Nicolas Sarkozy cuisiné aux petits oignons dans l'Émission Politique sur France 2

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 16 septembre 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. PoussiM

    PoussiM
    Expand Collapse

    Je l'adore même si je trouve ses chroniques sur France Inter plus drôle que celle-ci
     
    Kaylie, melumelo, Adios Badmoizelle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Anandryne

    Anandryne
    Expand Collapse
    Welcome, my son, welcome to... the machine.

    Elle a effectivement été gentille :yawn:
    Mais rien que pour les têtes de "j'ai avalé un citron" de Sarkozy c'est délectable
     
    sophiebrld, Manea, El Marty et 12 autres ont BigUpé ce message.
  4. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    J'ai lu l'article avant de voir la vidéo et... je n'aurais peut-être pas du, car j'ai été un peu déçue du coup.
    Je m'attendais à bien plus caustique et incisif vu le descriptif. Je m'étonne même franchement qu'on puisse la qualifier de critique (im)pertinente. Il y a quelques piques, mais c'est plutôt léger et gentil. :dunno:
     
    sophiebrld, Manea, Solstice et 20 autres ont BigUpé ce message.
  5. Misara

    Misara
    Expand Collapse

    Je sais bien que Nicolas Sarkozy (et la droite en générale) ne sont pas bien vus par ici mais parfois c'est un poil abusé.
    Il a certes complimenté sa tenue mais il a surtout commenté les couleurs qu'elle portait.(Nationalisme power) Il est fort possible qu'un gars qui portait les mêmes couleurs aurait reçu le même compliment. Il n'a pas commenté comment lui allait sa tenue ou son physique ... Voir le mal partout, c'est parfois prendre le risque (inutile) de perdre en crédibilité !

    Sinon, pour le coup, je n'ai pas trouvé la chronique exceptionnelle ! Comme beaucoup, je pense qu'elle a fait bien mieux à la radio.

    edit : oubli d'un mot.
     
    Lunafey, SweetTattoo, PrincessMey et 8 autres ont BigUpé ce message.
  6. Pash

    Pash
    Expand Collapse
    Dark side of the moon

    Je m'attendais à une chronique bien plus incisive d'après l'article, je l'ai trouvée vachement soft compte tenu de tout ce qu'on pourrait reprocher à Nicolas Sarkozy :dunno:
     
    Solstice, ben quoi ?, Sassegra et 7 autres ont BigUpé ce message.
  7. chat-mall0w

    chat-mall0w
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec Misara. Je trouve le commentaire de Sarkozy idiot mais pas sexiste, il aurait très bien pu faire cette remarque à un homme. Il y a clairement des moments où les compliments sont déplacés, mais là c'est pas un compliment sur le physique, c'est un constat sur les couleurs, dans le but peut-être de la déstabiliser un peu (et je ne cautionne pas, de toute façon je le déteste ce type), mais par contre vraiment ce n'est pas genré. Il ne faut pas tout mélanger et se placer tout le temps en victime je trouve.
     
    Lunafey, clmaga06, mielou35 et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. Fille anormale

    Fille anormale
    Expand Collapse
    PAS GLOP

    Ça je n'en suis pas sûre, je vois régulièrement des hommes politiques et journalistes en costume bleu / chemise blanche / cravate rouge mais on ne les a jamais "félicités" pour leur patriotisme. Par contre les pseudo-compliments vestimentaires aux animatrices et journalistes ça devient cliché.
    Imaginons qu'il n'ait pas dit ça pour rappeler que c'est une femme, il se place quand même dans une position de pouvoir par rapport à elle puisqu'il ne fait pas simplement une remarque sur le choix des couleurs, non il la félicite c'est-à-dire qu'il valide sa bonne tenue.
    Je ne sais pas si cette remarque était sexiste ou juste condescendante mais je la trouve très gênante.
    Même si ça reste du pipi de chat à côté de tous les trucs atroces qu'il raconte....
     
    Manea, Biousse, Clemence Bodoc et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. chat-mall0w

    chat-mall0w
    Expand Collapse

    Oui en tout cas c'est condescendant c'est clair. Mais est-ce que c'est parce que c'est une femme ou est ce que c'est parce que c'est quelqu'un de plus jeune et pas au même "niveau" médiatique que lui (et donc il aurait pu aussi le dire à un jeune journaliste homme) et qu'il sait qu'elle s'apprête à lui dire des choses pas très agréables ? Une sorte de "je vous attaque avant que vous m'attaquiez haha en plus je le fais de manière "polie et drôle" chuis vraiment trop cool"
     
    Clemence Bodoc, Leronira et mielou35 ont BigUpé ce message.
  10. Misara

    Misara
    Expand Collapse

    Condescendant, c'est plus que fort possible. C'est un homme.politique.connu pour son ego. Je pense qu'il l'est avec tout le monde ou du moins le 3/4 des gens qui lui parlent :-p
    Très sincèrement, je n'ai pas fait gaffe si les hommes politiques portaient du bleu blanc rouge. Si c'est le cas et que personne ne leur dit "t'es bien patriote aujourd'hui Marcel" alors oui, le commentaire n'était pas utile.

