Nos Racines — Alice, franco-québécoise

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 9 mai 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Vanillyne

    Vanillyne
    Expand Collapse

    C'est marrant comment les différentes communautés francophones réagissent à l'anglais. Française à la base j'ai emménagé avec mon fiancé (belge) cette année en Belgique pour mes études. Y a un léger accent selon les personnes (Et les belges ne disent pas "une fois" à toutes leurs fin de phrases !), et je trouve que l'anglais s'utilise encore plus facilement qu'en France. J'ai l'impression que le québécois est assez ambivalent. L'accent se rapproche de l'anglais, mais les mots son francisés au possible. J'ai également la sensation que les québécois savent parler anglais bien mieux que les français. =P

    C'est une réelle richesse d'être issue de deux cultures similaires ou non. Je me reconnais dans ce témoignage : Même si je vis depuis assez peu de temps en Belgique, j'ai adopté les expressions, (Savoir dans le sens de pouvoir par exemple : "Tu sais m'apporter le sel ?"), et sachant que je compte m'installer là où je suis, je me sens aussi belge dans l'âme.
     
    AprilMayJune et Vespertina ont BigUpé.
  3. Hasegawa.tsuki

    Hasegawa.tsuki
    Expand Collapse

    Je suis franco québécoise aussi sauf mes deux parents sont français et je suis née à Sherbrooke au Québec :) mais malheureusement je ne suis pas retournée au Canada depuis mes 3 ans ^^ mais comme je compte aller y vivre dans quelques années pour découvrir! Résultat je suis de près l'actualité et j'essaie de me renseigner sur l'histoire ;)
    Même si j'avoue que quand je suis l'actualité en ce moment je trouve ça plutôt inquiétant au niveau politique!
    En tout cas même si je n'y ai pas mis un orteil depuis longtemps ma mère à toujours veiller à ce que je ne sois pas couper d'une partie de ma culture, ça se retrouve particulièrement sur mon alimentation ( que mes potes trouvent étrange XD) ou encore sur mes références culturelles ^^
    Par contre je dois l'admettre je parle très mal québécois ^^' l'accent m'échappe totalement!
    En tout cas j'ai vraiment hâte d'en découvrir plus sur place!
    Des conseils sur les trucs inratables à faire sur place? :)
     
    Vespertina a BigUpé ce message
  4. BurrHurr

    BurrHurr
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    En temps que québécoise je vois que certains point doit être éclaircie.

    Nous avons à coeur la langue française pour une bonne raison. /Moment Histoire/ Avant le Québec, s'appelait Nouvelle-France, les Anglais sont arrivé plus au sud (environ où se trouve New-York) et ce fut la guerre pour le territoire et ses richesses. (Fourrure et Bois principalement) . Les Français ont perdu. Alors le Québec est passé d'un territoire français à un territoire anglais et les francophone fût alors des citoyens de secondes classes. Il y a eu pendant longtemps des lois anti-francais. (L'anglais était la langue du travaille, la langue d'affichage et ainsi de suite.) Les francophone citadins étaient alors des ouvriers pauvres pendant que les patrons étaient les anglophones. Y'a eu des rebellions et maintenant, au Québec la seule langue officielle est le français, et au Canada l'anglais et le francais. Alors les affichages sont obligatoirement en Francais et si désiré avec du texte en anglais. mais beaucoup plus petit. Il a moins de tentions entre les deux groupes linguistique, mais c'est toujours présent. (Tête carré / Frogs) /Moment Histoire/ Contrairement à se qu'il paraît, les Québécois ne sont pas les seuls francophones au Canada, seulement le groupe le plus important.

    L'actualité semble inquiétante seulement parce que dès que des jeunes font des manifestations c'est nécessairement "pour manquer l'école, parce qu'ils sont paresseux, etc). Au Québec, on a pas une culture des manifestations, c'est absolument nuisible pour beaucoup, alors ils font des "moyens de pressions" ... porté des pantalons camouflages, noirs (couleur décidé par le groupe) parce que c'est plus discret. Par exemple, les étudiants et les policiers manifeste pour les même choses en ce moment seulement les Étudiants font une manifestations et les policiers des "moyens de pressions" (pantalon camouflages). En ce moment le gouvernement québécois veut faire d'énorme coupure dans la santé, les services sociaux et autres (à chaque année il y a des coupures). Bref, comme à chaque fois ça semble pire surtout à la TV. (Il y a seulement des manifestations à Montréal et Québec)

    Sinon, pour les incontournables culinaire : La poutine, les mets à base de sirop d'érable (pets de soeur, pouding chômeur, tartes aux sucres, sucre à la crème), fève aux lard.
    Tout ce qui est gras, sucré et très réconfortant pour passé aux travers des durs hivers. :) Venir le printemps (Mars-Avril) pour un repas à la cabane à sucre

    Les activités : Du Camping (la natures est à proximité lac, rivière, etc) (canot, kayak, pèche, randonné. bâteau. croisière.), L'architecture française (Vieux-Québec, Vieux-Port de Montréal) montre les vestiges de la colonisation française. Les Zoo (Granby, Biodome de Montréal, Aquarium de Québec), Les Musées d'histoires, Le parc d'attraction la Ronde (Montréal)

    Le Québec à 5 fois la superficie de la France, (par exemple moi en 21 ans j'ai jamais vu les baleines ou le rocher percé parce que je veux pas me taper 14 heures de voitures. ;))
    alors je te conseillerais pour les premiers voyages de te concentrer sur Montréal ou/et Québec (4 heures en voiture de distance entre) tu peux prendre le bus ou le trains pour faire la navette.
     
