« Passer à la casserole », une expression loin d'être anodine

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteGee, le 29 mars 2018.

  1. JulietteGee

    JulietteGee
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 JulietteGee, 29 mars 2018
    Dernière édition par un modérateur: 29 mars 2018
    ----- Publicité -----
  2. Motchii

    Motchii
    Expand Collapse
    Insoumise jusqu'au bout.

    Pour moi, "passer à la casserole" ça voulait dire "se faire gronder" :neutral:
     
    Kand'x, Lord Griffith, Aconitia et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. poissonnerouge

    poissonnerouge
    Expand Collapse
    migration de boutique => https://www.ungrandmarche.fr/boutique/poissonnerouge

    je me sens un peu bête mais j'arrive pas à trouver la partie illustrée...
     
    Kaylie, maijuinjuillet, BulleColoree et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    J'ai toujours entendu cette expression dans le sens "être soumis.e à une dure épreuve". Typiquement pour décrire la situation d'une personne qui s'est faite battre ou salement amochée par quelque chose. Maintenant que j'y pense, on utilisais aussi "se faire niquer/être niqué.e" comme synonyme de "se faire battre/être salement amoché.e" par chez moi, donc j'aurais peut-être dû m'y attendre! En tout cas, j'étais complètement passée à côté de la signification sexuelle que pouvait avoir l'expression "passer à la casserole" :ninja:
    Je ne l'entendrai plus jamais de la même façon....

    ---------------------------

    PS : Comme @poissonnerouge , je n'arrive pas à avoir accès à la BD depuis l'article :/

    Edit : J'ai trouvé comment avoir accès à la BD! Il faut cliquer sur "Dans Mon Tiroir" (lien en début d'article, sous "Le viol conjugal expliqué simplement"). Edit 2 : Nevermind :ninja:
     
    Rin` et BulleColoree ont BigUpé.
  5. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Tu es sur l'appli mobile ? Parfois l'intégration du post Facebook ne marche pas... Voici le lien !
     
    Syloene, Sassegra et Liluuuy ont BigUpé ce message.
  6. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Pour moi passer à la casserole s'était un synonyme d'avoir une relation sexuelle un peu fun et pas du tout soumise/forcée! Si je dis que je vais passer à la casserole c'est que je prévois de voir un amant qui va bien me baiser (dans le sens "avec beaucoup de talent").

    Sinon tous ces articles me font réaliser que trois hommes dans ma vie amoureuse n'ont pas respecté mon refus clair et répété et que j'ai cédé plutôt que de me battre et qu'avec deux autres je me suis laissée faire en attendant que ça se termine mais sans rien dire non plus (donc à part qu'il avait à faire à une étoile de mer et que ça aurait du mettre la puce à l'oreille, je n'ai pas non plus dit "non, là c'est naze, on arrête, bonne nuit"). Je ne me considère pas comme violée car je n'ai jamais craint pour ma vie ou pour mon intégrité physique, mais je vois bien en quoi leur comportement était problématique.
     
    Whitemountain, Adybou, Zirbu et 15 autres ont BigUpé ce message.
  7. Lilas DUPONT

    Lilas DUPONT
    Expand Collapse

    Je suis en couple depuis 4 ans avec un garçon. Mais au début, j'étais au lycée et j'ai attendu 7 mois avant de le voir "en vrai" et une amie m'a sortit cette fameuse de "ouuh tu vas passée à la casserole". J'ai pas relevé parce que je trouvais ça nul et tellement beauf.
     
    Loutrinel, ChansonMuette, Lord Griffith et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. mélishnek

    mélishnek
    Expand Collapse

    Mewen, just_in_case, Marie-Gertrude et 24 autres ont BigUpé ce message.
  9. Ellanaaa

    Ellanaaa
    Expand Collapse

    Yup, je me bats contre cette expression depuis un bout de temps déjà.
    J'en profite pour parler d'une autre expression qui me gêne (et qui revient souvent, donc j'en parle ici :)) c'est dire d'une femme qu'elle «a pondu». Comme si le fait même d'avoir un enfant ne pouvait être une chose normale. Quand une femme avorte, elle se fait juger, quand elle accouche, bah pareil. Si on évitait de comparer les femmes à des assassins ou a des poules, sachant qu'un choix doit tout simplement être respecté ?
    Voilà voilà, c'est tout pour moi.
    On remarquera qu'une poule et un oeuf aussi, ça passe à la casserole. Coïncidence ? JE NE CROIS PAS.
     
    Freehug, Whitemountain, Nyarlathotep et 23 autres ont BigUpé ce message.
  10. candyclown

    candyclown
    Expand Collapse

    @Ellanaaa Je dirais même plus: que dire du cul de poule?

    Passer à la casserole, pour moi, est une expression pas très violente, plutôt comme @Gringo . Je l'utilise quand je fais l'andouille avec mon amoureux. Mais comme une histoire citée plus haut, les mots et périphrases et métaphores recouvrent parfois une réalité plus moche, qu'on ne veut pas nommer... Comme vis-à-vis d'un proche alcoolique, parfois on ne dit pas qu'il est saoul, mais "qu'il est en forme ce soir" (histoire vraie). Pour certain, toutes ces expressions plus ou moins imagées permettent malheureusement de ne pas nommer les problèmes.
    Cela me rappelle un autre article assez ancien, qui dans l'autre sens s'insurgeait contre l'emploi du mot "violer", quand des gens disent "ouh je suis violé" quand le métro est en retard. Là, c'est un mot qui décrit très précisément un (mé)fait particulier, et qui est utilisé pour des choses très anodines, qui n'ont rien à voir. Pour exagérer, quoi. Comme "ça me tue" dès qu'on rigole bien.
    Les mots et ce qu'on en fait... Et Larousse vs l'usage dans la vie de tous les jours...
    Voilà. Pensée du soir, bonsoir.
     
    ~*Galaxy*~, Ylang-ylang, Ellanaaa et 7 autres ont BigUpé ce message.
  11. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    J'avoue que j'ai aussi beaucoup de mal avec cette expression, elle me met très mal... Je rejoins @candyclown sur les expressions. Perso ça me gènerait qu'un(e) ami(e) me dise "tu vas passer à la casserole?" alors que "tu vas faire l'amour? / Tu vas baiser?" ne me dérange pas. Comme quoi le probleme c'est vraiment la forme. De même, on devrait pouvoir dire "Il/elle va vouloir me forcer à coucher avec lui/elle", sans employer le mot viol qui peut choquer certains, ça permet de vraiment définir ce que cela signifie...
     
    Whitemountain, Rocksteady, Ellanaaa et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Camoune45

    Camoune45
    Expand Collapse

    Merde alors! Je pensais que cette expression voulait simplement dire coucher et pas qu'elle designait un viol :eek:
    Je ne l'utiliserais plus!
     
    Lilas DUPONT, Lord Griffith et ben quoi ? ont BigUpé ce message.