Pirates du genre: non-binaires, genderqueers, agenré.e, genderfluid and Co

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Ghost wind, le 21 juin 2015.

  1. Melydo

    Melydo
    Expand Collapse
    J'utilise le pronom il (ou iel) + masculin

    @Growing Entish @Not the Queen. just Helen Les collections sont trop cool même si j'ai tellement pas les moyens :puppyeyes: Merci de la découverte, même si c'est pas demain que je pourrai y faire mon shopping :yawn:

    Sinon à la base je venais pour poster autre chose.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Etp, JessFin, Delah et 4 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. Not the Queen. just Helen

    Not the Queen. just Helen
    Expand Collapse
    i don't give a damn

  3. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle - Fondatrice de La Garde(n)rie - Fille spirituelle du Professeur Chourave

    @Not the Queen. just Helen : Je ne veux vexer personne, mais ce n'est pas un métier, comme au pair :ninja::hesite:
    Alors que assistante maternelle si je ne me plante pas, c'est différent.
    Après les enfants les plus grands utilisent ce mot sans problème, mais pour un petit bouchon de 2 ans, je ne sais pas.
     
    Etp a BigUpé ce message
  4. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Fun fact : au XVIe siècle, les cavaliers portaient des salades sur la tête. Non, je ne donnerai aucun contexte, c'est plus drôle.

    En fait il existe déjà un terme, complètement désuet aujourd'hui, c'est le nourricier. Le nourricier c'était deux trucs :
    - l'époux de la nourrice/nourricière (les 2 étaient employés, là je vous parle de l'époque moderne qui n'est pas ma période de prédilection donc ce que je vous dis est à vérifier, je suis médiéviste) ; de la même manière qu'on appelait l'épouse du président "la présidente", celle de l'épicier l'épicière, etc. Au Moyen Âge, dans la région que j'étudie, c'est déjà une pratique qui existe
    - au XIVe siècle, on confie parfois les petits garçons déjà sevrés à un nourricier, jugé plus apte que la nourrice à leur transmettre une éducation virile. Je suppose qu'on pouvait confier son gosse uniquement à un nourricier à partir du sevrage, mais les cas que j'ai vu impliquent quand même une nourrice en parallèle. En gros le gamin passe de la nourrice au nourricier (qui travaille en parallèle avec la nourrice le plus souvent car elle, en tant que femme, se charge des tâches sales comme torcher le marmot, mais il n'est pas exclu qu'ils travaillent seuls parfois) puis du nourricier au précepteur.

    Edit pour ne pas faire de doublon :

    Envoie ta cagnotte à Transperser le silence si ce n'est pas déjà fait, la page dispose d'une bonne visibilité et les partage toujours !
     
    #2872 Etp, 21 juin 2018
    Dernière édition: 21 juin 2018
  5. Melydo

    Melydo
    Expand Collapse
    J'utilise le pronom il (ou iel) + masculin

    flofliflou, Christouille, greenapple et 15 autres ont BigUpé ce message.
  6. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    Vous êtes surement au courant du buzz provoqué par l'intervention d'Arnaud Gauthier-Fawas (administrateur.rice de l'inter LGBT) sur le plateau d'"Arrêt sur Images". L'émission a été diffusée le vendredi 29, mais je ne vois des publications relatives à celle-ci que depuis dimanche... et depuis ça ne s'arrête pas! A chaque fois que je me connecte sur FB, j'ai droit à quelques memes et encore plus de moqueries autour de la non binarité ... A force, je me sens harcelée aussi :erf:

    La seule fois où je me suis sentie assez en confiance pour évoquer ma non binarité à une personne extérieure aux milieux LGBT+ ça s'est super mal passé :lol: Depuis, j'ai décidé de ne plus renouveler l'expérience. Mes seules proches au courant sont des personnes qui par ailleurs ont fréquenté les memes asso que moi ou m'ont accompagnée à la Pride :ninja: C'est une mesure de protection, parce que je ne suis pas capable d'encaisser trop d'insultes par rapport à cet aspect de ma vie.
    Alors quand dimanche, j'ai compris qu'une personne en avait parlé à la télévision française, mon coeur s'est un peu serré pour elle.

    Finalement, je suis allée voir l'extrait vidéo objet des moqueries, et il m'a mise vraiment mal à l'aise. Gauthier-Fawas semblait extrêmement contrarié.e, quand le présentateur l'a inclus.e parmi les hommes du plateau. Je conçois complètement que se puisse être difficile d'être mégenré.e, mais c'était si difficilement évitable, en particulier dans sa situation (prénom, accords, présentation vestimentaire et traits physiques convergents vers ce qui est typiquement apprécié comme masculin + présentateur potentiellement pas au fait de l'existence de la non binarité ou des questions trans en général ) que sa réaction m'a donnée l'impression qu'iel s'est jeté.e dans une arène sans bouclier ou arme. Evidemment, iel s'est retrouvé.e dans la position de devoir expliquer sa situation, mais à ce moment iel était en colère et clairement iel n'avait pas prévu de faire de la pédagogie. Je n'ai pas trop compris ça, parce que j'ai l'habitude de présupposer que les personnes ne comprennent pas voire n'ont jamais entendues parler de la non binarité, alors si j'en parle je me prépare à faire la prof ensuite (du coup j'en parle peu :ninja: ) .

