Mon parcours musical éclectique, entre Georges Brassens et Metallica

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 26 mars 2015.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Wéro

    Wéro
    Expand Collapse

    Ouiiii, le générique de Sakura, chasseuse de cartes :danse:!!!
    Pfiouuuuuuuu, mon parcours musical à moi est un joyeux bordel, ce commentaire va se finir en pavé je sens :taquin:.
    Du côté de mon père, j'ai été élevée avec Johnny (j'assume, j'ai même emmené mon papa à son concert bordelais quand il a fait la tournée des stades, c'était fouuuuuuuuu !), et les chanteurs italiens : Umberto Tozzi, Toto Cutugno, Nek:jv: (mon crush Italien de la vie.) et tous les vinyles que mes cousins me refilaient, c'est à dire les chansons de la plupart des anime qui passaient à la télé au début des années 90 ^^. Niveau radio, c'était RTL2 à fond les ballons ^^. Du côté de ma mère, surtout de la variété française, elle a quand même quelques sacrés pépites dans ses vieux vinyles, c'était pas rare que je tombe sur un Francis Lalane, un Renaud ou un Maxime Leforestier haha. Avec quelques albums de Sting ou Dire Straits dans le lot, tellement rien à voir haha (et qu'elle prononce dire strits, ma mère est nulle en anglais, c'est tellement mignon :puppyeyes:). Et puis il y a eu LA REVELATION : Pat Benatar :worthy: !
    J'ai eu ma grosse période comédies musicales aussi, entre Notre-Dame de Paris et Roméo et Juliette, j'écoutais en boucle, pour le plus grand bonheur de ma mère ^^'... Au collège ça a un peu été la débandade : beaucoup de pop ou R'n'B, une bonne période rap & Skyrock en 4ème, puis une période pop-rock en 3ème. En plus j'ai commencé la danse à 12 ans, et toutes les chansons que j'écoutais y étaient liées : j'écoutais de la musique pour danser (Britney, Beyoncé, Sean Paul, Shakira, etc.), pour "créer" des chorégraphies :danse:. Et ça continue encore un peu aujourd'hui d'ailleurs ^^.
    En milieu de 3ème, ça a été LA découverte : je me suis mise à écouter de la K-Pop et de la J-Pop : Ayumi Hamasaki, Koda Kumi, Namie Amuro, DBSG, Big Bang, Se7en, j'en passe et des meilleures. On commençait tout juste à pouvoir télécharger des chansons sur le net, et encore, il fallait vraiment fouiller et ne pas avoir peur de tomber sur des trucs un peu bizarres parfois :yawn:. Ca ressemblait à la pop que tout le monde écoutait, mais c'était en japonais, en coréen, en chinois, .... Du coup j'avais l'impression de me fondre dans la masse tout en ayant ma petite particularité et ça me plaisait bien. J'écoute toujours ces toutes premières chansons d'ailleurs :). C'est d'ailleurs grâce à ça que j'ai découvert Emilie Simon, probablement ma chanteuse préférée de la vie, une vraie révélation musicale <3 !
    Maintenant, je continue à suivre un peu l'actu K/C/JPop, mais j'écoute surtout des chansons qui ont 4-5 ans, ce sont définitivement mes préférées. J'adore les chansons qui permettent de danser, de se sentir juste bien, les musiques de films, les comédies musicales. Au final je me rends compte que j'écoute des chansons dans des langues étrangères pour me détendre et m'amuser et des chansons en français quand j'ai besoin de quelque chose qui a du sens :). J'écoute toujours beaucoup les groupes de mon adolescence et je vogue entre pop, R'n'B et musiques plus expérimentales ^^.
    Pfiouuuuuuuu, c'était long et j'ai oublié pleiiiiin de trucs, mais si je parle de tout on n'a vraiment pas fini, donc tant pis ^^.
     
