Parents homosexuels : la fin de la chasse aux sorcières ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Elise, le 9 juillet 2010.

  1. Elise

    Elise
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'
    Membre de l'équipe

  2. Pukun

    Pukun
    Expand Collapse
    Team Jérôme 

    "les deux enfants ados retrouvent leur donneur de sperme "

    Huhu, cette phrase est merveilleuse 8) je vois bien la scène d'un ado boutonneux dire à sa mère : "bon maman je vais retrouver mon donneur de sperme !"
     
  3. Eleen

    Eleen
    Expand Collapse
    Until the very end.

    Ça c'est une bonne nouvelle, j'espère que ça annonce des progrès à ce sujet. (comme un droit à l'adoption pur et simple, par exemple)

    Tu as raison, mais peut-être que des avancées juridiques sur l'homoparentalité feraient évoluer les mentalités ? Si c'est légal pour les homosexuels de fonder une famille, la plupart de ceux qui ne l'acceptaient pas finiront par ne plus être choqués.
     
  4. Amor-Amor

    Amor-Amor
    Expand Collapse
    Next

    Je suis ravie de cette nouvelle. C'est dingue le nombre de personnes que je connais qui considèrent l'homosexualité comme contre-nature et qui pensent clairement que l'enfant d'un couple homosexuel sera lui même homosexuel et sera un "dangereux psychopathe qui égorgera des moutons" (cette phrase de l'article résume tellement bien la mentalité de certaines personnes).
    J'espère donc, comme Neïa. que ça puisse faire avancer ces préjugés et idées qui ne reposent sur strictement rien, si ce n'est une homophobie que je trouve de plus en plus présente et complètement assumée, du moins dans mon entourage.
     
  5. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest


    Ce qui est hilarant avec cette idée, c'est que les gens se disent généralement tolérants, ouverts, tout ce que tu veux, l'homosexualité ne les dérange mais qu'ils sous-entendent que ça serait mal que ça se "reproduise" (et pas dans le sens génétique et tout, dans le sens où des parents homos auraient un enfant homo même si l'enfant n'est pas le leur génétiquement), parce que c'est bien ce qu'ils affirment indirectement...
    Ils sous-entendent que les homos c'est bien mais il ne faudrait pas que ça se multiplie trop, donc pas de descendance, on sait jamais, des fois que ça serait contagieux.

    Pourtant, la plupart des homosexuels, bisexuels, ce qu'on veut viennent de bien de famille hétérosexuelles et hétéronormées...

    Oups...
     
  6. Amor-Amor

    Amor-Amor
    Expand Collapse
    Next

    C'est exactement ça! J'ai eu l'immense bonheur (...) de débattre avec plusieurs personnes pensant ça, et c'est vraiment ce qui ressortait de leur discours. En gros les homosexuels sont bien gentils mais seulement s'ils restent cloitrés chez eux, qu'ils ne les touchent pas et surtout qu'ils n'ont pas de gosses, faut peut-être pas abuser, ça reste un peu sale et contre-nature quand même... Mais à part ça, ils n'étaient absolument pas homophobes, bien sûr...
    L'argument que j'ai souvent entendu, c'est celui voulant que l'enfant d'un couple homoparental subirait forcément les moqueries de ses camarades à l'école. Ils n'ont dans un sens pas tort, puisque si les enfants sont éduqués par les personnes dont j'ai parlé plus tôt, forcément, leur discours sera le même. Mais en France, les homosexuels n'ont aucun droit concret et sont considérés comme sains depuis seulement une vingtaine d'années (je viens de vérifier, en France ça a été retiré de la liste des maladies mentales en 1993...), si l'Etat français leur permettait enfin de vivre comme un couple hétéro, je pense que ça changerait beaucoup de chose. Comment peut-on expliquer à des enfants, ou même à des adultes, que l'homosexualité est quelque chose de normal s'ils n'ont toujours pas les mêmes droits que les hétérosexuels?
     
  7. LanaByron

    LanaByron
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Enfin une avancée dans ce domaine !!

