Panique autour de la pilule contraceptive : on fait le point avec des expertes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 11 septembre 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Tu as raison, woux et adita ont BigUpé ce message.
  2. Clarinett

    Clarinett
    Expand Collapse

    Moi ce que je vois dans ce bouquin (que je n'ai pas lu, j'ai découvert la polémique ce matin dans le 20 minutes...), c'est surtout une "désévangélisation" de la pilule. (Même si je ne remets pas en cause les erreurs décelés dans ce bouquin, et le ton peut-être "autoritaire" de l'autrice)
    Mais, je trouve, personnellement (moi, dans mon vécu de "concernée" & "consommatrice", pas scientifique poir un sou) que la pilule est majoritairement prescrite "par défaut" par les gynécos, qui ne présentent pas toujours (jamais en ce qui me concerne) toutes les différentes formes de contraception. Du coup, c'est la contraception la plus utilisée (je crois) alors qu'elle ne convient pas à 100% à tout le monde, et qu'elle peut avoir des effets secondaires de très lourdingues à graves.
    Je me suis fait la réflexion lors du dernier cas des effets secondaires du Levothyrox. Pour rappel, on modifié l'enveloppe du medoc http://sante.lefigaro.fr/article/le...sante-annonce-9000-cas-d-effets-indesirables/ & non la formule, et cela entraine des effets secondaires chiants, comme migraine, fatigues, étourdissement, etc. Bref, des effets secondaires aussi chiants que ce qu'on peut avoir avec la pilule (voire moins grave ?)... Et pourtant, pour la pilule, la plupart des gynécos/médecins (la plupart, pas tous hein ! heureusement...) te dise que "c'est comme ça." N'importe quel médicament causant de l'acné & une prise de poids serait aussitôt reformulé, parce que, pas acceptable...
    Bref, tout un laius pour dire que oui, la pilule c'est génial que ça existe, que oui, ça correspond à plein de femmes & que non, c'est pas un poison.
    Mais que non, ce n'est pas la panacée de la contraception, et je trouve ça embêtant que des effets secondaires aussi chiants que de l'acné, une perte de libido, de la prise de poids, des cas de phlébite ou autres, ça n'alerte pas suffisamment les gynécos pour qu'ils proposent autre chose que la pilule... Une histoire de sexisme médical, comme quoi les femmes devraient bien supporter d'être moche & dépressive si c'est pour prendre du plaisir sans se reproduire ?

    C'était mon avis, & juste mon avis, et j'ai peut-être tort sur plein de trucs, me tapez pas \o/
     
    Thedreaming, Bébé Blaireau, Monanged et 19 autres ont BigUpé ce message.
  3. Luvvy

    Luvvy
    Expand Collapse

    En fait comme tu le dis, ce qu'ils ont modifié dans le Levothyrox c'est l'enveloppe (ou excipient) du médicament, pas les principes actifs. C'est donc l'excipient qui cause ces effets secondaires. Le problème avec la pilule c'est que les effets secondaires sont directement liés au principe actif, et ce principe actif, ce sont des hormones.Ce sont les hormones qui causent ces effets secondaires (que l'on peut noter aussi lors de grossesses ou ménopause par exemple, vu que ce sont les mêmes hormones en jeux), du coup modifier les principes actifs pour faire en sorte que les effets secondaires disparaissent n'est sans doute pas possible (je dis sans doute parce que je pense que sinon ça aurait été fait).
    Après ça n'excuse en rien les médecins et gynécos qui lorsqu'on leur fait part de ces effets secondaires g^énants ne prennent pas la peine de proposer une autre contraception
     
  4. Mawika

    Mawika
    Expand Collapse
    *Procrastination mode ON*

    Je me perds un peu quand même dans toutes ces contraceptions, et pourtant je pensais etre bien au clair.
    Si je ne veux pas utiliser une contraception hormonale, mais je que veux une autre contraception que le préservatif, la seule solution serait le DIU? Mais alors ca signifierait aussi abandonner l'usage de la cup, et revenir aux tampons chlorés et me niquer juste différemment mais toujours violemment la santé ?
     
