Mon amitié s'est révélée toxique — Témoignages

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lucie Kosmala, le 26 avril 2018.

  1. Lucie Kosmala

    Lucie Kosmala
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Lucie Kosmala, 26 avril 2018
    Dernière édition par un modérateur: 26 avril 2018
    ----- Publicité -----
  2. Youli_73

    Youli_73
    Expand Collapse

    Bonjour,
    Cet article m'a beaucoup touchée car je me sens concernée.
    Je me suis sortie, il y a quelques années d'une amitié toxique, qui m'a fait bien plus de mal qu'une rupture amoureuse, et m'a rendue malade. Heureusement aujourd'hui, grâce à un entourage solide et aimant et un suivi, je m'en suis totalement remise, mais une pointe de tristesse et de déception demeure toujours.
    Pendant plusieurs années je me suis beaucoup attachée à cette amie toxique, qui, volontairement ou non, m'a beaucoup blessée à de nombreuses reprises.
    Je me suis rendue compte que j'ai accepté beaucoup de choses humiliantes, que j'ai perdu de ma personnalité à trop vouloir faire partie de son monde.
    Notre relation s'est dégradée progressivement et je n'ai pas senti tout de suite le vent tourner : mensonges, cachotteries, soirées annulées au dernier moment, coups bas .... que j'ai acceptés, jusqu'au point de non retour : le vol du téléphone portable de mon conjoint.
    La goutte d'eau, la déception ultime. Je savais déjà que mon amie toxique était cleptomane, mais jamais je n'aurais pu imaginer qu'elle finirait par s'en prendre à moi, son amie.
    Avec du recul, cet événement est un mal pour un bien, car depuis, j'ai renoué avec mes vraies amies, renforcé ma relation avec mon conjoint, et tout ce temps que je ne passe plus à sauver une relation perdue d'avance, je le mets au profit de mon entourage, et à mon profit !
    De son côté, elle n'a toujours pas compris mon éloignement (ou peut être qu'elle refuse d'accepter que son comportement ait été aussi nuisible).
    Mon seul regret, à part ma naïveté, c'est d'avoir mis si longtemps à me rendre compte de cette situation toxique, et avoir perdu du temps .... mais mieux vaut tard que jamais !
     
    #2 Youli_73, 26 avril 2018
    Dernière édition: 26 avril 2018
    soda-pop, Inozo, Eclaireur et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Riun

    Riun
    Expand Collapse
    Waiting for the sun, dude.

    Pour ajouter un apport, il existe un film intéressant sur le sujet "Respire" de Mélanie Laurent. L'histoire d'une amitié passionnée qui se transforme en amitié toxique.

    Pour ma part, j'ai également vécu une amitié toxique très récemment. Je reste marquée par cette rencontre qui a modifié ma vision des choses, de l'amitié, des gens.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Bref, il faut vivre des instants comme ceux-là pour apprendre de la vie et à repérer les manipulateurs mais le vécu change profondément une personne.
     
    Thinocephale, Astyana, Burial et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. alea9

    alea9
    Expand Collapse

    Un chouette article .... !! :)

    Les témoignages, se situent surtout durant l'adolescence ... J'ai 27 ans et pourtant je fais tjrs du "tri" dans mes ami(e)s ....
    Adolescenye j'ai moi aussi pu me laisser influencer par les avis de mes copines vis a vis du garçon que j'appréciais beaucoup !! avec du recul, je trouve ça tellement dommage ... j'pense que je suis passée à côté de chouettes histoires ! A l'inverse, j'ai aussi eu des amies qui étaient persuadées que je kiffais à mort tel garçon alors que pas du tout, je l'appréciais beaucoup en tant qu'ami .... et j'ai pris mes distances avec lui pour qu'on me laisse tranquille ! C'est bien dommage aussi !!
    Ces deux dernières années j'ai vu mon cercle d'ami rétrécir d'un seul coup. J'ai fini mes études, et toutes mes copines de fac sont retournées vivres dans leur région .... moi aussi je suis revenue là où j'ai grandit .... j'ai gardé peu de contact avec les copines de fac ! Il n'y en a qu'une en fait avec qui je prend le temps d'entretenir cette relation ....
    J'avais une amie d'enfance, on se connait depuis la maternelle et on est devenue très très proche en 6ème ... J'crois que ça fait plusieurs années où je sais qu'elle est toxique pour moi. Quand je rentre chez moi après avoir passé un moment avec elle, je me sens triste, nulle, moche .... mais j'ai mis beaucoup de temps à faire le deuil de cette relation et à me dire qu'il fallait que j'arrête de la voire .... Finalement il y a 1 an tout pil, j'ai pris la décision d'arrêter de la contacter. Elle m'a proposé deux fois de se voir en un an, les deux fois j'ai décliné l'invitation poliment .... Et au final je me sens très bien !!! L'amitié qu'on avait adolescente me manque, mais ça fait très longtemps que cette amitié n'existe plus ...

