Najat Vallaud-Belkacem dépoussière la sélection pour les masters

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 12 septembre 2016.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. La Dame Grise

    La Dame Grise
    Expand Collapse
    Dear Sister, I do not spread rumors. I create them.

    Cette sélection en M2 est une honte. :goth: Le parcours universitaire, c'est trois ans de licence puis deux ans de master, et pas trois ans de licence et un an qui ne valide rien du tout si tu es refusé en M2. J'ai failli en faire le frais cette année, mon université m'avait refusée en M2 sur concours alors que tout au long de l'année on nous répétait que si on avait notre année, y'avait pas de raison de pas avoir le concours. Je trouve inadmissible de valider un M1 si l'université n'est pas prête à prendre l'étudiant en M2 ensuite. J'ai eu de la chance, j'ai pu passer la seconde session de concours (encore !) d'une autre fac, et j'ai été acceptée (alors que j'ai trouvé le concours bien plus difficile, allez comprendre...), mais ça m'a obligée à déménager, rentrer chez mes parents pour l'été, faire un a-r dans la journée pour le concours, et déménager en moins d'une semaine dans une nouvelle ville. Voilà aussi ce qu'implique de ne pas être pris en M2. J'ai eu de la chance, mais ça a été la grosse merde. Je me console en me disant que c'est pour le mieux et que ce master est bien plus intéressant que l'autre. D'ailleurs, la fac qui m'a refusée n'a pas eu l'autorisation de sélectionner en M2. Bien fait.
     
    dyspeptique, Théodolius, Muwglyk et 12 autres ont BigUpé ce message.
  3. ultrabambi

    ultrabambi
    Expand Collapse

    Je vais faire ma rentrée en M2 de droit en septembre et les profs nous ont confié leur avis plus mitigé sur la question (que vous abordez d'ailleurs en fin d'article...) : clairement les master 2 perdraient en qualité et en prestige.
    Si "tout le monde" peut faire un master 2 alors ça n'a plus de valeur et les étudiants ont peu de chances de se démarquer.
    Personnellement j'ai pas été méga brillante, juste dans la moyenne et ma candidature a été retenue pour plusieurs M2.
    Donc demander un niveau d'études/ de notes minimum pour une entrée en bac+5 n'est pas incohérent et n'empêche pas les élèves qui ont un minimum travaillé d'intégrer un M2.
     
    #3 ultrabambi, 12 septembre 2016
    Dernière édition: 12 septembre 2016
    CercleBlanc, MrsBlueSky, Muwglyk et 7 autres ont BigUpé ce message.
  4. MorganeGirly

    MorganeGirly
    Expand Collapse
    Si tu veux avoir quelque chose que tu n'as jamais eu, il va falloir que tu fasses quelque chose que tu n'as jamais fait

    Je croyais que la sélection en Master 2 était légale, on m'a toujours dit ça! Car il me semblait qu'elle était légale en DEA/DESS par le passé? :hesite: Je croyais que le problème c'est la sélection illégale en M1 en fait :hesite:
    Du coup moi ça me paraissait assez juste comme système d'avoir un droit à entrer en Master 1 mais pas en M2. Parce que je pense que trouver un M2 quand on a déjà un M1 validé, c'est plus facile et moins excluant que trouver un Master avec une simple licence, la rutpure de parcours est très différente. En plus, les Masters Recherche sont loin d'être des masters poubelles mais ils ont largement plus de place pour accueillir des étudiants (puisqu'ils exigent un encadrement moins conséquent) donc ça reste une alternative pour les élèves présentant de bonnes capacités dans leur domaine, et il peut y avoir des Master pro moins demandés dans la même fac etc.

    En fait, je pense que le problème de ce débat c'est que beaucoup de facs ont adopté administrativement le modèle LMD, l'appliquent dans les faits à la Licence, mais pour les Masters et le Doctorat, ça reste souvent un fonctionnement encore très hérité du modèle Maitrise/DEA/Doctorat. Beaucoup de Masters peuvent s'étudier en "morceau", avec des années relativement indépendantes, un M1 de tel master, un M2 de tel autre. Donc dans beaucoup de facs, ce n'est pas forcément logique d'être accepté en M2 après le M1 et je trouve qu'une sélection n'est pas choquante, de même qu'un transfert vers un autre Master entre les deux années.
    Mais c'est le manque d'harmonisation entre les facs qui posent problème, le fait que certaines facs conçoivent vraiment le Master comme un cycle de 2 ans (donc si tu passes pas en 2e année, c'est dur de te réorienter ou de rebondir) quand d'autres conçoivent ça comme éventuellement un cycle de deux ans, mais ouvert à toutes les combinaisons.
     
    CercleBlanc, MrsBlueSky, Allitché et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. Lal.W

    Lal.W
    Expand Collapse

    Eh bien va dire ça au très (trop) nombreuses personnes qui n'ont pas été prise en m2 alors qu'elles ont travaillé et plus qu'un minimum. Moi la première. C'est pas contre toi mais j'en ai marre des gens qui font de leur cas une réalité. C'est pas parce que TOI tu as pu être prise dans le M2 que tu voulais sans avoir été brillante comme tu dis que c'est le cas pour tout le monde bien au contraire. Ton cas est plus une exception qu'une généralité du moins dans mon cursus (la psycho).
     
