Pirates du genre: non-binaires, genderqueers, agenré.e, genderfluid and Co

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Ghost wind, le 21 juin 2015.

  1. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle du Forum - Fondatrice de la Garde(n)rie

    Bonjour, c'est mon premier post dans ce sujet et j'ai une question qui relève du domaine médical et vocabulaire.
    J'ai appris ce matin grâce à des madz que certains termes étaient transphobes (présa masculin/féminin, le terme adéquat serait présa externe masculin).
    Je me demandais si le terme gynécologue (pour les personnes qui se trouvent dans la nécessité d'en consulter) était problématique ? L'étymologie étant assez éloquente, est-ce qu'il a risque de heurter des convictions, lors d'une conversation/recommandation ou d'un cours ? :ninja:
     
    Lumiciole et severuspotter ont BigUpé.
  2. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Angel Bunny knows what is going on here.

    Le problème quand tu parles de préservatif masculin/féminin est bien le masculin/féminin. Parle uniquement de préservatif externe ou interne, ainsi tu ne fixes pas un genre sur les préservatif... qui n'en ont pas. Ce sont juste des morceaux de latex ^^

    C'est marrant que tu parles de ça, j'en discutais avec mes copains y'a quelques jours. On avait parlé de gynécologie, et aussi de "sage-femme" (la sagesse sur les femmes, femme ne désigne pas læ praticien.ne). On avait conclu sur sage-femme qu'il vaut mieux parler de maïeuticien.ne car il existe des hommes avec des vagins et des utérus qui peuvent utiliser des sage-femmes. Sur gynécologie un de mes copains avait avancé que techniquement vu l'étymologie qui désigne directement les femmes en grec, le mot en soi est cissexiste. Mon deuxième copain avait dit que certes, mais l'usage fait le sens, et même si "tè gynè" désigne "la femme" en grec, gyné- en français peut désigner les corps femelles dyadiques. J'avais pour ma part dit que si on joue le jeu des étymologie, on en revient à ce truc nul qui dit que "bisexualité = 2 genres" alors que globalement tout le monde est d'accord pour dire que toute personne qui aime plus d'un genre rentre dans le mot parapluie et que l'historicité fait poids dans le sens où les personnes aimant + que 2 genres se désignent comme telles ; donc la justification étymologique ne fonctionne pas toujours.

    On ne s'est jamais mis d'accord. :d
     
    Lumiciole, JessFin, loy et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle du Forum - Fondatrice de la Garde(n)rie

    C'est pas évident quand on a toujours connu un seul sens parce qu'une seule vision depuis le berceau, mais une fois qu'on souligne ça comme tu l'as fait, ça se voit beaucoup mieux.

    Il faudrait un autre terme que gynécologue alors, comme maïeuticien :hesite: Utérologue ?
     
    Lumiciole et Etp ont BigUpé.
  4. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Angel Bunny knows what is going on here.

    En vrai ça sonne trop bien utérologue o.O
     
    Abricotine_, AprilMayJune, Lumiciole et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle du Forum - Fondatrice de la Garde(n)rie

    Penologue ( à la place d'andrologue) est moins évident par contre. On dirait plus un docteur pour les stylos anglais :yawn:

    Ce n'est pas évident l'évolution de la langue par contre :lunette:
     
    Abricotine_, Lumiciole et lafeemandarine ont BigUpé ce message.
  6. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Angel Bunny knows what is going on here.

    Ca existe les andrologues ? Il me semblait que c'était juste les urologues pour tout ce qui concerne le pénis et les testicules / le promptologue pour la prostate et l'anus, et du coup le problème était réglé pour ce point puisque c'est déjà inclusif !
     
    CutaPica a BigUpé ce message
  7. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Chuiplulà

    @Etp
    Proctologue ? Qu'il soit promptologue pour que l'examen finisse vite est bien aussi :d
     
    Cornélie, AprilMayJune, Etp et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle du Forum - Fondatrice de la Garde(n)rie

    @Etp : J'ai fait un raccourci idiot, désolée :shifty:

    Je sais que l'andrologie est une spécialité et j'ai déduit que c'est l'andrologue qui la pratiquait.
     
    Etp a BigUpé ce message
  9. Lumiciole

    Lumiciole
    Expand Collapse

    @Lorelai1990 Pour moi, tant qu'on se comprend et qu'on ne blesse personne, on peut bien se définir comme on veut. La plupart des personnes non-binaires se considèrent comme trans, parce que la transité est le fait d'être d'un genre autre que celui assigné à la naissance. Mais d'autres personnes non-binaires ne souhaitent pas se dire trans, je ne m'avancerai pas sur les différentes raisons parce que je n'ai jamais discuté avec quelqu'un dans ce cas de figure, mais toujours est-il que ça existe et qu'il n'y a pas de catégorie plus légitime qu'une autre.

