Miss Islande quitte un concours de beauté après avoir été jugée « trop grosse »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Elise S., le 25 octobre 2016.

  1. Elise S.

    Elise S.
    Expand Collapse

    #1 Elise S., 25 octobre 2016
    Dernière édition par un modérateur: 8 octobre 2018
    ----- Publicité -----
  2. Cléo.

    Cléo.
    Expand Collapse
    Lumière.

    C'est fait exprès le "plus GROS concours de beauté du monde"... ?
     
    PousseMoussue, Adybou et Ewina ont BigUpé ce message.
  3. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Ce visage mes ailleux ce visage !
     
    Kaede_Cherry, Nanouchoou, MidoriNoHikari et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Non mais à quel moment le mec trouve ça complètement normal de conseiller à quelqu'un d'arrêter de manger pour perdre du poids ?
    Et à quel moment on se dit que cette fille est "trop grosse" ?
    Énorme WTF ! :stare:
     
    Chib's, Rocksteady, Capuc et 18 autres ont BigUpé ce message.
  5. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    La seule chose qui est grosse dans cette affaire, c'est la connerie du mec ! Elle, elle est superbe et athlétique et elle a eu bien raison de les envoyer paître.
    Cela dit, je pense effectivement que la seule chose qui ferait effectivement avancer la lutte contre le diktat des normes serait l'abolition de ce genre de concours sexiste. Claquer la porte, c'est bien mais pas suffisant.
     
    Chib's, Rocksteady, Maia Chawwah et 12 autres ont BigUpé ce message.
  6. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    "A quoi ça sert le pouvoir si c'est pour ne pas en abuser ?" Coluche

    Y a qu'à remplacer concours de beauté par concours de minceur, on sera déjà plus dans le vrai.
     
    Chib's, Rocksteady, DocMarine et 21 autres ont BigUpé ce message.
  7. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Le principe des concours de beauté me débecte, déjà. On fait défiler des filles comme des bovins au salon de l'agriculture et on récompense celle dont l'ADN la rapproche le plus des canons de beauté du moment. Le tout sur fond de racisme et de critères "moraux" du siècle dernier (franchement, qu'est-ce qu'on s'en fout qu'elles fassent des photos sexy, elles défilent en BIKINI merde - et à chaque fois qu'une miss de couleur est élue y a un tollé). Les concours "alternatifs" genre miss ronde ne sont pas mieux. C'est les mêmes critères à ceci près qu'elles sont rondes (taille marquée, grandes, maquillées etc).

    Quant à ce type qui trouve normal qu'une femme s'affame pour être la plus belle (c'est bien, une belle femme est une femme malade, c'est très sain comme concept), il ne fait que dire tout haut ce que les autres pensent ou font.

    @Nastja : je ne suis pas pour l'interdiction, ce serait de la censure (enfin à part pour les enfants évidemment puisqu'ils ne choisissent pas de façon éclairée de participer). J'aimerais juste qu'ils n'existent pas parce que personne n'y verrait le moindre intérêt. Ces concours ne me font pas complexer. C'est le message qui me gène. Que la beauté, c'est un ensemble de critères précis qui relèvent plus de la loterie génétique que de la façon d'être. Que le plus important, c'est d'être belle quitte à s'en rendre malade où à s'empêcher de vivre à 100% (cf les critères "moraux" façon miss France). Que c'est OK d'aligner des femmes et de juger leur apparence en faisant des commentaires déplacés et/ou désobligeants. Et puis, à titre tout à fait personnel, je trouve ça chiant. "Machine, 1,75m, 50kg, est pour la paix dans le monde, on applaudit Machine". Bidule, 1,76m, 52kg, déteste l'hypocrisie, on applaudit Bidule". "Truc, 1,73m, 56kg, aime les animaux, moquons-nous de Truc, cette petite grosse". Notez que je vise les organisateurs, pas les candidates. On leur impose ce formatage.
     
    #7 Freehug, 25 octobre 2016
    Dernière édition: 25 octobre 2016
    Synalèphe, Celestina Warbeck, Rocksteady et 32 autres ont BigUpé ce message.
  8. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    @Nastja : mon problème n'est pas que des filles participent (elles font bien ce qu'elles veulent) mais QUI on laisse participer. À savoir comme le dit @la-dorure-en-reste-aux-doigts, des filles grandes, minces, blanches, jeunes, et cis. Le sport, ça ne me paraît pas être un très bon exemple parce que comme tu l'expliques il y a un effort à faire, un entraînement soutenu. Tu ne seras jamais aux JO, moi non plus, mais quelle est la part génétique réelle ? Ça touche au physique donc ça semble plus évident que certains ont des avantages via leur ADN (ex. les basketteurs grands) mais il n'y a pas que ça, et pour autant qu'on sache les personnes qui ont un haut niveau dans des domaines intellectuels ou artistiques ont également des prédispositions génétiques. Du genre, un musicien à l'oreille absolue ou très grande dextérité des doigts, un mathématicien qui a une grande vitesse de calcul, un architecte avec une excellente capacité à se représenter les volumes dans l'espace, etc. On va pas se refaire le débat inné/acquis. En revanche, correspondre aux canons de beauté, bon certes on peut toujours se maquiller, s'habiller avec soin mais la taille, la construction du visage, l'ossature tout ça c'est purement génétique. Si, on peut mincir en s'affamant. Trop youpi.

