Participez à un grand appel à témoins sur le sexisme dans l'audiovisuel !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 25 juillet 2017.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. 0h-dear

    0h-dear
    Expand Collapse
    Entourée de personnes merveilleuses ! :rainbow:

    J'aide parfois bénévolement des potes sur des tournages comme maquilleuse/photographe de plateau/cuisine mais c'est pas mon métier et j'ai fait moins de dix tournages mais ce que je retiens, c'est que faut vraiment bien s'entendre avec l'équipe si on ne veut pas que ça soit super difficile à vivre.
    Par exemple y'a un tournage où j'étais présente de 8h à 22h où tout le monde a été super gentil, tout s'est bien passé, comme j'avais fini on m'a laissé dormir sans me faire de réflexions, autant d'autres fois l'ambiance était super tendue et y'avait les personnes qui s'occupaient de l'éclairage qui insultaient la caméraman parce qu'elle se prenait pour la chef, l'acteur principal que je maquillais qui me faisait des clins d'œil en mode "t'es pas bien maline, je peux te charmer si je veux", la caméraman (qui est une amie d'enfance) qui se permettait de me faire des réflexions sur le fait que j'aie pas aidé contrairement aux autres parce que j'étais épuisée et que je me suis endormie (je précise que j'étais là bénévolement, qu'on m'avait pas donné de mission attitrée et que j'avais fait le maquillage, les courses, la bouffe, les photos du tournage et que j'avais aidé pour le décor avec 5h de sommeil la veille).
    Je crois que ça dépend vraiment sur qui on tombe, parfois une bonne équipe ça change tout.
     
    Bleu pastel a BigUpé ce message
  3. ja-de

    ja-de
    Expand Collapse

    Super témoignage ! Pour ma part, j'ai réalisé un stage dans le ciné en distribution, et j'ai rarement vu un sexisme aussi violent. Le pire est que ça n'était pas direct, pas de phrases malveillantes (quoi que parfois c'était limite), c'est juste qu'il y a une place "naturelle" pour les femmes, et une autre plus importante pour les hommes. J'ai entendu d'autres témoignages similaires dans la production, c'est comme si ça avait toujours été ainsi... Mais le harcèlement moral est bel est bien présent, et les femmes sont particulièrement visées.
     
  4. crapaud des bois

    crapaud des bois
    Expand Collapse
    Les castors travaillent la nuit...

    Je ne suis pas dans le domaine du cinéma ou de l'audio visuel. Bien à l'inverse je suis dans le social qui est un domaine très féminin. Sans parler de sexisme... la maltraitance est partout, il faut sans cesse défendre les droit des bénéficiaires. Faire valoir leur droit. Jongler avec la loi, les erreurs de parcours, les bénéficiaires abusifs et je crois le plus difficile... les directeurs , conseils d'administration abusifs qui font passer les chiffres (prises en charges facturés) avant l'aide possiblement attribuées. Au quotidien nous faisons croire à des miracles d'accompagnement vers la formations, l'emploi, les attributions d'aides et l’animation quotidienne (culturelle). En réalité il n'y a qu'une intervenante social pour 75 bénéficiaires à 30h hebdomadaire... alors vive les heures supplémentaires non payées ou vive les beau bagages psychologique en rentrant à la maison. La routines n'existe pas, les situations standard non plus. Autant dire l'affirmation de soi est le minimum pour rester saine d'esprit et honnête envers les "personnes" bien vivantes accueillis chaque jour.

    "il ne manquerai plus qu'elle fasse un môme"... "pour le moment elle est jeune elle peut donner de sa personne" ... "bon tu vas faire ça quelques années et tu laisseras ta place"..."bon euh 3 jours d’arrêt maladie... vous faites de la rebellions" (4 en 2ans) ce sont des phrases entendu à mon encontre.

    Autant dire je cherche ailleurs, la difficultés du public on en veut bien mais les directions difficiles on s'en passe bien.

    Au début on pense qu'en tant que jeune il faut faire ses preuves... oui certes mais il y a des limites et il faut s'autoriser à voir ailleurs. L’expérience est toujours bonne à prendre mais elle fait partit des compétences, pas de la durée à supporter un climat conflictuel et éreintant.

    Pourquoi est-ce tant difficile de travailler dans la bienveillance?
     
    0h-dear et Whitemountain ont BigUpé.
Chargement...