroyable), je n'aime pas trop la forme que cela donne sous les vêtements, alors mem si je suis capable de me balader nue devant mon mec, je n'arrive pas à sortir sans soutien gorge qui arrondisse ces petits triangles ...

    Je te souhaite de les apprécier autant que moi et même plus que je n'apprécie les miens (je n'envie même plus les autres, les gros seins me paraissent trop étranges, simplement parce que ce ne sont pas les miens)...
     
    Leronira, allinall, Rocksteady et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Fleur d'oranger*

    Fleur d'oranger*
    Expand Collapse

    Je crois que le problème des petits seins, c'est qu'on attend qu'ils grandissent jusqu'à ce qu'un jour on se rende à l'évidence...
    Surtout quand on s'attend à qqch de différent par rapport à sa mère ou sa soeur...

    Ce qui m'a beaucoup aidé c'est de comprendre qu'ils plaisent.
    Je pensais que c'était moche ces petits seins pointus. Mais en fait, ça plait à plein de monde.
    Et en plus, maintenant que je suis avec mon copain, je l'aime lui, avec son corps, que ce soit la norme ou pas, juste parce que c'est une partie de lui. Du coup je comprends mieux qu'il aime mes seins.

    Maintenant je me dis que j'ai des petits seins comme certains sont grands, petits, blonds, roux, avec ou sans lunettes, un petit nez, maigre ou non, etc...
    C'est pas un défaut, c'est juste une caractéristique de mon corps.
    Ca ne m'empêche pas de complexer selon l'humeur du jour ou d'avoir envie qu'ils soient plus gros, mais c'est mon avis, pas une vérité générale.
     
    Kmarlou, sweetonic, Leronira et 8 autres ont BigUpé ce message.
  5. Nymphetameen

    Nymphetameen
    Expand Collapse
    Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des épreuves d’amour.

    Je me retrouve un peu dans ce témoignage, quoi que j’ai appris à aimer mes seins vers l’age de 20 ans, quand j’ai compris que j’en aurais pas d’autres x) c’est clair que la représentation est primordiale, moi aussi je me suis beaucoup aidée des actrices à petite poitrine pour m’accepter! Et c’est clair aussi que le regard de la personne qu’on aime aide énormément. Mon copain est fou de mes seins (ça fait bizarre au début c’est vrai). Et enfin, depuis des années je me force à les regarder vraiment, sous différents angles dans la glace. Maintenant, depuis 3 ou 4 ans, je les aime vraiment, je les trouve magnifiques. Youpi!
    Prochaine étape : le ventre XD
     
    Kmarlou, sweetonic, Leronira et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Barbanini

    Barbanini
    Expand Collapse
    hup hup hup !

    J'ai appris à aimer les miens après qu'ils ont nourris mes enfants....
    Actuellement victimes de la gravité terrestre, ils sont "objectivement" nettement moins beaux que quand j'avais ton âge. Et pourtant... je ne les aimais pas du tout, je les trouvais tout moches, tombants, etc.
    Je pensais aussi à l'opération (c'est une tentation qui revient régulièrement).
    Ils sont passés par tous les états pendant mes grossesses et allaitements (du B au E (ouille ouille), stabilisés un long moment en D, ils ont décidé de faire du C maintenant).
    Maintenant, ça dépend énormément des périodes, mais je les trouve plus "féminins", avec un téton bien dessiné (donc facile à attraper :d ). Avec des vergetures, et plus très fermes, mais "vrais" (alors que bien sûr avant c'étaient des faux ha ha ha), ils ont été "utiles", ont aidé mes enfants à grandir.... et moi aussi par la même occasion.
    Bon courage à toi, la gestion des complexes, c'est très compliqué....
     
    Leronira, Cornélie, NanaCoubo et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Margaux Boubou

    Margaux Boubou
    Expand Collapse
    Coin. Coin coin. Coin coin coin.

