Non, Alix Girod de l'Ain, nous ne sommes pas des princesses

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 24 octobre 2011.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. Ymotana

    Ymotana
    Expand Collapse
    Bouffe du bokoblin au petit dej'

    Euh .. L'idée de l'article et de la case "Princesse" c'était une blague je suppose. :shifty:
    C'est pas un peu exagéré de réagir aussi vivement ? :sweatdrop:
     
  3. Pause Café

    Pause Café
    Expand Collapse
    De Charybde en Scylla.

    Le coup du basilic gratuit m'a fait mourir de rire. Non mais quel argument de poids ! :yawn:
     
  4. Susi

    Susi
    Expand Collapse
    A pas de loups ...

    Juste un mot : Merci Jack Parker.
    Parce que ce genre d'article se la joue un peu bancal : sisi, c'est de l'humour/ironie...
    Oui oui, c'est toujours comme ça que ça commence :facepalm:

    Et parce que le mythe de la Princesse qui ne rote jamais et qui pète des paillettes (ou qui vomit de jolis rubans comme Rihanna...), c'est un pur mensonge marketing :yawn:
     
  5. Eden04

    Eden04
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Ce qui m'a choqué, c'est qu'elle n'a absolument rien compris au débat. Elle prétend qu'il n'y a pas besoin d'être mariée pour être une vraie femme, mais la question, ce n'est pas d'être mariée, célibataire ou tout autre statut, mais d'avoir à le préciser. Les hommes n'ont pas à le faire, pourquoi nous?

    Et puis rien que pour les lesbiennes, cette question du mademoiselle/madame, me gêne. En France, on n'est pas prêts d'avoir le mariage homosexuel. Donc ça veut dire que toutes les lesbiennes, quel que soit leur âge, doivent bel et bien rester dans une seule case?
     
  6. Fun Culture Pop

    Fun Culture Pop
    Expand Collapse

    Les filles ne sont pas toutes des princesses... Certaines sont aussi Batgirl !^^
    [​IMG]
     
  7. goguette

    goguette
    Expand Collapse
    Mélange instable

    . . .

    no comment...

    de toute façon, ce qu'il faut supprimer, c'est pas la case "mademoiselle"... j'avoue qu'au fond, on s'en balance un peu...
    ce "problème"-là me paraît bien futile, comparé au "nom de jeune fille" (de pucelle ?) et au "nom d'épouse" systématiques...

    quid du "nom de naissance" ? voire du "nom" tout court ? o_o
    on en arrive au stade ridicule où certaines personnalités féminines sont connues sous le nom de leur premier conjoint........... (_ _")
    remarque, ça minimise la chose de dire ça comme ça... bon nombre de femmes lambda bel et bien divorcées gardent le nom de leur ex-mari... on marche sur la tête... @_@

    et je parle même pas du "chef de famille" dont s'enquièrent, lorsqu'ils ont affaire à une femme, les moindres plateformes téléphoniques de pub diverses zet variées qui ont choppé (les en...és ! >_<) mon numéro...

    bref... je suis pas une princesse, je n'aspire pas à l'être... y'a beaucoup à dire, mais mon mononeurone fait grève et je voudrais le laissez-passer A-38............ x)
     
  8. Helianka

    Helianka
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    "Bonjour, j'ai rien compris au débat, mais je viens quand même raconter n'importe quoi, hi hi hi !"

    Au moins, elle est cohérente avec elle-même : elle veut continuer à se faire appeler mademoiselle, parce qu'à une mademoiselle, tout est dû ( le basilic gratuit), et qu'une mademoiselle est assurée d'être courtisée (drague dans la rue). Exactement comme une princesse.
    Et ça prétend nous donner des leçons de féminisme...

    Bref, comme les autres, merci pour cet article qui remet bien les choses à leur place.
    (Au passage, je ne connaissais pas la rubrique "celui qui", cette histoire m'aura au moins permis de la découvrir!)
     
  9. Neith

    Neith
    Expand Collapse
    Let me love you until you learn to love yourself

    J'ai lu les deux articles et j'avoue, pas que j'y comprends rien mais que ça m'embrouille un peu. La nana associe les mademoiselles aux princesses, euh le rapport stp?!
     
  10. fly

    fly
    Expand Collapse
    Mélange instable

    De plus en plus j'ai l'impression que les redactrices de Elle.fr vivent dans un autre monde...
    J'ai envie de donner des baffes a cette femme qui n'a rien compris au debat!! Qu'elle continu a draguer son primeur et se dire princesse si elle en a envie, mais moi je suis pour la supression de la case mademoiselle. Pourquoi faudrait il que les femmes est a preciser leur statut marital alors que les hommes non? De plus je trouve que dans le milieu du travail un "madame" impose plus de respectabilité et d'autorité qu'un "mademoiselle". Un "mademoiselle" categorise les femmes soit dans la case "jeune femme" (peu d'experience) ou vieille fille.
     
  11. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    Merci Jack, vraiment. J'en pleurerais presque de joie tant je me sens comprise par ce que tu écris.

    Quand on pense que des milliers de femmes lisent chaque semaine ce magazine à la con qui vend des stéréotypes sur papier glacé, il y a de quoi désespérer.
    Je pense que ce genre de torchon est dans le fond un bon symptôme du sexisme de la société : les femmes ne seront pas vraiment libres tant qu'on continuera de leur proposer pour tout modèle une presse qui les prend pour des potiches décérébrées.
     
  12. Ramya

    Ramya
    Expand Collapse
    Le jour où nous quitterons la Terre.

    C'est vrai que l'unique but dans la vie d'une femme est d'être jeune et belle (ces deux termes allant systématiquement de paire) et de plaire à la gent masculine.
    Enfin, jusqu'à 30 ans parce qu'après elle est périmée et elle pourra donc entamer la deuxième chose à laquelle son statut de femme la prédestine: être mère.

    Merci de me remettre dans le droit chemin.

    -Ceci est de l'ironie-
     
Chargement...