    Les concours de bodybuilding je rapprocherai plus ça du sport en fait, le but est de développer ses muscles. Et puis ça ne correspond pas à un standard. Il n'y a pas de discours social en forme de "c'est comme ça que tu dois être". Alors qu'être mince, blanche avec le visage comme ci ou les seins comme ça, la société nous le vomit à la gueule H24. Alors voir des filles jugées que sur ça, dans des concours ou même pas (parlons du métier de Machine qui est bourrée de talent mais sans oublier de préciser d'abord qu'elle est jolie, parce que c'est important - non - , ou le passage obligé du journalisme de qualitay).

    Le jour où les femmes ne devront plus d'abord être belle selon un standard avant le reste, le jour où les concours de beauté n'auront pas plus d'importance, d'audience et de poids qu'un concours de jardinage alors j'arrêterai de râler à leur sujet. Dans une autre vie, probablement.

    Edit : je vous rejoins au sujet des youtubeuses, instagrameuses etc. C'est pile le même problème à qui j'adresse les mêmes critiques. Sauf que cette fois c'est pas un vote cérémonieux à la télé mais officieux via les marques qui sélectionnent les filles à mettre en avant.
     
    Celestina Warbeck, Rocksteady, DocMarine et 16 autres ont BigUpé ce message.
  9. Camoune45

    Camoune45
    Expand Collapse

    Cette fille est magnifique, le présentateur a de la merde dans les yeux! Elle a bien fait de partir et de repliquer!
     
    la-dorure-en-reste-aux-doigts a BigUpé ce message
  10. Saperlipopette_

    Saperlipopette_
    Expand Collapse
    But you, if you don't shine, who's gonna shine for you ? And if you don't fight, who's gonna fight for you ?

    J'ai un avis partagé à propos des concours de beauté. Edit : non, c'est faux, j'ai un avis très tranché sur la question en fait. Mais libre à vous de vous forger votre propre opinion bien sûr !

    Je comprends tout à fait qu'on puisse considérer qu'ils peuvent permettre de redéfinir la beauté, de l'ouvrir à différentes formes, couleurs de peau, tailles, poids, etc. Il est vrai que "montrer" aux gens au travers d'un concours de beauté qu'une personne est belle même si elle est "plus-size" (et même, parce qu'elle l'est) est un beau message à faire passer et contribue à faire évoluer les normes sociétales occidentales (mais pas que) encore bien trop étriquées.

    D'un autre côté, cela revient tout de même à faire concourir plusieurs personnes entre elles, et à l'issue d'un concours il y a toujours les plus beaux.lles et les moins beaux.elles. Quel joli coup de pouce pour faire gonfler sa confiance en soi que d'arriver en tête de ces concours, mais quelle épreuve pour la confiance de celleux qui perdent... De plus, cela nous pousse à penser qu'il y a forcément des "plus beaux.lles" et d'autres qui le sont moins, et que les critères de beauté sont objectifs et universels - ou en tout cas communs à un certain nombre de personnes - alors qu'ils sont en réalité subjectifs et individuels...
    Bien sûr, nos critères du beau sont influencés et même dictés par les sociétés dans lesquelles nous vivons, ils ne sont pas le résultat que de nos seules existences, perceptions et sensibilités esthétiques. Mais nous pouvons peu à peu nous affranchir de ces diktats et de ces normes absurdes, nous pouvons apprendre à déconstruire le système de pensée qui nous à été imposé.
    Sauf que les concours de beauté ne permettent pas, à mon avis, de nous libérer de ces idées "injectées" dans nos esprits, de ce carcan qui nous enferme et nous limite à certaines conceptions de la beauté uniquement. Ils permettent d'élargir ce carcan, mais pas de le briser... Ils renforcent même son maintien parce qu'en l'ouvrant à d'autres schémas corporels, ils nous donnent à penser que ce cadre rigide qui délimite les normes de la beauté a disparu. Mais il est toujours là - vraiment bien là.

