Orientation : "Quand je sera grande, je sera Reine du monde"

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 4 février 2008.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. Callirhoé

    Callirhoé
    Expand Collapse

    J'adore.
    Personnellement, un jour où j'en avais marre qu'on me demande ce que je voulais faire (j'avais même pas 12ans), j'ai répondu "madame pipi chez Quick". A partir de ce moment là, on m'a lâché la grappe.:cool:
     
  3. artemis-2

    artemis-2
    Expand Collapse
    Adooore les sushis Guest

    Trop trop vrai cet article...Qu'est-ce que j'ai pu chercher...J'ai fait une année de prépa d'art après le bac, mais sous la pression de papa-maman, j'ai fait mes 5 ans de droit. Aujourd'hui je regrette.
    Enfin je me console, rien n'est définitif, il ne tient qu'à soi de changer de métier...Du coup c'est pas si dramatique, il faut pas trop mettre la pression aux petits jeunes (ça y est je me considère parmi les vieilles !:P), c'est pas non plus irrémédiable, c'est possible de se tromper, et de changer.
     
  4. Douille.

    Douille.
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Je suis en 3eme. En ce moment, c'est Orientation à toutes les sauces...

    Je ne sais pas du tout quel métier je veux faire.
    J'aimerais bien savoir les métiers que vous faîtes ou que vous auriez aimez faire.

    Moi je vais faire une seconde générale mais aprés, je ne sais pas.

    Et, si une des madmoizelles auraient fait "classe européenne anglais", j'aimerais bien qu'elle nous raconte comment ça se passe.

    Merci d'avance.
     
  5. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

    je peux t'en parler parce que j'y étais. Alors tu vas manger de l'histoire géo et des maths en anglais. A mon époque ça tatonnait ( en 2001) mais c'était déjà vrt pas mal. C'est faisable, et surtout ça te fait te creuser la tête pour être réactive au niveau du vocabulaire dans des contextes différents. Oualà. Fais-le (en fait si tu aimes ça, choisis même d'autres langues, plus t'en apprends plus c'est facile).
     
  6. Mimirabelle

    Mimirabelle
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Ahlala les souvenirs de conseillers d'orientation... c'était toute une histoire. Le mien était carrément incompétent: je plafonnais à 7 de moyenne en maths au collège (une véritable calamité depuis la naissance!) et ce crétin voulait m'orienter vers une seconde scientifique au lycée :eek: . Heureusement que je ne l'ai pas écouté et que j'ai fais selon mon propre avis.

    Rare sont les personnes qui savent depuis toujours ce qu'elles veulent faire et surtout qui y parviennent. Perso, j'en connâis une seule: elle voulait être commissaire de police depuis le bac à sable et elle l'est. C'est beau! Moi j'ai voulu être alternativement instit', esthéticienne, violonniste professionnelle, médecin, chirurgien, magistrat, avocat, médecin légiste (période morbide et X-files), re-avocat ou magistrat... Au final, je bosse dans le secteur juridique sans être avocat mais ma vie n'est pas finie...

    Et pis on peut changer d'orientation à tout moment. Je connais un mec qui bosse dans la restauration depuis plus de 10 ans. Il y a peu, il a pété les plombs et repris une formation pour devenir...plombier-chauffagiste: rien à voir! Mais apparemment, il s'éclate.
     
  7. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    C'est toujours mieux que d'avoir 16 de moyenne et vouloir t'orienter vers un BEP parcque c'est plus simple :rolleyes: , à croire que les conseillers d'orientation ont des actions dans les lycée BEp .
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Pfiou l'orientation... Pour ma part j'ai navigué 3 ans en post bac, avant de me trouver dans exactement ce qui me convient sur tous les points. Les conseillers d'orientation je les ai toujours écoutés d'une oreille distraire parce qu'à part me filer une montagne de fiches, ils n'ont rien fait. Donc j'ai tracé ma voie toute seule et j'ai fait confiance au hasard.

    Une amie avait été en voir une. Elle lui avait dit "je sais pas ce que je veux faire, j'aime les maths, j'aime pas la chimie, j'aime les sciences éco, et les matières littéraires". Et la conseillère l'avait engueulée parce qu'elle avait pas d'idée sur quoi faire. Et ma pote lui avait assené un cinglant "mais c'est votre boulot de m'aider à trouver ce que je veux faire" et s'était barrée... :P
     
  9. c3line

    c3line
    Expand Collapse
    Surexcitée

    Moi, je serais professeur de francais en Angleterre.
     
Chargement...