    Ce que j'ai envie de dire par contre, c'est que tu es légitime dans ton identité. Je sais qu'on a souvent l'impression qu'on n'est pas trans pour de vrai quand on "débute" en non-binarité, qu'on a tendance à se dire que si notre vécu ne ressemble pas assez au parcours considéré comme classique (FtM / MtF avec hormones et chirurgie), c'est que quelque part on est moins concerné-e par la transité et la transphobie.

    Que tu veuilles utiliser le terme de trans pour toi ou non, tu as ton vécu et pleinement le droit de faire ce que tu veux du vocabulaire qui te concerne. J'insiste d'autant plus qu'il y a malheureusement des femmes et des hommes trans qui rejettent les personnes non-binaires et qui peuvent véhiculer l'idée qu'iels sont les seul-es à être de véritables personnes trans. Mais ce n'est pas l'opinion de tout le monde, loin de là !

    Pour queer, c'est un peu pareil, t'es pas obligé-e de l'utiliser pour toi s'il ne te convient pas. Il est couramment utilisé parce qu'il a été historiquement une récupération d'une ancienne insulte, en gros l'idée derrière c'est "ouais on est des queers et alors ?". Par la suite c'est devenu un terme parapluie pour désigner divers personnes trans et/ou non-hétéro. Donc tu vas le croiser, ça c'est sûr, mais si tu ne l'aimes pas pour toi-même tu peux ne pas l'utiliser et indiquer à quelqu'un qui l'aurait utilisé pour toi de ne pas le faire. :happy:

    @CutaPica J'ai tendance à me dire que ouais fondamentalement la racine est bof, mais que c'est compliqué de changer un tel mot. Utérologue sonne super cool, mais n'est pas vraiment mieux à mon sens, parce qu'on peut consulter un-e gynécologue sans avoir d'utérus (personnes trans ayant eu une vaginoplastie et femmes cis sans utérus). Du coup... "Vaginologue" ? Je ne sais pas trop quoi proposer. :yawn:

    Vaginologue c'est peut-être suffisamment clair pour remplacer facilement gynécologue ? :hesite:

    Je plussoie Etp pour les préservatifs internes ou externes, je me dis que c'est aussi possible de dire "préservatif à pénis" et "préservatif à vagin". Quoi que ça m'amuse un peu d'imaginer mettre un préservatif à l'intérieur d'un pénis ! :P
     
    Etp, JessFin, AprilMayJune et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle du Forum - Fondatrice de la Garde(n)rie

    Aaaaaaaaaah mon cerveau refuse cette image :halp:

    Ben vu que vagin et utérus sont "voisins"... ou plutôt qu'il faut passer par le vagin pour accéder à l'utérus... je ne sais plus ne fait :cretin: Doit-on nommer d'après la destination ou d'après l'entrée :lunette:

    Sexologue ?
     
    Lumiciole et Etp ont BigUpé.
  11. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Angel Bunny knows what is going on here.

    Omg j'avais pas vu ma faute XD C'est mon inconscient qui parle sûrement... XD Mon prof de latin se retournerait dans sa tombe s'il était mort :rire:

    Excellente question 8) Pour des raisons absolument pas scientifiques et surtout esthétiques, je vote quand même pour "utérologue". Et de toute manière l'urologue ne s'occupe pas que des voix urinaires.

    Mh, je viens d'y penser, mais ça serait pas utérologue mais hystérologue. Or wikitionnaire me dit qu'une hystérologie désigne une certaine figure d'arrangement rhétorique - rien à voir avec l'utérus, c'est qu'hystera désigne en grec ancien la matrice, et l'hystérologie c'est je cite :

    D'où la matrice.

    Après en vrai les sens peuvent s'ajouter, et ça peut être "une hystérologie" pour la figure rhétorique, "l'hystérologie" pour la discipline médicale connue sous le nom de gynécologie.

    Edit : hystérovaginologue ?

    Edit 2 : J'ai regardé du coup pour l'andrologue et t'as raison @CutaPica :

    Du coup oui, ça existe, mais les hommes cis sont beaucoup moins contrôlés dans leur corps donc car je ne connais aucun homme qui aille chez l'andrologue ^^
     
    AprilMayJune et CutaPica ont BigUpé.
  12. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle du Forum - Fondatrice de la Garde(n)rie

    @Etp : Très pertinent pour hystérologue :happy: J'avais complètement oublié l’étymologie de ce mot (adieu mes années de latin et de grec :cretin: )

    Pour hystérovaginologue, il faudra prévoir une grande plaque alors :yawn:
     
    Etp a BigUpé ce message
Chargement...