Nabilla sort une collection capsule avec Missguided

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Elise S., le 27 février 2018.

  1. Elise S.

    Elise S.
    Expand Collapse

    ----- Publicité -----
  2. Camoune45

    Camoune45
    Expand Collapse

    Le Tshirt et la veste rouge :puppyeyes:
     
    Elise S. a BigUpé ce message
  3. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    "capsule" = ???

    Je vois un article sur des vêtements. Je ne comprend pas.

    Ca me met un peu mal à l'aise de voir qu'on fait la promotion d'une personne ayant été condamnée pour violence conjugale par contre...
     
    Kounette, Eclectique, Peace&Love&It;3 et 17 autres ont BigUpé ce message.
  4. Kand'x

    Kand'x
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Oh non pas elle...:bomb:
     
    Daenyx et MaudMGB ont BigUpé.
  5. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Nan mais là MadmoiZelle va falloir m'expliquer....

    Nabila à poignardé son copain vous lui faites de la pub et Johnny Depp qui a peut être frappé sa femme vous crier au boycott de ses films.

    Je comprend pas là....
     
  6. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    @TennanTen Complaisance. Si Johnny Depp faisait de la real tv, Mad aurait sans doute continué de le porter aux nues quoi qu'il ait fait.
     
    Eclectique, Kaus Australis, Klorayn et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. GrenadLine

    GrenadLine
    Expand Collapse
    Tu colores ma vie du chaos des ennuis.

    Je ne comprends pas non plus.
    Je trouve ça plutôt malvenu, surtout étant donné ce que défend MadmoiZelle, c'est à dire dénoncer les violences mais surtout, il me semblait que le magasine a à coeur de protéger aussi les hommes.

    Toujours la même éternelle question: "séparer l'Homme et l'artiste" ou pas?
    Moi je n'y arrive pas. Peut-être que l'équipe de Madmoizelle a considéré que puisqu'elle a purgé sa peine, c'est bon (Coucou les inrocks et Bertrand Cantat). Ça peut s'entendre même si on est pas forcément d'accord. Mais je suis surprise étant donné ce que défend Madmoizelle.
     
    Kand'x, Kounette, Nyu_ et 12 autres ont BigUpé ce message.
  8. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Qui a quoi?

    @GrenadLine bah en parlant de ça... J'avais compris pourquoi Madmoizelle a dénoncé la une des inrocks bien que je sois pas du tout du même avis, maintenant je me demande pourquoi le site ne fait pas la promotion d'Amor Fati.
    Cohérence, au final, c'est quoi ça...?
     
    GrenadLine a BigUpé ce message
  9. ForeverAgo

    ForeverAgo
    Expand Collapse
    Let's travel.

    Je n'aime ni le personnage (et je plussoie les Madz au dessus de moi sur le fait que je trouve ça légèrement incohérent de votre part que de la mettre en avant vous ce que vous défendez habituellement), ni la collection qui est en somme très classique, très vu, vu et revu un peu partout en fait...
     
    Kand'x, Trémazane, Lord Griffith et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Où est-ce que madmoiZelle a dénoncé la une des inrocks ? :hesite:

    Effectivement, Nabilla a été jugée et condamnée. Elle a purgé sa peine. J'ai le sentiment d'avoir déjà répondu à vos commentaires la dernière fois que madmoiZelle a parlé de Nabilla, c'était ici. Et comme je l'expliquais dans ce message, il n'y a pas de double standard :

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    J'aimerais quand même vous poser une question en retour ; à partir de quand, de quoi, une personne peut avoir le droit de recommencer à s'exprimer publiquement, à travailler, à mener sa vie personnelle et professionnelle sans être contrainte de s'excuser de faits pour lesquels elle a payé sa dette à la société ? Vraie question.

    Pour ma part, et parce que je n'étais pas dans la pièce au moment du fameux coup de couteau, je me garderai bien d'émettre un jugement : ce n'est pas mon rôle. Je laisse ça à la justice.

    Et pour en venir à la cohérence : quelle est la cohérence de madmoiZelle, à parler de Nabilla ? C'est une jeune femme qui mène sa barque, monte son business, le développe. Elle est critiquée, insultée, moquée, apparemment c'est OK de faire ça parce qu'elle est "une starlette de télé réalité", et parce qu'elle a été condamnée pour violences conjugales, elle n'aurait pas ou plus le droit au respect ?

