Petite enquête socio - homosexualité

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par anna_ryder, le 10 mars 2015.

  1. anna_ryder

    anna_ryder
    Expand Collapse
    étudiante en droit L1

    Bonsoir,
    Je ne sais pas si je suis dans le bon sujet pour poser ma petite question, désolée si je me suis trompée :)

    Je fais des études de droit et ma fac nous permet d'approfondir également une autre matière, j'ai choisit la sociologie ayant fait ES au lycée. Et une question m'est venue pendant le cours, j'aimerais trouver des réponses si vous voulez bien me donner une petit coup de main :)

    Je me demandais si dans notre société actuelle annoncer et assumer son homosexualité est il encore un fait "tabou" ? L'homosexualité est elle encore considérée ou perçue comme une honte dans notre société ?

    Merci d'avance pour vos réponses, j'avoue que ça m'aiderait à compléter mon exposé :)
     
    #1 anna_ryder, 10 mars 2015
    Dernière édition par un modérateur: 11 mars 2015
  2. petiteaï

    petiteaï
    Expand Collapse
    Loin, mais pas trop

    Bonsoir @anna_ryder,
    et bien je suis bi, alors c'est moins difficile à assumer en société que l'homosexualité je pense, mais j'ai fait mon coming oout pas plus tard qu'il y a trois jours hors je le sais depuis que j'ai 14 ans...
    Comme quoi ^^
    Et encore coming out, je ne le dirai "officiellement" à ma famille que si je rencontre une fille vraiment super avec qui j'aurai été un moment auparavant. Là je l'ai dit à mes colocs et c'est déjà beaucoup, première fois que je l'assume devant une fille (avec qui je suis amenée à vivre en plus!)
     
  3. anna_ryder

    anna_ryder
    Expand Collapse
    étudiante en droit L1

    Pourquoi as tu choisi d'attendre avant d'annoncer à ta famille que tu étais bi ? Je trouve ça incroyable que ça soit si stressant ou bizarre d'annoncer son orientation sexuelle si elle n'est pas hétérosexuelle.. c'est presque triste
     
  4. anna_ryder

    anna_ryder
    Expand Collapse
    étudiante en droit L1

    @petiteaï merci de m'avoir répondu c'est très gentil :)
     
  5. Sepulveda

    Sepulveda
    Expand Collapse

    :cretin: Je pense que tu as beaucoup de choses à rattraper...?
    Tiens, peut-être que tu pourrais faire un tour sur ce topic...?
    http://forums.madmoizelle.com/sujets/veille-permanente-contre-lhomophobie.69548/
    Je sais pas si il est très actif en ce moment mais tu pourras sûrement y trouver des témoignages qui t'intéressent....
    Bon courage
     
    Songi songi, Ada or ardor, chat rond et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. anna_ryder

    anna_ryder
    Expand Collapse
    étudiante en droit L1

    @Sepulveda merci beaucoup :) bien sur je ne suis pas née de la 1ere pluie, je sais que cela peut être perçu comme une honte, mais ce que je cherche, c'est pourquoi
     
  7. anna_ryder

    anna_ryder
    Expand Collapse
    étudiante en droit L1

    Tu penses que la majorité des homosexuels/bisexuels ont "peur" de l'annoncer ? De se revendiquer comme étant "différent de la norme" ? @TheLittleUnicorn
     
  8. petiteaï

    petiteaï
    Expand Collapse
    Loin, mais pas trop

    @anna_ryder , quand j'étais ado, mon père m'a dit "ça m'embêterai beaucoup que tu aimes les filles oui" quand je lui ai posé la question. Il n'est pas doué pour bien des choses mais je me suis tue. Ma mère tape sur tout ce qui n'est pas dans a norme de chez norme chez moi et se comporte de manière assez humiliante. Et même, si je rencontre la femme de ma vie dans quelques temps ça veut dire que mes parents ne seront pas forcément grands parents "de sang" et je ils en souffrent déjà un peu car mon oncle est homo et sans enfants. Puis dire "je suis bi" c'est s'exposer à un machisme encore plus fort.
    Par exemple, les premiers mots que m'ont dit mes amoureux qui ont été au courant ça à été "ha ben on va pouvoir faire des plans à trois!" :facepalm:
    Ho suspens non.
    Et je crois sentir que ma coloc fille est un peu plus froide à mon égard ces jours ci.
    On a aussi utilisé ma bisexualité pour me rendre jalouse.

