Pirates du genre: non-binaires, genderqueers, agenré.e, genderfluid and Co

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Ghost wind, le 21 juin 2015.

  1. NibheartTone

    NibheartTone
    Expand Collapse

    @Growing Entish
    Je suis vraiment désolée, je me suis mal exprimée.
    Ce n'était pas mon avis personnel mais c'est ce que les autres ont vu et interprété, j'aurais dû mettre entre guillemets pour montrer que c'était l'opinion du "copain" en question dont je parle.
    Je comprends tout à fait que cette personne se soit sentie mal et ait réagit, c'est tout à fait normal. Et comme tu l'écris très justement
    Ce que je voulais dire justement c'est, comment lui faire comprendre que la réaction de Gauthier-Fawas n'est pas un mème, une blague et que c'est un sujet sérieux et important. Je parle de mauvaise impression auprès de la majorité (pas de moi), vu toutes les blagues de mauvais goût faites à son encontre à la suite de cette histoire.

    Encore une fois, pardonne-moi de ne pas avoir été claire. Et comme je l'ai dit, je ne suis pas une experte, je fais souvent des bourdes et j'aimerais bien ne plus en faire justement ! :fleur:
     
    Christouille, Etp, BulleColoree et 2 autres ont BigUpé ce message.
  2. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    @NibheartTone Pas de soucis :happy:

    Je ne sais pas trop quoi répondre à ta question par contre, si seulement je savais comment expliquer la non binarité à des gens qui ont juste envie de se moquer de nous ma vie serait bien différente haha. Mais bon courage pour éduquer ton "pote", c'est bien qu'il y ait des gens comme toi qui essayent au moins. :fleur:
     
    Christouille, Etp, NibheartTone et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    @Growing Entish : Les informations sur le genre auquel il s'identifie ne sont pas si faciles à trouver (en dehors du fameux extrait vidéo). Arnaud Gauthier-Fawas est genré.e au masculin dans les médias où iel apparait, et iel a principalement écrit et été interviewé sur la situation des populations LGBT à l'étranger, sans évoquer sa situation personnelle. On peut s'être renseigné.e sur son travail et son implication dans l'association sans pour autant être au courant de son genre.

    Puis, se renseigner sur le pink washing (sujet de l'émission) n'implique pas nécessairement d'être au pion sur la notion de non-binarité non plus . Le contexte ne me semble donc pas spécialement propice à ce que le présentateur ou l'équipe soit au fait de la non binarité de Gauthier-Fawas, ou de la NB en général. Ce n'est ni une notion connue, ni une notion logiquement induite par le sigle LGBT (j'imagine que le présentateur s'est renseigné au moins sur les lesbiennes, les gays, les bi et les trans hors NB), ni une notion particulièrement utile dans le traitement du sujet de l'émission. C'est pour cela que j'ai été étonnée que Gauthier-Fawas prenne pour acquis que le présentateur sache ce qu'est la non binarité et qu'il la prenne en compte dans sa manière de formuler ses phrases. Personnellement, ça me parait trop improbable pour que je n'anticipe pas que les choses se passent autrement (et donc d'être mégenrée), mais visiblement iel voyait les choses autrement...

    NB : Le présentateur s'est excusé... à moitié ("Je suis désolé de vous avoir offensé").

    ------

    Edit : Je viens de voir, sur le site de l'émission, que des accords inclusifs ont été utilisés pour évoquer Arnaud Gauthier-Fawas dans leur mini compte rendu. Je suis contente que sa remarque a été entendue. Vous pouvez voir l'émission en entier ici si elle vous intéresse :)
     
    #2883 CaraNougat, 14 juillet 2018
    Dernière édition: 15 juillet 2018
    Margay, AFRO INSOLENTE, Christouille et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    @CaraNougat : D'accord, je ne savais pas que le genre de Gauthier-Fawas n'était pas plus connu. Et je suis conscient-e que la non binarité n'est pas non plus connue de façon générale par la population. Mais ça n'empêche que je n'arrive pas à comprendre qu'on fasse porter la responsabilité de cette situation sur Gauthier-Fawas? Iel a été mégenré-e, et même si c'est très commun, ça ne rend pas la chose acceptable pour autant. Je n'aime pas trop le tone policing autour de sa réaction. (je ne dis pas que c'est ce que tu fais)

    Mais je suis content-e qu'au moins iels aient utilisé les accords inclusifs pour parler d'ellui après, c'est déjà ça.
     
    Christouille, Etp et CaraNougat ont BigUpé ce message.
  5. Marg97

    Marg97
    Expand Collapse

    Coucou,
    Je voulais poster sur un nouveau topic, une réflexion, des questions qui m'étaient propres et qui me mettaient encore mal parfois quand j'y pense de trop... Mais je me suis dit qu'au final, ça s'intégrerait peut-être bien dans celui-ci ;) (si je me trompe, tapez moi sur les doiiiigts).