    Ma soeur se marie dans quelques mois, je dois organiser son EVJF. sa liste d'invité comporte une 20ène de personne. J'me suis imaginée à sa place et j'me suis dit que moi sur ma liste d'invité il y aurait peut être 3 copines .... !!! J'ai peu d'amies !
    Mais depuis peu, je le vis très bien :) Au début, j'me disais : mais qu'est ce qui se passe ? Pourquoi je ne les apprécies plus autant qu'avant ? Le problème vient de moi ? Et en fait je crois que c'est aussi de grandir :P
    Au finak je sais que ces amies sont de très bonnes relations, on partage énormément de chose, si je vais pas bien je sais que je peux compter sur elles .... Au final c'est le principal, peu importe qu'elles soient 2 ou 10 !

    Les relations toxiques, plus jamais !!!
     
    TennanTen, Chouette-Culotte, petite coquille et 11 autres ont BigUpé ce message.
  5. Youli_73

    Youli_73
    Expand Collapse

    Je me reconnais tellement dans ton témoignage .... à me demander si j'ai "suffisamment d'amies", mais avec du recul, il vaut mieux avoir peu d'amies sincères sur qui on peut compter qu'une multitude de connaissances pas toujours fiables. C'est bien d'avoir pu faire le deuil, car c'est pas facile !
    PS : j'ai aussi fait mon gros tri à 27 ans :-D
     
    Pattatouille, TennanTen, distinguo et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Kilannath

    Kilannath
    Expand Collapse

    Hum cet article fait écho a une amitié a laquelle j'ai mis fin l'année dernière.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Bon du coup a ce moment la je l'ai détesté, j'étais brisée, aujourd'hui je vais mieux j'ai reçu beaucoup de soutien et heureusement c'était notre dernière année et j'ai pus changer de pays cette année, mais il y a encore quelques mois juste avant de commencer mes etudes je fesait des cauchemards ou je la voyait juste arriver dans mon école et ca me suffisait a me réveiller en crise d'angoisse. J'espère réussir un jour a ne plus la détesté mais c'est encore un peux tôt pour le moment. Je me demande comment notre amitié aurait évolué sans cette agression.
     
    Ginnouip, Youli_73 et OxsanaBCN ont BigUpé ce message.
  7. OxsanaBCN

    OxsanaBCN
    Expand Collapse

    Je me retrouve moi aussi tellement dans tous vos témoignage, j'en ai vécu 3, une au collège, une au lycée + fac et une autre encore récemment. Je pense à chaque fois que je vais réussir à ne pas me laisser berner et au premier truc bizarre dans la relation je vais avoir un déclic mais non je tombe dans le panneau, me fait avoir et en sort toute cassée. J'ai souvent cherché l'amitié auprès des personnes qui étaient ce que j'aurai aimé être, extravertis, avec plein d'amis, toujours super jolie etc... Mais non comme certaines d'entre vous je n'ai pas beaucoup d'amies et j'espère ne pas me retrouver de nouveau dans ce genre d'amitié! :calin:
     
    DarkVador-au-sauna, Burial, Eclaireur et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. Shiiniiy