    Shadowsofthenight et Luthéa ont BigUpé.
  5. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    J'ai entendu cette auteur à la radio ce matin, et elle m'a franchement plutôt fait mauvaise impression niveau crédibilité, à vouloir absolument diaboliser la pilule, et à forcer le trait sur les faits, quitte à caricaturer voire à raconter n'importe quoi. C'est un peu dommage, parce que par ailleurs, il est nécessaire de nuancer et d'informer sur le sujet, et qu'elle apportait également des infos intéressantes.
    Elle a visiblement trouvé une autre solution contraceptive qui lui convient parfaitement, tant mieux pour elle, mais elle va un peu vite en besogne en généralisant son cas. :dunno:
    Sans oublier qu'elle négligeait sciemment dans son argumentaire le fait que la pilule ne sert pas qu'à la contraception, mais est également un véritable et efficace traitement pour plusieurs pathologies (endométriose, règles hémorragiques, déséquilibre et/ou traitement hormonal, etc) (ce serait bien d'ailleurs d'en faire mention aussi dans cet article à ce propos ;) ).
    La médecin qui était invitée en face a tenté de le rappeler heureusement, même si l'échange fut assez rude devant le manque d'écoute et la totale partialité de l'auteure. :hesite:
     
    pépé le moko, Llaurelin, Breizh et 24 autres ont BigUpé ce message.
  6. happykali

    happykali
    Expand Collapse
    Pi pou pi pou pi pou pi pou

    On parles des femmes à qui la pilule permet d'avoir un vie normale?
    Type, celles qui ont des douleurs etc... Moi j'ai de l'endométriose et je prends la pilule pour éviter des kystes a répétition, donc pour mettre mes ovaires au repos. J'adorerais avoir un sterilet en cuivre par exemple, mais je dois demander l'avis de ma gynéco car il est plutot contre indiqué dans mon cas.

    Bref, le plus important avec la pilule et les contraceptifs en général c'est la balance risque / bénéfice. Pour moi, par exemple, la pilule me préserve du risque d'avoir un kyste qui se fissure et qui menace d'asphixier mon ovaire (histoire vécue), elle me permet aussi de calmer mon endémotriose dans le sens ou les ovaires ne travaillent pas trop et donc ne me font pas trop mal etc... Donc dans mon cas c'est plutôt bénéfique. d'autant plus que j'ai la chance de ne pas avoir de cas d'AVC, cancer du sein, thrombose dans ma famille, donc pas de contre indication pour la pilule.

    Clairement, avant d'avoir tout ça, je pratiquais des méthodes naturelles ou je surveillait ma température etc... mais pour l'instant je préfère prendre la pilule et ne pas prendre le risque de me retrouver aux urgences tous les 6 mois. Même si ça implique de prendre un médicament tous les jours. Pour le coup je vais passer à une pilule seulement progestative, comme elles sont plus light, mais pas sur que je la supporte.

    Je pense qu'avec la pilule et tous les moyens de contraception, on devrait se demander tous les 6 mois si elle nous conviens toujours, si la situation n'a pas changé etc... faire le bilan c'est important pour choisir ce qu'il y a de mieux pour soi. Trouver sa contraception c'est un parcours du combattant et j'ai l'impression que les femmes manquent d'information sur le fait qu'elles ont le droit de choisir et de ne pas accepter la première pilule que le gynéco propose.
     
    #6 happykali, 11 septembre 2017
    Dernière édition: 11 septembre 2017
    Sinistre Lombric, Llaurelin, lyra-bee et 21 autres ont BigUpé ce message.
  7. Luthéa

    Luthéa
    Expand Collapse
    Douceur, équilibre.

    @Mawika La cup est compatible avec le DIU, tu peux aller voir sur ce topic c'est une question qui revient souvent et plusieurs madz ont le combo cup et DIU sans aucun problème et sur ce topic pour les différentes contraceptions tant qu'à être dans les liens :d:jv:
    (Et si c'est juste le chlore qui te dérange dans les tampons, tu peux trouver sur internet ou dans les magasins bio des tampons sans chlore, j'ai une intolérance aux tampons du commerce et je supporte parfaitement bien ceux-là).

