Narcisse sort du placard

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par SchizOphé, le 1 juillet 2014.

  1. SchizOphé

    SchizOphé
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Une après-midi, durant une séance de shopping-thérapeutique-post-cœur-brisé, ma sœur cadette, Chloé, que la nature dans toute sa générosité à dotée d'un pare choc arrière proche de la perfection divine, pleurniche en essayant un jean's qui d'après ses dires lui fait des fesses de phoque. Outre le fait qu'un phoque n'a pas à proprement dit de postérieur, sa remarque me semble des plus dérisoires, je hausse les yeux au ciel et jette un regard furtif dans le miroir sur mon propre derrière. Ma frangine n'en perd pas une miette, "C'est bon on le sait que t'as un cul parfait", lâche-t-elle jalousement.
    La vérité c'est que j'aime mon cul, oui je l'aime, je le trouve rebondi et bien proportionné, il est n'est pas spécialement musclé, rien à voir avec celui de Clo qui court tous les jours ou presque (ça m'est arrivé une fois aussi il y a trois ans, la semaine ou j'ai acheté mes Air max), mais je l'aime, c'est mon cul.

    Pleine d'assurance et de compassion fraternelle je fais part à ma sœur de mon amour pour mon anatomie, bien décidée à lui faire apprécier la sienne. Parce qu'à force de regarder Nouveau look pour une nouvelle vie je suis presque une pro, si t'as pas confiance en toi ma p'tite ça va changer crois-moi! Seulement la télé c'est la télé et la vie c'est... Plus compliqué. Après avoir expliqué à ma protégée qu'elle était en 8 et que par conséquent tout lui allait, je lui explique que moi je suis en i et que c'est pour ça que je suis plus fine mais que j'ai plus de mal à m'habiller. Confiante, je m'attendais à une explosion de larmes de joies et d'embrassades, mais il n'en fut rien. Je me prend en pleine face la pile de robe que j'ai chopé pendant mon speech assortie de cette remarque hautement infondée "C'est bon arrêtes de t'la péter".

    Je suis vexée par cette observation, il y a plein de détails que je n'aime pas chez moi, je ne suis pas particulièrement fan de mes seins, trop petits, ni de mon nez, héritage paternel un peu trop présent. Mais j'ai quand même le droit d'aimer mon cul! J'examine une dernière fois l'objet de la discorde. La fouine (pas le chanteur, Chloé) sort son nez de la cabine et s'indigne une fois de plus "Faudra arrêter de te mater le trou d'balle aussi".

    Je m'incline, d'une part parce que je n'ai pas l'envie de me chamailler avec ma sœur et d'autre part parce que sa voisine de cabine me fusille des yeux en essayant de fermer une jupe en soie qui menace de craquer.
    C'est quand même le pompon, je m'autorise un compliment et on me traite comme si j'étais Michael Vendetta. A contrecœur, je range Narcisse au placard, dorénavant mon amour pour mes fesses restera un secret connu de moi seule, comme mon attirance pour Matt Pokora et pour les films de Jennifer Aniston.

    Un fois Clo rentrée chez elle, je convie mon ami Mathieu à un pré-apéritif (comme un apéro sauf qu'il se déroule avant 15h). J'ouvre la porte, vêtue de la robe fourreau en satin noire que je viens d'acheter et d'une paire d'escarpins que j'avais empruntés il y a une paire d'années à ma copine Sarah et que je croyais avoir égarées quand elle me les a réclamées (hum..). Mat prend son sourire coquin, ses yeux me scannent de haut en bas et particulièrement entre les deux "Wow, lâche-t-il, t'es canon, mate moi ce cul!"
    Je m'indigne faussement face à la finesse de sa remarque. Cette fois-ci je la joue modeste, je hausse les épaule comme si je ne voyais pas de quoi il parlait, ce à quoi il répond par un amical "Pff vous les meufs toutes les mêmes, toujours à chercher les compliments, ça m'saoule la fausse modestie."
    ...