    Ma mère, ma sœur et moi, on n'a pas des grosses poitrines. Mais des 3, c'est moi qui ai le plus gros bonnet (C).
    Moi je complexais avant, et puis quand j'ai atteint mon poids de forme à 16 ans, POUF ! Du C. Bon bah de là, je n'y faisais même plus attention. Et puis s'en est suivit une longue période (4 ans et demis) difficile, où j'ai perdu 13 kilos et 2 tailles de bonnet. Et en fait, je ne complexais pas parce que JE les trouvais petits, mais parce que le mec avec qui j'étais à l'époque LUI les trouvait "ridicules" (Oui, quand je vous dis "une longue période difficile", dites-vous que ce n'est q'un euphémisme). Ceci dit avec tout le poids que j'y ai laissé, je me voyais plus comme un sac d'os qu'autre chose... BREF aujourd'hui, bientôt 25 ans, j'ai retrouvé les kilos que j'avais égaré, et mon bonnet C dans la foulée. Mais en vrai, je m'en fous. Et parfois même, j'ai la nostalgie de mes petit nénés (pas du reste en revanche).
    C'est un premier exemple pour illustrer la trop grande importance que l'on accorde au regard des autres.
    Deuxième exemple : ma petite sœur, qui a 21 ans. Elle a un "petit" bonnet A. Et elle complexe encore dessus. Et pourtant, ils sont magnifiques, en plus d'être pratiques :top: En plus de ça, ma sœur a une morphologie qui se rapproche de très très près aux canons de beauté actuels. Mais non, rien n'y fait, elle les trouve vraiment trop petits. Quand je lui demande pourquoi : "Bah regarde ! Je ne peux pas mettre les vêtements que je veux, si je ne mets pas de soutient-gorges ultra rembourrés, ils sont invisibles ! On dirait une ado !" :gonk: Moi quand j'entends ce genre d'argument, j'ai des alarmes qui s'allument de partout dans ma tête "Idées reçues ! Inconfort ! Regard biaisé ! Stéréotypes !" Alors après, les goûts et les couleurs... voilà ! Mais bon sang, les seins ne sont pas là pour décorer (d'une !), avoir des seins ne justifie pas la féminité (de deux) et LES PETITS NÉNÉS C'EST LE PIED (de trois) ! A elle les décolletés ultra plongeants, les étés (et même les hivers) en no-bra et donc la richesse financière et le confort libéré ! Je lui ai fait voir des actrices magnifiques et qui pourtant ont des petites poitrines (Keira Knightley, Noomi Rapace, Nathalie Portman, Charlotte Gainsbourg, Charlize Theron, ...) et ça l'a un peu aidé.

    Les seins n'ont rien à voir avec la beauté. RIEN. DU. TOUT. Et si vous vous sentez mal parce que quelqu'un vous a dit un jour qu'ils étaient "ridicules" ou que vous étiez "plate comme comme une planche à pain" (#PhraseDeBeauf) alors c'est une mauvaise raison de complexer. C'est VOTRE REGARD A VOUS qui compte. Uniquement le votre. Si VOUS n'aimez pas votre image dans le miroir, alors peut-être que vous pouvez envisager certains changements. D'ailleurs, à ce propos, vous n'avez pas à en rougir. Mais si le problème vient des autres, alors laissez-tomber, "haters gonna hate" de toute façon. Ils n'en valent pas la peine. Est-ce que Picasso a modifié ses toiles pour qu'elles ressemblent à toutes les autres afin qu'elles soient appréciées du plus grand nombre ? NON. Eh bah votre corps, c'est pareil. Si ça vous va, alors c'est qu'il n'y a rien a changer. Le reste, ON S'EN FOUT ! :danse:
     
    #7 Margaux Boubou, 1 avril 2018
    Dernière édition: 1 avril 2018
    Miss Granger, Kmarlou, sweetonic et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. Ineffable

    Ineffable
    Expand Collapse
    Act like a girl !

