Paraître trop jeune

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Princeps, le 23 mai 2017.

  1. Princeps

    Princeps
    Expand Collapse

    Bonjour, je poste ici mon expérience quant à mon apparence enfantine. Je vais donc partager tout ce qui m'est arrivé à cause de mon visage et de mon corps pas très grand. Et c'est assez drôle

    Je vous invite à partager vos histoires aussi par rapport à votre physique vive l'auto dérision et je me sentirais moins seule.

    >> Expérience n°1

    J'habite près d'une épicerie depuis longtemps déjà et alors que je passais en caisse, l'épicière a engagé la conversation avec moi et on a parlé de nos vacances (nous étions en vacances d'étés) puis elle enchaîne sur la "rentrée". Ça ne m'aurait pas dérangé si elle n'avait pas dit "Alors le retour au collège c'est bientôt ?" sans gêne. J'ai compris qu'elle ne plaisantait pas et que si elle me tutoyait depuis tout ce temps ce n'est non pas parce que j'étais sa cliente depuis longtemps mais parce qu'elle était persuadée que j'étais un enfant/pré-adolescent.

    >> Expérience n°2

    Je suis allée au cinéma pour un rendez-vous et j'avais de l'avance. Je suis allée seule acheter ma place au guichet et j'achète pour seulement 4 euros ma place. Toute contente je pensais qu'il s'agissait d'une promotion spéciale. Puis j'ai regardé le panneau à côté du guichet où il était écrit "4 euros pour les jeunes de 8 à 14 ans". Ce qui m'a attristé le plus c'est que l'homme n'a même pas demandé à voir ma carte d'identité avant de me faire payer. Mais je n'ai rien dit hehehe

    >> Expérience n°3

    Je passais par un parc et je me dirigeais vers l'entrée (qui faisait aussi office de sortie) pour rentrer chez moi et comme il faisait beau les enfants du centre aéré étaient venu s'amuser. C'est là qu'un adulte me regarde de manière insistante, un vieux qui traînait à côté du groupe et me dévisage furieux. Poliment je lui souris mais il m'ignore et marche très rapidement vers ma direction. Je commence à paniquer parce qu'un fou furieux me cours après. J'ai tracé pour ma vie en sortant du parc et je l'ai semé. Avec du recul j'ai compris que ce monsieur a probablement pensé que je faisais parti du groupe d'enfant et que je m'étais évadée.

    >> Expérience n°4

    Je faisais un travail de groupe avec mes collègues étudiants et comme par hasard je tombe sur des camarades peu coopératifs qui partagent leur expériences sexuelles et leur vie sentimentales au lieu de bosser. Puis tout d'un coup la conversation dérive vers moi. Mes collègues m'ont regardé silencieusement quelques secondes afin de déterminer une conclusion : "elle est forcément prude. Je ne la vois pas faire des choses comme ça". Agacée je les informe que j'ai un partenaire ce à quoi ils ont OSÉ me répondre "tu ne devrais pas à ton âge".

    >> Expérience n°5

    J'étais en soirée (chose que maintenant je déteste) mes amis et mes connaissances abreuvés par l'alcool ont commencé à parler de sujets assez indiscrets. Chose à laquelle j'ai été exclu. J'ai un visage d'enfant dans le sens tête d'ange où je parais gentille et timide, un corps dont la taille est entre petit et moyen et une voix aiguë. Je perds toute crédibilité en discussions matures.


    Conclusion : L'habit ne fait pas le moine.
     
    Lounala, Lualdi, Zegna et 5 autres ont BigUpé ce message.
  2. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Angel Bunny knows what is going on here.

    Mon dieu, ça m'arrive tout le temps. J'ai 22 ans mais j'ai l'air d'en avoir 16, ma petite soeur, qui a 18 ans, a l'air bien plus vieille que moi... Entre les tutoiements intempestifs (même quand je suis avec mon copain !!), le fait que si je vais dîner avec ma famille au restau systématiquement on m'enlève le verre à pied, le fait de devoir TOUJOURS justifier mon âge quand je veux rentrer dans un bar...
    Ah oui aussi !! Quand j'avais 18 ans je suis allée au ski avec mon copain de l'époque. A un moment, on arrive à un télésiège 2 places avec plein de petits enfants avec leur monit•eu•r•ice. Du coup comme les enfants pouvaient pas monter seuls sur le télésiège on nous demande de monter chacun avec un enfant. La petite fille à côté de moi a demandé : "C'est ton grand frère ?", en parlant de mon copain...
     