    Moi je ne comprends pas la cohérence qu'il y a à cracher sur cette femme en permanence, à considérer que mentionner la sortie de sa collaboration avec Miss Guided serait un éloge démesuré, une caution de la violence. Vraiment ? À lire certains commentaires, j'ai l'impression que madmoiZelle fait l'éloge de Cruella d'Enfer. :dunno:

    Donc oui, c'est super cohérent de parler du travail d'une meuf hyper décriée, qui a fauté et qui donc, devrait purger une peine d'humiliation et de repentance à vie, apparemment...
     
    Leech, doudouillitsa, Mitzy et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Qui a quoi?

    http://www.madmoizelle.com/espoir-sexisme-france-843167

    Parler dans le même article de Weinstein ET de Bertrand Cantat, ça n'est pas du tout anodin. Je ne surinterprète pas, c'est vraiment pas anodin.

    upload_2018-3-1_0-9-1.png
    (surtout ne pas écrire que Schiappa est conne au point de ne même pas connaître la définition de l'assassinat alors qu'elle a ces fonctions-là... Hé, merde)

    Pour moi la comparaison avec Marc Dutroux était impensable, je me trompe peut-être. On ne parle pas de relâcher Bertrand Cantat, mais d'accepter ou non qu'il puisse avoir droit à de la promotion pour la sortie de son album. Il parle en son nom dans l'interview des Inrocks parce que l'album sort en son nom. C'est une nouveauté dans l'histoire de sa propre musique, pas une glorification du personnage préméditée ou quoi.

    Mais du coup...
    "Les gars, va falloir lâcher Nabilla. Bah ouais je sais, maiiiis... elle a sorti une super ligne de vêtements"

    Pour moi donc la comparaison avec Marc Dutroux est impensable et irrespectueuse.
    Je reformule donc la phrase:
    <<Et pour en venir à la cohérence : quelle est la cohérence de madmoiZelle, à parler de Bertrand Cantat ? C'est un (pas jeune) homme qui mène sa barque, monte son business, le développe. Il est critiqué, insulté, moqué, apparemment c'est OK de faire ça parce qu'il a été condamné pour coups et blessures ayant entraîné la mort, il n'aurait pas ou plus le droit au respect ? >>

    Si cette citation vous choque, je vous invite à relire l'originelle. Certes pour Nabilla il n'y a pas eu mort d'homme. Ok, donc tant qu'il n'y a pas mort d'homme on laisse couler mais si ça atteint la limite, on détruit? Moi ça ne me parait pas cohérent.
    On peut aussi remplacer Cantat par Depp, dans ce cas:
    <<Et pour en venir à la cohérence : quelle est la cohérence de madmoiZelle, à parler de Johnny Depp ? C'est un homme (je sais même pas quel âge il a) qui mène sa barque, monte son business, le développe. Il est critiqué, insulté, moqué, apparemment c'est OK de faire ça parce qu'il a été suspecté d'avoir commis des violences conjugales, il n'aurait pas ou plus le droit au respect ?>>

    Bah non c'est pas terrible non plus.

    J'ai absolument aucun problème avec le fait que vous haïssez Cantat ou Depp. C'est évident pour certaines personnes, ça je ne remets pas en question. Que vous ne fassiez pas sa promotion, c'est très bien, rien à redire. J'ai adoré Amor Fati, il est excellent. Pour le coup l'artiste et la personne sont indissociables, clairement, donc mieux vaut ne pas se mouiller on marcherait sur des oeufs avec la grâce d'un rhinocéros. Vous ne faites seulement pas sa promotion parce que c'est un criminel, d'accord.
    Mais dans ce cas si c'est condamnable pour une personne, c'est condamnable pour l'autre. Peu importe que ce soit une jeune femme qui monte son business, merde, y'a pas que l'argent dans la vie. Est-ce le fait que c'est une femme, ou qu'elle monte son business qui l'exonère de tout questionnement? Vraiment je me pose la question.

    Semi HS du coup mais pour moi revoir Cantat donner des concerts c'est aussi croire en la réinsertion réussie des anciens condamnés. Pour certaines personnes ça peut compter. Nabilla aussi, du coup, c'est chouette qu'elle s'en sorte. Voilà, quand on sait à quel point on est déshumanisés quand on est devenu un délinquant ou un criminel, voir des gens s'en sortir et accepter qu'ils s'en sortent c'est aussi un message fort.

    Par contre, considérer que ça c'est pas grave mais ça c'est grave, ça c'est bien ça c'est pas bien en se basant sur des considérations personnelles, ça a vite ses limites et dans cette situation je crois qu'elles sont franchies.

