« On sait (enfin) pourquoi les règles peuvent être si douloureuses », à lire sur Slate

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 23 juin 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. Alanine

    Alanine
    Expand Collapse

    Encore des journalistes qui ne savent pas lire un article scientifique ni faire la différence entre corrélation et causalité.
    Tout ce que montre l'article c'est que comme on le pensait, les douleurs de règles sont dues à une inflammation, illustrée par une augmentation du taux de CRP comme dans toute inflammation. Dit comme ça c'est tout de suite moins sensationnel...
     
    MAAAL, Anera, CaraNougat et 29 autres ont BigUpé ce message.
  3. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    Coucou
    Juste : c'est carrément pas vrai de dire que la plupart des scientifiques sont des hommes.
    (Déjà, scientifique =/= biologiste et médecin)

    C'est juste que ça a été le cas pendant très longtemps et que du coup la recherche sur certains sujets a énormément de retard (comme celui-là) mais aujourd'hui dans les domaines de la biologie et de la médecine, la majorité des personnes diplômées sont des filles. Même si le problème reste que dans la recherche, la proportion s'inverse, et que les règles, c'est un sujet rendu aussi tabou par les femmes (surtout la douleur des règles, où beaucoup de femmes disent encore à plus jeune qu'elles "faut faire avec, moi aussi je passe par là, petite nature va" et autres choses sympathiques) parce qu'elles ont intégré la chose comme une fatalité.

    Voilà voilà ^^ j'avais besoin de le dire ^^
     
    Boite de conserve, TarteTatin, Pix-elle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Ayrshire

    Ayrshire
    Expand Collapse

    Je trouve pas que l'article cité par Slate casse trois pattes à un canard... Encore un ènième sujet scientifique traité de travers par un journaliste qui fait le buzz

    Ça veut pas dire que les maladies propres aux femmes sont bien représentées dans les projets de recherche en cours (de mon point de vue c'est un peu la loose même), mais bon, la faut pas pousser mémé dans les orties non plus...
     
    Pix-elle, Lowell et Claudine_de_Lyon ont BigUpé ce message.
  5. Ayrshire

    Ayrshire
    Expand Collapse

    Perso c'est ibuprofène et bouillotte de chaud :)
     
  6. LiGie

    LiGie
    Expand Collapse
    * You're my end and my beginning *

    Chline a BigUpé ce message
  7. Angele12

    Angele12
    Expand Collapse

    Moi y'a rien qui fonctionne pour apaiser mes douleurs de règle ( crane + ventre + bas du dos) sauf l'aspirine.. C'est super efficace, sauf que forcement, ayant déjà des règles abondantes ça n'arrange rien :facepalm:
     
  8. Biscotte Mulotte

    Biscotte Mulotte
    Expand Collapse
    Eperdument Amoureuse

    C'est moi, ou vous faites de plus en plus d'articles "clickbait" sur madmoizelle ?
    On s'attend a une révélation de ouf en voyant le titre alors que... non. Rien de nouveau. L'article fait trois lignes et comme le dit @Chline vous auriez au moins pu en profiter pour donner quelques astuces ou au moins ouvrir le débat là dessus, mais rien. Un gros vide.
    Ca me fait très peur pour la suite de madmoizelle... :erf:
     
  9. mido

    mido
    Expand Collapse
    ---make it happen---

    Oh déception en effet !
    J'en profite pour dire que le plus efficace pour moi, c'est certaines postures de yoga genre l'Arc ou les torsions. Sur Youtube y'a des séances entières de yoga spécial menstrues (oui ce mot est moche mais je l'aime quand même).
     
    Hipcherry a BigUpé ce message
  10. Kristeva

    Kristeva
    Expand Collapse

    Je rajoute une couche aux posts de @Alanine et @Jimmie. : c'est une mauvaise compréhension de l'étude, qui ne dit pas que la CRP cause les symptômes (en lisant ça j'étais :eh:) mais est associée à ces symptômes. En gros la même cause (inflammation, d'origine indéterminée) cause l'augmentation de la CRP et les symptômes de PMS (idem dans la crise cardiaque). L'étude montre donc qu'il y a une inflammation en jeu dans le PMS.
    Et ça je pense qu'on le savait depuis longtemps...

    (c'est comme ça qu'on se retrouve avec plein de croyances problématiques sur la médecine, genre sur les vaccins, parce qu'on surinterprète les études)
     
    irisetrose, CaraNougat, OpiumDiary et 12 autres ont BigUpé ce message.
  11. Claudine_de_Lyon

    Claudine_de_Lyon
    Expand Collapse
    Bébé-entrepreneuz!

    Je suis assez d'accord avec tout ce qui a été dit déjà, je trouve ces articles hyper-décevants, on y apprend finalement rien de nouveau ni d'utile, contrairement à ce que laissent croire les titres... :annoyed:
    L'autre détail qui me dérange beaucoup, c'est le fait que l'on réduise le syndrome pré-menstruel aux seuls symptômes physiques. Alors c'est vrai que certaines personnes ne subissent que ceux-ci, mais les symptômes psychologiques existent aussi, et ils peuvent être une source de grandes souffrances, et même si ça ne dure que quelques jours, c'est très difficile à vivre.
     
    CaraNougat, Princessechat, Pix-elle et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. LiGie

    LiGie
    Expand Collapse
    * You're my end and my beginning *

    @Claudine_de_Lyon : Je suis d'accord avec toi (sur tout). Concernant la dernière partie, je rajouterais que quand cette souffrance n'est pas carrément oubliée / niée, elle est moquée, tournée en dérision (le cliché de la femme hystérique à cause de ses hormones, qui s'énerve ou pleure pour un rien, comme si c'était un truc comique). Perso, je suis au bord du gouffre avec mon SPM, je vois tout en noir, je me trouve tellement nulle, j'ai des idées (très) sombres.... Bref, c'est vraiment pas un moment facile et pourtant, il faut continuer, faire comme si de rien n'était :/
     
    Ayudeme, OpiumDiary, TarteTatin et 5 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...