Oui, la contraception pour homme existe au-delà du préservatif… et voici pourquoi vous l’ignorez

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 20 mars 2017.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Merci pour l'article @Chloé P. il est bien écrit et bien documenté, mais est-il possible de rendre l'article plus inclusif ? Toutes les femmes n'ont pas une vulve ou un utérus, tous les hommes n'ont pas un penis, et les personnes qui ont un penis ou une vulve qui ne reconnaisse dans aucun de ses deux genres existent aussi.:fleur:
     
    Naudhiz, Lis, yuyunaâ et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Shadowsofthenight

    Shadowsofthenight
    Expand Collapse
    je suis de retour mais pas pour vous jouer un mauvais tour

    @Chloé P. Je voudrais juste corriger l'appelation préservatif dit masculin qu'il vaut mieux appeler préservatif externe et pour le préservatif dit féminin qu'il vaut mieux appeler préservatif interne
     
    Lis, Peace&Love&It;3, Alicia Maria et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    On va préciser ça, merci !

    @Biscottine Je comprends ton message, mais de notre côté on essaie toujours de trouver un équilibre entre l'inclusif, la lisibilité et le référencement, puisque cet article a pour vocation d'être lu par le plus grand nombre (il est informatif). On veut donc qu'il arrive assez haut sur Google (tout en haut, idéalement) quand on cherche par exemple « contraception pour homme » ou « contraception masculine », car on veut informer le plus de personnes possibles. C'est pour ça que ces termes reviennent souvent.

    D'un autre côté il est important pour nous de parler par exemple de « personne avec un utérus » (cf la première ligne de l'article ! ;) ) ou simplement d'organes sans les lier à un genre (« se place sur le pénis » et pas « sur le garçon »). Enfin, on fait ce qu'on peut, quoi. C'est un équilibre entre trois éléments qui nous tiennent à coeur.
     
    Ymotana, Lis, yuyunaâ et 9 autres ont BigUpé ce message.
  5. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Article envoyé à mes amis qui pensaient que la contraception masculine c'était juste le préservatif et la vasectomie ! :top:
    Je pensais m'y connaître en contraception mais finalement pas tant que ça haha, il y a vraiment beaucoup de choses qui existent :surprised:
    Après sur le paragraphe de la confiance, c'est vrai que j'aurais personnellement du mal à laisser totalement la contraception à un partenaire... C'est pour ça que j'ai toujours préféré associer pilule et préservatif. Cette confiance doit dépendre des gens je suppose !
     
    Not the Queen. just Helen a BigUpé ce message
  6. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    @Mymy je me suis aussi dit ça mais surtout la phrase de conclusion qui m'as fait bizarre, préservatif externe et préservatif interne ça me semble déjà une bonne chose !
     
    Lis et Mymy ont BigUpé.
  7. Alkaline

    Alkaline
    Expand Collapse
    "You have enemies? Good. That means you've stood up for something, sometime in your life" Churchill.

    @Chloé P.
    Je pense qu'il doit y avoir une erreur dans le passage concernant la vasectomie, la citation ne peut correspondre à ce mode de stérilisation : « La stérilisation à visée contraceptive doit être considérée comme définitive : s’il est possible de faire des réparations chirurgicales, le plus souvent, celles-ci ne rétablissent pas complètement la fécondité, et entraînent parfois des complications (grossesses extra-utérines, en particulier). » :)

    A part ça j'aime bien quand Madmoizelle essaie de vulgariser la science, mais parfois c'est un peu trop simpliste pour moi. En effet, je trouve le titre assez provocateur "Oui la contraception existe au-delà du préservatif", alors qu'actuellement on a rien de très probant... Finalement quand l'article reproche au site "Choisir ma contraception" de ne présenter que le préservatif et la vasectomie comme solution ça me laisse dubitative. Je ne vois pas pourquoi ce site parlerait des solutions en développement qui ne sont pas accessibles au public, alors que c'est justement de la vulgarisation grand public pour aider les personnes à s'y retrouver :confused:

    Je suis d'accord avec les arguments avancés pour le fait qu'actuellement aucun médicament n'est sur le marché, mais je pense qu'une grande partie sur les effets secondaires majeurs et l'irréversibilité a été oubliée. Il apparait difficile de rendre provisoirement stérile un homme de façon hormonale sans atteindre les caractères secondaires de façon relativement importante (comportement, poils, poids, masse musculaire...).

    Je terminerai juste sur cette phrase de l'article "Le Dr. Soufir, dénote aussi un « manque d’intérêt » des entreprises pharmaceutiques pour ces méthodes de contraception, pour des raisons qui restent « à définir ».".
    Je trouve la formulation vraiment bizarre car elle sous-entend un peu que les industries pharmaceutiques enterreraient volontairement ces projets. Même si le public potentiel est plus réduit que le public féminin selon les arguments énoncés dans l'article, cet investissement rapporterait de l'argent. Je reconnais ne pas m'être (encore) renseignée sur les études cliniques actuelles en la matière, mais je doute que ce soit vraiment un "manque d'intérêt" qui les gênent pour la commercialisation et la demande d'autorisation de mise sur le marché...

