Petite urgence de littéraire...

Sujet dans 'Forum Lycée' lancé par AGirlWithWhiteHair, le 25 mai 2015.

  1. AGirlWithWhiteHair

    AGirlWithWhiteHair
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Hello les filles,
    Avant de vous parler de cette petite urgence, j'aimerai qu'on revienne en arrière ensemble, on est en conseil de classe, dernier de la seconde, et vous êtes avec moi: Moi c'est une jeune de 16 ans, 15 de moyenne, nul en maths, pro du français. Et là vos profs sortent: si nous ne lui donnons pas de place en L, à qui la donnerons nous?

    Et voilà, c'est ça le problème, je suis en L.:mur: Pour dire vrai, je suis l'archétype de la littéraire. Je suis douée en langue, en histoire, en français. J'ai tout de la première L. Sauf les envies. Parce que je ne veux être ni prof, ni traductrice et encore moins et surtout pas journaliste. Et aujourd'hui, le 25/05, 5 jours après avoir fêté mes 17 ans: je n'ai aucune idée de ce que je vais faire. J'ai donc décidé de me tourner vers la source d'information la plus sûre: VOUS! Vous qui avez peut-être vécu mon angoisse, ou qui avez un pied dans le monde du travail ou celui des grandes écoles/universités/[Ici le mot que vous aimez, excepter LICORNE].
    Ça partait plutôt bien, je voulais être psy[chologue]/[chothérapeute][etc], sauf qu'entre temps j'ai réalisé que NON. Qu'en entrant en psycho j'allais me rater parce que: je ne comprends rien aux maths ni aux sciences:troll:. Et que des cours particuliers ne m'aideront pas à solutionner l'énorme lacune que j'ai dans ces matières, car il me faudrait rattraper des années... Donc.. La mort dans l'âme.. J'ai compris que jamais je ne serai psy. :crying:
    J'ai donc cherché dans le monde de l'édition et je vous avoue.. Qu'entre les BTS, DUT, truc, machin, je n'ai rien compris si ce n'est qu'une chose: aucune formation n'est abrité dans la ville où je veux aller: Lyon.
    Vous allez sûrement vous demander: Mais pourquoi elle veut absolument aller là-bas? Parce qu'en fait, tout serait tellement plus simple à Lyon. Sur beaucoup de plans.

    La vérité est que si je devais choisir un métier se serait écrivain. Malheureusement, être écrivain, à moins d'être G.R.R Martin ou J.K. Rowling, ça n'apporte pas tous les mois un salaire à la maison. Alors j'ai vite compris qu'il fallait que j'arrête de rêver.:free:

    Pour résumer mon petit problème: On me demande de bientôt savoir ce que j'aimerai faire et je n'en ai aucune idée? Alors s'il vous plaît, Ô madz bien aimées! Aidez moi, auriez vous la moindre petite idée de métier? :worthy:
     
    Lumione a BigUpé ce message
  2. esviliaaa

    esviliaaa
    Expand Collapse
    GRYFFONDOR

    Salut !

    Je suis en terminale littéraire, et dans ma classe les profils sont très variés. Certaines personnes vont en droit, d'autres en prépa orthophoniste, en prépa cinéma, en prépa grandes écoles, en fac de langues.. et dans mes ami(e)s littéraires d'ailleurs, il y a des futurs infirmiers/infirmières, deux futures décoratrices d'intérieur, un hôte de l'air, et une guide de musée !

    en soi, les seules portes vraiment fermées par la L aujourd'hui sont la médecine (le paramédical est accessible, mais il vaut mieux avoir garder l'option maths), et tout ce qui est ingénieur etc.

    Voilà, j'espère t'avoir aidé un peu :)
     
  3. Mabhaya

    Mabhaya
    Expand Collapse
    - Je demeurerai une étrangère pour vous. - Tant mieux. Ainsi, je vous inventerai. (A.N.)

    Coucou,
    J'ai fais une terminale littéraire parce que j'avais le même profil que toi!
    Et moi je suis partie dans l'Education Nationale pour devenir professeur des écoles! Et c'est je m'y plaît vraiment
    Au départ je ne voulais pas faire ça non plus, je me suis d'abord lancée en Arts Appliqués et je voulais travailler dans la pub, et en parlant de Lyon j'avais été prise dans une école d'art à Lyon en BTS Communication visuelle
    La L ne bloque pas sauf si tu voulais vraiment faire médecin ou ingénieur mais y'a plein d'autres choses que tu peux faire : infirmière, en arts, tu as le choix, design, architecture, communication, tu peux aussi faire du tourisme ou travailler dans un magazine (comme ma meilleure amie qui bosse dans un magazine en Irlande!! La chance). Après si tu es bonne en histoire et que ça te plaît, pourquoi pas l'archéologie?
    Enfin y'a tellement de choses qu'on peut faire en aimant les livres : même bosser dans une maison d'édition ou que sais-je encore!!
    En tout cas si tu veux devenir écrivain, rienne t'empêche d'écrire à tes heures perdues!!! C'est ce que j'aimerai faire également, j'attends juste l'inspiration divine!! :P
    Voilà un joli pâté écrit rien que pour toi!
     