    Du coup... Moi aussi j'ai une question.
    <<J'aimerais quand même vous poser une question en retour ; à partir de quand, de quoi, une personne peut avoir le droit de recommencer à s'exprimer publiquement, à travailler, à mener sa vie personnelle et professionnelle sans être contrainte de s'excuser de faits pour lesquels elle a payé sa dette à la société ? Vraie question. >>
    Oh merde c'est la même, c'est fou ça.

    Quel serait le message? On peut admettre les violences conjugales, tant qu'elles tuent pas ça passe (je rajouterai bien, "tant qu'elles ne sont pas commises par un homme", mais ce serait presque péremptoire) (ou pas?)
     
    #11 Kaus Australis, 1 mars 2018
    Dernière édition: 1 mars 2018
    Magnus, Kand&#39;x, Sinistre Lombric et 19 autres ont BigUpé ce message.
  12. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Mais enfin ? Où est-ce que j'ai dit/écrit que je condamnais Bertrand Cantat ? Les extraits que tu cites ET le message que j'ai cité sont pourtant clairs : tu as le droit de parler de qui tu veux, de faire l'éloge de qui tu veux, et ça ne fait pas de toi une complice / une supportrice de l'ensemble de son oeuvre, pénalement répréhensible ou non.

    Je la refais plus simplement : dire "j'ai adoré telle chanson de Noir Désir" ne veut pas dire "en vrai lâchons la grappe à Bertrand Cantat", et ça ne veut pas dire non plus "non mais tuer quelqu'un, ça vaaa, c'était y a longtemps en plus, passons à autre chose". Non, ça veut seulement dire : "j'ai adoré telle chanson de Noir Désir". Et c'est même pas "séparer l'homme de l'artiste etc", c'est JUSTE une phrase : "j'ai aimé telle chanson". Quand j'ai dit ça, j'ai RIEN dit d'autre. Quand on écrit "Nabilla sort une collab avec Miss Guided", vraiment, on n'est pas en train de dire "Nabilla, brisée, martyrisée, persécutée, n'écoute que son courage et sort une collab avec Miss Guided".

    La même avec Johnny Depp, hein. Mymy a le droit d'écrire sur madmoiZelle qu'elle n'a pas envie de le voir à l'affiche des Animaux Fantastiques, et j'ai le droit de continuer à aimer cet acteur et ses films. Et d'en parler sur mad, d'ailleurs. Parce qu'il n'y a pas UNE façon de voir, vivre, ressentir, comprendre ces choses. Chacune est libre de ses choix, de ses goûts, de ses préférences.

    C'est tout, c'est juste ça la différence, c'est juste ça la cohérence : ne pas dire du mal de quelqu'un, ce n'est pas faire son éloge. Parler du travail de quelqu'un, ce n'est pas l'absoudre de quoi que ce soit.

    Ce n'est pas à moi de considérer que "ça c'est grave, ça c'est pas grave", etc. Encore une fois : je ne suis pas juge. Aucune envie de m'y substituer. Et donc : aucune envie de jouer au juge d'application des peines ; d'ailleurs, j'ai pas reçu la consigne de bannir Nabilla de madmoiZelle, elle n'a pas été condamnée à être boycottée par les sites Internet.

    Trop bien que Cantat se réinsère par la musique, j'irai pas le voir en concert, il ne m'intéresse pas, c'est mon droit le plus strict. Et si Nabilla ne t'intéresse pas, vraiment, ne clique surtout pas sur les quelques articles publiés sur madmoiZelle, qui comportent "Nabilla" dans le titre (et l'affichent en photo) (il n'y a pas de pièges).

    PS : j'aimerais vraiment, vraiment lui donner la parole sur madmoiZelle, à cette femme. J'aimerais savoir qui elle est, d'où elle vient en termes de parcours, d'obstacles surmontés, de détours et de virages, c'est quoi sa vie depuis les Anges, comment elle s'y retrouve, etc.

    (Et un jour, j'essaierai de comprendre pourquoi on devrait la comparer à un meurtrier.)

    @Kaus Australis l'article que tu cites s'intitule "Le monde change, et il était temps". Les passages que tu cites sont un commentaire de l'actualité, des réactions suscitées, pas mon jugement perso. Je ne le masque pas, quand j'exprime un avis. Et "on ne peut pas effacer l’ardoise d’un meurtrier au motif qu’il a du talent" ne veut pas dire "on ne peut pas effacer l'ardoise, jamais", et ça ne veut pas dire non plus "on peut effacer l'ardoise, à certaines conditions".

    Ça veut dire : "on ne peut pas effacer l’ardoise d’un meurtrier au motif qu’il a du talent." Ni plus, ni moins.
     
    Fab et Flowercream- ont BigUpé.