    Shiiniiy
    Expand Collapse

    Jusqu'au début du lycée, j'ai eu des amitiés toxique car j'étais le "bonne poire" la gentille petite Justine, toujours généreuse, serviable, compréhensive et on en abusait. ça a commencé dès la primaire avec ma "meilleure amie" de l'époque qui jouait avec moi en me parlant un jour, et plus l'autre, en m'ignorant un jour, en revenant vers moi un autre. ça me faisait souffrir, ma maman ne voulait même plus l'inviter chez moi pour jouer. Cette petite fille de 8 ans me disait elle même qu'elle "me testait" pour voir comment je réagissais quand elle me faisait ça... sympa ! Et la seule fois ou moi j'ai voulu arrêter de lui parler car elle m'avait blessé, je n'ai pas tenu une après-midi et on en a discuté calmement et elle s'est excusé. Mais après elle a continué son jeu avec moi. Et au collège, l'adolescence ne me réussissant pas, j'étais la bonne copine encore, sans confiance en moi, à envier les autres filles, mes prenant pas mal de râteaux... On m'envoyait des "Ta gueule on s'en fou" facilement quand je parlais, quand on avait besoin de moi on venait puis ensuite j'avais plus de nouvelles. En y repensant j'avais peu de "vrais" amis au collège, je suis du genre hyper sociable, à traîner avec tout le monde, et ça ne m'a pas toujours réussi.
     
    DarkVador-au-sauna, TennanTen, Chouette-Culotte et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Les témoignages me parlent beaucoup, depuis quelques années je suis méfiante quand je rencontre les gens. Gamine et ado j'étais trop naïve, trop discrète et la pression sociale ne m'aidaient pas à me rendre compte qu'il y avait des soucis dans mes relations. Entre les amies qui te prennent pour des bouches trous puis te disent par devant que tu es très importantes pour elles (Oui pour boucher les trous quoi --'), celles qui font des histoires pour rien, celles qui n'ont aucun respect pour toi et celles qui sont là que quand ça va bien ça faisait beaucoup. Et je me suis rendu compte que souvent c'était moi qui faisait le premier pas pour des sorties et pour discuter, jamais elles #bonnepoire.
    Du coup étant adulte je me méfie, s'il y a pas de donnant donnant et de respect, c'est mort.
     
  10. Youli_73

    Youli_73
    Expand Collapse

    C'est à la fois rassurant et terrifiant de voir que l'on est beaucoup à avoir vécu des situations similaires ....
     
    Enoch, Hikari78 et Kilannath ont BigUpé ce message.
  11. Sievari

    Sievari
    Expand Collapse

    Check aussi, mais à l'âge adulte! La super pote qui n'a pas confiance en elle et qui du coup te rabaisse constamment pour avoir l'impression d'être moins nulle, check. La même pote qui, n'ayant pas confiance en elle, est hyper possessive dans sa relation, check. Et pour finir, la même pote hyper possessive, qui veut de l'exclusivité à sens unique, c'est à dire que toi tu n'as droit d'avoir qu'elle comme amie, mais elle elle peut avoir plusieurs amis, juste pour satisfaire ses besoins et te rendre jalouse au passage, check again.
    Je n'ai jamais vraiment été dupe, mais je tolérais son comportement par empathie pour son mal-être. Pis au bout d'un moment, j'en ai eu marre, je l'ai giclée et je m'en porte beaucoup mieux. C'est pas parce que quelqu'un se sent mal dans sa peau qu'il doit détruire les autres, qu'on ait du mal à contrôler ses complexes à l'adolescence, ok, à 28 ans faut pas pousser.
     
    jjul, Thinocephale, DarkVador-au-sauna et 6 autres ont BigUpé ce message.
  12. laxikia

    laxikia
    Expand Collapse

    C'est pas facile à reconnaître mais comme le témoignage d'Amélie et Lola, j'ai eu le rôle de l'amie toxique. Au lycée, j'avais une très bonne amie, que j'admirais. Elle était belle, sympa, drôle... Tous les gars lorgnaient sur elle. J'étais très exclusive avec elle, un passait beaucoup, trop?, de temps ensemble. Jusqu'à ce que ça casse, lors d'un voyage de classe, j'étais reléguée au second plan, elle a préféré passer le voyage avec d'autres. Je ne lui en veux pas, notre relation n'était pas saine. J'ai fait un petit travail seule sur moi pour éviter de retomber dans le même schéma, pourtant il y a quelques années, j'ai revécu la même chose avec une autre amie, mais j'ai su déceler les symptômes avant que ça n'aille trop loin. On ne finit jamais de grandir.
     
    #12 laxikia, 26 avril 2018
    Dernière édition: 27 avril 2018
    Pawline, Ju-, SalbeT et 3 autres ont BigUpé ce message.