C'est en anglais, mais voici un tableau utilisé dans le National Intimate Partner and Sexual Violence Survey pour déterminer si il y a eu violence psychologique dans une relation. J'ai trouvé bien parce que ça donne une idée assez concrète des comportements qui posent problème, alors que souvent c'est justement ce qui est difficile avec les violences psychologiques: savoir si un comportement x est suffisant / rentre dedans.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je mets l'image en spoiler parce qu'elle est grande
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@Nionio
Je ne suis pas forcément d'accord avec toi sur ce que tu dis là.
Le titre en "Que faire ?",et le "Le plus important est que tu fasses ce qui te paraît le mieux", me semblent juste.
C'est important d'avoir le choix, de ne pas être forcée.
Parfois, on sait qu'on doit partir, mais on ne PEUT pas (pour diverses raisons) sur le moment.
Si on m'avait dit "tu DOIS partir, je décide et tu obéis" j'aurai mal réagi. Parce que quelqu'un aurait pris la décision pour moi, j'aurai été forcée de faire quelque chose et ma culpabilité aurait été encore plus intense.J'avais besoin de prendre moi me^me la décision, de dire "Maintenant JE pars, de ma propre volonté"

Je me doute que c'est difficile à appréhender, mais vraiment, montrer à la victime qu'elle a le choix c'est important : c'est la sortir du rôle de dominé.e, lui dire que ses décisions ont de la valeur, et c'est les premiers pas pour se sortir de ça.
Ce que tu préconises c'est au final d'infantiliser un peu plus la victime et lui dire "tu n'es pas capable de prendre une décision et de faire quelque chose, alors je le fais pour toi". On en revient à rabaisser la personne, et à la conforter dans cette opinion qu'elle n'est pas capable et donc qu'elle mérite d'être traitée ainsi.

Il faut accompagner, conseiller, être là, être bienveillant, mais ne pas nier la capacité de décision de la victime, vraiment
 
J'aurais tellement aimer lire cet article il y a deux ans. Rien que pour me rendre compte que la situation n'etait pas normal.
Je pense vraiement que cet article peux aider certaine personnes dans une situation de violences conjugale. Il est très bien construit et les conseils qui y sont donnés sont très judicieux.
 
@Seenae OK je vois ce que tu veux dire mais je ne vois pas en quoi c'est infantiliser la victime ou nier sa capacité de décision que de lui ouvrir les yeux sur une situation qui la met en danger. C'est elle qui reste maître de sa décision finale, de toute façon. Mais lui dire et lui répéter "tu dois partir", c'est simplement lui faire prendre conscience de la gravité de la situation et de son caractère inexcusable. L'aider dans son cheminement psychologique. Ce n'est pas la forcer (qui peut forcer quelqu'un dans ce genre de situation ?) ou la mettre en position de faiblesse... du moins je ne vois pas du tout les choses comme ça.

En outre, je pense qu'il y a des situations où l'on ne devrait pas avoir le choix. Qu'est-ce qui justifie le fait qu'on laisse une femme en danger (physique et psychologique) ? Le respect de sa capacité de décision ? Ca me semble un argument très léger, voire même douteux.
 
  • Big up !
Reactions: Rocksteady
Je me souviendrais toujours la fois où j'étais dans la voiture de mon ex, et que le ton est monté alors que j'avais raison et qu'il le savait pertinemment. Et brusquement son visage a changé, il est devenu quelqu'un d'autre même dans son regard je voyais qu'il devenait quelqu'un d'autre.. D'un coup il me menace de me frapper, il devient agressif j'étais tellement effrayée que je ne savais même plus quoi dire si j'avais continuée à parler ou à défendre mes propos je pense que ça aurait très vite dégénéré.
Tout ça pour dire que ça peut aller très vite, et qu'on doit vraiment faire attention ni faire confiance simplement car on n'est jamais à l'abri de devenir une victime.
 
  • Big up !
Reactions: Lis
heu je n'aurai qu'un mot : PARTIR au premier geste, mot violent

en laissant éventuellement une carte d'un psy derrière soi car on est en face d'une personne malade qui ne changera pas (sauf s'elle le désire profondément et encore faut qu'elle en soit consciente)

et surtout se dire, que c'est pas à nous de nous adapter, on n'est pas des punching ball

et écouter son instinct quand on ne "sent" pas quelqu'un, qu'on commence à se sentir mal, à avoir peur

bon courage à toutes (tous ) celles (ceux) qui sont dans cette situation de m*****
 
Et dans le cas contraire ?
Dans la cas ou c'est nous qui pétons un plomb et qui nous montrons violentes ?
Qu'est-ce qu'on peut faire ? Pour que tout le monde puisse être en sécurité ?
(J'insiste bien dans le cas ou le plomb a pété et non menacer de péter)
 
Très bien cet article, très complet ! J'espère qu'il pourra éclairer et aider des madmoizelles confrontées à cette situation très difficile.
 
Hey, je ne sais pas si quelqu'un pourrait me répondre mais jusqu'à combien de temps après l'agression on peut porter plainte ? 6 mois, 1an, 2an ..?
 
@Salpêtre : je suis tout à fait d'accord avec toi et je te soutiens à 100%.
En ce qui concerne l'état de victime, c'est très grave car on a affaire à deux sortes de situation dans ma vision des choses : soit la personne qui nous juge n'a pas idée de toutes les restrictions que subit une victime, et que tu cites; soit la personne qui nous juge n'a pas envie de "s'embêter" avec "ces détails" et nous juge quand-même.
Dans tous les cas, ne pas tenir compte de ces fameuses restrictions (violences psychologiques/physiques/financières, espoir désabusé, peur des représailles, peur de ne pas être crue, etc...), ou pire, refuser de les reconnaître, fait que ces personnes qui jugent en considérant qu'il est tellement facile de partir (facile de penser ça si on ne voit aucune difficulté!), que "si la personne reste, c'est qu'elle le veut peut-être ou qu'elle aime ça". Pire même, certaines vont penser que les victimes sont "complices" de ces violences (notamment dans les cas d'enfants maltraités où certaines personnes vont toujours supposer que le parent inactif est volontairement inactif, alors que non, certains parents inactifs le sont car ils sont terrifiés...).
Ces personnes n'ont simplement aucune idée de ce dont elles parlent et ne font qu'une chose dans ce genre de situation : détruire encore plus la victime. Dans tous les cas, ces personnes n'ont aucune légitimité à prendre la parole, peu importe qu'elles soient éloignées ou proches de nous.

Enfin, voilà. C'est juste sémantique, je suppose.
Les mots sont aussi une arme. Il est donc très important de se battre/défendre sur ce terrain-là aussi, je pense...

edit : un petit édit suite à une discussion avec un ami proche qui a remarqué qu'on ne parle plus de "violence conjugale" mais de "violences faites aux femmes" et qui était plutôt déprimé car il a été victime de violences de la part d'une ex, et il avait l'impression que cette appellation était un peu comme une interdiction de parler de son vécu.
Donc comme dit auparavant, bien évidemment la grande urgence, ce sont les femmes (90% des victimes) mais dans un coin de notre esprit, ne pas oublier qu'il existe aussi 10% d'hommes victimes chiffrés par l'observatoire national de la délinquance (cet ami a aussi été battu par une ex), et que eux aussi ont le droit de parler de leur vécu sans se faire traiter de "masculiniste" ou je ne sais quoi d'autre...
Et donc merci encore une fois à Madz d'en avoir touché un mot en fin d'article...
J'espère que ça lui remontera un peu le moral (à mon ami)...
 
Dernière édition:
  • Big up !
Reactions: Lunafey

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes