Obama : le changement au pas de course

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Denis, le 5 février 2009.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

  2. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Laurence Parisot, la patronne des patrons français, est visiblement scotchée par l'initiative prise par Barack Obama qui a promis hier aux Américains le plafonnement à 500 000 dollars annuels des salaires de tous les dirigeants d'entreprises US qui bénéficieront de l'aide de l'état.


    La présidente du Medef juge qu'il n'est «ni normal ni souhaitable que l'Etat décide des rémunérations des chefs d'entreprises». A lire sur Libération.fr

    On attend avec impatience ce que Nicolas Sarkozy proposera ce soir, sur ce sujet, lors de son intervention devant les Français.
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Barack Obama a tenu hier sa première conférence de presse télévisée, confirmant sans surprise sa volonté de rompre avec la politique de son prédécesseur.

    Son gigantesque plan de relance de l'économie américaine (838 milliards de dollars !) devrait être adopté dans les heures qui viennent par le sénat. Pour le nouveau président, il contient "tout ce qu'il faudra pour remettre ce pays au travail".

    Le compte-rendu de cette conférence de presse à lire sur LeMonde.fr
     
  4. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    C'est vraiment bien pour les Américains, enfin je trouve.
    La réaction de Laurence Parisot me choque vraiment. Je trouve ses propos anachroniques et sa position bien plus ferme que ce à quoi je m'attendais, c'est vraiment un monde parallèle le Medef.
     
  5. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Hop c'est plié, le sénat a adopté le plan de relance (L'Express.fr)
     
Chargement...