    #2 Wéro, 26 mars 2015
    Dernière édition: 26 mars 2015
    cecelight a BigUpé ce message
  3. SoDarkness

    SoDarkness
    Expand Collapse

    Ah là là !! je me reconnais un peu dans ton parcours!
    Entre mon père qui était très musique francaise (patricia kaas, michel sardou, georges brassens...) ou du jazz. Ma mère qui, elle écoutait plutôt du lyrique (pavarotti et autre ténor)... Mais ça va, c'était varié.
    J'ai quand même la chance d'avoir 2 grands frères, qui m"ont aidé à découvrir Queen, Police, les beatles, Rolling stone, Pink Floyd, Genesis, Dire straits, ....
    Mon 2eme frère était beaucoup métal donc oui, 1991 Metallica "Nothing else matters"!:puppyeyes: j'avais 11 ans (oui ça ne rajeuni pas) et qui a été pour moi une révélation!!
    Ca ne m'a pas empéché, d'écouter des boys band (j'avoue) de la musique éléctro, d'aller en boîte . Je pense qu'il faut tater, tester différents terrain pour savoir ce qu'on aime le plus!
    Donc depuis mes 15-16 ans, je suis plus dans le métal mais après je ne suis pas contre écouter autre choses. Car dans mes ami(e)s je n'ai aucun métalleux donc forcément ca n'aide pas.
    Mais en soirée, je peux autant écouter les tubes des années 80, que du rock, que de la variété francaise et meme du reggae!

    Et une fois, chez moi, c'est la guerre et j'écoute du métal à fonnnddd:rockon::rockon: (mes sonneries téléphones et réveil sont du métal mdrr)

    Tu parles de Sum41, je suis mdr, on nous avait fait la même réflexion à ma soeur et à moi quand on les avait vu en concert alors que très peu de personnes les connaissais en france (ma soeur avait acheté le CD en import). Les potes de mon frère étaient dég' de pas les avoir vu alors qu'ils étaient fan!! MUAHAHAH dans ta faceeee (je m'emballe).
     
  4. Tankli

    Tankli
    Expand Collapse
    Punk bunny

    C'est quand même curieux... Il y a des titres (c'est ce remix du générique de Sakura qui m"y fait penser) que je reconnais dès les premières notes alors que je sais pertinemment qu'à l'époque de sa sortie je n'écoutais pas les radios "à la mode" et je n'avais pas des chaines de télé avec des clips à la maison. Alors COMMENT ?? Comment ont-elles atterri dans mes oreilles de sorte qu'aujourd'hui je sois tout à fait en mesure de les fredonner du début à la fin ?? Et ça me le fait pour plein de chansons (notamment le RnB, Shaggy, ce genre de trucs que je chante inconsciemment sans avoir aucune idée du comment c'est parvenu jusqu'à moi).
     
  5. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    Mon parcours musical....est aussi taré que moi.

    Mon père et ma mère sont de deux courants diamétralement opposés. Mon père est un rockeur, étant un bébé à quatre pattes, j'écoutais ces sons que sont Nirvana, Les Stones, ACDC, et autre gros classiques du rock. Il nous faisait aussi écouter du Jazz ( surtrout dnas le mouvement bebob) et BEAUCOUP DE SOUL. Pour nous motiver avant d'aller à l'école primaire, c'était le Mouv ou Europe 2. LE SON POP ROCK. Le SON ROCK. En français, c'était Noir Des et Jean Jacques Goldman :d Maman elle c'était le reggae, en rentrant de l'école, elle mettait les vinyles de Bob Marley en route nous calmant pour la suite.

    Mon père m'avait acheté des CD que j'adorais, RENAUD, TRAVIS, COLDPLAY ( dont je suis fan depuis le premier album !!! )

    Et puis moi je suis des années 90, je suis née en 92, mon frère en 93, on est élevés dans cette belle décennie. C'était à mes dix ans que DAFT PUNK a envahi mon espace musical. Et puis mes parents m'ont mise à mes 8 ans en violon. Haydn, Mozart, Vivaldi, Viotti...J'ai eu une culture musicale de plus en plus forte autour du rock et du classique. Je n'ai jamais été chanson française, très rarement emballée, de même que le Rai, et le RNB que je trouvais très loin de mes goûts. Le rap c'est venu avec Manau, puis j'ai commencé à écouter le rap US. MOn frère a bifurqué vers le hard Rock, et le pur rap. On l'a perdu au collège ou il est devenu un fan invétéré de NTM, pendant que j'écoutais ma période punk, hardrock, métal, avec SUm Blink, et Surtout FALL OUT BOY ET PARAMORE.