  4. Kanta

    Kanta
    Expand Collapse

    Alors moi je préviens, je suis en m1 de lettres modernes (à Lyon justement) donc je compte bien prêcher pour ma paroisse !

    Si tu aimes la littérature, les langues, l'histoire géo , la philo et surtout la culture en générale je ne peux que te conseiller d'aller en prépa! Non ce n'est pas la mort, oui c'est dur mais tout à fait vivable. L'avantage c'est que ça te permet de continuer à élargir ton champ d'horizon tout en étant presque (et j'insiste sur le presque) au top partout. Alors je sais dit comme ça, ça fait vraiment discours élitiste, sauf qu'étant passé par la fac, je peux le dire, au moins en prépa tu fais des trucs qui sont intéressants ! Et ça c'est le grand luxe!
    Ensuite en sortant de prépa, tu peux passer plusieurs concours qui, qui sait, te tenteront peut-être d'ici là. J'entends par là, des écoles de traduction, science po pourquoi pas soyons fous!
    Le gros avantage de la prépa c'est qu'après tu peux faire presque ce que tu veux.

    Et même si tu vas finalement à la fac ou que tu choisis une autre formation, dis toi qu'une fois que tu auras trouvé ce que tu veux faire et bin, surprise, tu pourras le faire! En sortant de L tu sais réfléchir, tu es dotée d'un esprit critique (enfin si tu joues le jeu) et tu sais t'exprimer. Autant dire que déjà rien que ça, c'est un gros avantage.

    Donc mon conseil ultime serait de ne pas t'inquiéter et de faire ce qui te tente! Yolo comme on dit!
     
  5. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    Tu peux aussi faire comme moi : séparer ma passion pour la littérature et mon gagne pain.

    Plutôt que de te questionner sur ce que tu peux devenir avec les cartes que tu as en main actuellement, réfléchis plutôt à ce que tu voudrais faire. Tu verras ensuite comment tu peux y arriver.

    Et autre chose : ne t'interroge pas uniquement sur QUOI tu veux travailler, mais aussi (et surtout, à mon avis), sur le comment. En groupe ? Seule ? Avec une hiérarchie ? Avec quel degrés de responsabilité ?
    Des tâches qui demandent de la minutie ? Une routine de travail ?

    Quel type de reconnaissance attends tu ? Sous forme d'argent ? En étant utile dans la société ? En donnant une cohésion à un groupe de travail ?

    Moi je suis passionnée par la littérature et par plein de trucs, et pourtant je fais du commerce parce que je me suis visualisée d'une certaine façon dans l'avenir. Et je ne regrette pas, ca me correspond vraiment.

    Bon courage !
     
  6. Confiteor

    Confiteor
    Expand Collapse
    Anciennement Mann

    Pas besoin d'être hyper douée en maths ni en sciences pour s'en sortir en psychologie. Les maths que l'on enseigne dans ce cursus sont des statistiques et il y a une remise à niveau. Idem pour les neurosciences, il y a une remise à niveau en première année puisque tous les étudiants ne proviennent pas du même bac et n'ont pas tous eu le programme de S en SVT. Je précise qu'il n'existe pas que ces deux matières en psychologie et qu'il y en a qui sont beaucoup plus littéraires que d'autres.
     
    Lumione a BigUpé ce message
  7. Pluvieuse

    Pluvieuse
    Expand Collapse

    Bonsoir :)

    J'ai vu que tu mentionnais les BTS et DUT Métiers du livre dans ton message. J'ai un DUT Métiers du livre, si tu as changé d'avis et que ce cursus t'intéresse, je serais ravie de répondre à tes questions :happy: (Bonus : j'ai grandi à Lyon, effectivement, pas de formation Métiers du livre, je suis donc partie !)
    En ce qui concerne l'orientation, je ne sais pas si ça peut te rassurer mais je viens de terminer ma troisième année de licence et j'ai des amis qui ne savent toujours pas ce qu'ils veulent faire quand ils seront grands. Ensuite, ne pars pas dans l'idée que tu dois trouver un métier, ça a un côté angoissant, c'est "figé", cherche plutôt un domaine d'activité qui te plairait.
    Tu peux aussi essayer de faire un stage cet été si c'est possible, aller sur le terrain, c'est la meilleure manière de savoir si un métier est fait pour toi !
    Je rejoins totalement @Kanta en ce qui concerne la prépa. Il y avait beaucoup d'étudiants issus de prépa cette année dans ma filière, tous en garde un bon souvenir. On sent qu'ils ont acquis une méthode très efficace, les heures de dur labeur n'ont pas été vaines ! Avec le recul, je me dis que si c'était à refaire, je tenterais la prépa.
    Bon courage en tout cas !
     
    Kanta a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. Mademoiselle Bulle
    Réponses :
    1
    Affichages:
    119
  2. Saucisse
    Réponses :
    35
    Affichages:
    2572
  3. louisettement
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1664
  4. perfect
    Réponses :
    13
    Affichages:
    5780
  5. Miss Alfie
    Réponses :
    11
    Affichages:
    1212