Pas si facile parfois la vie d'expat ..

Sujet dans 'Forum des expatriées' lancé par Borealle, le 4 juin 2017.

  1. Borealle

    Borealle
    Expand Collapse
    One man's trash is another man's treasure

    Hey les expats !

    Sorry d'aborder un sujet pas hyper joyeux mais je suis certaine que je suis pas la seule à vivre ça et j'espérais pouvoir en discuter ici :) . Être expat c'est le top, je ne pourrais même pas citer toutes les raisons pour lesquelles j'adore ça mais voilà des fois c'est juste dur. Dur de faire des efforts tous les jours pour se faire des amis et se sentir intégrée. Est-ce que parfois aussi, malgré le fait de connaître du monde sur place et de sortir, vous vous sentez seule ?

    Je vous raconte un peu ma vie pour comprendre :
    Je suis expat à Copenhague depuis janvier après une pause de 4 mois en France, après avoir vécu 6 mois à Montréal. Autant dire que je suis tombée en amour pour Montréal et le Canada et que la barre a été posée très haute. Les circonstances ont fait que je ne pouvais pas rester, et je suis du genre à vouloir toujours découvrir plus, donc me voilà à Copenhague, à travailler à temps plein, je me suis fixée 2 ans pour avoir le temps d'économiser et repartir.
    Autant à Montréal il était très facile de trouver du monde pour sortir, même sans rien faire, il y avait juste à répondre à un post facebook et hop on rencontrais du monde en moins de 2 et on se retrouvais en weekend avec des inconnus. Ici je n'ai pas retrouvé une telle communauté, et donc chaque tentative est un effort.
    Pourtant ce n'est pas les rencontres qui manquent, je suis volontaire dans un café où je rencontre du monde tous les jours, des personnes adorables et qui aiment bouger aussi, mais je n'arrive pas à me rapprocher de ces personnes. L'impression que ces personnes ont déjà leur vie et leurs amis est très présente. En plus de cela j'ai rapidement rencontré un danois, et parfois je ressens ça comme une 'erreur' dans le sens où je passe beaucoup de temps avec lui et je ne passe pas ce temps là à rencontrer et me rapprocher de certaines personnes.
    Bien entendu étant au Danemark je ne parle pas encore couramment danois, et parfois ça manque cruellement lorsqu'on ne comprend rien à la conversation, et ça fait presque culpabiliser de faire une remarque en anglais pour qu'ils switchent en anglais (les danois parlent trèèès bien anglais et n'ont aucun souci avec).

    Le fait de vivre à l'étranger éloigne également des amis, chacun vit sa vie maintenant que l'on a quitté les études et chacun est occupé à quelque chose de nouveau, mais j'ai toujours ce sentiment de toujours aller vers eux sans que eux viennent vers moi. Je ne compte pas les fois où je passe pleins de coup de fil juste pour discuter avec qqn au tel, mais pas de réponse. C'est très frustrant et ça n'aide pas à se sentir moins seule.

    Est*ce que vous aussi au début c'était dur, est-ce plus difficile dans certains pays ?
    ça serait top d'avoir vos retours :d

    :v:
     
    Christouille a BigUpé ce message
  2. Zeitgeist

    Zeitgeist
    Expand Collapse

    Hello! Je viens de tomber sur ton message, je suis aussi à Copenhague (depuis moins de temps que toi, à peine plus d'un mois et j'ai aussi prévu de rester environ deux ans avant de repartir vers des nouvelles aventures) et je connais pas encore grand monde ici. J'ai rencontré un petit groupe sympa mais je suis carrément ouverte à faire connaissance avec des nouvelles personnes :) On pourrait prendre un café ou un verre un de ces jours si ça te dit? (Ça me fait un peu bizarre de proposer une rencontre à qqun sur internet mais je me dis que ça peut être sympa!). Tu peux me MP si ça te dit :)

    Et sinon, pour répondre à ta question, je crois que c'est vraiment normal de parfois galerer quand on s'expatrie. Il faut du temps pour se faire à un nouvel endroit et pour créer des vrais liens avec les gens. Et c'est particulièrement compliqué quand on est plus étudiant. Mais je pense que ça fait partie de l'experience aussi, de se confronter à soi même et se dépasser un peu, de voir de quoi on est capable. Et au final, on rencontre toujours des gens chouettes et on fini par être super tristes de partir. Il ne faut surtout pas que tu t'en veuilles d'avoir des baisses de moral parfois, ça nous arrive à tous! Mais comme tu dis, il y a tellement de côtés positifs à être expatrié, tellement d'aventures à vivre qui valent bien plus que les coups de blues :) Et pour les amis qui sont loin, je sais que c'est super frustrant de ne pas avoir autant de nouvelles qu'on le souhaiterait mais dis toi que quand tu les reverras rien n'aura changé (en tout cas avec les plus proches) et que vous aurez des milliards de choses à vous raconter. J'ai des amis qui vivent loin (très loin pour certains) depuis super longtemps et même si on ne se parle pas régulièrement parce qu'on a tous nos vies, on est toujours tellement heureux de se revoir. Crois moi, ils ne t'oublient pas :)

    Voilà, tiens moi au courant si tu veux faire un truc de ces jours! ça me ferait plaisir de discuter des aléas de la vie d'expats avec toi :)
     
    Borealle et Christouille ont BigUpé.
Chargement...