    Les temps sont durs pour l'amour propre, il semble bel et bien avoir le cul coincé entre deux chaises, aussi attrayant qu'il puisse être. Pourtant j'y avait cru presque autant qu'au grand amour.

    Et puis je me dis non! Et toi aussi tiens, toi qui lit cette présentation de sujet extrêmement longue tu devrais te dire non! Aussi vrai que je n'abandonnerai pas mon espoir de devenir un jour madame DiCaprio, tant que mon cœur battra, je ne laisserai personne me dicter ce que je dois ou non assumer chez moi.

    Et si je te dis ça aujourd'hui petit Padawan, ça n'est pas pour faire l'apologie de ma petite personne mais de la tienne. Parce que toi, tout comme moi, de te kiffer tu mérites. Et qu'importe que tu sois le fruit de l'amour ou de la Margarita, que tu sois la groupie du pianiste ou l'héritier de Michael Jackson, que tu aimes les pates au jambon ou le homar sur lit de cresson, que tu ais le cul de Pippa Middleton ou celui de Beth Ditto, tu es important, tout autant que Barack Obama.

    ...

    Alors j'ouvre ce topic qui a pour simple but de t'enticher de ta personne (sans virer mégalo).
    Parce que pour s'auto fustiger y'a du monde mais quand il s'agit de faire sa propre apologie y'a plus personne.

    le but du jeu est simple: tu as fait quelque chose dont tu es fière, tu aimes tes cheveux, tes fesses, ton nombril, tu es un pro du bilboquet, incollable sur la migration des oies sauvages ou que sais je. Ici tu as le droit de te la péter.
    Je me dois de donner l'exemple je vais donc commencer la danse.

    Je suis fière de moi parce qu'aujourd'hui j'ai réussi à faire le tri dans mes fringues et à reproduire presque à l'identique un tuto sur pinterest.

    J'aime mon popotin même avec sa cellulite et quelquefois je m'auto lap dance devant mon miroir.

    J'ai enfin atteint le carré 4096.


    T'as compris le principe? Alors à toi Kuzco ici personne ne pourrira ton groove c'est formellement interdit.

    Your awesome and you know it!
     
    #1 SchizOphé, 1 juillet 2014
    Dernière édition: 8 juillet 2015
    Garance., Sinistre Lombric, Illusions et 17 autres ont BigUpé ce message.
  2. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Oh je sens que je vais aimer ce topic. :yawn:

    Je suis également favorable à l'auto-lançage de fleurs, parce que la vie c'est cool quand on s'aime ! :smiley hippie qui n'existe toujours pas:

    Je vais donc pouvoir dire haut et fort que : J'ME KIFFE.

    J'aime mon corps, mon visage, même si parfois je l'aime pas, et même mes cheveux je les aime bien (et ça c'est le fruit d'un long combat, alors j'ai de quoi être fière). J'aime ma façon de penser, ma capacité à me remettre en question et à me renseigner sur les sujets qui m'intéressent pour me faire une opinion objective (autant que faire se peut...). J'aime ce que je suis devenue et ce que je deviens. :queen:


    Voilà voilà. :shifty:
     
    Oh, Margay, Thedreaming et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. Sombre.

    Sombre.
    Expand Collapse
    Neutralisez-moi!

    Whhaaaa j'aime ce topic!:joy:

    Allons y alors!

    J'ai toujours détester certaines parties de mon corps sans raison (ou avec de mauvaises raison), mais j’apprends depuis un an a me regarder avec plus de tendresse, et ça marche bien!

    Mes hanches par exemples, je le trouvais trop larges, et les poignées d'amour qui leur dégoulinaient dessus me rendais tout simplement malade. Maintenant j'adore mes hanche, je les trouve imposantes, féminines, elle font toute la rondeur généreuse de ma silhouette. Les poignées d'amour que je regardais avec dégout on désormais pour moi une importance capitale : elles font des courbes généreuse a mes hanches, elle sont aussi un agréable prélude a la rondeur des mes gargantuesques fesses (que j'aime aussi :cucul:), elle font écho a la générosité charnue de mes cuisses.