    Mon premier gros concert c'était avec mon frère et c'était mon papa qui nous avait emmenéà un festoche de rock et de funk à Nice. Après un groupe de metal italien que mon frère a adoré, nous avions gagné le feu sacré devant JAMIROQUAI !!!
    C'était fait. J'avais chopé le virus, je voualis plus de concert. Europe 2 Music Live on y était ! On a vu Moby, Two For Fears, M, LUKE, et GARBAGE. Quelle belle soirée !!!

    Au collège, je reste rock, mais j'apporte du ROCK JAPONAIS, gloire à Naruto FMA, GTO et les animes qui m'ont introduite à ce monde merveilleux ! Mon frère et moi on hurlait HARUKA KANATAAAAAAAA !

    Vers la fin du lycée, j'ai commencé à écouter de moins en moins de punk comme si je grandissais XD J'ai essayé de m'intéresser à d'autres courants musicaux, j'ai découvert alors le post-rock le parfait mélange entre le classique que j'aime et le rock. Je me suis vue devenir de plus en stone, mélancolique, et j'ai ouvert la porte à ces artistes méconnus du shoegaze. JE SUIS DEVENUE HYPER BRITISH DANS MES CHOIX MUSICAUX. fermant un peu la porte aux US que je trouvais de façon générale trop convenu. Même si 'j'aimais le son brut des ACDC rien ne valait un Oasis, un Blur...J'adore les sons éthérés, et puissants. Rien ne vaut un bon Florence The Machine enchainé d'un KING KRULE.

    Aujourd'hui j'écoute de tous les courants musicaux, étant moins décomplexée sur certains courants tel que la pop acidulée, pour danser c'est sympa, mais pour moi écouter de la musique, c'est le plaisir d'un liberty tapes, d'un Kye Kye...De la ChillStep, bref de la beauté quoi.
     
  6. Ereshkigal

    Ereshkigal
    Expand Collapse

    Ma mère me gavait de Francis Cabrel quand j'étais gosse, je connais encore les paroles par coeur.
    'ai grandi avec la génération boysband / girlsband 90s, j'en ai beaucoup souffert car je n'aimais tout simplement pas la musique. J'en écoutais pas, ça m'intéressait pas.

    Puis mon père a redécouvert ses musiques d'enfance un beau jour: les Beatles, la chanson française style Barbara, Françoise Hardy, Jacques Dutronc, Dario Moreno, Jacques Brel et... les BEATLES.
    Je préférais carrément ça à ce qu'écoutait ma mère (Joe Dassin, Julien Clerc, Roch Voisine). Mais encore une fois j'écoutais ça, sans plus, que avec mon père, c'était notre truc à nous.

    Et puis un jour, l'adolescence toussa toussa (13 ans) ayant eu marre de me faire charrier à l'école, je me suis démerdée pour trouver une radio et faire comme tout le monde: écouter des trucs de djeuns: N R J.

    Et je crois que c'est là que j'suis devenue dingue. J'ai commencé à trouver ça nul (à l'époque svp c'était quoi? Britney Spears/Lorie/Priscilla?) et comme tout le monde me prenait pour une meuf badass, alors j'ai joué ma petite "caillera" en me mettant au Hip Hop, puis au Gangsta Rap à l'ancienne, mais aussi le rap français: MafiaK1fry, Fonky Family, etc
    Ca a duré 1 an et demi, j'épluchais les magazines hipo hop, je trouvais 50cents trop beau, j'voulais avoir le swag de EvE et Eminem trop naze ouais!, j'étais déjà en train de hiérarchiser, de dire "ça c'est bien", "ça c'est de la merde", et tout ça avant qu'apparaisse youtube et wiki, yeah !!! OLD SCHOOL!