    C'etait un des 2 sujets proposés dans mon cours d'ECJS cette année et j'ai eu aussi le droit de debatre avec des personnes de ma classe sur le sujet de l'homoparentalité ....
    Mais c'etait juste :oo: quoi ! On etait 8 au total, 4 pour et 4 contre sachant que 2 personnes qui etaient avec moi dans le groupe "pour" avaient été forcées !
    Mais leurs arguments "contre" sont oufs !
    -Si les parents sont homosexuels, forcement ça va influencer les petits ....
    -Si les enfants voient leurs parents faire des choses entre personnes du meme sexe ils vont essayer avec leurs camarades de l'ecole de maternelle (Oui, comme vous, j'ai hurle WTF !!!! interieurement quand j'ai entendu ça ...)
    Et evidemment argument incontournable chez les catos-cucul de mon lycée : "C'est contre nature ..."
    Bah forcement je me suis enervée contre le mecheux qui m'a sorti ça, et je lui ai retorqué :
    "Si toi hetero, t'as le droit d'avoir une poupée gonfable pour ton plaisir, pourquoi les gays pourraient pas avoir un vagin artificiel pour leur donner du plaisir 9 mois plus tard ? " Bah la prof a tellement aimé qu'elle m'a mis 20 pour ma moyenne et en à fait son commentaire trimestriel .... Et le mecheux à eu 0 pour "arguments non pertinents ..." le pire c'est qu'à la fin du cours y a plein de gens qui sont venus me voir pour me dire " C'est marrant mais j'avais jamais vu ça comme ça !" .... bande de leche-culs
    Ah ah ! Bien la preuve que à force de profs ouverts d'esprits et d'arguments logiques on peut faire ouvrir les yeux a tout le monde !
     
  8. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Bien! Bien!
    A force de cotoyer des homophobes primaires, je suis devenue tellement homophobe-phobe (vous avez compris?) que je milite et je monte au créneau aussi farouchement qu'eux.
    Je suis de leur combat.
     
  9. Eleanor

    Eleanor
    Expand Collapse
    à bout de souffle.

    C'est pas trop tôt.
    Le problème restera toujours les mentalités actuelles. Je pense que 95% de la population n'acceptera jamais ceci, pour diverses déjà évoquées dans le précèdent sujet consacré aux parents homosexuels. Principalement parce que les gens ne démordent pas du fait qu'un enfant élévé par des homosexuels ne peut pas heureux, selon eux, et ce débat a tendance à "déchainer les foules", et je peux vous dire que j'en ai fait les frais de nombreuses fois.
     
  10. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Comme certaines Madmoizelles, je pense que cette décision de justice pourrait avoir des effets importants dans le futur. En étudiant la jurisprudence, on peut remarquer que des arrêts ont "forcé" le pouvoir à mettre en ?uvre une loi (Le concubinage, etc...).
    Par contre, même si je suis d'accord avec toi, Amor-Amor. Les homosexuels ont des droits concrets, comme tout le monde, sauf en ce qui concerne certains domaines (qui mériteraient un bon dépoussiérage, je le conçois très bien. Peut-être parlais-tu de ces derniers ?) : les droits sociaux, le PACS (Je sais, c'est pas un vrai mariage, mais c'est déjà quelque chose), la lutte contre les discriminations et la condamnation des actes homophobes... Ils ont parfaitement de droit d'avoir un boulot, de payer leurs impôts et de voter.
    Il me semble également que c'est l'OMS qui a retiré l'homosexualité de la liste des maladies mentales, mais l'homosexualité en tant que telle a été dépénalisée en France vers 1981-1982.
    Bref, tout cela pour dire que j'attends une réaction du pouvoir, car on ne peut pas vraiment rester dans cette situation-là, même si elle ne concerne qu'un fait assez précis (Pas l'ensemble des couples homosexuels français).
     
  11. Amor-Amor

    Amor-Amor
    Expand Collapse
    Next

    Je ne pensais pas du tout aux droits dont tu as parlé, comme le droit d'avoir un travail ou de voter, ce sont des droits propres aux citoyens français, qu'importe l'orientation sexuelle et je ne pense pas que ces droits permettent aux homosexuels de se sentir pleinement acceptés ou intégrés. Par contre, oui, j'avais bien en tête le droit de se pacser mais ça n'a vraiment pas le même poids qu'un mariage et, autant un couple hétéro qui se pacse l'a sûrement décidé, autant les couples homos se pacsent peut-être plus par défaut (ce ne sont que des suppositions, je ne suis pas catégorique).
    Merci pour la précision sur les dates, j'avais bien une date des années 80 en tête mais en vérifiant j'ai dû faire un amalgame :)
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    L'idiotie humaine ne cessera jamais de me surprendre.

    Lors d'un débat au lycée, j'ai entendu plusieurs fois le sacro-saint argument "ça risque de perturber les enfants et tout et tout". C'est vrai qu'un couple hétéro fait forcément le bonheur de sa progéniture. Les enfants battus pourront en témoigner.
     
Chargement...