    Théodolius, MilanKey, Muwglyk et 10 autres ont BigUpé ce message.
  6. Salxie

    Salxie
    Expand Collapse
    Se reflète là où elle va

    Personnellement je trouve que le soucis ne se trouve pas tant dans le cycle et la sélection à la fac, que dans la sélection par les entreprises. Si elles le voulaient elles pourraient accepter dès le M1, mais refusent. Un M1 ouvre des concours, le M2 beaucoup moins par exemple (je parle pour le droit, mon domaine). Il y a quand même un gros manque de cohérence entre les facs, ça ne fait aucun doute. Des mentalités sont à changer chez tous les acteurs de la chaîne. Une politique globale est nécessaire, pas seulement pour le ministère de l'éducation et de l'enseignement supérieur.
     
    Théodolius, Muwglyk, Sandie19 et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. Dame Verveine

    Dame Verveine
    Expand Collapse
    comme un posca dans les mains du Caravage

    C'est clair que c'est con de re-sélectionner à l'entrée du M2 s'il suit le M1. Les gens compétent.e.s pou rentrer en M1 le seront aussi en M2, non ?
    Donc pour ça, la réforme me paraît une bonne idée.

    Mais comme le dit @MorganeGirly , il y a aussi des cas où M1 et M2 ne se suivent pas, où il y a des passerelles : on fait un M1, et on peut ensuite postuler pour plusieurs M2 différents... Et on peut arriver à un même M2 depuis plusieurs M1 différents. Et là, la sélection me paraît logique.
     
    Allitché et Cornélie ont BigUpé.
  8. ultrabambi

    ultrabambi
    Expand Collapse

    Je ne généralise pas mon cas, c'est sur que moi aussi si j'avais postulé à un master de fou à Paris II j'aurais pas été prise. J'ai été acceptée à une formation à la hauteur de mon niveau, pas à un truc de fou des rêves de ma vie.
    Si ce n'est pas ton cas et que tu es victime d'une injustice j'en suis désolée et sache que si tu te sens lésée tu peux faire un recours au tribunal administratif!

    Mais l'argument de la réforme c'est que les étudiants ne peuvent pas finir leur cursus de 5 ans d'études parce qu'ils ne peuvent pas trouver de M2 ... je le trouve moyennement convainquant puisque c'est possible d'en avoir un, correspondant normalement au niveau de chacun.
    Alors oui l'aspect géographique c'est important/gênant mais c'est pareil pour les concours des grandes écoles ou autre, c'est un jeu que l'on a accepté en s'engageant dans de longues études.
    Après dans ma fac les M1 sont très généraux et la spécialisation se fait en M2 de fait ça ne suit pas vraiment, donc la sélection ne me choque pas plus que ça.

    Même si forcément j'aimerais que tout le monde trouve et intègre le M2 qu'il espère parce que je connais le stress que cela engendre :fleur:
     
  9. La Dame Grise

    La Dame Grise
    Expand Collapse
    Dear Sister, I do not spread rumors. I create them.

    Il y a en tout 5 M2 dans toute la France qui correspondent à mon cursus, tous sur concours. Donc pour certains cursus, désolée mais c'est pas si facile que ça d'avoir accès à un M2.
     
    Théodolius, Cornélie, Siobhàn Salomé et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. Lal.W

    Lal.W
    Expand Collapse

    @ultrabambi En psycho même en ne postulant pas à des master de fou c'est la galère (pas qu'en psycho d'ailleurs). Après si tu ne généralise pas alors je trouve ta phrase un peu maladroite. Je reste en complet désaccord avec toi quand tu dis qu'il est possible de trouver un M2 à son niveau.
    Ensuite pour l'argument réside surtout dans le fait que (pour changer) y'a qu'en France qu'il y a ce problème de selection. Le principe du cursus LMD c'est que tout les pays fonctionne de la même façon pour pas galéré au niveau des équivalence. De plus, c'est juste illogique de faire une selection entre le m1 et le m2 (autre que tu valide ou on ton année). En fait le M1 et le M2 c'est considéré comme la même formation du coup pour moi c'est aussi con que de faire une selection entre le s1 et le s2 (je sais pas si je suis claire je suis fatiguée ^^).
     
    Adios Badmoizelle, Kounette, Cornélie et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. ultrabambi

    ultrabambi
    Expand Collapse

    Peut-être mais dans ma fac on nous a toujours présenté les 2 années comme séparées. Si c'était pas le but lors de la création du truc "LMD" je n'étais pas au courant et je comprends mieux.
    Simplement le problème reste le même : si un employeur porte beaucoup d'attention à ton cursus (ce qui est peu malin vu que l'expérience compte plus mais passons) et que les 150 élèves de la promo de M1 ont exactement le même parce qu'il n'y a aucune sélection en M2, quelle est la valeur dudit M2? Quasi nulle si tout le monde peut y être accepté :sad:
     
    MrsBlueSky a BigUpé ce message
  12. Lal.W

    Lal.W
    Expand Collapse

    @ultrabambi Oui les deux année sont toujours séparé mais ça va à l'encontre du principe LMD (c'est pour ça que ça n'était pas légal).
    Le m2 n'aura pas une valeur quasi nulle puisque tout le monde ne peux pas y être accepté, uniquement les gens ayant validé les 4 années d'avant et quand on voit qu'on peu être jusqu'a 800 en l1 ça fait déjà une sacré selection. Si l'employeur s'interesse tanq ue ça au cursus il pourra toujours te demandé tes notes et voir la mention sur le diplôme qui te permet ou pas de sortir du lot.
     
    Adios Badmoizelle, Cornélie, Siobhàn Salomé et 4 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...