    Sinon, j'ai vu passer la polémique récemment et ça m'a juste mise en colère. J'ai pris la pilule plusieurs années, je suis passée au DIU depuis quelques mois et j'en suis ravie. Parce que je n'en pouvais plus de la pilule, j'avais envie de changer de contraception pour des raisons qui me regardent. Ca a été la contraception la plus adaptée pour moi à une période de ma vie. Ca ne l'était plus. Tout n'est jamais tout noir ou tout blanc, et voir des chiffres déformés pour attirer les gens et créer une polémique (et apporter des vues donc des sous pour un livre après tout), je trouve ça juste aberrant.
    Mettre en avant les effets secondaires, renseigner les gens sur les différentes contraceptions possibles, avec les avantages et les inconvénients de chacune et les rendre plus accessibles, ça serait largement souhaitable. Créer une nouvelle polémique, comme on en a eu sur les tampons (que je ne tolère personnellement pas), sur la pilule masculine (ah non, là tout le monde s'est levé) etc, ça n'a pas d'intérêt sans apports à côté.

    Merci pour cet article d'ailleurs, ça fait du bien d'avoir un article poussé avec un avis de professionnel.le.s pour pouvoir avoir de vrais arguments et remettre les éléments dans leur contexte :jv:
     
    Llaurelin, Skorpions, Ymotana et 6 autres ont BigUpé ce message.
  8. Fleur d'oranger*

    Fleur d'oranger*
    Expand Collapse

    Merci pour les avis des professionnels, c'est très pro.
    Merci de faire un article pour éviter la panique et éclaircir les choses.

    J'avais une idée de sujets d'articles mais je ne sais pas si c'est ce que vous voulez faire.
    Je pense que ce serait bien d'expliquer simplement le principe du cycle (ovulation, si pas de fécondation, règles environ 14 jours après) en expliquant bien les liens entre les choses pour comprendre.
    Et aussi expliquer comment fonctionnent les contraceptifs oestro-progestatifs (remplacer les variations hormonales pour éviter l'ovulation par un taux d'hormones constant. Ca met au repos la production naturelle d'hormones donc ça ne s'additionne pas. Donc la pilule se prend tous les jours sinon on ovule).
    Niveau idée reçue, ça peut être justement que prendre la pilule ajoute des hormones dans le corps alors que ça les "remplace".
    Peut-être aussi, la pilule du lendemain sert à retarder l'ovulation, si l'ovulation a déjà eu lieu, c'est trop tard, ça ne marche pas. C'est pas "je la prends et je suis sûre que je serai pas enceinte". C'est pas une annulation quoi.

    Bon je simplifie énormément mais c'est pour donner des idées.

    Je dis ça parce que je me rends compte que beaucoup de personnes ne connaissent pas bien ça ou ne comprennent pas vraiment ce qu'il se passe. Du genre des filles qui ne savent pas vraiment pourquoi elles ont leurs règles.
    J'imagine plutôt une interview comme avec les sages-femmes...
    Enfin voilà, c'est juste une idée. Vous ne pensiez peut-être pas à ça.
     
    Sinistre Lombric, Llaurelin, Vixenju et 12 autres ont BigUpé ce message.
  9. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Merci pour cet article, @Esther , c'est le premier que je lis sur la sortie de ce livre qui soit à la fois accessible au grand public et très nuancé et soucieux de l'exactitude scientifique :top:
    Au delà des inexactitudes et de la rigueur scientifique discutable de ce bouquin (la simple idée de M. Winckler ait refusé de le préfacer, vu le combat de cet homme pour une pratique gynécologique respectueuse des femmes, ça me douche de suite), cette polémique m'évoque plusieurs choses :
    1. Si un grand nombre de femmes n'avait pas l'impression d'être mené en bateau par leur gynéco, on n'aurait pas de climat de suspicion et de doute sur les pratiques gynécologiques. Et soulever la question de la pilule ne serait pas aussi polémique si ce n'était pas LA contraception par défaut pour toutes les femmes qui veulent une première contraception. Il n'y a qu'à voir les refus de pose de DIU pour les femmes nullipares, la méconnaissance et la non information autour des moyens de contraception hors de la "sainte" trinité pillule/DIU/préservatif. Y'a qu'à voir le refus de contraception définitive...
    2. Que devient le fameux "toutes ces hormones qui se répandent dans la nature, pissé dans les canalisations par des millions de femmes sous contraception hormonale" ?? J'en avait pas mal entendu parler, et ça participait pas mal de mon refus de la contraception hormonale, du coup, c'est toujours vrai ce truc là ?
     