    Déjà, les concours de beauté concernent essentiellement les femmes, ou en tout cas les êtres qui physiquement correspondent à l'image que l'on nous donne de "la femme" (même si beaucoup de grands concours restent malheureusement exclusivement réservés aux personnes de sexe féminin).
    Ils contribuent même à la perpétuation de cet idéal de beauté féminin : avoir les cheveux longs, être maquillée, porter des robes, des talons, des bijoux... Autant de choses qui sont loin d'être un problème en elles-mêmes, mais qui sont malheureusement quasi exclusivement assignées au genre féminin. Toutes les femmes qui participent à des concours de beauté portent des talons, des robes et des bijoux, et surtout sont maquillées - ce qui nous pousse à considérer que c'est ainsi, et pas autrement, que les femmes sont (les plus) belles. [D'ailleurs, c'est ce à quoi nous pensons lorsque nous disons qu'on "se fait belles" : talons, maquillage, bijoux.]

    Les hommes qui participent à des concours de beauté ne se voient pas obligés de faire tout ceci, ce qui est profondément injuste et révélateur de la misogynie de nos sociétés... Un homme, dans un concours de beauté, est beau au naturel - avec un peu de fond de teint à la limite, mais pas bien plus. Une femme est belle au naturel, bien sûr, mais encore plus avec du fard à paupières, du mascara, des faux-cils, du rouge à lèvres, du blush, etc.
    Je trouve que le maquillage rend les gens beaux, et donc les hommes aussi ! Mais dans les concours de beauté - et dans nos sociétés en général, mais le cas des beauty contests est particulier puisque c'est là que sont définies et affirmées les normes de la beauté -, le maquillage et tutti quanti est essentiellement réservé au genre féminin, et en devient même l'une des principales caractéristiques.

    Enfin, pour en revenir à ce que je disais plus tôt, les concours de beauté sont en grande partie féminins. Cela participe à cette idée largement répandue que les humains dans leur ensemble certes, mais surtout les femmes, sont caractérisé.e.s par leur beauté. Au niveau sociétal, la beauté des femmes est encore jugée plus importante que celle des hommes. Les concours de beauté renforcent cette idée.

    Pour finir, je dirai que le principe même des concours de beauté me brise les ovaires : valider, approuver l'apparence d'une personne est 1) stupide 2) déplacé 3) potentiellement douloureux pour tou.te.s celleux qui ne ressemblent pas aux personnes récompensées pour leur beauté. Chose sur laquelle nous n'avons aucun contrôle, parce que nous ne choisissons pas nos traits et caractéristiques physiques lorsque nous naissons. Pourquoi récompenser et célébrer une personne pour une chose qu'elle n'a pas faite ?
     
    Rocksteady, littlecassy, Babitty Lapina et 8 autres ont BigUpé ce message.
  11. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    @Nastja : c'est intéressant comme question. À titre individuel, oui je pense qu'on peut quand on connaît la personne, sa personnalité fait "oublier" son physique (qu'il s'agisse de ne plus tomber en admiration devant quelqu'un qu'on trouve beau ou de gommer dans son esprit les défauts physiques qu'on trouvait à quelqu'un d'autre). Au niveau de la société, je pense aussi qu'on ne peut pas se débarrasser de ce type de norme. Mais il me semble qu'on vivrait mieux sans les encenser, les mettre autant en avant.
     
    Rocksteady, Iris Chase, Gadda et 6 autres ont BigUpé ce message.
  12. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    @la-dorure-en-reste-aux-doigts
    De quels concours de miss parles-tu? :hesite:
    Concernant miss France il y a des femmes racisées qui concourent chaque année (pour représenter des départements/ territoires d'outre-mer ou non).
    Certaines ont d'ailleurs été élues miss France (notamment depuis les années 2000): par exemple Sonia Rolland (2000, Bourgogne), Corinne Coman (2003, Guadeloupe), Cindy Fabre (2005, Normandie), Chloé Mortaud (2009, Albigeois-Midi-Pyrénnées) et Flora Coquerel (2014, Orléanais).

    Donc non, pas de règle "implicite" qui fait qu'il n'y aurait aucune femme racisée qui puisse concourir pour le titre miss France (même si elles font face à énormement de racisme en tant que miss, notamment sur le net). Il y a suffisament de trucs problématiques chez miss France (et dans les "critères de beauté" matraqués par notre société) pour qu'on puisse éviter d'en inventer :ninja:

    Par contre, question racisme, on peut parler je pense de colorisme, puisque les miss racisées au concours miss France ont souvent la peau plutôt claire, les cheveux lisses, etc (par exemple Miss Mayotte 2016 a subi un déferlement de haine sur le net pour des cheveux crépus). À l'image du colorisme dans la société :erf:
     
    #12 Lady Stardust, 25 octobre 2016
    Dernière édition: 26 octobre 2016
    DocMarine, Gadda, Petious et 5 autres ont BigUpé ce message.