Perdue, non informée? Causons orientation.

A

AnonymousUser

Guest
Pour faire court dans mon orientation post-bac : j'ai fais un an d'éco-G que j'ai retapé mais que je n'ai quand même pas eu. Là, je suis actuellement en L1 de lettres (et j'ai réalisé que ça ne me plaisait pas) pour réfléchir à ce que je veux faire l'année prochaine. Si je m'écoutais j'irais m'inscrire en droit en octobre prochain parce que ça a été le seul truc qui m'a plu pendant tout mon cursus dans le supérieur (j'en avais aussi bien en éco-G qu'en lettres) et qu'un projet professionnel commence à émerger dans ma tête et qui concilierait mes envies. Cependant je doute, j'ai peur de me planter, de ne pas tenir dans l'ambiance fac qui commence à m'étouffer et que ce ne soit pas fait pour moi. Par ailleurs, je m'inflige une telle pression pour réussir que ça me tétanise et un cercle vicieux s'engage : je vais me planter donc je fais rien mais si je ne bosse pas, faut pas s'étonner que je me plante :stare:.

Pour en revenir sur les conseillères d'orientation, j'en ai vu deux durant toute ma scolarité. La première en seconde m'a clairement dit qu'avec mes notes en maths, je ne serais jamais admise dans la section que je souhaitais... ben, elle s'est plantée. La seconde, vue au début de l'année m'a conseillé de retourner en économie alors que je lui ai précisé que j'en avais pas vraiment envie. Donc, j'ai tendance me méfier de leurs conseils.
 
L'orientation est effectivement un véritable casse tête.
Les études dans le supérieur m'angoissent en fait. Je suis la première personne de ma famille à avoir le bac. Ça peut sembler anodin, mais au final non. Ça ne l'est pas. Mes parents ont l'impression que je veux faire des études pour faire des études. Ils auraient aimé que je fasse des études courtes et que je puisse travailler, parce qu'ils trouvent cela pesant de m'avoir encore à charge. Je suis toujours comparée à mes cousins qui ont travaillés jeunes, qui sont installés, indépendants. Et j'ai souvent l'impression qu'on me reproche de n'avoir pas suivi le même chemin.

Je voulais faire une prépa et tenter les écoles de journalisme. Mais au vu des frais, j'ai préféré m'inscrire en DUT Techniques de Commercialisation en post-bac, parce que deux ans, parce que le commerce est censé apporter des débouchés et parce que cela me semblait intéressant.
Sauf que j'ai vite découvert que ce n'était pas fait pour moi, j'aimais bien ma classe et l'ambiance, mais je ne me voyais pas travailler dans le commerce plus tard. En calculant un peu, je me suis dit qu'au bout de six mois, il valait mieux continuer. J'ai donc passé mes deux ans et obtenu mon DUT.

Et gros blocage. Je ne savais pas où aller, quoi faire. Les licences pro qui m'intéressaient étaient loin et ma mère me disait qu'elle ne pourrait pas payer. Du coup, je n'ai pas fait de dossier de licence pro. Et j'ai décidé de faire des équivalences pour rentrer en deuxième année de Licence Info/Com à la fac de Lettres de ma ville. Avec les options journalisme/presse et cinéma, je me suis rapprochée de ce qui me plait. Mais c'est la même chose. J'ai peur du manque de débouché. J'ai peur de l'après licence, de me retrouver dans la même impasse des moyens financiers en voulant me rapprocher des plus grandes villes.

Et puis je ne suis sure de rien. J'aime le contact avec les gens, partager mes passions, j'aimerai dans l'idéal bosser dans la culture ou le journalisme. Mais je me dis qu'il y a tant de personnes bien mieux que moi sous tout rapport que tout de suite après, je ne sais plus.
 
