Peur pour l'avenir ...

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par ChèreMademoiselle, le 10 octobre 2010.

  1. ChèreMademoiselle

    ChèreMademoiselle
    Expand Collapse
    Soleil Noir

    Salut les mad'.
    En ce moment, je sais pas pourquoi, mais depuis l'entrée au lycée, j'essaie de profiter du présent. Mais lorsque je pense à mon futur, j'ai peur .. j'ai peur de rater mes études, et surtout, de pas trouver d'emplois. J'ai l'impression qu'on me pousse à changer de voix professionnelle. On vas dire que je suis perdue...
    Je vais faire des études d'architectures intérieures, et peut-être des trucs en rapport avec la photo', et l'art.
    Seulement mes parents ont trop peur, et veulent me faire changer d'avis ...
    Sauf que j'ai vraiment envie de suivre cette voie, je suis à l'aise, et on vas dire, que c'est mon domaine de prédilection ... J'ai peur de beaucoup trop de choses ... Je ne sais pas si "architecte intérieur" est un bon boulot. Si je devait choisir autre chose, je ne sais pas ce que je prendrais...
    Voilà bisoux, merci d'avoir pris le temps de lire. :)
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Comme viennent de dire les Mad précédentes, ne ti'nquiètes pas tu as le temps de voir venir ! Pour l'instant concentre toi sur le bac et essai d'avoir des notes correctes dans toutes les matières. Un bon dossier et une mention au bac, ça t'ouvre beaucoup de portes.

    Et dis toi que même si tu te lances dans une voie et qu'au final ça ne te plais pas, tu peux toujours changer.

    J'ai eu mon bac y'a deux ans en 2008 et pourtant je suis toujours en 1ère année après le bac : j'ai fait un an de prépa, ça m'a pas plu, puis je suis allée à la fac de médecine, j'ai échoué au concours et là je retente. Si j'échoue à nouveau faudra que je recommence une autre filière du début !! Et je suis loin d'être un cas isolé ; au moins 50% de mes connaissances en sont au même stade que moi !

    Et comme toi jusqu'en terminale, je voulais faire des études d'art (infographiste, architecte d'intérieur, photographie), mais finalement je garde l'art pour mes loisirs et je me suis orientée vers les sciences, et pour l'instant je ne regrette pas.

    Le principal c'est de faire les études qui te plaisent et pas pour faire plaisir à tes parents. C'est le métier que tu feras les 40 prochaines années, si ça te plaît pas un minimum, tu vas en souffrir !

    :)
     
  3. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    Je crois que c'est juste le grand mal actuel : avoir peur pour l'avenir, c'est un peu le cas pour tout le monde.
    Personnellement j'ai décidé de suivre les études qui me plaisent et de ne pas me focaliser sur le marché du travail. C'est peut-être une erreur de ma part, mais je me dis simplement qu'étant donné que c'est bouché dans une bonne partie des secteurs, autant faire des études qui me plaisent. Et justement, je vais en cours avec un maxi-sourire, j'aime réviser, ... C'est loin d'être un fardeau et depuis mes débuts à la fac ça m'éclate ! J'ai fait une licence d'Histoire de l'art, un an d'Arts du spectacle et là je suis en Master de Critique d'Art. La bonne idée à mes yeux quand on fait des études d'art c'est de faire un master pro, parce qu'il faut faire un stage, que c'est orienté vers le monde professionnel et bref, à mes yeux c'est une bonne chose.
    Dans mes amis j'ai des gens qui ont fait des études de langues :
    - Une a redoublé une fois et maintenant elle est en master
    - Une a redoublé une fois sa première année et deux fois sa deuxième année (elle doit redoubler pour la troisième fois sa deuxième année) avant de changer de voie
    - Une a redoublé toutes ses années, elle est en troisième année de licence.

    Tout ça pour dire que si ça ne passionne pas vraiment, je doute qu'on y arrive.Je crois vraiment que faire des études qui ne te tenteraient pas, c'est une très mauvaise idée et la certitude de le regretter à plus ou moins long terme.
    En plus, t'as décidé d'être architecte d'intérieur, je trouve ça assez réfléchi pour ton âge (t'as pas douze ans hein, mais t'es encore au lycée), je trouve que c'est une preuve de maturité quand même.
     
  4. Arc-en-Ciel

    Arc-en-Ciel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je comprends que tu puisses avoir peur de l'avenir, parce qu'on ne peut pas passer à côté de la pression sociale qu'il y a autour du fait de trouver un travail à la sortie de ses études, de s'insérer dans la vie active, de devenir "quelqu'un". Mais je trouve que tu devrais continuer, comme tu le dis, à essayer de profiter du présent. Les années-lycée peuvent être quelque chose de vraiment chouette quand on en profite pour faire des choses qu'on aime. Tes parents ont peur, soit, mais ils auront encore peur pour des milliers de choses, ça fait partie de leur rôle de s'inquiéter pour l'avenir de leur progéniture. Malgré tout j'ai envie de te dire de ne jamais laisser personne te dicter une voie, un parcours, ni ta famille, ni tes profs.
    A la fin de ma seconde, tous mes profs me bourraient le crâne pour que je choisisse d'aller en S, parce que, disaient-ils, c'était la voie de l'avenir et que ça m'ouvrirait plus de portes, mais vraiment, le nombre de portes que ça pouvait m'ouvrir m'était franchement égal. Je voulais aller en L, et je me foutais que ce soit considéré comme une voie de garage, j'y suis allée contre l'avis de tous et j'ai passé deux années géniales. Après le bac, la question qui s'est posée était exactement la même, j'ai choisi une filière qui n'ouvre à peu près aucune porte (les lettres) parce que c'était ce que j'aimais et ce que j'avais envie de faire.
    Peut-être que les choix que j'ai faits n'étaient pas assez tournés vers l'avenir à long terme, peut-être que ce n'était pas ce qu'il y avait de plus judicieux ou raisonnable, mais ça ne m'empêche pas d'avoir un métier que j'aime aujourd'hui et d'être "insérée socialement". J'ai passé des années de lycée et de fac super, dans des filières bouchées, certes, mais à faire des choses que j'aimais. Et je crois que c'est vraiment ce qu'il y a de plus important.
     
  5. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Je voulais plus ou moins dire la même chose qu'Arc en ciel, et rajouter qu'il sera toujours temps plus tard, au moment de ta recherche d'emploi ou mêem plus tard, de chercher un boulot dans une autre branche si vraiment c'est trop difficile dans le secteru que tu auras choisi. Il sera tojours possible de trouver un lien, des équivalences ou de reprnedre une formation si tu en as envie ensuite, mais les années d'études sont des années d'épanouissement, de découvertes et d'enrichissements donc autant faire quelque chose qui plait.
     
Chargement...