Peur irraisonnée de tout ce qui a rapport au sang

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Somewhere_else, le 16 novembre 2013.

  1. Somewhere_else

    Somewhere_else
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Salut les filles :)

    Je créé ce post aujourd'hui parce que j'aimerais savoir s'il existe des personnes comme moi et aussi (peut-être) pour avoir des réponses...

    Je vous explique : depuis la rentrée j'ai des saignements de nez fréquents, 2 en septembre puis 4 en quelques jours  en octobre et là 4 en 24h. Ce ne sont pas des petits saignements de nez ça dure souvent au moins 10 min... Enfin bref, ma mère s'est inquiétée et j'ai pris rendez-vous chez le médecin. Ce qui devait arriver arriva : il m'a recommandé de faire une prise de sang.

    Seulement voilà, je n'en ai jamais fait mais j'en ai une peur panique ! Ce n'est pas la douleur ni l'aiguille qui m'inquiète mais le fait de penser que l'on me "pompe" du sang. Pour vous expliquer plus en détails, depuis toute petite (6 ans) je m'évanouis ou fais des malaises quand je me blesse (au moment du soin), quand on me parle de ce qui ce passe dans le corps (veines, artères... argh c'est horrible rien que de l'écrire) donc en cours d'svt, quand je fais de l'hypoglycémie et dernièrement lors des vaccins (alors que j'ai l'impression que ça ne me fait rien mais c'est psychologique)

    Je n'ai pas vraiment peur de la vue du sang sauf si c'est une grosse blessure (j'ai soigné plein de bobos d'enfants sans soucis) mais c'est toutes les pensées que ces situations provoquent que je ne peux contrôler et qui me font me sentir mal. Je pense à ce que j'ai entendu dans le passé et qui me passe partout (exemple si on me parle de circulation coupée ah !) et là c'est le malaise ou dans le pire des cas l'évanouissement.

    Je ne sais pas trop si vous me suivez car ma peur est assez contradictoire (pas peur de ce que je vois mais de ce à quoi ça me fait penser). Le pire c'est que dans ces situations, j'ai vraiment une volonté d'acier et j'essaie de contrôler mes pensées, de penser à autre chose mais c'est comme ci il y avait une autre personne dans ma tête qui voulait me faire ch** :mur:

    Tout ça pour dire que je ne sais pas si je vais arriver à faire cette prise de sang, déjà que j'ai fondu en larmes chez le médecin !

    A votre avis, est-ce qu'une psychothérapie pourrait m'aider dans mon cas ? Parce que bon y'a pas que la prise de sang qui me pose problème à cause de ça.

    En tout cas, merci beaucoup à celles qui auront lues mon pavé et qui tenteront de m'aider :fleur:
     
    #1 Somewhere_else, 16 novembre 2013
    Dernière édition: 16 novembre 2013
  2. Neli

    Neli
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    Coucou,

    Je ne sais pas si ça va t'aider, mais je comprends un peu ce que tu ressens...

    J'ai toujours eu peur du "sang". Quand j'étais petite, ma hantise était d'aller faire mes vaccins... Maintenant je me rends compte que quand c'est moi qui subit ça, ça me va, mais dès que je vois quelqu'un d'autre qui se blesse fortement, je me sens mal.

    Et pourtant j'ai toujours voulu faire vétérinaire, maintenant je me rends compte que ce n'est pas possible... On est obligé de faire des dissections et toutes les semaines je suis mal, sur le point de m'évanouir, je vomis, je ne me sens pas bien, et j'ai la tête qui tourne, pourtant au fond de moi ça ne me fait rien mais mon corps réagit à ma place, et c'est vraiment dérangeant !

    Je sais, c'est pas très utile, mais sache que tu n'es pas la seule !
     
  3. Somewhere_else

    Somewhere_else
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Merci beaucoup pour ta réponse, je me sens un peu moins seule :)

    Oui, c'est ça qui m'énerve le plus c'est que mon corps prend le dessus ! Parfois, j'ai vraiment l'impression que ça ne va rien me faire que j'ai le contrôle et bim ! J'aimerais tellement pouvoir contrôler mon corps et surtout mes pensées mais bon...