Marialicious, tu es as un idée précise de ce que tu veux faire, alors forcément ça facilite la tâche. Ici les filles savent à peu près dans quel secteur elles veulent travailler, mais les conseillères d'orientation ne les aident pas forcément dans ce sens, et on peut se sentir bloqué.
Et puis tu es au lycée, tu verras l'année prochaine qu'il y a un ENOOOORME fossé entre fac et lycée, et qu'on peut vite se sentir perdu et décrocher, donc ne plus savoir ce que l'on veut faire. Surtout qu'une licence c'est assez flou, ça ne dis pas le métier dans lequel tu vas atterrir.

Caracallas , je pense qu'en fait ton problème c'est celui de la majorité des jeunes maintenant qui est celui du je fais des études, c'est bien beau mais comment vais je payer et surtout comment vais je trouver du taff après. C'est dommage qu'on en arrive la, ça bloque beaucoup de personne qui font alors des métiers qu'ils n'aiment pas.
 
Elféa.;1956279 a dit:
Non justement j'avais arrêté parce que ca ne me tentait pas plus que ça. La fac où j'étais n'est franchement pas une bonne fac déjà et je suis trop une faignasse pour rester à la fac. Moi mon truc ce serait plutot le social, les enfants, de plus en plus les personnes agées en fait. Mais je ne sais pas trop où me diriger encore.
Quand je parle de financement, c'est pas le cout de l'école, ca c'est rien encore. C'est tout le reste. Je vis toute seule, je dois tout payer toute seule et sans revenus ca me semble très difficile. Mais là je viens de me renseigner et apparement j'aurais bientot droit à un congé de formation d'un an, rémunéré par le FOGECIF (à creuser parce qu'ils ont toujours une bonne raison de pas te payer :cretin:).
Justement, c'est c'que j'allais dire, essaie de te renseigner sur les formations rémunérées dans la branche qui t'interesse, ou de voir avec ta mission locale s'il y a moyen d'être "sponsorisé" par ta région pour la formation qui t'interesse. Ce serait déjà ça.
 
A

AnonymousUser

Guest
Je pense que mal le savent ici, mais pour parler de mon cursus perso : j'ai eu mon bac général ES en 2008, et je suis repartie... sur un CAP !

J'ai galéré pour monter un projet pro qui me plaise, pas du tout encadrée au lycée. Les profs et mon entourage me soutenaient énormément, quel que soit mon choix, mais j'ai été seule pour les démarches et choisir justement.


Je suis contente que ce topic soit créé, et j'aimerais pouvoir aider d'autres madmoizelles :fleur:
 
A

AnonymousUser

Guest
J'ai fait quelque chose aujourd'hui, je vous encourage à faire de même!
Je pense que ça aide à mettre les choses au clair.
J'ai pris une feuille, j'ai écrit les matières que j'aime cette année, celles que j'aimerais continuer, celles que j'aimerais commencer (une nouvelle langue, etc)
J'ai écrit tous mes rêves de métier.

Et j'ai un gros soucis: j'ai l'impression que personne ne croit en moi dans ma famille, enfin ils s'en foutent un peu, comme Caracallas, personne n'a le bac dans ma famille, mes parents ont un BEP chacun, et pour eux, ça suffit à vivre (ma mère est en recherche d'emploi... la preuve! enfin je ne critique pas les BEP, mais ça n'a plus la même valeur qu'il y a 20 ans!) Je veux faire de longues études, je le veux depuis longtemps...

Alors j'ai beaucoup de mal à avoir une discussion avec eux, ils ne comprennent pas mes ambitions, c'est assez problématique, et j'ai peur de revoir mes ambitions à la baisse juste pour soucis techniques!! Une fac me plaît mais elle est à 115km (sans ligne direct en train.. bien sûr >_<) Donc voilà, je verrais si j'arrive à les convaincre de me prendre un studio avant le 20 mars...
 
hydracombusto;1957230 a dit:
J'ai fait quelque chose aujourd'hui, je vous encourage à faire de même!
Je pense que ça aide à mettre les choses au clair.
J'ai pris une feuille, j'ai écrit les matières que j'aime cette année, celles que j'aimerais continuer, celles que j'aimerais commencer (une nouvelle langue, etc)
J'ai écrit tous mes rêves de métier.