    Finalement, ces échanges semblent non seulement ne pas lui avoir fais du bien à iel, mais en plus iel est l'objet d'insultes et moqueries depuis plusieurs jours en continu, et indirectement, d'autres personnes non binaire subissent cette déferlante de méchanceté et d'ignorance à l'égard de leur identité de genre. Quelques part, je regrette pas mal son intervention, parce que je m'en prends plein la tête et que je n'ai pas l'impression que quoi que ce soit de positif en soit ressorti. Mais d'un autre côté, ce n'est pas en nous cachant que nous serons reconnu.e.s, les personnes concerné.e.s par une situation et touchées par l'ignorance d'autrui n'ont pas en un devoir de pédagogie, et il faut bien commencer quelques part. L'un dans l'autre je suis juste perdue et fatiguée :non: Initialement j'avais prévu d'occulter ce passage de ma mémoire mais c'est un peu partout sur les réseaux sociaux alors j'avais besoin d'en parler quelque part.

    Je pense à iel, aussi. Si moi je vis si mal toutes ces insultes, alors iel qui en est directement la cible, comment le.a vie-t-iel ? :tears:
    Oh la la, quelle sombre histoire. J'espère qu'iel tient le coup et est soutenu.e.

    Désolée si mon pavé est complètement décousu.

    Edit : J'ai utilisé le pronom "iel" dans l'incertitude, parce que si Gauthier-Fawas semble avoir accepté "il" à l'oral, je sais que certaines personnes NB privilégient d'autres pronoms à l'écrit où la non binarité peu plus simplement être visibilisée.
     
    #2874 CaraNougat, 4 juillet 2018
    Dernière édition: 4 juillet 2018
    Christouille, Etp, Abricotine_ et 12 autres ont BigUpé ce message.
  7. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    Désolée pour le DP

    Je viens d'écouter une interview de Shirley Souagnon et à un moment elle évoque sa non-binarité, ça m'a étonnée parce qu'il me semble qu'elle se présente comme lesbienne dans les différents sketch que j'ai vu d'elle, alors j'étais partie du principe qu'elle s'identifiait comme étant une femme (erreur de débutant.e/ignorant.e) mais finalement il semblerait que notre rapport au genre soit similaire. J'avoue qu'en l'écoutant je me suis dite "Ouais, un.e de plus!! :puppyeyes: ".
    C'est surement un peu stupide, mais ça me fait du bien de ne pas me sentir complètement isolée par rapport à mon identité de genre. J'espère que ce sera bientôt un sujet dont on pourra parler librement. Ça me dérange d'encore vivre dans le tabou par rapport à ça...

    Voici la vidéo pour celleux que ça intéresse :

     
    Roonie, greenapple, Etp et 6 autres ont BigUpé ce message.
  8. NibheartTone

    NibheartTone
    Expand Collapse

    @CaraNougat
    Ah je suis contente de trouver quelqu'un qui parle de cette histoire sur Mad !
    N'ayant plus FB depuis un moment je n'étais pas du tout au courant. Et c'est un copain de copain qui en a parlé à table il y a quelques jours, évidemment en se moquant de Gauthier-Fawas. Ça m'a mise en colère, je me définis en tant que femme hétérosexuelle et mes connaissances sont limitées sur le sujet mais je fais mon maximum pour m'informer sur la communauté LGBTQ+ et surtout, je ne suis jamais dans le jugement. Donc c'est un réflexe pour moi d'être d'abord respectueuse et empathique quand je découvre un nouveau terme lié à la sexualité ou au genre. Ce qui n'est (vraiment) pas le cas de tout le monde. Évidemment ce "pote" se moque puisqu'il n'a jamais entendu le mot "non-binaire" de sa vie et pour lui ça n'a pas de sens. Du coup, je me demandais comment je peux lui faire comprendre tout ça simplement et calmement alors que le seul non-binaire qu'il ai vu de sa vie a réagit de façon trop précipitée et à fait franchement mauvaise impression ?

    J'ai envie d'éduquer un peu les gens mais d'un autre côté ça me rend dingue que les gens généralisent direct avec seulement une séquence hors contexte d'une seule personne et qu'ils se disent direct "encore un groupe de dingues". Franchement, c'est si dur que ça, quand tu ne connais pas un mot, de faire quelques recherches sur internet et de se renseigner correctement ? Rah.

    Voilà, si vous avez des conseils pour une meuf qui n'est pas une experte sur le sujet mais qui aimerais éduquer et voir plus de respecter autour d'elle sur ce genre de questions je suis preneuse !