    KatArryn1 et alie_ ont BigUpé.
  3. Pink Bubble

    Pink Bubble
    Expand Collapse
    Membre à part entière des Pink Ladies.

    La première fois que j'ai rencontré une amie plus jeune que moi, j'avais 19 ans, elle m'a demandé en quelle classe de collège j'étais ^^"

    On me demande ma carte d'identité dès que j'achète de l'alcool ou veux rentrer en boîte alors qu'on ignore royalement mon copain... plus jeune de 5 ans que moi.

    On me donne généralement entre 17 et 19 ans.

    On me tutoie régulièrement et j'ai HORREUR de ça pcq je sais que c'est à cause de mon physique.
     
    Mirraël, alie_, Etp et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Calamus

    Calamus
    Expand Collapse

    Ohlala, je suis soulagée de lire que tous ces trucs n'arrivent pas qu'à moi !!! Le retrait du verre à pied au restaurant, la petite sœur qui a l'air plus âgée que moi, la carte d'identité au bar et en boîte, tout ça j'y ai droit aussi !
    Et idem, je déteste le tutoiement de la part des autres adultes (et le ton condescendant qui va généralement avec).

    Aussi l'an dernier je travaillais une matinée par semaine dans un collège, je devais toujours argumenter loooonguement avec les surveillants pour qu'ils me laissent sortir car je n'avais pas mon carnet de correspondance... Chose étrange, cette année je travaillais à la fac avec des étudiants de licence, ils m'ont systématiquement vouvoyée et appelée "madame" (alors que c'était dans un cadre plus détendu qu'un cours).
    À ce propos, je devais un jour récupérer les clés de la salle où je travaillais à l'accueil du bâtiment, l'agent d'accueil m'a dévisagée et m'a dit d'un air très étonné "MAIS... Vous êtes prof ????!!!!"
    Un autre jour, quand je travaillais comme animatrice en accueil de loisirs avec des ados, une collègue, nouvelle dans la structure, a repris a l'ordre le groupe de jeunes sous ma responsabilité car elle croyait qu'ils s'en allaient sans surveillance d'un adulte (en fait j'étais là).
    Quand je sors avec des amis, les gens croient que c'est mes parents... et qu'ils sont irresponsables car ils me laissent boire de l'alcool alors que je suis pas majeure.
     
    alie_, Etp et Bloomen ont BigUpé ce message.
  5. Miss Ninja

    Miss Ninja
    Expand Collapse
    I know my value

    Ça me l'a fait bien longtemps aussi. Je précise que je porte rarement de maquillage donc ça a pas toujours été facile. J'ai 25 ans et ça vient juste de s'arrêter, je peux enfin acheter de l'alcool sans qu'on me demande ma carte d'identité. J'ai changé de coiffure, et depuis ça a l'air d'aller mieux.

    Courage!

    Poke @Calamus : moi aussi je suis prof, on m'a déjà fait le coup de "tu peux pas aller dans ce couloir c'est interdit aux élèves"
     
    Furya, Calamus, alie_ et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Angel Bunny knows what is going on here.

    Petite anecdote : quand j'étais en prépa, dans un collège-lycée, il y avait des règles bien spécifiques d'entrées et sorties selon le niveau. Les collégiens n'avaient pas le droit de sortir du lycée pendant les intercours, seulement le midi, et avec un justificatif. Les lycées pouvaient sortir à l'intercours et le midi sans justificatif, mais n'avaient pas le droit de sortir entre deux heures de cours. Nous, on pouvait sortir quand on voulait, car on devait pouvoir travailler le plus possible et à tout moment pouvoir aller à la bibliothèque municipale qui se trouvait pas loin de la prépa.
    En tant que prépas, on n'avait pas de carnet de liaison ou de trucs comme ça, juste une vieille carte étudiante en papier. Que j'oubliais systématiquement dans mes poches, mes vestes...