    Aux alentours de mes 5-6 ans, les joies de l’école faisant, j’ai attrapé des poux dans mes cheveux bruns et épais. Ma mère en ayant marre, décida alors de tout coupé à la tondeuse électrique, pour me laisser avec une coupe de cheveux que mes frères ont arboré également pendant longtemps.
    Aussi loin que je me souvienne, tous les gamins qui ont croisé ma route dans ces années-là , me demandaient si j’étais une fille ou un petit garçon. J'étais plus grande et plus volumineuse que tout le monde (je le suis tjs :P) et peut-être/surement pas assez féminine aux yeux de la société ( ma maman me mettait souvent des vêtements "mixtes").
    On m'a fait jouer un, puis deux rôles de garçons aux pièces de théâtre de l'école, je me suis prise des remarques de deux, trois p'tits garçons comme quoi ça allait pas trop être possible être amoureux de moi, et j'ai l'impression qu'une grande phase de mal-être a commencée comme ça...
    Au collège, j'ai encore eu les cheveux courts et un garçon m'a fait une remarque comme quoi je n'avais "que la poitrine d'une fille, si on retirait ça, il n'y aurait plus rien", ambiance...
    S'en est suivi une phase où j'ai suivi tous les conseils possibles et imaginables venant de filles, tous les jours : "tu devrais mettre du crayon" "tu devrais mettre du mascara".. Même si j'ai aujourd'hui trouvé une passion dans le maquillage, je trouve ça un peu exagéré en y repensant...

    Je raconte tout ça dans le simple but de dire que même si je me considère encore comme une femme cisgenre, je ne m'y sens pas bien, comme si on m'en avait toujours rejeté de cette étiquette... J'ai l'impression que, même s'il ne s'agit pas là d'évènements aussi tragiques que sans doute certains ont pu vivre dans ce sujet, mon genre est un poisson pour moi parce qu'encore aujourd'hui, ça me fait du mal toutes ces histoires et que dans un sens m'en affranchir, même si ce n'est qu'idéologiquement, ça serait peut-être bénéfique...

    P.S.: j'espère réellement ne pas être hors sujet et merci aux personnes qui ont lu :)
     
    CaraNougat, Etp, greenapple et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Olduvaï

    Olduvaï
    Expand Collapse
    Pouêt-pouêt pouêêêê-ouêt POUÊT (pouët)

    CaraNougat, Etp, Marg97 et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. jmtrains

    jmtrains
    Expand Collapse

    Je ne veux offenser personne, mais j'ai une question à poser, parce que ça me trotte..

    En gros aujourd'hui on nous demande de dissocier sexe et genre, jusque là oki. Mais je me demandais du coup, c'est quoi le rapport entre les sceptres du genre, et du coup la communauté LGBT+, qui pour le coup m'a plus paru être tournée autour des préférences romantiques et sexuelles.. Je suis un peu perdue là dedans et personnellement je ne m'identifie pas comme appartenant à cette communauté pour cette raison
     
  8. Eclaireur

    Eclaireur
    Expand Collapse

    @jmtrains Le sigle comprend le T de transgenre, donc il prend en compte le genre ainsi que les orientations romantiques et sexuelles. Je ne suis pas fan de ce sigle, mais là n'est pas la question :sweatdrop:. Quant aux combinaisons entre genre et orientation sexuelle et/ou romantique, elles sont absolument infinies. En espérant avoir répondu à ta question, je ne sais pas si j'ai été suffisamment clair-e ?
     
    Etp, JessFin, jmtrains et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Mozart Hella

    Mozart Hella
    Expand Collapse
    Bière, ascendant Pizza

    @jmtrains
    Le sigle LGBT a une histoire politique derrière. Avant le terme "transgenre" n''existait pas vraiment, c'était à la place "travesti". Il y a aussi Stonewall et Marsha P. Johnson. J'ai pas de ressources sous la main, mais je pense que ça doit se trouver des articles parlant de l'histoire de ce sigle. :hesite: Peut-être que ça t'aiderait à comprendre le LGBT :nod:
     
    Etp, Eclaireur et jmtrains ont BigUpé ce message.
  10. jmtrains

    jmtrains
    Expand Collapse

    Eclaireur a BigUpé ce message
  11. jmtrains

    jmtrains
    Expand Collapse

  12. Mozart Hella

    Mozart Hella
    Expand Collapse
    Bière, ascendant Pizza

    @jmtrains
    Certaines personnes pensent ça, oui. Personnellement j'en fais parti. Mais essentiellement parce que les LGB cis ne loupent jamais une occasion de jeter les personnes trans/inter et leurs revendications sous le bus :nerd: Quand ils ne font pas clairement dans la transphobie pure et crasse, comme cela a pu se voir lors de la Pride de Londres de cette année.
    Par contre - et c'est pareil pour la majorité - je ne fais pas la distinction "transgenre" et "transsexuel" :hesite:

    Dans tous les cas, ce sigle est pas apparu par hasard et y'a une histoire derrière. Je mets ton message en favori pour lire ton lien plus tard :nod:
     
    Lily Lou, Christouille, JessFin et 4 autres ont BigUpé ce message.