Neocast et représentativité en convention

Sujet dans 'Réseau madmoiZelle Youtube & Vidéastes' lancé par charline.fd, le 26 avril 2016.

  1. charline.fd

    charline.fd
    Expand Collapse
    Whovian filmovore exilée au pays des kilts, du whisky et des roux. Procrastinatrice de génie, sauf quand il s'agit de bouffe.

    Salut les Madz ! Je démarre ce topic après avoir suivi de loin les retours de la Neocast, qui comme vous le savez très probablement, a eu maille à partir avec certaines vidéastes du web (notamment la créatrice des Topovaures qui a dénoncé le manque de parité dans la sélection, et Ginger Force hier sur Twitter qui a poussé une gueulante à propos de l'attitude de l'orga et de certains invités vis à vis des femmes vidéastes et de leurs bénévoles).

    Cinq invitées pour je ne sais combien d'hommes, et évidemment c'est sans compter l'absence d'autres minorités (trans etc). Je suis tombée sur cet article que j'ai trouvé très intéressant et que je partage avec vous :

    http://www.dansmesinternets.fr/femmes-youtube-neocast/

    Ce qui m'intéresse particulièrement dans ce débat, c'est que j'étudie et travaille dans le milieu des festivals et salles de cinéma et remarque un problème assez similaire dans ce domaine. J'assiste à pas mal de conférences et ateliers où tout le monde s'accorde à dire qu'il faut plus de mixité et de représentativité parmi les créateurs, mais aussi parmi les organisateurs et programmateurs de tels événements, il y a des démarches pour encourager les communautés moins représentées à postuler pour certains postes clés, pourtant la situation n'a pas l'air de bouger des masses - après, c'est encore très récent, il faut sûrement que ça se passe. Il y a aussi des festivals ou des institutions qui créent spécifiquement des saisons ou des programmes "cinéma par les femmes", "cinéma LGBT+", etc pour mettre en avant les grands oubliés des grosses salles et des gros festivals qui font la course au dernier Scorsese ou au dernier Tarantino.

    Ma question est donc, est-il possible de mettre en place des opérations similaires sur Internet, pour mettre en valeur les vidéastes non-homme-blanc ? Comment, sur Internet, peut-on réclamer cette place pour du contenu plus diversifié ? Comment peut-on créer cet espace ? Il y a déjà des démarches comme Youdeo qui cherchent à diversifier l'offre, peut-on faire plus ? Site Internet, événements, ateliers, social media ? Quel est votre sentiment sur cette problématique ? Car les créatrices* sont là, c'est indéniable, mais comme souvent, invisibilisées...

    A vos plumes !

    *J'utilise ici le féminin, mais comme mentionné plus haut, je pense qu'il est complètement nécessaire d'inclure les minorités de genre. Le débat de la place des femmes sur Youtube revenant souvent, j'utilise le féminin par facilité, mais la problématique s'applique tout autant aux identités de genre sortant du binaire homme cis/femme cis.
     
    Silvre, MxCordelia et Babitty Lapina ont BigUpé ce message.
  2. Silvre

    Silvre
    Expand Collapse

    J'en suis encore à créer ma première vidéo donc je manque un peu de recul pour répondre, mais je vais m'efforcer d'alimenter le débat ^^

    Tout d'abord, un coucou à @haricovert qui a déjà essayé de lancer un sujet proche.

    Dans les différentes réflexions que j'ai pu lire sur le sujet, j'ai été interpellée par celles qui pointaient le manque de "réseautage" entre les femmes vidéastes. Pas parce qu'on ne veut pas aider les copines, mais parce que les femmes ont moins l'habitude de se mettre en avant et n'envisagent pas que leur parole puisse peser. Du coup elles ne se rendent pas compte de leur influence et ne pensent pas à RT. Ou à proposer des collaborations.
    J'aime aussi le principe de Youdeo, d'avoir un point de regroupement pour découvrir de nouvelles choses.
    Est-ce qu'il ne serait pas envisageable de combiner un peu tout ça en créant par exemple un compte twitter destiné aux collaborations entre vidéastes? Il permettrait à la fois de promouvoir les vidéos réalisées, mais aussi de faciliter les mises en contact en diffusant des annonces type "hey, je fais une chaîne historique, et je cherche quelqu'un pour parler géographie sur 2 vidéos". Par contre il faut arriver à faire connaître l'initiative et ça ne peut faire changer les choses qu'à long terme, mais si chacune ramène sa (même petite) communauté, ça ne peut qu'améliorer la visibilité de tout le monde.
     
    France Vulve et haricovert ont BigUpé.
  3. haricovert

    haricovert
    Expand Collapse

    Merci de m'avoir invoquée ici, j'avais pas vu ^^
    Il me semble déjà qu'il y a des collaborations entre filles et pas que, par exemple Vivre Avec invite des gens dans sa chaîne... Et j'ai que cet exemple en tête en fait ^^
    Du coup, peut-être qu'il y a effectivement un manque de réseautage. Je suis pas mal de vidéastes de tous genres sur twitter, et on m'a déjà proposé des collaborations plusieurs fois mais ça s'est pas vraiment concrétisé.
    Un compte twitter en effet ça serait pas mal, c'est un petit pas qui peut apporter pas mal de choses et c'est pas bien compliqué à gérer !
     
  4. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Sinon vous pouvez juste utiliser ce forum et madmoiZelle, je pense encore que c'est le meilleur vecteur :) (ne vous méprenez pas trop sur "l'impact" de Twitter en terme d'audience apportée en France)

    On peut créer un vrai topic dédié sur ce forum pour y publier vos vidéos, le mettre en avant sur le forum et sur madmoiZelle, tout est possible !
     
  5. haricovert

    haricovert
    Expand Collapse

    Mais y'a pas mal de vidéastes qui ne sont pas sur Madmoizelle, ne serais-ce que la plupart des mecs ^^
    Quand je pensais à twitter j'imaginais plutôt un meilleur moyen de mettre en relation les vidéastes, pas un vecteur d'audience pour nos propres vidéos.
     
    France Vulve et Silvre ont BigUpé.
Chargement...