    Alors en parler porte souvent à conséquences. Il ne faut pas le faire auprès de n'importe qui et jamais gratuitement si on ne veut pas être embêtée.
     
    Kaylie, Awdrey, Songi songi et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. anna_ryder

    anna_ryder
    Expand Collapse
    étudiante en droit L1

    @petiteaï merci pour toutes ces informations, je suppose que ce doit être compliqué d'en parler, surtout à une personne que tu ne connais pas. Merci de partager ton expérience et je te souhaite beaucoup de bonheur :)
     
    petiteaï a BigUpé ce message
  10. Miquette

    Miquette
    Expand Collapse
    La comtesse de la Miquetterie prend sa retraite ! La comtesse de la Miquetterie.

    @anna_ryder : Je déplace ton topic dans "les questions pas si cons" !
     
    anna_ryder a BigUpé ce message
  11. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    Perso je viens d'une famille assez ouverte à ce niveau (du côté de ma mère ce sont tous des marginaux/anarchistes/métalleux/hippies/etc. et la meilleure amie de mon père (lesbienne, mariée, et bientôt avec un enfant) lui a bien ouvert les yeux là dessus) donc j'ai jamais eu honte de ce que j'étais, et j'ai pas eu de mal à leur dire, étant donné que je savais d'avance qu'ils s'en foutraient.
    Par contre les réactions extérieures...
    On a déjà été menacées de viol avec mon ex parce que j'avais engueulé un mec qui nous avait proposé un plan à trois, comme ça, en pleine rue. On a niée ma sexualité en me disant que j'avais juste "pas rencontré le bon". Y'a des mecs qui sont venus poser leurs couilles devant mes yeux en mode "MOI j'suis un vrai mâle viril, je peux te faire changer d'avis". Y'a des gens qui pensent aussi que, parce que tu assumes ta sexualité et qu'elle sort des schémas hétérosexuels habituels, tu dois te transformer en informateur et répondre à toutes leurs "questions" hyper intrusives. Y'a aussi les gens qui considèrent que "c'est pas vraiment du sexe" entre deux femmes ou que c'est forcément "plus doux".
    J'ai plusieurs amis faisant partie de la communauté LGBT (vu qu'on était dans une petite ville, on s'est un peu tous retrouvés à traîner ensemble) et tous, sans exception, ont subie l'homophobie, la biphobie, la lesbophobie, la transphobie de manière plus ou moins régulière, selon s'ils s'assumaient ou non. Comme dit plus haut c'est triste mais en parler ou l'assumer peut avoir des conséquences. De simples moqueries/jugements, jusqu'à l'agression pure et dure.
     
    Awdrey, Songi songi, Ada or ardor et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Tàri Alcarin

    Tàri Alcarin
    Expand Collapse

    Salut les Madz !

    Pour ma part, je suis exactement dans la même situation que @petiteaï : je suis bi, mais je ne compte pas le dire à ma famille. Pas tout de suite, en tout cas. Pas avant de pouvoir les mettre devant le fait accompli.

    La raison est assez simple : je suis incapable de prévoir leur réaction.

    Quand le sujet arrive sur le tapis, j'ai l'impression que dans leur esprit, ça ne peut arriver qu'aux autres. J'ai déjà entendu de la part de mes oncles, tantes et grands-parents des remarques du genre : "mais enfin, ce n'est quand même pas naturel !" qui me font redouter le pire ...

    Je n'ai pas envie de les voir changer de regard sur moi du tout au tout pour une probabilité, qui, si ça se trouve, ne va jamais se réaliser !

    Après, c'est peut-être aussi lié au fait que je suis bi, et non pas lesbienne. Je n'ai pas l'impression de leur mentir ou de leur cacher la vérité, car, après tout, je peux tomber amoureuse de mecs, fantasmer sur les beaux acteurs et passer un temps infini à comparer les abdos des uns et des autres ^^ Mes amies lesbiennes font plus facilement leur coming-out, j'ai l'impression, parce que sinon, elles seraient obligées de mentir par omission.
     
    AprilMayJune, PousseMoussue, Dovara et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Artémis Borges
    Réponses :
    0
    Affichages:
    306
  2. allalone
    Réponses :
    24
    Affichages:
    1584
  3. Sofiz56
    Réponses :
    0
    Affichages:
    559
  4. celineedith
    Réponses :
    0
    Affichages:
    650
  5. celineedith
    Réponses :
    0
    Affichages:
    479