Et j'ai un gros soucis: j'ai l'impression que personne ne croit en moi dans ma famille, enfin ils s'en foutent un peu, comme Caracallas, personne n'a le bac dans ma famille, mes parents ont un BEP chacun, et pour eux, ça suffit à vivre (ma mère est en recherche d'emploi... la preuve! enfin je ne critique pas les BEP, mais ça n'a plus la même valeur qu'il y a 20 ans!) Je veux faire de longues études, je le veux depuis longtemps...

Alors j'ai beaucoup de mal à avoir une discussion avec eux, ils ne comprennent pas mes ambitions, c'est assez problématique, et j'ai peur de revoir mes ambitions à la baisse juste pour soucis techniques!! Une fac me plaît mais elle est à 115km (sans ligne direct en train.. bien sûr >_<) Donc voilà, je verrais si j'arrive à les convaincre de me prendre un studio avant le 20 mars...
Ne te mets pas des batons dans les roues dès le début. Si tu veux partir, pars. Je pense que comme ta mère est en recherche d'emploi, tu peux demander les bourses, les allocs et tout le trallala (je m'y connais pas énorme la dedans je peux pas t'aider) et si tu trouves du boulot cet été tu pourras peut être t'autogérer, et tes parents verront que tu en veux vraiment, et peut être qu'ils mettront un peu de beurre dans tes pates.
Tu as choisi quoi comme voie alors?
 
A

AnonymousUser

Guest
Mon père est ouvrier, ma mère touche une pension handicapée... Donc on est dans la tranche "les plus riches des pauvres", d'après les simulations, j'aurais le droit à 230?/mois de bourse l'année prochaine (soit le prix du loyer) et je ne sais pas du tout si j'ai le droit à l'APL... Donc le niveau financier va bloquer un peu (mais je pense qu'en se renseignant bien, on peut avoir des aides de la région)

Je suis passionnée d'anglais et je veux absolument apprendre le chinois de façon scolaire car je pense que la Chine c'est l'avenir, et qu'il faut se tourner vers ce pays (je commence en autodidacte mais c'est assez dur pour l'oral), j'ai vu qu'il existait des LEA Anglais/Chinois dans une fac à 115km... Donc je me dis, pourquoi pas moi?

Puis c'est une fac qui est assez récente, elle est petite, à taille humaine on va dire ;) Et j'ai vu que la cité U est dans la rue de la fac, ainsi que toutes les commodités (restau, etc), puis que j'ai le droit au train gratuit (payé par la région) et à un abonnement de car pas cher dans la ville en tant qu'étudiante!

Aller à la fac me dérange pas, mais je ne veux pas avoir de transport, je veux pouvoir travailler en rentrant des cours, puis avoir ma vie étudiante: je veux manger des pâtes tous les jours \o/

Maintenant, il faut que j'en parle avec mes parents, j'ai déjà abordé l'idée avec ma mère, ça a fini en pleurs de ma part, elle est fermée à tout!

Tous mes soucis se ressentent dans mon travail (je suis au CNED, donc je dois m'auto-gérer, j'y arrive très bien d'ailleurs... Mais quand j'ai des soucis en tête, le moral baisse vite)
 
Au niveau des APL, je te confirme que tu y as droit, ils ne demandent pas les revenus des parents, mais les tiens (même si tu es encore déclarée avec eux pour les impôts).

Après, en LEA, tu vas avoir en moyenne 22h de cours / semaine, donc tu auras moyen de travailler à côté (aide aux devoirs, garde de gamins, etc.), il y a des annonces pour des jobs étudiants au CROUS.

Toujours niveau financier, renseigne-toi au Conseil Général de ton département, et de celui où se trouve ta fac (quand j'ai commencé la fac, avant de changer d'orientation, le CG du département où j'habitais avant et où vivent mes parents me filait un peu de sous, même si je ne faisais pas mes études dans le même département).

