Non, la gentillesse n’est pas un défaut !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 24 janvier 2017.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    #1 Justine_, 24 janvier 2017
    Dernière édition par un modérateur: 2 novembre 2018
    ----- Publicité -----
  2. garance.dsg

    garance.dsg
    Expand Collapse

    Oui être naturellement gentil avec les autres c'est cool mais j'ai vraiment l'impression d'être parfois trop gentil et que l'on abuse de ma gentillesse et quand quelqu'un me dit que ma qualité est d'être gentille je sais pas comment réagir parce qu'on me le dit tellement que j'ai l'impression que j'ai que ça comme qualité.
    Vive les femmes qui on arrêté d'être trop gentil, parfois ça fait du bien de se sentir un peu ''connasse''.
     
    Aethelthryth1, soph63, Asilentio et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    Chaque qualité poussée à l'extrême peut devenir délétère. Gentillesse, générosité, ambition, confiance en soi, organisation ...
    C'est vrai que l'on tape souvent sur la gentillesse comme un manque de caractère, comme une faiblesse. C'est pratique, cela permet de ne pas regarder sa propre médiocrité. Ne pas voir que l'on aurait pu faire un choix plus cool sur l'instant, ne pas toujours laisser parler son propre individualisme. Alors plutôt que de se dire " oui sur le coup j'aurais plutôt pu faire ça et me rendre utile ", on préfère se dire " bah arrête je suis pas une bonne poire non plus roh ".

    Dans le climat de médiocrité spirituelle de notre époque, je trouve qu'une gentillesse assumée est une forme de rébellion. Défendre des valeurs fondamentales sans avoir peur d'être ringard.e .

    Cela dit, savoir dire non est aussi super important, et c'est souvent le problème des " gentils ". Savoir repérer quand quelqu'un veut profiter de toi et lui dire non, frontalement ou en esquivant, on s'en fout.
     
    #3 Nedjma, 3 novembre 2018
    Dernière édition: 3 novembre 2018
    Aethelthryth1, sophiebrld, Lullabulle et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    Quel dommage que ce soit tellement à contre-courant dans une culture du «écrase les autres sinon c'est eux qui vont t'écraser».
     
    RoseDesVents, sophiebrld, Laurent-Olivier et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Valentina-

    Valentina-
    Expand Collapse
    La gosse chiante qui demande toujours "Pourquoi ?"

    Je ne pense pas du tout comme @Nedjma que la gentillesse à l'extrême soit un problème, ni la générosité.

    J'ai l'impression que la gentillesse est un défaut surtout pour ceux qui seraient tentés d'abuser de celle des autres :rolleyes:.
    Si une personne nous propose 10 fois de faire la vaisselle à notre place, ba on est tout à fait libres de dire non en fait (exemple merdique mais vous voyez l'idée)

    Et pour les personnes gentilles il ne faut pas oublier d'être gentil envers soi-même, ne pas s'oublier derrière les autres, ni sa propre valeur :).
    (je pense que c'est ça le souci quand on dit qu'un mec est "trop gentil" pour avoir une copine, en fait le problème n'est pas la gentillesse, mais de dire amen à tout ce que dit la fille en s'oubliant soi-même, alors qu'une fille est aussi intéressée par le gars, sa personnalité propre, ses goûts etc)

    Bref, ce n'est que mon avis pour l'instant bien sûr, mais souvent le problème me semble pas être les personnes gentilles mais les gens autour qui eux, ne le sont pas, et en profitent, et dans ce cas c'est pas la gentillesse que je vais blâmer. Ainsi que le manque de confiance en soi (qui n'est pas forcé d'aller avec).

    Sinon, l'article est intéressant !
     
    #5 Valentina-, 3 novembre 2018
    Dernière édition: 4 novembre 2018
  6. Eugenye

    Eugenye
    Expand Collapse

    Je recommande "le pouvoir des gentils" de Franck Martin.
    Être gentil est une force.
    [​IMG]
     
    Asilentio a BigUpé ce message
  7. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    Mon nouveau copain est tellement gentil, c'est sans doute sa plus grande qualité et ça déteint sur moi, c'est génial :jv:
    C'est vraiment une qualité exceptionnelle, le plus dur pour moi étant de ne pas en abuser, quoi
     
    MissDodo, Pimprestinguette, Naurore et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Mimicollo

    Mimicollo
    Expand Collapse

    Je suis gentille. Je le suis tellement que je me fais marcher dessus. Par ex un entretien d'embauche pour un magasin d'alimentation. On était une vingtaine a attendre pour l'entretien, pas d'ordre défini. Et moi,bonne poire gentille et n'osant pas s'affirmer, j ai laisse passer tout le.monde, chacun ayant une bonne raison pour passer avant. Du coup j'ai attendu 4h, fatiguée et passer en dernière ne donne pas une bonne image de soi! Bien entendu j'ai pas eu le job!
    Actuellement j'essaie de l'affirmer, sans grand succès. Je m'oublie. Dans mon couple, jamais je m'énerve. Mon ex avec qui je suis reste 4 ans ne.m'a jamais vu une fois crier ou me.fâcher ! Par gentillesse et par blocage envers les sentiment et émotions négatifs.
    Être trop gentille , surtout dans la vie pro et sociale, çe n'est pas une qualité. Ça ne m'a amené que déprimé et échecs.
     
    Aethelthryth1, soph63 et Asilentio ont BigUpé ce message.
  9. LadyLicious

    LadyLicious
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Contexte : Entretien d'embauche pour un super boulot à l'INSEE
    Question des recruteurs : Citez une qualité chez vous
    Moi : Avec mon plus grand sourire et toute fière de ma réponse "Je suis gentille"
    Regard mi-surpris mi amusé des 3 recruteurs
    Résultat : J'ai pas été retenue :rire::rire::rire:
     
    Najia-*, Aethelthryth1, RoseDesVents et 5 autres ont BigUpé ce message.