    Gia_Juliet, OpiumDiary et Hasegawa.tsuki ont BigUpé ce message.
  5. Vespertina

    Vespertina
    Expand Collapse
    To live at all is miracle enough.

    @Hasegawa.tsuki : Concernant ce qu'il y a à faire sur place, en fait, ça dépend grandement de ce que tu aimes faire ! ;) J'imagines que tu feras un tour à Québec et à Montréal, peut-être à Sherbrooke vu que tu y es née ? Mais il y a aussi pleins d'endroits sympas à voir (la Gaspésie est par exemple réputée pour être une belle région), et ce serait dommage de ce limiter aux grandes villes (surtout que, je sais pas pour toi, mais moi j'associe surtout le Québec à de beaux paysages). J'imagines que si tu décides de vivre au Québec, ça te laisseras du temps pour voir plusieurs choses :)
    Quant aux actualités politique... C'est sûr que l'austérité est un mot qui revient beaucoup, ces derniers temps. Mais il y a des endroits où elles sont plus importantes (pour ne pas citer tout ce qui n'est pas Montréal ou Québec, en gros). Et je peux pas être d'accord avec @BurrHurr, les manifestations, il y en a ailleurs. Elles sont certes probablement moins importantes et impressionnantes, mais elles existent, et c'est normale au vu des coupures qui sont faites.

    Par contre, je te préviens, si tu aimes le fromage, tu vas passer un mauvais quart d'heure :rire: C'est pas vraiment donné, ici, donc il faut se limiter... Sans compter que le choix n'est pas forcément très large :crying:
     
    Hasegawa.tsuki a BigUpé ce message
  6. Hasegawa.tsuki

    Hasegawa.tsuki
    Expand Collapse

    @Maeg- et @BurrHurr Merci pour vos réponses! :free:
    Après je suis une grande fan d'histoire et de randonnées donc je pense que je vais avoir de quoi faire! ^^
    Et pour la nourriture je sens que je vais me faire plaisir ^^ après le fromage c'est plus mon copain qui risque de déprimer vu qu'il en mange à chaque repas alors que moi c'est plutôt trois fois dans le mois :) Et pour le fromage j'ai cru comprendre que c'était parce que le lait cru était interdit à la vente?
    Par contre est-ce qu'on trouve du pain. (Question bête mais j'en mange des quantité astronomique ^^ avec du beurre salé :P)

    Et au niveau politique, les manifestations ne m'inquiètent pas spécialement c'est pas ce qui manque là où j'habite :yawn:
    C'est plus leur fameuse austérité avec des coupes dans des secteurs primordiaux et le fait que je trouve que Québec se fait bien lyncher :erf: sans compter toutes les lois pour "limiter" l'immigration en la rendant plus difficile (là je pense à mon copain)?
     
    Pitiponk et Vespertina ont BigUpé.
  7. Vespertina

    Vespertina
    Expand Collapse
    To live at all is miracle enough.

    @Hasegawa.tsuki : Pour le pain, tu en trouveras sans problème, perso j'ai même une boulangerie dans la ville où je suis (qui n'est pourtant pas très grande) :) Et le beurre salé, y en a (ouf !).
    En ce qui concerne l'immigration, j'ai plutôt l'impression que le Québec cherche à attirer des étrangers (mais plutôt francophones, quoi). Les démarches pour aller là bas quand on est pas exemple Français sont facilitées.
     
  8. Vespertina

    Vespertina
    Expand Collapse
    To live at all is miracle enough.

    Je suis bien d'accord avec toi, @Pitiponk, sur les anglicismes :rire: Je me souviens qu'un Québécois m'a dit une fois que les Français utilisaient plus d'anglicismes... Alors qu'au quotidien, j'en entend quand même pas mal ("tomber en amour", "cute", "cruiser", "checker", "nice", etc...) :hesite: Peut-être qu'ils se rendent moins compte de l'usage qu'eux en font :dunno:
     
    Pitiponk a BigUpé ce message
  9. Fl0000

    Fl0000
    Expand Collapse

    Je ne me suis pas du tout reconnue dans ce mix de cultures, alors que je suis en théorie "franco-québécoise". Peut-être déjà parce que c'est un terme que je n'utilise jamais? En voyage, je suis Canadienne, Parce que s'annoncer en tant que Québécoise, ça ouvre la porte à des discussions que je n'ai pas du tout envie d'avoir. Y a plusieurs autres trucs sur lesquels j'ai pas du tout acroché, peut-être justement Parce que seulement un de mes parents est Français? Ou Parce que j'ai fait ma scolarité dans le système québécois, et que du coup, j'ai majoritairement des amis québécois (mes amis français habitant tous en France)? Ou Parce que je n'aime pas les petites boîtes, et qu'être classée en fonction de ses origines culturelles, je trouve ça limitatif?

    Sinon, niveau culinaire, j'ai toujours mangé très varié, pas un truc en particulier, et je dois avouer que lors de mon dernier séjour en France, le manque de diversité culinaire me manquait beaucoup! Pour les fromages et le pain, perso, je trouve que c'est le contraire. Il y a plus de 300 fromages québécois, facilement trouvables en grandes surfaces (pas tous en même temps!), à des prix différents. Le lait cru est autorisé, je pense que c'est l'importation qui est réglementée. Mais pour le pain... J'habite à Montréal, mes parents préfèrent tout de même aller en dehors de la ville pour trouver une vraie bonne boulangerie (sinon, c'est le centre-ville, pas toujours pratique)

    @Pitiponk , perso, l'exemple que j'utilise tout le temps, c'est que les français se stationnent dans un parking, et que les québécois se parkent dans un stationnement.
     
    Pitiponk a BigUpé ce message
Chargement...