    Thedreaming, Coco.lalie, Ilya et 8 autres ont BigUpé ce message.
  10. LullBelule

    LullBelule
    Expand Collapse
    #popcorn

    madmoiselleV, Bébé Blaireau, Babitty Lapina et 13 autres ont BigUpé ce message.
  11. Carlawn

    Carlawn
    Expand Collapse

    @Mawika Y'a le diaphragme également qui est sans hormones. Sauf que bon, très peu de femmes l'utilisent parce qu'il faut l'insérer avant chaque rapport et qu'il y a des risques assez élevés qu'il soit mal placé, ou pas adapté niveau taille. Puis t'es obligé d'utiliser un gel spermicide avec.

    Perso, je prends la pilule depuis plusieurs années, et je n'ai pour l'instant jamais eu de problèmes avec (je suis bien consciente que ce n'est pas le cas de tout le monde évidemment). Ça m'est arrivé d'arrêter de la prendre quand je n'avais plus de partenaires stables (parce que la flemme d'aller chez le médecin et à la pharmacie pour prendre un médoc dont j'avais pas besoin), et je n'ai pas remarqué de changement flagrant (sauf que mes règles sont légèrement plus longues sans pilule :crying:).Stérilet, on me l'a déconseillé parce que je souffre assez régulièrement d'anémie. Je vois pas vraiment d'autres alternatives si je veux arrêter les hormones, à moins de revenir aux préservatifs ou d’opter pour une stérilisation définitive.

    En Allemagne, la pilule est vachement critiquée, mais du coup, ça amène les femmes à utiliser des contraceptions naturelles type retrait, ou prise de température. Alors chacun fait ce qu'il veut, mais le taux d'échec de ces méthodes est quand même connu pour être assez élevé...J'ai l'impression qu'il y a une mode "retour au naturel" plus présente là-bas qu'en France. Sauf que moi, je préfère prendre des hormones tous les jours que de prendre le risque de tomber enceinte et d'avorter :angry:.

    Je pense que beaucoup de médecins prescrivent directe la pilule en France, parce qu'ils n'y connaissent pas grand chose, ou bien parce qu'ils sont copains avec les lobbys pharmaceutiques. Puis, par demande des patientes également. Alors, oui y'a nécessité de continuer les recherches niveau contraceptions alternatives. Mais je ne vois pas à quoi ça sert de s'acharner une fois de plus sur la pilule.
    Pour moi, je trouve plus urgent d'inciter les jeunes français à mettre des préservatifs (combien de couples arrêtent d'en utiliser très rapidement sans faire de test avant ?). D'ailleurs peut-être que si certains mecs étaient moins réticents à en mettre (vécu), certaines filles se sentiraient moins obligées de prendre la pilule (NON LA PILULE NE PROTEGE PAS DES IST :scream:).
     
    Sinistre Lombric, Thedreaming, Lily Lou et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Hasegawa.tsuki

    Hasegawa.tsuki
    Expand Collapse

    Bon article je trouve bien renseigné et nuancé. J'ai aperçu les infos sur le sujet mais je n'ai lu aucun des articles en parlant jusqu'à présent car le peu que j'ai lu ou vu sur ses propos m'a fait la classé immédiatement en non crédible scientifiquement.
    Et pourtant je fais partie de ces filles qui ont arrêté toutes contraceptions hormonales dont la pilule après 10 ans de bons et loyaux services à cause d'effets secondaires ingérables sur les dernières années. Dépression, perte de libido, atrophie et douleurs lors des rapports... La joie quoi...
    La seule chose que je retiendrai de cet histoire c'est que comme ça fait parler les labos se lanceront peut-être sur un élargissement de leur offre (espoir).
    Parce que je sais qu'avec mon amoureux on attend impatiemment le vasagel, parce que le préservatif après des années sans on a déjà hâte de changer hahhaha
    Et je me vois pas encore me faire ligaturer les trompes et le DIU me faisait faire des malaise à longueur de journée (team boulet)
     
    Aska, Esther et HeyJune ont BigUpé ce message.
Chargement...