Netflix sort son premier film, « Beasts of No Nation » !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 5 septembre 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. .Bou

    .Bou
    Expand Collapse
    On se lance a peine! Si vous aimez les jeux vidéo, les cartes et la galaxie <3 >> [URL]https://www.facebook.com/ninpogames/[/URL]

    Le film à l'air de qualité et j'irais surement le voir. Par contre je ressens un certain malaise dans la manière dont on nous le vends (pas que sur Madmoizelle, partout ou j'ai vu l'annonce du trailer):

    "Il nous plonge dans une guerre civile africaine[...]" . A aucun moment on ne précise le lieu, la date, le conflit, le contexte. Cela participe à la vision de l’Afrique unique (et violente) qu'ont les pays occidentaux. Comme le disait Naya, il n'y a pas QUE la guerre en Afrique.
    C'est un peu dommage. Le film serait plus louable si la promotion autour ne parlait pas "d'un enfant africain" mais, "d'un enfant dans TEL conflit" (ou époque, ou lieu), et plus constructif.

    Sinon il a l'air bien réalisé, la bande-annonce est prenante, et les enfant ont l’air de jouer exceptionnellement bien! :)
     
    Lady Stardust, calliopeonyx et OpiumDiary ont BigUpé ce message.
  3. netheb

    netheb
    Expand Collapse

    Why not. Mais ca ressemble quand même de très près à Blood Diamond, qui est pour le coup un film génial.
     
  4. Gustave

    Gustave
    Expand Collapse
    Sushi rolls > gender roles.

    @.Bou : Je rebondis un peu tard sur ton commentaire parce qu'il fait écho à un article sur Beasts of No Nation que je viens de lire sur le site du Monde. Je n'ai pas encore vu le film, mais je crois que les articles qui en parlent ne sont pas en cause dans ce manque de précision : le film lui-même, apparemment, ne situe pas le conflit ou ses personnages dans le temps ni dans l'espace. Je conçois tout à fait en quoi c'est problématique, du coup j'essaie de comprendre. Il me semble que c'est une pratique assez courante dans les films et séries occidentaux dès qu'il s'agit de traiter un pays non-occidental en crise ou en guerre. Je pense par exemple aux séries politiques type 24 où les méchants terroristes/dictateurs/whatever sont originaires soit de pays fictifs (je me souviens du "West Angola" dans Scandal), soit de régions vagues type "Moyen Orient". C'est un truc qui m'a souvent agacée, parce qu'en général, on a assez d'indices pour deviner à quoi on fait vraiment référence, du coup en tant que spectatrice je me sentais un peu prise pour une imbécile, mais j'ai toujours pensé que c'était pour ne pas froisser les autorités et/ou la population d'un pays précis (quoi que l'Angola a dû apprécier, haha). Alors je me demande si quelque part, dans le cas de Beasts of No Nation, ça ne peut pas être aussi une parade maladroite pour ne pas acculer un pays ou une ethnie en particulier. Mais bon, encore une fois, il faut que je voie le film pour me faire une idée.
     
    #4 Gustave, 26 octobre 2015
    Dernière édition: 26 octobre 2015
Chargement...