    Bref en tout cas sujet intéressant sur lequel je me plongerai ces week-end (j'ai des examens toute la semaine :sad:).
    Je vais essayer de faire quelques recherches de médicaments réellement en développement en Europe si ça vous intéresse que je vous fasse un retour :cretin: ? (tout ce que je sais c'est que le Valsagel est en essais cliniques sur l'homme depuis l'an dernier ^^).
     
    Nyarlathotep, Ayelet, Ymotana et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    J'avais lu un article à ce sujet d'ailleurs qui parlait de l'erreur de plein de journalistes disant que "ouais ces contraceptions sont pas commercialisées parce qu'il y a des effets secondaires mais les femmes elles les supportent bien pourtant !", parce que le pourcentage d'effet secondaires est apparemment bieeeeen plus élevé dans les contraceptions hormonales masculines (il y a un seuil de fréquence au dessus duquel un produit ne peut pas être vendu) et plus grave (genre l'augmentation de la libido et de l'agressivité, on sait les comportements très dangereux qui peuvent en découler, le taux de viol est assez élevé pour pas qu'on créer des risques de l'augmenter...)

    C'est compliqué tout ça ! La recherche évolue et comme le dit @Alkaline il y a un énorme marché à conquérir, donc je pense que les recherches sont assez intenses pour trouver une contraception commercialisable :happy:

    Retrouvé ! https://lacoupedhygie.wordpress.com/2016/11/03/la-contraception-masculine-et-les-mauviettes/
     
    #8 Lunafey, 20 mars 2017
    Dernière édition: 20 mars 2017
    shigurette, _Plume, Camicamica et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    @Chloé P. : Juste, il faudrait peut-être rappeler que le préservatif ne sert pas qu'à protéger les mst en cas de pénétration mais aussi en cas de sexe oral. C'est madmoizelle qui m'a permis d'apprendre ça et c'est encore trop peu connu :/
     
    Lis et Lunafey ont BigUpé.
  10. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    @MelPop21 Et qu'il peut être utilisé pour les cunnilingus (on y pense parfois pour la fellation, mais rarement pour le cunni) ! Quand la digue dentaire commercialisée est inaccessible (trop chère, sur internet...) on peut couper un préservatif comme expliqué ici, ou encore utiliser un gant en latex coupé comme expliqué ! Ça a été une révélation pour moi :yawn:
     
    Lis, yuyunaâ, Fille anormale et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. Professeur Mc Gonagall

    Professeur Mc Gonagall
    Expand Collapse
    Bien entendu, le bal de Noël a toujours quelque chose d'un peu... échevelé.

    Sans parler de laisser la contraception à la charge de l'homme, cela permettrait une double contraception dans un couple hétéro. Ce qui permettrait d'éviter les cas où la femme prend la décision de tomber enceinte sans consulter son conjoint (oui ça existe encore j'en connais). Avec une double contraception (autre que le préservatif externe) le choix viendrait nécessairement des deux. Ce qui est beaucoup plus sain.
     
    Naudhiz, yuyunaâ, jorda et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. Fille anormale

    Fille anormale
    Expand Collapse
    PAS GLOP

    Selon quelle source ? (cela ne correspond pas aux données utilisées sur le site Choisir sa contraception qui avance une efficacité pratique de 78%)
    Je trouve toujours ça étonnant de voir l'efficacité du retrait estimée selon les données de son utilisation en pratique alors que l'efficacité des préservatifs est quasiment toujours estimée selon son utilisation théorique :hesite:
    La méthode thermique est également une méthode naturelle non ? Elle doit présenter une efficacité pratique (au moins) plutôt bof, alors pourquoi préférer en parler plutôt que le retrait ? (j'ai recherché contraception masculine thermique -également appelée remonte-couille toulousain- et je suis tombée sur des photos :facepalm: donc je croirai sur parole quiconque a des données sur cette méthode).

    Je trouve les raisons données dans l'article TV5monde plutôt sexistes : les hommes ne veulent pas prendre de contraception car ça amoindrit leur “virilité“ et les femmes ne peuvent pas leur faire confiance car ils sont irresponsables, en gros. Or, la plupart des hommes hétéro de mon entourage s'occupent seuls de la contraception ou se préoccupent de celle utilisée par leur partenaire (je précise que j'ai vécu longtemps dans des pays scandinaves ou germanophones, je ne sais pas si c'est très différent en France). J'ai déjà parlé de contraception masculine avec quelques hommes -dont un qui aimerait se faire stériliser- et ils semblent à peu près tous penser que la contraception masculine supprime l'éjaculation (même si orgasme et éjaculation sont deux phénomènes distincts, dans les faits un orgasme sans éjaculation donnerait psychologiquement moins de plaisir). Je me suis aussi rendue compte qu'ils avaient de grosses lacunes au niveau de la connaissance de leur système reproducteur... Ce qui m'a beaucoup étonnée car parmi eux il y avait des hommes qui connaissaient mieux que moi le système reproducteur féminin !
     
Chargement...