    Bon assez sinon je vais m’étouffer sous les fleurs auto jetées.:free:
     
    Oh, Margay, Poulpio et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Endless

    Endless
    Expand Collapse
    Hot like Mexico

    J'aime beaucoup mes jambes. Elles sont grandes (pour mon gabarit :shifty:), élancées, fines mais galbées. Quand je mets des talons je me sens encore mieux. Même si je marche comme une patate avec!

    J'aime bien ma silhouette de façon générale (même si parfois j'aimerais avoir plus de seins et des fesses, récupérer un peu de formes). Et j'adore mes pieds, je les trouve tellement élégants, bien formés, avec juste ce qu'il faut de bosses et de rugosités. Ils font très "adultes", comme mes mains!

    A part ça j'apprécie mon côté hypersensible, bien qu'il me mène la vie dure trop souvent. Je suis assez fière d'être si passionnée.

    J'ai longtemps complexé sur mon visage mais finalement ce côté "du sud", un peu dur, volontaire et contrasté à fini par me plaire. Avant j'aurais préféré être une beauté éthérée, maintenant je me satisfait plutôt bien de mon côté chaleureux et de mon métissage. Je suis comme ça après tout... (Même si je ne serai jamais blonde platine :sad:.)
     
    Oh a BigUpé ce message
  5. SchizOphé

    SchizOphé
    Expand Collapse
    Mélange instable

    @Yoghourt. Waaaaa je suis trop fan de l'histoire de ta tâche de naissance! C'est trop la classe à las Vegas! Et je veux une photo (steuplé) :)
     
  6. SchizOphé

    SchizOphé
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Il y a des gros jaloux partout ;)
     
    Garance. a BigUpé ce message
  7. MelusineB

    MelusineB
    Expand Collapse
    Bouffe la vie fillette !

    ( ? Narcisse, balise ta piste, y'a des traces de pneus sur ton slip et ta p'tite soeur qui s'tape ton fixe... ?)


    C'est dur comme topic, en fait. Mon corps n'a rien de particulier, mais le fait est que je peux pas le piffrer. Alors trouver quelque chose que j'aime... Je crois que ma contribution sera très banale

    J'aime mes yeux. Parce-qu'ils sont d'un joli bleu, variable selon les lumières (et parce-qu'on me le dit souvent alors j'ai finit par y croire)

    J'aime mes seins. Ils sont petits, mais joliment ronds, avec des tétons bien dessinés et ces piercings que j'aime d'amour.

    (peut-être qu'à force d'y réfléchir je trouverais d'autre choses, ça peut être une bonne occasion de se valoriser un peu, quand même :) )
     
  8. All those Pages

    All those Pages
    Expand Collapse
    /

    Je pense que ce souci est vraiment culturel. Rien qu'au niveau du langage quand on veut faire à soi/ou à quelqu'un un compliment, on lui dit : t'es pas mal (du tout).
    Rien que dans cette phrase il y a une grosse négation.
    "Pas si mal", "pas moche".

    Génial!:rolleyes:

    Personne n'ose avouer qu'il est agréable de se sentir belle, et pas nécessairement "cosmétiquement" parlant.
    Dans le livre "Beauté fatale" de Mona Chollet, à la fin du livre, une des personnes interviewée dit :

    "Je me trouve laide quand je suis fatiguée ou malade, et je me trouve belle quand il fait beau ou quand j'ai écrit une page particulièrement réussie.


    Bref, ce n'est pas mal de se sentir belle, penser qu'on est supérieure aux autres grâce à des atouts physiques c'est autre chose.
     
    Oh et HarryJoe ont BigUpé.
Chargement...