Oprah Winfrey show : Rihanna évoque Chris Brown et pleure

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 21 août 2012.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Anders Hepburn.

    Anders Hepburn.
    Expand Collapse
    Pulsions bukowskiennes.

    Je suis toujours embêtée lorsque je lis/entends des choses là-dessus.

    Elle n'a jamais dit (à ma connaissance du moins) que l'acte n'était pas grave, je crois qu'elle n'a jamais banalisé cette violence mais qu'elle a tenté de l'expliquer, de la comprendre sûrement parce que ça lui faisait du bien.

    Alors assurément si j'étais dans cette situation il est à peu près certain que je partirais sans me retourner, de par mon histoire aussi je n'excuserai rien, pas même une gifle un soir de beuverie.

    Mais elle a également le droit de faire le choix de tenter de comprendre au lieu de hair, de refuser le carcan de la victime qu'on voudrait lui faire porter ad vitam eternam. Certes; comme le dit @laystary c'est elle qui s'est fait tapée dessus, il n'y a aucun débat là-dessus, toutefois c'est sa liberté de refuser l'étiquette de la victime. Et ce n'est pas parce qu'elle fait ce choix qu'automatiquement c'est elle qui devient bourreau et son ex-ami la victime.

    J'ai l'impression qu'on veut la forcer à le détester, pour faire l'exemple, mais si elle ne veut pas le lyncher, si elle ne veut pas s'encombrer d'une haine qu'elle ne ressent pas l'opinion publique ne devrait pas lui demander implicitement de faire payer son ex compagnon pour toutes les femmes battues.

    La violence est intolérable et condamnable mais qu'on laisse la liberté aux victimes de faire le choix de se reconstruire, que ça passe par le pardon, la tentative de compréhension, ou la décision d'aller de l'avant. ça ne banalise en rien l'acte de violence, j'ai l'impression qu'on confond tout.
     
  3. Wade.

    Wade.
    Expand Collapse
    Kitoko.

    On ne peut pas voir les vidéos :erf:

    Enfin bref je n'en ai pas besoin pour me faire une idée de la situation!
    Au debut j'etais la "oh encore cette histoire, c'est bon passe à autre chose" et en fait je commence à croire que c'est du business ce qu'elle fait, pour faire parler d'elle! Elle s'est deja expliqué mille fois sur la situation mais non il faut qu'elle en reparle encore, chez Oprah en plus.
    Je veux bien croire qu'elle pense à lui de temps en temps, mais on va en faire un cérémonial tous les ans!

    En vrai j'aime pas quand les gens surexposent leurs vies, ok t'es une star mais ça va 2 minutes!
     
  4. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    Tout à fait d'accord avec toi, tu sais. Mon propos n'était pas de faire de l'ingérence et juger qu'elle doit se cantonner au rôle pré-établi de victime. Il appartient à chacun de se réapproprier son vécu, je ne dirai jamais le contraire.

    En revanche, mon propos ici était autre : j'espère que les plus jeunes fans de Rihanna ne retiendront pas juste la partie "oh s'il a levé la main sur moi, c'est qu'il doit avoir une faiblesse, donc ce n'est pas de sa faute et je dois l'aider" (cf. la séquence mise en avant, de laquelle on pourrait littéralement tirer cette conclusion). Il y a des cas de femmes qui "acceptent" en silence de se faire battre parce que leurs maris sont dits dépressifs. C'est à ce genre de dérives que je pense.

    J'émets donc une crainte de mauvaise interprétation et conclusion hâtive, pas un jugement sur la façon qu'a Rihanna de gérer ce passé.

     
  5. Ssimablacky

    Ssimablacky
    Expand Collapse
    A chaque jour suffit sa peine

    C'est vrai qu'on peut penser ça au début j'avais ces à priori en regardant juste les extraits, mais franchement essaye de voir les vidéos, c'est rare de voir de telles interviews comme ça. Et elle n'a jamais fait des commentaires précis sur cet incident elle a gardé le silence au moins 2 ans jusqu'à une interview officielle dans le temps de son album Rated R. C'est les médias qui font des commentaires à gauche à droite à sa place.
    Bref c'est assez triste qu'elle ne tourne pas la page facilement, après oui si c'est son choix de pardonner pour se reconstruire.
     
  6. CocomicStrip

    CocomicStrip
    Expand Collapse
    "2013 sera la plus bonne de toutes mes copines"

    Je suis assez perplexe et partagée en ce qui concerne cette interview

    - Je trouve bizarre que cette interview tombe pile au moment ou la plupart des médias commencent à descendre la chanteuse en ce qui concerne son comportement ainsi que ses tenues vestimentaires....
    D'un côté je vois cette émission comme une tactique purement marketing "Ou comment regagner la confiance de ses fans mais également en attendrir de nouveaux"

    En revanche,je ne remet absolument pas en question son statut de victime,il est clair qu'elle a été battu et personne ne pourra le nier.

    D'un autre côté je pense que cette émission tient la route.
    Depuis cette histoire elle a tout simplement....pété un câble.
    La fille qui gérait sa carrière d'une poignée de fer,s'est tout simplement émancipé et le prouve (vulgarité,scandales,alcool,provocation etc).

    Je n'ai absolument pas compris sa collaboration avec Chris Brown et je n'arrive pas à comprendre comment elle peux avoir de la compassion pour lui.
    Depuis l'évènement,de nombreux artistes du milieu on tourné le dos à Chris Brown,certes on ne l'a pas entendu pendant un bon moment,mais ils semble que ce n'était pas assez,car il continu de vendre....
     
  7. CocomicStrip

    CocomicStrip
    Expand Collapse
    "2013 sera la plus bonne de toutes mes copines"

    L’émancipation permet de se libérer,de devenir indépendant certes mais personne ne dit que tout peux bien se passer,donc pas forcement positif.
     
  8. Pryah

    Pryah
    Expand Collapse
    Je sais qui je suis et ce que je vaux et J'ASSUUUUMMEEE !

    Tant que l'on trouve des excuses à l'homme violent, on reste. Ou du moins, comme c'est son cas à elle, on ne tourne pas la page, pas encore...

    Pour s'en sortir, il faut voir la réalité en face : qu'il n'arrêtera pas comme ça, que ce n'est pas de notre faute, qu'on n'a aucun pouvoir sur son comportement, qu'il est responsable de ses actes, que donc la seule chose à faire, même si on l'aime, c'est de partir.

    Ensuite, pour en guérir, ne pas replonger et ne plus être hantée, il y des étapes. Et l'une d'elle est une forme de haine, de rage, de colère. C'est une émotion importante dans la reprise de contrôle sur sa vie et dans la revalorisation de soi.

    Peut-être que d'autres ne le voient pas comme ça mais pour moi, c'est une des conditions sine qua non à traverser avant d'en arriver à l'apaisement. Là la haine s'étiole, la peur avec elle s'envole et on peut enfin repartir de l'avant.

    Voilà comment je vois les choses, parce-que c'est comme ça que je le vis. Je crois que j'en suis enfin arrivée à la phase - ne plus avoir de peur ni de colère - 4 ans après, et je comprend que Rihanna n'en soit pas là car ça prend beaucoup de temps.
    Mais quand même j'espère qu'elle ne va pas replonger, elle me semble bien bien fragile... j'ai beaucoup de tendresse pour cette fille.
     
Chargement...