    Et puis le drame, l'année de mes 14 ans je vais en colo, 2 semaines loin de toute pression sociale. Je me rend compte que j'aime pas QUE le hip hop (coup de coeur coupable pour Evanescence et Aerosmith, que j'ai découvert grâce à Sing For The Moment de Eminem hein), et que ce genre quelque part m'enferme. Alors j'ai fait mon coming-out "maman papa j'ai une annonce à vous faire, je crois que j'aime écouter du rock et du metal".

    Pour mes 15 ans ma mère m'offre The Subliminal Verses de SlipKnot qui venait de sortir. Et là encore, dans le metal, j'y vais à fond. En fait, plus le milieu musical est fermé, consanguin, etc, plus ça me passionne d'essayer d'en tirer quelque chose. Ca va au delà de l'appréciation de la musique. Nightwish j'ai mis 2 ans avant d'aimer, ensuite j'ai eu toute une période Metal Symphonique dans le genre, j'ai tout vu en concert: After Forever, Nightwish, Leaves'Eyes, Within Temptation, Epica... /o/ youhouh!
    Y'a un moment j'ai craqué pour le milieu le plus opaque du metal: le black metal. J'étais trop à fond dedans, c'est un milieu très D4RK mais au final, il suffit d'ouvrir les fenêtres et de laisser passer les rayons du soleil pour voir que c'est que de la gueule. Et puis c'est pas le genre le probleme, c'est les gens qui sont derrière, beaucoup de choses que je ne dirais pas, mais y'a de quoi se sentir mal à l'aise quand on n'a pas le bon teint et le cheveu trop frisé. Depuis ça a beaucoup changé, les hipsters ont mis gros doigt au black metal "traditionnel" pour pondre des trucs "post black metal" tout à fait street credible ! J'peux pas saquer les hipsters, mais ceux qui ont brisé les traditions de ce genre, je les remercie. On y respire un peu plus, cheveu frisé, teint hâlé compris.
    A coté du metal je me suis intéressée à l'undergraouuuunde d'aujourd'hui et d'autrefois, à la new wave, dark wave, cold wave, dark folk, neo folk, heavenly, EBM, post punk et dark ambient. Mais en cachette, hein. Et si je dois comparer les deux milieux (OUI JE N AI PEUR DE RIEN), je dirais que l'underground goth/punk/electro/dark/whatever est mille fois plus riche, diverse, intéressante et en constante évolution. Je me souviens de Monica Richards, Kirlian Camera, Collection d'Arnell Andrea, Wovenhand, Death in June et Dark Sanctuary, awwww.

    Comme je l'ai dit j'aime pas les hipsters, mais pourtant y'a des trucs que je qualifie de hipster et que j'aime quand même: Zola Jesus, MS MR, Chelsea Wolfe, Lana Del Rey, Mikky Blanco. Aujourd'hui je me prend plus la tête, je crois aussi que le streaming facilite beaucoup de choses. Je ne me prive plus de rien et j'arrête de hiérarchiser. Les gens peuvent me dire que "han mais c'est de la merde ça", de toute façon j'ai tout testé, je connais tout, je m'en fous, j'ai plus rien à prouver à personne, l'adolescence c'est fini pour moi et je crois que c'est aussi ça la maturité, c'est de kiffer son délire tranquille sans craindre le regard des autres, ni chercher à leur plaire.
     
  7. Melimelofolle

    Melimelofolle
    Expand Collapse
    "Songs are like hugs that mouths give to ears " Mable Pines

    OK :oo:.... :worthy:

    Cet article .... résume ... ma vie ... J'ai EXACTEMENT .... Au DÉTAIL prêt, la même évolution, musicales ... Même pour le côté des chansons espagnoles comme Hijo de la luna <3
     
    rycbarm a BigUpé ce message
  8. rycbarm

    rycbarm
    Expand Collapse
    Mon ange gardien boit.

    Je me reconnais tellement dans cet article !!
    Oui oui, même Nuit de Folies !:banana:
     
  9. Sandra-b

    Sandra-b
    Expand Collapse
    Embauchez-moi !

