Nicolas Meyrieux décrypte l’impact de l'élevage intensif avec humour et pertinence

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 8 décembre 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Crowd

    Crowd
    Expand Collapse
    “I'd just be the catcher in the rye and all.”

    Ouuuui ce mec est génial. :dowant: Toutes ses vidéos sont vraiment bien expliquées. Il est super drôle et en même temps il fait très bien passer l'information. Là pour le coup il parle pas du tout de la souffrance animale, mais à la limite ça peut être une bonne façon de montrer aux carnistes que eh, y a pleins d'autres impacts et même si tu n'aimes pas les animaux, il n'y a pas que sur eux que ça a des effets terribles.
     
    Heran., Kierne, Tante Clara et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Kierne

    Kierne
    Expand Collapse

    Je ne connaissais pas du tout et... je suis fan !

    On s'attend souvent que le végétarisme provoque des moqueries entre gamins, mais j'ai vécu la même, cette année... avec des collègues. Adultes. Leur sortir les mêmes arguments que cette vidéo... ça dérange. Parce que tout est bon pour continuer à faire l'autruche plutôt que de réfléchir à son mode de vie, voire le repenser (je ne parle pas forcément d'en changer, mais d'être au moins conscient de l'impact de notre consommation de viande...). Du coup, de propos méprisants en blagues stupides (l'autre jour, j'ai mangé du lapin, c'était bon... Mwaha mais qu'est-ce que je rigole ! ).

    Bref. J'aime beaucoup cette vidéo, parce que je trouve qu'elle présente succinctement et simplement des arguments dans lesquels je m'envase souvent. Va y avoir un envoi massif de mail :cretin:
     
    Tante Clara a BigUpé ce message
Chargement...