Mon grand-père et moi - Le dessin de Cy.

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 31 mars 2013.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    #1 Fab, 31 mars 2013
    Dernière édition: 31 mars 2013
  2. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    Génial. C'est super touchant.

    J'y reconnais mon grand-père aussi, à ceci près qu'on ramassait des petits pois. Enfin, on ramassait des fraises aussi, mais je sais pas, je bouffais plus de petits pois... ben oui, crus, hop, on écosse dans la main, on bouffe tout, et Mamy râle à mort quand on ramène le panier plein de cosses vides :yawn:

    Ca m'angoisse beaucoup quand mes parents me disent "va voir tes grands-mères, elles seront pas là pour toujours", mais c'est quand même vrai. Chérissez vos petits vieux, faites-vous de bons souvenirs avec eux les Madz !
     
  3. Charmion*

    Charmion*
    Expand Collapse
    Non je n'ai rien oublié.

    Je veux pas faire ma dramatique, mais ça marche aussi pour vos parents!
    J'ai perdu ma maman du jour au lendemain à 19 ans, alors chérissez les aussi (même s'ils vous sortent par les yeux, même si vous trouvez que ce sont des "vieux cons qui comprennent rien" le jour où vous les perdrez, vous direz "en fait c'était moi la petite conne" -histoire vécue-) ils ne sont pas éternels non plus malheureusement et ce ne sont pas toujours les grands-parents qui partent en premier ....
     
  4. Mama Umbridge

    Mama Umbridge
    Expand Collapse
    OFF WITH HER HEAAAAAD !

    La pipe et l'oreille musicale, c'est tellement ça! Les expressions de mon grand père étaient tellement uniques que sa dernière femme en a quasi fait un livre..
    Il me manque tous les jours, mais au moins sa mort m'a fait prendre conscience que ma grand mère (je n'avais qu'un grand père et une grand mère) n'est pas éternelle, et j'essaie de me préparer doucement à l'éventualité de sa mort. Parce que le jour où elle partira, je sais pas ce que je deviendrais.
    Et puis j'arrive de plus en plus à me dire que plutôt qu'être triste qu'il soit parti, je devrais être heureuse d'avoir pu le connaître. Et j'y arrive un peu ;)
     
  5. stl44

    stl44
    Expand Collapse
    "Ah le printemps ! La nature se réveille, les oiseaux reviennent, on crame des mecs...

    J'ai la chance d'avoir toujours mes quatre grand parents en assez bonne santé.
    Ce que je trouve merveilleux c'est que c'est impossible de savoir lequel j'apprécie le plus car ils sont tous très différents ! ^^
    C'est pratiquement eux qui nous ont élevés quand on était petits avec ma soeur et mes cousins car nos parents avaient des jobs à plein de temps. On était toujours fourré chez eux les mercredis et les week ends quand mes parents bossaient et je dois avoué que ma madeleine proustienne c'est tout ces souvenirs, toutes les conneries qu'on a pu faire, tout les "Va au coin !", toute les tartines de beurre recouvert de copeau de chocolat au gouter !
    Ils ont été très présent pendant mon enfance et j'avoue apprécier d'aller les voir seule pour profiter du temps passé avec eux !

    Mais je fait tout de même un big up pour mon grand père paternel qui est la définition même de la sagesse et de la sérénité ! ^^
     
  6. Eulalielove

    Eulalielove
    Expand Collapse

    Bah voila! Je pleure maintenant,c'est malin! :tears:
    Ca me rappelle tellement mes deux grand-mères...La première dont j'étais super proche toute petite,et dont je me suis occupée comme une petite infirmière quand elle était malade,jusqu'à ce qu'elle meurt quand j'avais 6 ans...et la deuxième dont je suis très proche maintenant et qui m'apprend tellement de choses..
    Mais ,une chose est sure...je les adore! <3
     
  7. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Mon papi à moi il m'aura appris plein de chansons paillardes, il m'aura raconté son enfance pendant des heures, il m'aura écouté quand mes parents en étaient incapables, bref il aura été mon meilleur allié pendant pas mal d'années :jv:


    Et puis comme le dit si bien @Charmion, il faut profiter des gens avant qu'ils partent, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver...
     
  8. WardaBulle

    WardaBulle
    Expand Collapse
    Et ta soeur?

    Perso c'est pas mes grand-parents qui me manquerons une fois partie dans l'autre monde(pour l'un d'entre eux j'organiserai peut être même une fête le jour de sa mort) mais c'est mon arrière grand mère. Elle a forgé mon oreille en parlant un mélange d'arabe, d'espagnol, d'italien et de français. C'était beau. Quelques une de ses expression étaient splendide et me laisse un souvenir impérissable. à chacun de ses anniversaire elle disait " et voilà, c'est mon dernier anniversaire avec vous" et tout le monde lui disais que non et riait. Je suis persuadée que quand elle morte elle a dû jubiler d'avoir eu raison une dernière fois ;)

    Et sinon c'est mes chats qui me manque. :3
     
  9. Castette

    Castette
    Expand Collapse
    Don't you know, they're talkin' about a revolution

    Comme @WardaBulle, je ne redoute absolument pas la mort de mon grand-père. Il n'a jamais été présent, n'a jamais donné d'amour à qui ce soit et ne s'occupe que de son nombril et de son compte en banque... Il n'a rien construit autour de lui, il partira seul. C'est triste à dire mais ça résumera sa vie.
    Je serais par contre plus triste quand ma mamie partira, parce qu'elle a donné de l'amour à sa façon. Pas de chaleur et de douceur, mais de la présence ! Je n'oublierai pas les bouillies au chocolat qu'elle me préparait, ni les moments agréables où je jouais avec les vieux jouets de mon papa et qu'elle lisait à côté :) C'est une femme bourrue mais elle sait mieux que son mari voir les gens qui l'entourent. Elle est atteinte d'une maladie neurodégénérative peu connue (maladie de Charcot, ou SLA) qui la prive de beaucoup de plaisirs qu'on devrait s'accorder à la fin de sa vie. J'espère que quand elle partira, ce sera au moins doux !

    Les absents de toujours c'est lourd aussi. Ma mère étant orpheline depuis ses 3 ans, je n'ai jamais connu ses parents. Toute la dynamique familiale repose sur eux, leur mort, leur absence. J'aurais aimé savoir qui ils étaient.
     
  10. Juladebrouille

    Juladebrouille
    Expand Collapse
    S'il s'agit de désir, je crois pouvoir dire que tu me manques

    Mon grand père sans hésiter.
    Mon confident, mon ami, mon ange gardien.
    Et maintenant qu'il est malade, c'est à moi d'être le sien.
     
Chargement...