    Ma mère n'a jamais vraiment écouté de musique du coup, je dois le début de mon éducation musicale à mon père : Dave, Claude François ont bercé mes premières années. Il écoutait aussi beaucoup la chanteuse Sandra (d'où mon prénom).
    Il y a aussi eu Mickael Jackson, Deep Forest, Mike Oldfield, Jean Michel Jarre, Vangelis... En primaire, j'ai eu ma première chaine hifi (qui lisait aussi les CD) et mon père m'avait donné des CD à lui et il me semble qu'il y avait Krafwerk.
    J'adorais me faire des cassettes avec des playlists enregistrées à la radio au début et puis à partir de CD par la suite. En primaire, c'était la vague "boys band" et j'ai jamais trop accroché jusqu'à ce que les Spice Girls arrivent ! J'étais totalement fan (surtout de Geri) et j'avais même été les voir en concert à Paris. J'étais en CM2 et toutes mes copines étaient jalouses de moi. Et puis cette même année, j'ai organisé mon anniversaire et un copain m'a offert un CD 2 titres qui m'avait vraiment tapé dans l'oeil et que je lui avais demandé "Pills- Rock Me"

    Je crois que mine de rien, cette chanson m'a fait entrer dans l'univers de la musique électronique. Je me suis mise a écouter beaucoup de techno et j'adorais la chanson de "Robert Miles - Children"

    J'ai acheté pas mal de CD de type "compil" avec plein d'électro, pas forcement super bon d'ailleurs mais je découvrais à peine. Et puis, arrivée au collège et en cotoyant "les autres enfants", j'ai découvert la musique rock. Mon année de 6eme aura été ponctuée par l'écoute de Silverchair et Limp Bizkit.

    En 5eme, je m'inscris au club d'acrogym et j'utilise une chanson de The Offspring pour ma choré. En 4eme, je découvre The Smashing Pumpkins et en 3eme Blink 182.

    Avec ma meilleure amie, on devient des grandes fan de Blink 182. On a même été les voir en concert. Au lycée, j'écoute un peu de tout niveau rock : Blink 182, Sum 41, Deftones, Nirvana, The Verve, Blur, Garbage, Aqme, Pleymo, Staind, Puddle of Mud, Korn, Slayer, Nine Inch Nails, Massive Attack. Bizarrement, je n'ai jamais accroché à Muse alors que c'était la grande mode. C'était aussi l'époque de la "fusion" qui mèle musique métal avec paroles chantées comme un rap mais j'ai jamais accroché au rap / hip-hop. Mais après le bac, j'ai une petite phase rap français et j'écoute Fuzati (Klub des Loosers), TTC and friends. C'est aussi à ce moment là que je me remet dans la musique électronique : Data, TEPR, Justice, Busy P, Sebastian, Uffie. Mais aussi les Daft Punk, le collectif Valerie (avec College ou Minitel Rose) et d'autres groupes d'électro étrangers mais j'avoue que niveau musique électronique, j'aime beaucoup ce que font les français.

    Depuis, je dirais que je continue dans ma lancée électro avec du rock qui revient parfois. Le must c'est quand les 2 genres se complètent. Je ne réécoute plus du tout Blink (trop de mauvais souvenirs) alors que c'est avec plaisir que je vais ré-écouter Silverchair ou Korn (c'était le bon temps ma p'tite dame !)
    Niveau électro, mes découvertes de ces dernières années : We Are Enfant Terrible, Scratch Massive (que j'aime d'amour !), Rone, Lazerhawk, Die Antwoord.

    J'écoute aussi des trucs un peu plus posés comme Sigur Ros, Girls in Hawaii, Grizzli Bear, I am Bear, Bear in Heaven... Beaucoup de groupes en Bear.
    https://www.youtube.com/watch?v=tjecYugTbIQ
    Et puis je commence à m'ouvrir au classique. J'aime beaucoup le classique romantique et j'ai découvert ca avec Erik Satie ou Ludovico Einaudi.
     
    #9 Sandra-b, 27 mars 2015
    Dernière édition: 27 mars 2015
  10. Saya38

    Saya38
    Expand Collapse

    J'aime Joe dassin depuis ma plus tendre enfance, et je l'assume totalement! :unicorn:
     
    Wéro a BigUpé ce message
Chargement...