Mixology : quand une soirée dure treize épisodes !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Amelie, le 25 février 2014.

  1. Amelie

    Amelie
    Expand Collapse
    La boule magique.
    Membre de l'équipe

  2. thisbee

    thisbee
    Expand Collapse

    J'hésitais à regarder le premier, du coup je pense que je vais tenter :)
    J'aime bien les petites séries d'une vingtaine de minutes en plus, c'est le format idéal pour accompagner mes repas de midi.
     
  3. Kid Charlemagne

    Kid Charlemagne
    Expand Collapse
    Off campus, I'm just a craig-ular Joe.

    Je suis très curieuse de voir ce que ça va donner ! Et j'avais adoré Vanessa Lengies dans Glee (Sugar) !
     
  4. ohchlooe

    ohchlooe
    Expand Collapse

    Je m'y mets dès que j'ai fini mon marathon Friends :cheer:
     
  5. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Euh j'ai regardé le 1er épisode...
    Je pensais pas qu'enchaîner tant de clichés sexistes était possible en 20mn.
     
  6. ninicracra

    ninicracra
    Expand Collapse
    4.8.15.16.23.42

    Bonjour!
    Je n'ai pas commenté sur Madz depuis dix mille ans, mais là j'avais vraiment envie (je vous lis toujours, ah ça oui!).

    Poussée par cet article positif, je me suis décidée ce soir à regarder le pilote de Mixology. Et j'ai été terriblement choquée. L'épisode tout entier est une ode à la culture du viol et aux carcans des genres. Les "mecs" veulent décoincer Tom, jeune homme sentimental qui se remet difficilement d'une longue relation qui a mal fini. Pour cela, ils lui conseillent de trouver une nana bourrée...et carrément de la violer avant de dire "ah mais non, ahah, je rigole". WTF?

    D'ailleurs toutes les nanas sont présentées comme des chaudasses dans l'épisode, tant qu'à faire autant y aller franco. Un des mecs (ils sont vraiment répugnants) dit même que c'est comme ça que ça marche maintenant, que les meufs sont vachement plus open depuis Sex and the city, et donc qu'il ne faut pas hésiter...Par contre ils préviennent d'avance: ça ne sert à rien de draguer les filles qui portent des ballerines, celles-ci ne veulent pas baiser. Quand les femmes veulent baiser, elles mettent des talons, d'après l'un des connards pseudo-héros de cet épisode médiocre.

    Ensuite on passe à la meuf (maya) qui n'aime que les hommes, les "vrais". Elle n'aime pas les hommes qui pleurent, et voudrait un mec qui lui foute un poing dans la tronche si elle lui parle d'un mauvais ton...bah ouais, c'est bien connu, les filles adorent qu'on leur tape dessus, surtout quand elles l'ont bien cherché.

    Voici quelques petits exemples qui m'ont choquée et qui font que je ne regarderai pas la suite. Cet épisode m'a offensée, parce qu'il découd en 20minutes le travail que l'on fait patiemment, nous, vous (Madz) pour faire avancer le monde vers d'autres modes de pensée.
    Fidèle lectrice de Madmoizelle, je sais que le site a déjà posté de nombreux articles contre le slutshaming,  les stéréotypes genrés, ou la culture du viol.
    De ce fait, je dois dire que je suis un peu choquée que cet article ne fasse pas du tout mention de ces problèmes qui sont gros comme le nez au milieu de la figure et qui font que non, Mixology ne peut pas être une bonne série en ce début de XXIème siècle.
     
Chargement...