    En première année, un midi, une surveillante m'a empêché de sortir en me disant "Hé, les collégiens n'ont pas le droit de sortir !", ce à quoi j'ai répondu "Je suis en prépa, Madame". J'ai l'air d'être plus jeune mais mon ton et ma manière de parler me rendent justice (pour le ton, j'ai dû le travailler...). Elle a dit : "Oh ! Désolée, je pensais que tu avais 14 ans." :stressed:

    Seconde année : pour sortir du lycée à l'intercours, il fallait demander au concierge qui avait une petite pièce vitrée à côté de l'entrée, qui appuyait alors sur un bouton afin de démagnétiser la porte. Je demande donc à sortir. Et il me répond que non, je dois attendre la pause. Abasourdi, je lui dis que je suis en prépa et que je DOIS aller à la bibliothèque, il me répond quelque chose comme "ouais c'est ça". Heureusement j'ai été sauvé par mes collègues khâgneu•se•x qui arrivaient juste derrière moi et qui ont pu justifier le fait que j'étais dans leur classe, mais ça m'avait énervé !!

    Et bien sûr c'est sans compter tous les emplois où mes collègues m'appellent "la petite", où les client•e•s demandent "elle est pas là la petite ?", où un jour un client m'a même demandé si j'avais l'âge légal pour travailler...
     
    Prunylle, lalaya, KatArryn1 et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Mama Sara

    Mama Sara
    Expand Collapse
    C'est effrayant, la vie

    Lors des municipales il y a 3 ans, un candidat est venu sonner chez moi. En me voyant il s'est excusé pensant que je n'avais pas encore l'âge de voter et lorsque je l'ai détrompé il m'a demandé si c'était la première fois. Je n'ai pas osé lui dire que je votais depuis déjà 10 ans :ninja:.

    Il y a quelques jours, une amie à débarqué à l'improviste alors que je sortais de ma douche et que je n'étais pas encore maquillée. Elle m'a regardé d'un air bizarre avant de s'exclamer: "mais on dirait que t'as 16 ans!" (j'en ai donc 31 en vrai).

    Il s'agit là d'anecdotes rigolotes mais professionnellement ça me joue des tours parfois :erf:
     
    Prunylle, Etp et alie_ ont BigUpé ce message.
  8. alie_

    alie_
    Expand Collapse
    So close, no matter how far

    Je ne compte même plus le nombre de fois où on m'a dit plus jeune... Il y a un moment où je laissais passer mais j avoue que je commence a dérailler mentalement quand on m'appelle mademoiselle avec le ton condescendant qui va avec...
    Ces dernières semaines, j'étais en stage car je reprends mes études (j'ai suivi mon mari à 10000km de chez nous) , et donc on m'a demandé si j'étais venue jusque là en suivant mes parents ( :annoyed: ), est-ce que quelqu'un venait me chercher à la fin de la journée ou je prenais le bus (:mur: ) et la mention spéciale au mec avec qui j'ai passé une journée dans son service et qui a trouvé marrant de demander à TOUTES les personnes qu'on croisait "devine quel âge elle a?" :bomb: franchement je bouillais je n'en pouvais plus un jour de plus et je pense que j'allais craquer et devenir méchante... J'essaie de prendre sur moi mais les gens quoi des fois cette sensation de pas être prise au sérieux ça me fait sortir de mes gonds!
     
    Ana-Esperanza et Etp ont BigUpé.
  9. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    A presque 31 ans on donne 22/23 ans. Ça m'énerve ou pas selon les moments et les jours. Comme quand un mec chelou me demande si j'ai déjà fini les cours, à l’arrêt de bus...:boxing:
     
  10. Pink Bubble

    Pink Bubble
    Expand Collapse
    Membre à part entière des Pink Ladies.

    @Etp une dame avait à moitié piqué un scandale dans le restaurant où je bossais y'a 2 ans parce qu'elle trouvait ça inadmissible de faire travailler une gamine de mon âge (sous-entendu: une mineure), surtout le soir :facepalm:
     
    Etp a BigUpé ce message
  11. Calamus

    Calamus
    Expand Collapse

    Ah aussi, un jour, dans un autre boulot où je faisais du développement de projets socio-culturels et socio-éducatifs, on devait aller à la mairie avec mon chef pour écouter la restitution d'une étude qui étaient plus ou moins liée à un projet sur lequel je travaillais... Eh bien à peu près tous les gens qu'on a croisés pensaient que j'étais le fils ou la fille (au choix) de mon chef.
     
    Etp a BigUpé ce message
Chargement...