    Je ne sais pas s'il "valide" vraiment sa tenue. Parce qu'elle lui plaise ou pas, Charline était habillée de la sorte et n'allait pas se changer ou rougir comme une mijaurée de voir un mâle approuver sa tenue.

    Je pense qu'il a fait l'homme politique dans toute sa splendeur : il a vainement tenté de l'amadouer ... comme Macron qui se fait raser en public ou Montebourg en marinière. Ils font tout pour se faire apprécier ... sans comprendre que ca ne marche pas comme ça !!

    Même si en vrai, comme le résume tellement bien @Fille anormale : ce "pseudo compliment" est un détail à côté de ses propos ! C'est dommage que l'article souligne ce truc et ne détaille pas son intervention par exemple ...
     
    clmaga06 a BigUpé ce message
  11. UneCactus

    UneCactus
    Expand Collapse

    Je peux tellement pas voir ce mec, que je peux pas regarder la vidéo... :fear:
     
    Hellaraun, Lis, PousseMoussue et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. Saperlipopette_

    Saperlipopette_
    Expand Collapse
    But you, if you don't shine, who's gonna shine for you ? And if you don't fight, who's gonna fight for you ?

    Totalement d'accord avec @Denderah : parmi les points les plus problématiques à mes yeux, citons son implication dans l'affaire Bygmalion, histoire absolument scandaleuse et dont Sarkosy sortira sans doute indemne malgré tout (alors qu'on sait tou.te.s que ce n'est pas le genre de choses dont se tireraient un.e citoyen.ne lambda) ; son "amitié" avec, ou en tout cas sa complaisance pour certains dirigeants africains qui ont un goût un peu trop prononcé pour les mandats renouvelés sur trois décennies et ont érigé la corruption au rang de principe absolu de leurs régimes politiques et mode de fonctionnement de leurs administrations (comme Omar Bongo à qui son fils Ali a succédé en 2009 après 42 ans passés au pouvoir) ; sa malhonnêteté générale et sa sale manie de manipuler les chiffres et les faits selon son bon vouloir et de façon à paraître à son avantage (même lorsqu'il fait partie du problème qu'il dénonce) ; ou encore, l'un des gros, gros problèmes que pose sa campagne pour l'élection présidentielle de 2017 : la droitisation à l'extrême de ses propos de manière à "repêcher" un maximum d'électeur.rice.s qui seraient tenté.e.s par le (ou seraient passé.e.s du !) côté extrême-droite de la force.

    Donc non, je ne trouve pas la chronique de Charline Vanhoenacker (j'espère que j'ai bien écrit son nom :shifty:) particulièrement impertinente ni même très pertinente comme le soulignait @Denderah
    Je conçois bien sûr qu'il est difficile (très) de se pointer sur un plateau télé occupé par des gens qui n'osent (ou ne veulent ?) surtout pas susciter l'ire de Môssieur Sarkozy en le mettant face à ses contradictions et ses actes, paroles et idées intolérants & intolérables, mensongers et indignes d'un candidat à l'élection présidentielle (surtout lorsque celui-ci a déjà été Président auparavant). D'autant plus que David Pujadas et sa collègue soutiennent complètement ( ahem :lunette:) Vanhoenacker dans ses propos.
    Je pense que dans ce genre de situations-là, quiconque oserait (vraiment) rentrer dans le lard des politiques de passage sur les plateaux télés se verrait être "remis.e à sa place" et discrédité.e par le/la politique en face (Sarkosy et Valls sont d'ailleurs champions du jeté de petites vannes avec sourire en coin insupportable, qui déstabilisent leur interlocteur.trice et le/la poussent à changer de sujet). Je suis également persuadée que les journalistes présent.e.s sur le plateau ne se démèneraient pas beaucoup pour prendre la défense de leur collègue.
    Pas étonnant que tou.te.s les journalistes (ou presque) soit si timoré.e.s face à celleux qui doivent pourtant rendre des comptes aux Français.e.s.

    C'est un peu ce que je reproche au journalisme télévisé d'ailleurs : il n'a souvent de journalisme que le nom...

    En conclusion : belle tentative de la part de Charline Vanhoenackaer, je n'aurais sans doute pas eu le courage d'aller "affronter" Sarkozy comme elle l'a fait, mais c'était je pense largement insuffisant... Bien trop gentil et bien trop taiseux des points très problématiques qui auraient pus être soulevés.
    D'autant plus que l'article laissait présager une chronique bien plus féroce, bien plus acerbe que ça.
     
    sophiebrld, Manea, Biousse et 6 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...