Nicolas Berno raconte la descente aux enfers de « Jojo », youtubeur, chez Golden Moustache

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jean-Monique, le 6 avril 2016.

  1. Naria

    Naria
    Expand Collapse

    La vraie souris comme souris, détail trash !
     
  2. Mlle Esculape

    Mlle Esculape
    Expand Collapse
    Fais semblant ! [...] Fais semblant d'être un grand chef de guerre. Si tu fais bien semblant, un jour tu verras, t'auras plus besoin !

    Wow.
    Les émotions me submergent.
     
  3. Souitic

    Souitic
    Expand Collapse
    Oreille en mode latéral

    Euh...Je trouve ça hyper gênant. Pourtant j'ai déjà lu des strips/BD avec des cases qui caricaturent les mendiants du métro sans les trouver choquantes.
    Mais ici la façon d'imiter le SDF, de jouer sur les signes d'exclusion, de le tourner en ridicule, c'est vraiment maladroit (euphémisme). L'analogie trouve GRAVE ses limites (et franchement ils auraient pu y penser avant de tourner) quand on en arrive au "ah bah ya qu'à pas perdre espoir, suffit de se raser et de jeter ses fringues dégueu pour se remettre en selle", et l'apothéose sur le final visant à émouvoir sur l'idée qu'un youtubeur qui revient dans le game c'est aussi beau qu'un SDF qui retrouve sa place d'humain dans la société (à moins que le propos ne soit de dénoncer la soif aveugle de reconnaissance...auquel cas c'est encore pire?) :mur:

    Je ne suis pas pour brider la création ou l'humour, mais là le second degré n'est même pas franchement assumé. Alors, à défaut d'absurde revendiqué, leur description youtube "Pourriez-vous me dépanner d'un like, d'un commentaire positif ou même d'un emoji fantôme qui tire la langue, pour rester propre." me donne juste envie de vomir.
     
Chargement...