Après, faut savoir qu'effectivement tu t'engages effectivement dans des études longues, parce, sans vouloir aucunement te décourager, tu n'auras pas de taf avec une licence LEA...
 
A

AnonymousUser

Guest
Merci pour ta réponse, ça m'encourage pas mal :)
Quoique je fasse, je pense continuer avec un master, je pense qu'avec une licence effectivement, on a aucun boulot, enfin des boulots niveau bac, donc les 3 ans de licence serviraient juste à décorer le CV...
Puis ma tante habite aux Etats-Unis, donc je peux toujours aller quelques mois chez elle un jour, pour un stage ou pour des petites expériences pro! (Malheureusement, je n'ai pas le budget maintenant, sinon j'irais cet été...)
Je tenterais de tâter le terrain avec ma mère lundi, en expliquant les choses petit à petit (je préfère en parler quand mon père est au travail) On croise les doigts :rockon:
 
A

AnonymousUser

Guest
BurnTheduck;1957446 a dit:
Au niveau des APL, je te confirme que tu y as droit, ils ne demandent pas les revenus des parents, mais les tiens (même si tu es encore déclarée avec eux pour les impôts).
Il me semble qu'il faut quand même faire attention parce que dans les cas des familles nombreuses, il faut choisir entre apl et allocations familiales (avant 20 ans).
 
A

AnonymousUser

Guest
hydracombusto;1957391 a dit:
Mon père est ouvrier, ma mère touche une pension handicapée... Donc on est dans la tranche "les plus riches des pauvres", d'après les simulations, j'aurais le droit à 230?/mois de bourse l'année prochaine (soit le prix du loyer) et je ne sais pas du tout si j'ai le droit à l'APL... Donc le niveau financier va bloquer un peu (mais je pense qu'en se renseignant bien, on peut avoir des aides de la région)

Je suis passionnée d'anglais et je veux absolument apprendre le chinois de façon scolaire car je pense que la Chine c'est l'avenir, et qu'il faut se tourner vers ce pays (je commence en autodidacte mais c'est assez dur pour l'oral), j'ai vu qu'il existait des LEA Anglais/Chinois dans une fac à 115km... Donc je me dis, pourquoi pas moi?

Puis c'est une fac qui est assez récente, elle est petite, à taille humaine on va dire ;) Et j'ai vu que la cité U est dans la rue de la fac, ainsi que toutes les commodités (restau, etc), puis que j'ai le droit au train gratuit (payé par la région) et à un abonnement de car pas cher dans la ville en tant qu'étudiante!

Aller à la fac me dérange pas, mais je ne veux pas avoir de transport, je veux pouvoir travailler en rentrant des cours, puis avoir ma vie étudiante: je veux manger des pâtes tous les jours \o/

Maintenant, il faut que j'en parle avec mes parents, j'ai déjà abordé l'idée avec ma mère, ça a fini en pleurs de ma part, elle est fermée à tout!

Tous mes soucis se ressentent dans mon travail (je suis au CNED, donc je dois m'auto-gérer, j'y arrive très bien d'ailleurs... Mais quand j'ai des soucis en tête, le moral baisse vite)
C'est tout le mal que je te souhaite :fleur:


Ma meilleure amie est en L3 LEA anglais/espagnol/chinois. Elle n'avait pas étudié le chinois auparavant, sa fac a ouvert une classe de débutants lorsqu'elle y est entré.

En ce moment même, elle est en train de faire sa troisième année de licence... En Chine ! :d


Laisses un peu de temps à ta maman de digérer les informations que tu lui as délivré, qu'elle y réfléchisse, qu'elle encaisse le départ que tu envisages, reparles-lui en dans quelques jours, calmement. Tu dois être sûre de toi, de ton projet, lui faire comprendre que tu as les capacités de tes ambitions.
Mais pour cela, il faut laisser passer un peu de temps, pour elle et pour toi :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes