Optimisme et pessimisme : comment percevons-nous ce qui nous arrive ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 28 janvier 2013.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    J'aime toujours les articles de Justine, bien documentés etc, ça fait plaisir à lire :)

    Pour ma part je me range sans conteste du côté des optimistes ! Et je me considère comme chanceuse au quotidien (quand il m'arrive des merdes, je me dis toujours "roh, moi qui suis si chanceuse d'habitude !"). Après, je bosse pour avoir ce que je veux ou réussir ce que j'entreprends.

    Quand ça va pas, je me dis toujours que ça finira par passer, que c'est une mauvaise période, mais que ce n'est qu'une période...

    Et une de mes citations préférées :
    "Lorsque la fin du monde arrivera, les pessimistes auront eu raison, les optimistes auront mieux vécu !"

    Je ne comprends jamais ceux qui parient sur leurs échecs dans le futur, ou qui "dépriment d'avance" etc... Pour moi ça sert à rien !!! Si la chose doit bien se passer, ce n'est que perte de temps d'avoir anticipé négativement. Si la chose doit ne pas bien se passer, c'est encore une perte de temps puisque de toutes façons ça se sera mal passé, pourquoi se pourrir à l'avance ? ;)
     
  3. Bathsheva

    Bathsheva
    Expand Collapse
    A lost soul in a big world

    Le terme "psychologie positive" me fait décidément trop penser à la Positive attituuuuuuude de Lorie. Merci hein! C'est malin, je vais l'avoir en tête pour le reste de la journée...

    Très bon article ceci-dit! J'attend la suite!
     
  4. Miberry

    Miberry
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Exactement pareil!

    Et j'ai du mal aussi à comprendre les gens vraiment pessimistes, donc c'est intéressant de voir un article qui documente et explique un peu tout ça.
    Merci pour cet article donc <3
     
  5. Jambo

    Jambo
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je me reconnais bien sûr du côté des pessimistes, mais cela résulte peut être d'un manque de confiance en moi. Je me dis souvent que quoi que je fasse c'est voué à l'échec :stare:. Mais j'essaie de me soigner.
     
  6. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Pour moi, ça dépend de la situation ou des moments: quand je ne vais pas bien ou que je fais quelque chose que je n'ai jamais fait, je vais stresser et être pessimiste alors que quand tout va bien ou que j'ai déjà vécu la situation, je peux anticiper et donc avoir la situation sous contrôle: je serai plus optimiste.
     
  7. Faol

    Faol
    Expand Collapse
    Heavy seas of love

    Optimiste dans l'âme ! ^^ Et le fait d'avoir vécu une sorte de trauma n'a rien changé pour moi, voire, m'a rendue plus optimiste que je ne l'étais avant l'évènement ! Comme quoi... =)

    Et tout à fait d'accord avec @BillBoard, à quoi ça sert de parier sur ses hypothétiques-futurs échecs ? ça aurait plutôt tendance à amenuiser ses chances de réussite... Et après, les pessimistes diront "tu vois, je te l'avais bien dit que j'allais foirer", et ça, ça m'éneeeeeeeerve ! x)
     
  8. Lenehän

    Lenehän
    Expand Collapse
    Quand je ferme les yeux, des floraisons phosphorescentes apparaissent et se fanent et renaissent comme des feux d'artifice charnus.

    J'imagine que je suis plutôt optimiste, mais je suis plus heureuse lorsque je suis pessimiste, parce que je part vaincue (" ces vacances vont être nulles") et je suis agréablement surprise, c'est génial.
     
  9. Frédibou

    Frédibou
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    C'est plus facile d'être pessimiste que l'inverse!
     
Chargement...