    Du coup, tu as renoncé à faire vétérinaire ? :/

    En tout cas, merci :)
     
  4. Ciarra

    Ciarra
    Expand Collapse

    Je ne vais pas non plus pouvoir t'aider mais j'apporte quand même mon petit témoignage.

    Quand j'étais petite, je saignais du nez plusieurs fois par semaine et comme toi, pendant plusieurs minutes parce que j'ai longtemps été carencée. Je devais aussi faire beaucoup de prises de sang mais je n'avais pas spécialement peur du sang..

    Il y a 2 ans ou 3 ans, je me suis coincée le doigt dans une porte, beaucoup de sang a coulé et je ne m'y attendais vraiment pas donc j'ai fait un malaise qui m'a d'autant plus surprise puisque je n'avais jamais eu de problèmes avec le sang.
    Avec le temps, je me suis rendue compte que comme toi, rien que les mots 'veines, artères' me donnaient des frissons!
    L'année dernière, j'ai été hospitalisée après avoir fait un malaise avec convulsions dans la rue en entendant une connaissance parler de sa tentative de suicide vraiment trop gore, c'était vraiment très frais, il venait de sortir de l'hôpital et avait encore les pansements donc ça a certainement emplifié ma réaction.
    Et comme toi, j'ai essayé de contrôler mes pensées, ne plus écouter la conversation, m'éloigner un peu de lui et penser à autre chose..

    Aujourd'hui, je fais toujours beaucoup de prises de sang mais avec un peu de peur, contrairement à avant où j'y allais sans me poser de questions et où je regardais même quand elle me prenait du sang. Le seul truc qui m'aide aujourd'hui est de tourner la tête, ne surtout pas regarder et même après, quand les flacons sont posés sur la table, c'est tout ce que je peux te conseiller..

    Ça dure 2 minutes donc ne t'en fais, tourne la tête, essaie surtout de ne pas imaginer ce qu'elle fait et ça devrait aller :)

    Courage!
     
  5. Tessy

    Tessy
    Expand Collapse

    Je suis exactement dans la même situation que toi: j'ai soigné des bobos d'enfants à la pelle, mais si quelqu'un se met à expliquer en ma présence comment fonctionne la circulation sanguine, je dois me boucher les oreilles pour ne pas risquer le malaise vagal...

    Je ne sais pas si une psychothérapie pourrait t'aider, mais la sophrologie est souvent conseillée dans des cas comme ça, ça t'aide à mieux controler tes émotions et à te relaxer. Tu as aussi tout intérêt à prévenir la personne qui doit effectuer la prise de sang que ça t'angoisse beaucoup: ils ont l'habitude. Ou encore, tu peux demander à ce que ce soit fait à domicile si ça te met plus à l'aise ou que tu as peur de ne pas tenir debout sur le chemin du retour.

    Bon courage!
     
  6. Somewhere_else

    Somewhere_else
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Désolée pour ce petit silence (je vais moins sur internet en semaine et ma réponse dimanche a été effacé avant que je la poste arg !)

    Bref, je n'avais pas pensé à la sophrologie @Tessy, ça pourrait être une bonne idée surtout que j'ai du mal à contrôler mes émotions en général. Tu sais si c'est vraiment utile ?

    Pour la prise de sang @Ciarra, je vais essayer d'appliquer vos conseils même si je pense que je vais retarder le plus possible le rendez-vous parce que je m'attendais pas à ce que ce moment arrive aussi tôt et il faut que je me prépare "psychologiquement ^^
     
  7. Neli

    Neli
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    Oui globalement j'ai renoncé, à mon plus grand désarroi :sad:.. Et je ne sais pas s'il y a un moyen pour remédier à ce problème, donc c'est un peu complexe, je ne sais pas si aller voir un psy peut changer ça
     
Chargement...