Poésie

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par meh, le 22 juin 2015.

  1. meh

    meh
    Expand Collapse
    Niah, duh, meeeh.

    Bonjour les maaadz ! :hello:

    J'ai cherché une discussion générale sur la poésie (pas très activement, certes), et je n'ai pas trouvé... (Désolée si il en existe déjà un, dans ce cas-là je supprime immédiatement-sur-le-champ ce topic).

    Breeeef, j'aime beaucoup la poésie, et pourquoi ne pas partager cet amour avec d'autres gens qui aiment la poésie ? Donc si vous avez des recueils que vous avez particulièrement aimés, ou des auteurs en général que vous aimez, et bien welcome !
    Donc je me lance : (Je mets un spoiler parce que mon poète préféré mérite un peu de suspense)
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    AStarShinesBright, Eilieonûr, AprilMayJune et 2 autres ont BigUpé ce message.
  2. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    J'aime déjà ce topic ! :rainbow:

    Moi aussi je suis fan de poésie. J'adore ça. D'ailleurs j'aime beaucoup le poète que tu as posté, @meh ! :puppyeyes: Je ne connaissais pas du tout avant de lire ton message, mais j'aime beaucoup le rythme (tout simple) de ses phrases et les images qu'il utilise. Moi je suis plus classique dans mes préférences... Je m'y connais encore peu, en fait :ninja: J'adore T.S. Elliot, on a vraiment l'impression de se balader dans une bibliothèque en le lisant tant c'est plein d'intertextualité. J'aime beaucoup le travail sur le rythme et la typographie d'E.E. Cummings... J'ai un gros crush sur Marianne Moore aussi. En fait chez les anglophones, j'aime surtout la poésie du 20ème siècle, même si Keats et Coleridge (et d'autres !) ont aussi leur place aussi dans mon coeur.
    Là tout de suite j'ai envie de vous partager le poème qui m'a fait découvrire Moore, alors j'y vais !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Chez les français, mon amour de jeunesse c'est Baudelaire (comme c'est original !), mais j'aime aussi énormément Aragon ou Nerval (d'ailleurs je viens de lire Les Chimères, c'était super :dowant:). Mais je connais maaal la poésie française. :ninja:
     
  3. meh

    meh
    Expand Collapse
    Niah, duh, meeeh.

    @Merry June
    Ça me fait bien plaisir de te le faire découvrir.

    Je connaissais pas du tout Marianne Moore, ni les poètes anglais, mais ce que tu m'en dis m'a l'air très intéressant, je pense que je vais m'y mettre :hesite: Ceci étant dit c'est assez délicat la poésie étrangère parce qu'il faut soit vraiment bien maîtriser la langue, soit trouver une traduction géniale... (La solution se trouve sûrement dans les édition bilingues)
    (j'ai essayé de comprendre le poème que tu as mis, mais j'ai du trouver une traduction du coup, et ça me chiffonne, j'ai l'impression que ça enlève "l'âme" du poème)

    Niveau poètes français je m'y connais surtout en surréalistes (bonjour Eluard et Desnos).
    AH ET j'adore L'explication des métaphores de Queneau, je trouve le rythme super, et la progression du poème très bien pensée et écrite (je mets un lien parce que c'est assez long http://www.florilege.free.fr/florilege/queneau/lexplica.htm )

    Mais en poésie (ou en littérature en général) c'est assez impossible de "s'y connaître" réellement y'a tellement de poètes, de périodes, etc....
     
    Growing Entish a BigUpé ce message
  4. Claire-de-plume

    Claire-de-plume
    Expand Collapse
    Rêveuse à temps par ciel

    J'ai regardé "Quatre mariages et un enterrement" l'autre jour et grâce à ce film, j'ai découvert un magnifique poème:

    "
    Arrêter les pendules
    Arrêter les pendules, couper le téléphone,
    Empêcher le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne,
    Faire taire les pianos et les roulements de tambour
    Sortir le cercueil avant la fin du jour.

    Que les avions qui hurlent au dehors
    Dessinent ces trois mots Il Est Mort,
    Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices
    Ganter de noir les mains des agents de police

    Il était mon Nord, mon Sud, mon Est, mon Ouest,
    Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
    Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
    Je croyais que l'amour jamais ne finirait : j'avais tort.

    Que les étoiles se retirent, qu'on les balaye
    Démonter la lune et le soleil
    Vider l'océan, arracher les forêts
    Car rien de bon ne peut advenir désormais."

    -- Wystan Hugh Auden (1907-1973)

    J'ai envie de verser une larme à chaque fois, tellement c'est triste :tears:
     
Chargement...