    Des bisous <3
     
    Christouille, babooz92i, CaraNougat et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    @NibheartTone : Ton intention est honorable, d'essayer d'éduquer des gens autour de toi. Par contre, j'ai du mal à voir en quoi la réaction de Gauthier-Fawas était "trop précipitée"? J'ai vu l'extrait proposé par @CaraNougat et je n'ai pas du tout la même interprétation. Cette personne s'est fait mégenrer, sur un plateau qui avait pour but d'accueillir des membres de la communauté LGBT (donc déjà ç'aurait été la base de se renseigner un peu sur qui iels invitaient, en général les militant-es non-binaires ne font pas un secret de leur identité de genre non plus). Iel a vraisemblablement été blessé-e d'être mégenré-e dans ce contexte, ce qui est tout à fait compréhensible, et je trouve qu'iel a été très poli-e au contraire (son intervention n'était pas "il n'y a pas de problème de représentation des femmes sur le plateau", mais "je ne suis pas un homme, ne me classez pas dans la case "homme" c'est violent pour moi"). Donc non, pour moi iel n'a en aucun cas fait "mauvaise impression". Iel a été une personne non binaire qui a réagi de façon humaine à du mégenrage, et qui n'a même pas reçu d'excuses de la part du présentateur (c'est plutôt ça, je trouve, qui fait mauvaise impression - ou ce devrait être le cas).

    Voilà, désolé-e de répondre sur une seule phrase de ton post, mais cette phrase m'a mis-e assez mal à l'aise.

    Edit: Je ne commente pas la partie où il dit ne pas être blanc parce que je ne m'y connais pas assez là-dessus pour avoir une opinion.
     
    Tératogène, Christouille, Denderah et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. NibheartTone

    NibheartTone
    Expand Collapse

    @Growing Entish
    Je suis vraiment désolée, je me suis mal exprimée.
    Ce n'était pas mon avis personnel mais c'est ce que les autres ont vu et interprété, j'aurais dû mettre entre guillemets pour montrer que c'était l'opinion du "copain" en question dont je parle.
    Je comprends tout à fait que cette personne se soit sentie mal et ait réagit, c'est tout à fait normal. Et comme tu l'écris très justement
    Ce que je voulais dire justement c'est, comment lui faire comprendre que la réaction de Gauthier-Fawas n'est pas un mème, une blague et que c'est un sujet sérieux et important. Je parle de mauvaise impression auprès de la majorité (pas de moi), vu toutes les blagues de mauvais goût faites à son encontre à la suite de cette histoire.

    Encore une fois, pardonne-moi de ne pas avoir été claire. Et comme je l'ai dit, je ne suis pas une experte, je fais souvent des bourdes et j'aimerais bien ne plus en faire justement ! :fleur:
     
    Christouille, Etp, BulleColoree et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    @NibheartTone Pas de soucis :happy:

    Je ne sais pas trop quoi répondre à ta question par contre, si seulement je savais comment expliquer la non binarité à des gens qui ont juste envie de se moquer de nous ma vie serait bien différente haha. Mais bon courage pour éduquer ton "pote", c'est bien qu'il y ait des gens comme toi qui essayent au moins. :fleur:
     
    Christouille, Etp, NibheartTone et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    @Growing Entish : Les informations sur le genre auquel il s'identifie ne sont pas si faciles à trouver (en dehors du fameux extrait vidéo). Arnaud Gauthier-Fawas est genré.e au masculin dans les médias où iel apparait, et iel a principalement écrit et été interviewé sur la situation des populations LGBT à l'étranger, sans évoquer sa situation personnelle. On peut s'être renseigné.e sur son travail et son implication dans l'association sans pour autant être au courant de son genre.

    Puis, se renseigner sur le pink washing (sujet de l'émission) n'implique pas nécessairement d'être au pion sur la notion de non-binarité non plus . Le contexte ne me semble donc pas spécialement propice à ce que le présentateur ou l'équipe soit au fait de la non binarité de Gauthier-Fawas, ou de la NB en général. Ce n'est ni une notion connue, ni une notion logiquement induite par le sigle LGBT (j'imagine que le présentateur s'est renseigné au moins sur les lesbiennes, les gays, les bi et les trans hors NB), ni une notion particulièrement utile dans le traitement du sujet de l'émission. C'est pour cela que j'ai été étonnée que Gauthier-Fawas prenne pour acquis que le présentateur sache ce qu'est la non binarité et qu'il la prenne en compte dans sa manière de formuler ses phrases. Personnellement, ça me parait trop improbable pour que je n'anticipe pas que les choses se passent autrement (et donc d'être mégenrée), mais visiblement iel voyait les choses autrement...

    NB : Le présentateur s'est excusé... à moitié ("Je suis désolé de vous avoir offensé").

    ------

    Edit : Je viens de voir, sur le site de l'émission, que des accords inclusifs ont été utilisés pour évoquer Arnaud Gauthier-Fawas dans leur mini compte rendu. Je suis contente que sa remarque a été entendue. Vous pouvez voir l'émission en entier ici si elle vous intéresse :)
     
    #2880 CaraNougat, 14 juillet 2018
    Dernière édition: 15 juillet 2018
    Margay, AFRO INSOLENTE, Christouille et 3 autres ont BigUpé ce message.