    Super témoignage, Team petit seins ici aussi, et si j'ai longtemps portés des pushup et des soutif à coque pour essayer de me faire un "beau décolleté" j'ai arreté presque du jour au lendemain sans trop me rappeler pourquoi il y a quelques années. Et maintenant c'est la croix et la bannière pour trouver des soutient gorges qui soient "adultes" (exit le coton gris motif cornets de glace ou ballons) et jolis et SANS rembourrage :sad:

    Par contre à l'inverse de @Nymphetameen, je suis parfaitement à l'aise avec ma poitrine "habillée" mis nue, ça ne me dérange pas mais j'ai du mal à les trouver beaux.

    Mais je m'en fiche ^^ Et puis, au delà de moi, ils ont toujours plus et ils ont toujours été (tres) bien traités par mes partennaires ;)
     
    Kmarlou, Leronira, Lioncourt et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    La courtisane aux pivoines

    Petits seins ici aussi, un bonnet A. Mais je les ai toujours aimés personnellement, bien que je me suis pris plein de fois dans la face de la part des hommes que j'étais dépourvue de féminité, ou de la part d'autres femmes que j'étais une planche à pain.
    Par contre j'espérais aussi qu'ils grossiraient avec l'âge, les traitements hormonaux et même en prenant du poids, rien à y faire.
    Mais bon, comme dirait ma belle grand-mère "tant qu'il y en a assez pour amuser un singe..." :cretin:
     
    Kmarlou, Leronira, Lioncourt et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. Intercatlactic

    Intercatlactic
    Expand Collapse
    Miaou.

    Team petits boobs ! Même si moi aussi j'ai mis longtemps a les aimer et a espérer que sa pousse un peu plus, ont est plutôt réconcilié eux et moi aujourd'hui. Je ne porte plus tout les jours de soutiens-gorges (selon ma tenue et comment je me sens à l'aise) et en tout cas plus de rembourré du tout ! prochain défis... Le maillot de bain non rembourré l'été (i can do it ! ) @Ineffable c'est pas toujours facile a trouver mais il y a de plus en plus de modèle qui font "adulte" chez undiz ou etam lingerie par exemple. C'est du moins là que j'arrive a trouver les miens. :)
     
    Kmarlou, Leronira, Lioncourt et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Ghostly pale and hot tempered

    C'est incroyable comme la société nous fait détester nos seins. Trop petits, pas sexy, trop gros c'est vulgaire. Wow.
    Et cette idée débile comme quoi les hommes (toujours eux) aiment pas les petits seins...lol :lol: en fait la plupart des hommes s'en tapent de la taille des seins. Qu'ils disent préférer les gros seins ou les petits, ça les empêche pas d'aimer l'inverse de toute façon.

    Puis berdol je suis jaloux des bonnets A, on peut porter un décolleté jusqu'au nombril sans risquer le débordement :lol:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Kmarlou, Leronira et NanaCoubo ont BigUpé ce message.
  12. CamilleO

    CamilleO
    Expand Collapse

    J'espère qu'un jour tu les trouvera beaux, ils font partie de toi alors ils le sont forcément :)
    Pour ma part, ce complexe est parti petit à petit...Le jour où j'ai réalisé que je n'avais en fait rien à soutenir, et que je pouvais faire tout le sport et tout ce que je voulais sans soutien-gorge (ou à la limite juste une brassière quand j'ai mes règles), ce fut la vraie libération! a partir de ce moment-là, je me suis dis qu'ils n'étaient peut-être pas beaux, mais qu'ils me rendaient bien service et que c'était les miens, ça m'allait.
    Puis je les ai trouvé formidables le jour où j'ai ressenti à quel point ils étaient érogènes. Je me suis demandé si quelqu'un avec une plus forte poitrine ressentais la même chose... ils sont peut-être tout petits, mais quelle efficacité !! Je ne pouvais plus ne pas les aimer vu tout le plaisir qu'ils s'évertuent à me procurer !
    Les trouver beaux, c'est une autre histoires... je les trouve beau lorsque je suis nue, seule, ou avec mon copain, dans un cadre intime. Je n'ai pas encore réussi à les trouver beau lorsque je suis habillée, mais ce n'est plus une raison suffisante pour ne pas les aimer!
     
    Kmarlou, Leronira, Lacus_Clyne et 3 autres ont BigUpé ce message.