Question (pas si) con Pas féminisme = sexiste ?

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Cordonbleu, le 11 mars 2016.

  1. Cordonbleu

    Cordonbleu
    Expand Collapse
    'La mandarine sort l'artichaut de l'anonymat'

    Coucou les madz !
    Alors je me pose une petite questions ces derniers temps, notamment après le super test du site Les Glorieuses http://lesglorieuses.fr/etes-vous-feministe/ et l'article http://www.madmoizelle.com/15-mauvaises-raisons-de-ne-pas-etre-feministe-50632 : si le féminisme c'est simplement considérer que les femmes doivent avoir les mêmes droits que les hommes, le fait de ne pas être féminisme, c'est être sexiste ? Et dans ce cas, pourquoi y a-t-il une telle haine/mépris pour ce mouvement ? Ou alors, être féministe c'est combattre pour le droit des femmes et donc tous les gens qui sont ok pour leurs idées mais qui ne s'impliquent pas dans la lutte ne sont pas féministes ? En gros, est-ce que se dire anti-féministe c'est se dire sexiste ?
    Si quelque peut m'expliquer, je vous en serai éternellement reconnaissante les amies :cupidon:
    Merciiii :unicorn:
     
  2. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Je sais déjà qu'il y a plusieurs avis là-dessus parmi les féministes du forum ^^

    Personnellement, pour moi le féminisme implique de "militer" un minimum (ne serait-ce que partager des articles, donner des infos, déconstruire les propos sexistes de nos proches...). C'est en effet une "lutte", comme tu dis. Du coup, non, ne pas se qualifier de féministe ca n'est pas se dire "sexiste" ou anti-égalité, parce qu'il n'y a pas d'obligation à militer. D'ailleurs il y a des bonnes raisons de rejeter l'étiquette, par exemple parce que plein de mouvements (e.g. le mainstream ou le white feminism) ne militent pas pour toutes les femmes mais une partie privilégiée. J'ai cru comprendre, entre autres, que pas mal de femmes racisées ne peuvent pas se considérer comme féministes pour ces raisons. Ce qui est parfaitement légitime. Pourtant ca ne veut pas dire qu'elles sont pour le patriarcat ^^ Du coup c'est aussi pour cette raison que je ne suis pas pour forcer le label sur les gens, même si "en principe" il y a un but commun.

    Cela dit ! Je refuse les arguments qui veulent que le mot "féministe" soit problématique ou qui sont basés sur des idées reçues (comme l'article de Mad décrit). Personne n'est obligé de se définir de cette façon, pour autant ça ne donne pas le droit d'importuner celles qui le font avec des arguments débiles. Tu demandes pourquoi il y a une haine/mépris du mouvement, bah ma réponse facile c'est que c'est normal vu qu'il s'agit de renverser le statu quo. Ca ne fait pas plaisir à tout le monde.
     
    #2 Morpheme, 11 mars 2016
    Dernière édition: 11 mars 2016
    Allitché, Border, Maia Chawwah et 13 autres ont BigUpé ce message.
  3. Silure_

    Silure_
    Expand Collapse

    J'ajouterais que certaines personnes considèrent que si on n'est pas concerné.e directement par une lutte, on ne devrait pas se qualifier à l'aide du mot qui désigne cette lutte. De ce point de vue, dans le cas de la lutte contre le sexisme par exemple, un homme cis ne sera pas qualifié de féministe, ce qui n'implique pas nécessairement qu'il soit sexiste; suivant ses idées ou son degré d'implication dans la lutte, il peut être qualifié d'allié.
     
    Maia Chawwah, Alania Malfoy, Babitty Lapina et 7 autres ont BigUpé ce message.
  4. Cordonbleu

    Cordonbleu
    Expand Collapse
    'La mandarine sort l'artichaut de l'anonymat'

    Merci beaucoup pour vos réponses !!! @Morpheme je ne comprends pas bien ce que tu veux dire ici, peux-tu m'expliquer plus en détails ?
     
  5. Rocksteady

    Rocksteady
    Expand Collapse
    Ne pas me citer s'il vous plait

    Panspermie, annecat51, Floz et 13 autres ont BigUpé ce message.
  6. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Allitché, Maia Chawwah, Adios Badmoizelle et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    Je suis désolée pour ce que je t'ai dit quand j'avais faim.

    Je vois pas les idéologies de cette manière, je suis féministe, je pense même que je me ressens militante alors que je ne fais partie d'aucune assoc, et je pense pas changer le monde, je pense me changer moi avant tout. Donc j'ai à la fois une idéologie et elle fonctionne dans mon cas puisque j'en applique les préceptes avant tout pour moi ? Ou j'ai mal compris?
     
    annecat51, Adios Badmoizelle et Cordonbleu ont BigUpé ce message.
  8. Cordonbleu

    Cordonbleu
    Expand Collapse
    'La mandarine sort l'artichaut de l'anonymat'

    Adios Badmoizelle et Rocksteady ont BigUpé.
  9. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @Cordonbleu Je rejoins @Morpheme parce que si être feministe c'est avoir des trucs en commun avec Osez Le Feminisme par exemple alors non je ne suis pas feministe. Je ne me retrouve pas dans ce feminisme là, et meme je le rejette, alors je prefere de pas dire "Je suis feministe" pour ne pas être confondue avec elles. Je dis "Je suis adepte du feminisme intersectionel" pour être plus précise.
    Par exemple, une feministe blanche de classe moyenne pourra se consacrer à lutter pour que les salaires hommes/femmes soient les mêmes. Une femme noire issue d'un milieu défavorisé devra lutter pour d'abord avoir un travail tout en gardant son voile ou son afro alors l'égalité des salaires ça arrive en second. Nos revendications diffèrent et j'ai souvent l'impression que le feminisme blanc bourgeois refuse de le voir.
     
    Eclise, jorda, Azurhibis et 16 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...